Les camisards et les Cévennes par le théâtre

Soutenez notre première tournée cévenole !

Visuel du projet Les camisards et les Cévennes par le théâtre
Réussi
67
Contributeurs
14/04/2019
Date de fin
2 530 €
Sur 2 200 €
115 %

Les camisards et les Cévennes par le théâtre

Nous sommes la compagnie d’Âme de Coeur, une toute jeune compagnie initiée par Ivan Bougnoux et Maëlle Dupont, qui demande à voir le jour grâce à son premier spectacle « Il était une Foi cévenole ».

Nous aurons la chance de jouer ce spectacle dans les Cévennes : le 24 Mai au Vigan, le 25 Mai à Saint-Étienne-Vallée-Française, en Juillet à Mialet et en Septembre à Deaux. Et ce n'est qu'un prémisse ...

Comment est né le spectacle ?

Tout deux comédiens, Ivan et Maëlle se rencontrent sur un spectacle estival de comédie et d'escrime artistique en 2018 avec également, Maxence Latrémolière et Étienne Pelluau. Une équipe de 4 qui s'est tout de suite très bien entendue. Après l'été, Ivan eut l'idée et l'envie de rejouer avec cette même équipe en créant son propre spectacle. Avec Maëlle, ils écrivent un spectacle sur les camisards dédié aux Cévennes. Ivan est né à Nîmes et a passé une partie de son enfance dans ce fabuleux parc National, à St-Étienne-Vallée-Française. Il a toujours ressenti dans ce coin central de la France une authenticité particulière. Une terre où beaucoup vivent en accord avec la nature.

Le lavoir de Saint-Étienne-Vallée-Française a été restauré par des artisans de la région qui ont travaillé à la main avec le savoir-faire d'autrefois.

 

Après des mois de documentation historique minutieuse et des heures d'écriture, le temps pour lui est venu d’exprimer son ressenti à travers l’artistique. « Il était une Foi cévenole » est ainsi né. 

 

Le résumé de la pièce

24 Avril 1703

Les Cévennes sont en pleine guerre. Quelques centaines de camisards résistent à l’armée de Louis XIV. Cette nuit-là, les huguenots s’avancent vers les Salles-du-Gardon, prêts à attaquer. Parmi ces révoltés appelés camisards, deux jeunes cévenols apprendront que le désir de justice peut rapidement devenir vengeance.

 

Pour y voir plus clair, un peu d'Histoire s'impose : 

La période qui nous intéresse est celle de 1702-1704, qui est une période majeure des Cévennes.

1685, le Roi Louis XIV signe « l’Édit de Fontainebleau ». Pourquoi ? Parce qu’il estimait que dans son royaume, il ne pouvait y avoir qu’un seul ROI, qu’une seule LOI et qu’une seule FOI. La Foi qui pour lui était catholique. Il décida de convertir par tout les moyens les protestants de France au catholicisme. La violence règne, les temples sont détruits, on oblige les parents à mettre leurs enfants à l’école catholique et à aller à la messe. On roue et emprisonne à tout-va. La génération née dans les années 1680 n’aura pas connu la liberté de culte de ses aînés... Mais dans les Cévennes, cette jeune génération arrivée à l’âge de 17-20 ans n'aura pas l'ombre d'une foi catholique. L'explosion est soudaine : il est raconté que des cas de violentes transes apparaissent et que des prophètes répandent une parole ordonnant la rébellion. La révolte bout dans le sang des cévenols et ils passent à l'action la nuit du 24 Juillet 1702 : l’abbé du Chaila, archiprêtre des Cévennes, est assassiné chez lui au Pont-de-Montvert, en représailles de sévices menés sur des protestants. Cet acte sera le déclenchement de nombreux affrontements entre les soldats de Louis XIV et ces jeunes troupes révoltées que l'on appellera "camisards".

Pendant deux années, ces paysans et artisans protestants ont fait preuve d’une grande et surprenante habileté militaire, se déplaçant rapidement dans leurs montagnes, évitant facilement les guet-apens et surprenant les garnisons royales, venues par dizaines de milliers mater cette poignée de révoltés. Au nombre de quelques centaines (à leur apogée deux mille âmes), les camisards remportèrent de nombreuses victoires. Avec ces deux années de combats, ils ont marqué une page de l’Histoire de France, et tout un chapitre de celle des Cévennes. Chapitre sanglant faisant aujourd'hui encore couler beaucoup d'encre.

 

Pourquoi raconter les Camisards aujourd’hui ?

Loin de nous l'idée de faire l'apologie de la guerre et de la violence. Les Cévennes sont des terres aux valeurs (presque) intactes et à l'authenticité préservée. Comme le dit Lionnel Astier dans un reportage de Thomas Gayrard : « c’est peut-être grâce à ses terrains escarpés, sa nature difficile et son climat capricieux. » Nous souffrons dans notre société d'aujourd'hui d'un manque de cohérence dans nos valeurs. Cette culture cévenole ancienne a beaucoup à nous (ré)apprendre. Nous voulons faire revivre les évènements dans des lieux historiques, dont les pierres qui nous observent se souviennent parfaitement. Connaître l’Histoire, c'est connaître ses racines et apprendre à se connaître soi-même. C’est s’engager plus fermement, avec plus d’amour et de sincérité dans le monde.

Mais nous ne sommes pas là pour faire une thèse d'analyse historique, plutôt une pièce de théâtre. Alors dans notre spectacle, il y a aussi :

De l’humour !

De l’escrime artistique de qualité !

De la musique ancienne !

Du masque ! 

Des costumes d’époque !

Et 6 missionnaires prêts à relever le défi !

 

ÉQUIPE COMÉDIEN

Maëlle DUPONT 

À l’âge de 19ans, elle commence l’apprentissage de l’escrime artistique dans un grand parc d’attraction Vendéen. Puis se forme à 20ans au théâtre, au Conservatoire de Cholet pendant 2 ans en continu avec de nombreux stages d’escrime ancienne au Conservatoire National d’Escrime Ancienne, avec pour maître d’armes Michel PALVADEAU. Aujourd’hui avec le statut d'intermittent du spectacle, elle lie ces deux disciplines avec professionnalisme et passion que vous pourrez découvrir sur le spectacle "Il était une Foi cévenole". Elle y jouera une paysanne camisarde prête à combattre pour retrouver sa liberté de culte.

 

Ivan BOUGNOUX 

Formé au théâtre de mouvement avec la pédagogie Jacques Lecoq pendant deux années à l’École LASSAAD à Bruxelles, Ivan accorde une grande importance au théâtre corporel dans l’espace, ce qui l'amène par la suite à compléter sa formation : il devient facteur de masque en Italie. Aujourd’hui intermittent du spectacle, ces matières premières font de lui un comédien minutieux du geste, de l’intention qu’apporte le corps au jeu.

Ivan sera notre metteur-en-scène sur "Il était une Foi cévenole" et y jouera le rôle d'un curé catholique.

 

Etienne PELLUAU

Etienne, enfant, déjà, s’intéressait aux châteaux, aux batailles, aux histoires de cape et d'épée. Avec des parents amateurs de théâtre, il baigne dans l’artistique ce qui l’amène à se former à l’école de théâtre Actéon à Arles pendant deux ans ainsi qu’au combat de gladiateur avec Athletica puis une formation complète d’escrime artistique au Conservatoire National d’Escrime Ancienne.

Aujourd’hui il maîtrise armes médiévales, rapières, sabres, dagues, techniques de combat et de cascade. Son sérieux et son professionnalisme font de lui un comédien-cascadeur parfait pour interpréter un rôle dans "Il était une Foi cévenole". Il interprètera un paysan catholique qui affrontera au combat une jeune camisarde.

 

Maxence LATREMOLIÈRE

Maxence est musicien professionnel avec le statut d'intermittent du spectacle. À l’âge de 10 ans, en commençant seul puis au Conservatoire de Châteauroux, il se forme à la musique traditionnelle. Ses spécialités sont la Cornemuse du Centre et la Chabrette du Limousin. Dès l’âge de 20 ans, il eut l’opportunité de lier la musique et la comédie sur des spectacles d'escrime artistique au Château Royal de Blois.

Aujourd’hui Maxence continue son métier de musicien traditionnel qui le passionne et enseigne également le chant traditionnel et la cornemuse aux élèves du Conservatoire Émile Goué à Guéret en Creuse. Nous lui donnons l’opportunité d’être une nouvelle fois musicien et comédien sur notre spectacle "Il était une Foi cévenole", car nous sommes très attachés à la présence de musique traditionnelle sur ce spectacle vivant. Il y jouera un camisard accompagné d'un tambourin et galoubet.

 

EQUIPE TECHNIQUE

Laurence MAGNANELLI - costumes

Laurence est notre costumière sur "Il était une Foi cévenole". Après un BTS costumier de spectacle à l’École art et Style à Lyon, elle exerce depuis 1989 son métier en tant que professionnelle avec toujours autant d’investissement, d’énergie et de passion. En passant du CRATÈRE THÉÂTRE d’Alès au Théâtre du Pelican à Clermont Ferrand, des spectacles historiques de Montrichard aux spectacles équestres de PEGASE PROD, sans oublier le Château de Chambord, elle détient plus d’une centaine de milliers de costumes de toutes époques. Fidèle à toutes ses troupes pendant des années, elle devient une costumière reconnue du Nord au Sud de la France. Originaire d’Alès, elle participa en tant que couturière à la fabrication des costumes de la Nuit des Camisards, une pièce de théâtre de Lionnel Astier qui tourna pendant 10 ans dans les Cévennes (2008-2018). Il fut pour nous une évidence que Laurence soit notre costumière. 

Julien SABATO - lumière

Ce spectacle est un hommage à la beauté ancienne des Cévennes. Nous jouons dans des lieux historiques et ajoutons une création lumière unique à chaque lieu de représentation. La lumière sera étudiée pour oublier le présent et faciliter la plongée dans le passé.

Régisseur lumière pour de nombreux festivals et spectacles, Julien se caractérise par un grand professionnalisme et un caractère flexible et adaptable, ce qui fait de lui un collaborateur idéal. Il travaille pour de nombreux festivals et institutions, notamment le MUCEM, musée qui fait la fierté de la ville de Marseille, ainsi que pour la compagnie Gondwana (cirque et musique du monde).

À quoi servira la collecte

Notre collecte servira : 

1er palier 2200€

De quoi couvrir les moyens du spectacle : 

Costumes : 800€

Des éléments de décor : Une charette en bois, des torches, des épées pour combattre : (280€ l'épée sur mesure en duraluminium) un fusil à silex qui tire à blanc (environ 400€) 

Accessoires : Une sono, une console, des pieds, des rallonges, de la rubalise pour mettre une distance de sécurité minimum entre le public et la scène pour le combat d'escrime et un extincteur pour l'utilisation du feu avec les torches.

2ème palier 2500€

Couvrir les frais de déplacement x4 personnes = environ 250€ en tout. (De Paris aux Cévennes, de la Creuse aux Cévennes et d'Avignon aux Cévennes + les déplacements locaux lors de notre résidence dans les Cévennes qui se situe à 1h de route de là où nous sommes logés).

3ème palier 5156€ 

À payer nos artistes pour les répétitions. Nous n'avons pas les moyens de payer nos deux semaines de résidence qui servent à créer une chorégraphie de combat d'escrime et la mise en scène du spectacle, qui aura lieu en Avril prochain. Nous aimerions nous payer au moins 8 jours de répétition : le prix du service de répétition des intermittents est de 52,94€ x 4personnes x8jours = 1694,08€ + charges patronales = 2656€.

Enfin,

Nous sommes particulièrement sensibles à la protection de la faune et de la flore. Nous n’avons pas choisi un métier directement lié à cela mais nous pouvons contribuer à notre échelle et à notre manière. Les Cévennes sont à nos yeux une région encore préservée de la destruction de l'homme. C’est pourquoi nous avons une proposition unique à vous faire : 

Si vous parrainiez une ruche d'abeilles avec nous ? C'est possible avec l'association le Clos du Nid en Lozère. Les parrains sont des personnes, des sociétés ou des associations qui ne souhaitent pas forcément manipuler des abeilles mais qui souhaitent s'impliquer dans la sauvegarde de l'espèce. Le parrainage prend la forme d'un parrainage financier en contrepartie le parrain reçoit une partie de la production de la ruche.

Pour les parrains d'une demi-ruche : 4kg de miel en pot de 500g

d'une ruche : 8kg de miel en pot de 500g

La récolte de votre miel aura lieu pendant l'été 2019, et vous recevrez vos pots courant octobre 2019. Ainsi nous recevrons des pots de miel à notre nom c'est à dire "Cie d'Âme de coeur et ses contributeurs de Kiss Kiss bank bank" ! Génial non ? 

 

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 50 €

Mais vous êtes fou ? Oh oui !

Alors là, c'est un énorme merci ! Pour ce don qui nous fait chaud au coeur, vous recevrez : + une photo de l'équipe dédicacée + une affiche A3 du spectacle avec votre nom inscrit parmi les contributeurs pour vous prouver à quel point sans vous, il n'y aurait pas eu de spectacle + le parrainage d'une ruche ! Votre geste est fort, croyez le ! + une crème de marrons locale entièrement produite dans les Cévennes !
  • Contributeurs : 16
  • Livraison Octobre 2019

Pour 5 €

Un grand merci !

Un grand merci pour ce geste qui nous touche et nous donne de l'espoir pour la suite !
  • Contributeurs : 9

Pour 15 €

Waouh !!

Waouh ! Un grand merci ! + une photo de l'équipe par voie postale dédicacée et une carte postale des Cévennes ! + le parrainage d'une ruche, votre geste est fort, croyez le !
  • Contributeurs : 16
  • Livraison Juillet 2019

Pour 30 €

C'est mortel !

Un grand grand merci ! Pour ce don qui nous fait chaud au coeur, vous recevrez : + une photo de l'équipe dédicacée et une carte postale des Cévennes ! + une affiche du spectacle en A3 avec votre nom inscrit parmi les contributeurs pour vous prouver à quel point sans vous, il n'y aurait pas eu de spectacle. + le parrainage d'une ruche, votre geste est fort, croyez le !
  • Contributeurs : 12
  • Livraison Juillet 2019

Pour 80 €

Je rejoins les minions..Haaaaaaaaaa !!!

Quelle joie que vous nous faîtes ! Pour ce don qui nous fait grandement chaud au coeur, vous recevrez : + une photo de l'équipe dédicacée + une affiche A3 du spectacle avec votre nom inscrit parmi les contributeurs pour vous prouver à quel point sans vous, il n'y aurait pas eu de spectacle + le parrainage d'une ruche avec le pot de miel de la récolte ! Votre geste est fort, croyez le ! + une crème de marrons locale produite entièrement dans les Cévennes !
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Octobre 2019

Pour 120 €

L'écho de notre merci résonne dans toutes les Vallées des Cévennes !

Quelle joie que vous nous faites ! Pour ce don qui nous fait grandement chaud au coeur, vous recevrez + une photo de l'équipe dédicacée et une carte postale des Cévennes + une affiche A3 du spectacle avec votre nom inscrit parmi les contributeurs pour vous prouver à quel point sans vous, il n'y aurait pas eu de spectacle + le parrainage d'une ruche avec le pot de miel de la récolte ! Votre geste est fort, croyez le ! + DEUX crèmes de marrons locales produites entièrement dans les Cévennes ! OU + Il existe de nombreux livres consacrés aux Cévennes et à l'histoire des camisards. Aussi, nous vous offrons le choix de l'une de ces oeuvres parmi une sélection faite après la collecte, provenant de la boutique du Musée du Désert à Mialet.
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Octobre 2019

Pour 250 €

À deux doigts de tomber dans les châtaignes..

Vous êtes notre meilleur contributeur et nous en sommes plus que reconnaissant ! Les Cévennes vous remercient aussi ! + une photo de l'équipe dédicassée et une carte postale des Cévennes ! + une affiche A3 du spectacle avec votre nom inscrit parmi les contributeurs pour vous prouver à quel point sans vous, il n'y aurait pas eu de spectacle + le parrainage d'une ruche avec le pot de miel de la récolte ! Votre geste est fort, croyez le ! + DEUX crèmes de marrons locales produites entièrement dans les Cévennes ! + Il existe de nombreux livres consacrés aux Cévennes et à l'histoire des camisards. Aussi, nous vous offrons le choix de l'une de ces oeuvres parmi une sélection faite après la collecte, provenant de la boutique du Musée du Désert à Mialet.
  • Livraison Octobre 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux