Les Demoiselles du K-barré débarquent à Avignon !

Un spectacle insolite, drôle et culotté au festival d'Avignon ? Emmenez-nous répandre nos paillettes et insuffler un vent de liberté !

Visuel du projet Les Demoiselles du K-barré débarquent à Avignon !
Réussi
133
Contributeurs
13/06/2018
Date de fin
6 790 €
Sur 6 500 €
104 %

Les Demoiselles du K-barré débarquent à Avignon !

NOUVEAU PALLIER 8500€ : ENCORE PLUS LOIN !

 

L'objectif initial de 6500€ est atteint, ce qui nous rend plus qu'heureuses.

C'était un seuil minimal, il reste désormais plusieurs jours pour atteindre le second pallier, qui servirait à offrir des conditions moins précaires à l'équipe (peuvent-ils rêver à ne pas être bénévoles ?!), et financer de la visibilité dans les médias. Alors vite, vite, pour nous emmener plus haut, plus loin, et permettre la réussite de ce premier OFF ensemble, c'est MAINTENANT !

 

 

 

★ Le pitch 

 

Un cabaret burlesque où humour, espiègleries et coquetteries font un mélange des plus euphorisants !

 

Pétillantes, imprévisibles et déjantées, les Demoiselles s'amusent à débrider les codes du glamour et détournent avec fantaisie les clichés du genre dans une succession de numéros. Danse, chant, effeuillage, rien ne les arrête... Pas même les spectateurs qu'elles se plaisent à provoquer !


Alors... Saurez-vous résister à l'attraction de ce tourbillon ?

 

 

★ Pourquoi ce spectacle ? 

 

Parce que dans une époque comme la notre, échapper à la morosité ambiante et offrir un spectacle fédérateur, à la fois espiègle et bienveillant ... c'est une peut-être une nouvelle manière de résister, de créer du lien social, et de participer au ré-enchantement du quotidien.

 

Parce que l'on peut avoir un féminisme décomplexé et joyeux, et, sous une apparente frivolité, porter un message en résonance avec l'actualité. Chez les Demoiselles, point de physique stéréotypé, ou de croyances limitantes. Chez nous, la femme est sujet, elle allie sensualité, audace, confiance en elle et s'accepte, comme elle est. Elle prend le pouvoir, se (ré)approprie son corps, le dévoile avec fierté, et fixe ses propres règles. Un manière de faire rafraichissante qui décomplexe jusqu'aux spectatrices. 

 

Enfin, parce que l'humour est notre meilleur atout pour insuffler un vent de liberté et parce que le second degré omniprésent nous permet d’être glamour sans risque d’être prises au sérieux très longtemps... Tous les excès sont permis dans les sketchs, tantôt absurdes, tantôt ridicules, souvent nés de fous rires ou de malencontreux aléas scéniques. La scène constitue notre variable d’ajustement, notre terrain d’expérimentation, notre arène d'improvisation, et il est grand temps d'aller tester celle "du plus grand théâtre du monde"

 

 

La p'tite histoire 

 

Lancée en 2011 par Pauline Uzan, la troupe s'est joyeusement fait connaitre en écumant toutes les scènes burlesques parisiennes (la Bellevilloise, le Balajo, le Café de Paris, l'Etage, la Cantada...). En 2015, un spectacle hybride à mi-chemin entre le cafe-théâtre et le cabaret voit le jour. Repéré en 2016 par le Théâtre les Blancs Manteaux, puis les Feux de la Rampe, le spectacle affiche complet ou presque à chaque fois à Paris, et se fait connaitre en tournée depuis déjà une petite année. 

 

La troupe continue également ses plateaux d'artistes cabaret La Guinguette des Demoiselles, et propose un univers modulable qui s'adapte à toutes les envies (animation de mariage, d'EVJF, de soirées d'entreprise, de comité des fêtes, fête de Noël pour les enfants hospitalisés etc)

 

En quelques chiffres, c'est : plus de 7000 spectateurs conquis, près de 7 ans d'expertise en paillettes, plus de 450 critiques spectateurs sur BilletRéduc (et 96% de satisfaction globale). 

 

 

 

Les avis 

 

"Par génial, j'entends complet, drôle, beau, chaleureux, joyeux, sincère et libre. Une ode à la liberté d'être soi-même porté par une troupe de belles personnes généreuses à l'extrême! Tout le monde devrait le voir !" Sorikou

 

"Drôle, rythmé, enlevé, plein de surprises, 1H15 non stop et final en délire. Bravo à toute la troupe" Illel

 

"Un spectacle qui tourbillonne, qui donne des frissons et qui fait se sentir vivant ! On les aime, on les adore et on en redemande !!!" Viviane 

 

On vous laisse cliquer pour avoir un aperçu de la suite des critiques de nos spectateurs... ou les critiques d'autres médias tels que Toutelaculture.com par ici ou MusicalAvenue par .

 

 

L'équipe 

 

C'est une équipe soudée et survoltée qui s'apprête à faire son premier festival d'Avignon. Aucun des comédien(ne)s n'a encore jamais eu l'occasion d'y jouer. L'enthousiasme est contagieux et chaque membre de la troupe s'implique dans les préparatifs, de la couture des franges sur chaque soutien-gorge à la réalisation du visuel qui sera affiché dans les rues d'Avignon.

 

- Vanessa Ghersinick (Vanilla Spice

- Harold Simon (Harry del Martini)

- Roxane Merlin (Lady Roxie

- Pauline Uzan (Poupoupidou)

Sans oublier Eliott Janon, à la technique. Et Yvon Lesieur (Y von Diva) qui a assuré la moitié des dates de la saison. 

 

Un petit extrait vidéo ? 

 

À quoi servira la collecte

Parce que le Festival Off d'Avignon est une aventure folle, avec un coût démesuré, parce que toute notre énergie et notre investissement de ces 18 mois ne suffisent pas à financer l'intégralité du Festival, et parce que les aléas des derniers mois ont grandement fragilisé nos revenus : nous avons besoin de vous ! Cet objectif est le premier pallier, et il constitue le strict minimum dont nous avons besoin.

 

Pour quoi exactement ?

 

- loger et nourrir les Demoiselles pendant un mois (et danser, ça creuse), 

- louer un créneau horaire dans un théâtre chaque soir, 

- se déplacer jusqu'à Avignon, 

- créer et imprimer des flyers, des affiches, et des goodies encore plus chouettes, 

- rémunérer le régisseur de talent qui saura nous mettre en lumière,

- payer les frais d'inscription au Festival Off,

- s’acquitter des droits d'auteur (les Magnolias ne nous appartiennent pas),

- ajouter la bonne dose de strass et de sequins sur nos costumes, et acheter des cache-tétons de rechange (et puis aussi des dizaines de paires de faux-cils, un tonne de paillettes, un baril de laque, 3 paires de résilles d'avance CHACUNE, l'entretien d'une pin-up a un coût, que crois-tu ?!)

 

En verrouillant les coûts au maximum nous arrivons sur un budget de 18000€, dont près des 2/3 est déjà financé grâce à nos recettes de la saison. Mais il nous manque encore quelques milliers d'euros. 

 

A vous, fans des Demoiselles, ou bien supporters du théâtre ou de la culture, à vous adeptes des paillettes, ou tout simplement âmes curieuses et bienveillantes, on vous propose aujourd'hui de devenir nos mécènes pour concrétiser notre plus grand défi. La liste des contre-parties est détaillée ci-contre, et les dons sont déductibles des impôts. 

 

Et si nous dépassons l'objectif (jusque 8 500€) ? 

Jusque 8500€, l'excédent servira à proposer des conditions financières moins précaires à l'équipe qui travaillera sur place durant un mois, et à s'offrir un peu de visibilité dans les médias ;)

 

Et si nous dépassons grandement l'objectif (à partir de 10 000€) ? 

Parce que la suite nous démange, on écrit un nouveau spectacle avec des performances folles et inédites, des costumes qui fracturent les rétines, et on vous envoie l'invitation à le découvrir en avant-première

 

Et si nous dépassons follement l'objectif ?

On loue l'Olympia, et on y fait notre MEILLEUR SHOW. (Mais il faudrait vraiment beaucoup le dépasser, l'objectif). 

 

C'est la Compagnie (association loi 1901) les Demoiselles du K-barré qui percevra l'intégralité de la collecte.

Merci pour tout !

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux