Les faux, un statut particulier

JUMELLES#JUMEAUX FRATERNELS

Visuel du projet Les faux, un statut particulier
Échoué
4
Contributeurs
13/01/2020
Date de fin
165 €
Sur 2 500 €
7 %

Les faux, un statut particulier

Thématique

Les jumeaux nommés dizygotes sont appelés communément les faux jumeaux ou les jumeaux fraternels. À ce titre, leur place n’est pas bien déterminée. Ils se situent entre les frères et sœurs et les jumeaux.

Est-ce un couple illégitime qui dérange et attire à la fois ? Leur patrimoine génétique est différent mais ils ont cohabité in utero et ont un lien indéfinissable.

Thèmes traités : fusion/séparation, dominant/dominé, épanouissement personnel /individualité, mode d’éducation, dualité, langage propre, conscience de soi...



Origine du projet

Je porte ce projet depuis de nombreuses années car étant moi-même fausse jumelle, je me suis intéressée à tous les documentaires sur la gémellité. La plupart de ceux-ci traite des jumeaux monozygotes.

J’avais l’impression que notre statut était oublié ! J’aimerais, à travers ces entretiens, donner la parole à d’autres faux jumeaux afin de connaître leurs relations, leurs points de vue et leur donner une légitimité.

En effet, aujourd’hui je peux dire que nous ne sommes, ma sœur et moi, ni sœurs lambda, ni vraies jumelles. J’ai du mal à dire « je » «moi », je dis plus facilement « nous ».

Par ailleurs, Avec la fécondation in vitro, on assiste à une recrudescence des faux jumeaux donc la question peut intéresser un grand nombre de personnes.


De formation universitaire sur les récits de vie avec un bagage littéraire et sociologique, je maîtrise les techniques de l’entretien. J'ai vraiment une appétence pour tout ce qui touche à l'humain. J'ai travaillé sur les autodidactes, sur le harcèlement scolaire mais aujourd'hui j'aimerais faire aboutir ce projet sur les faux jumeaux avec l'image.

Chaque parcours est une richesse et peut apporter aux autres. J'ai également suivi des cours au département cinéma lors de mes études, en analyse filmique. Décortiquer chaque scène n'a fait que conforter mon amour de l'image. C'est pourquoi, aujourd'hui, se servir de ce média me semble une évidence!

J’ai choisi de réaliser ce documentaire en partenariat avec des professionnels de l’image car nos regards sont complémentaires ainsi que nos compétences.


Traitement : Bod’s production.

 

Le choix de mon neveu, Pablo Bodin, comme co-réalisateur n’est pas anodin. Sortant d’une école de cinéma (EICAR), il maîtrise parfaitement la technique et peut me conseiller au mieux sur la réalisation de ce documentaire et a à ce jour, de nombreuses expériences dans le cinéma.

Il dirige aujourd'hui BODS production et pourra, à ce titre et bénévolement m'accompagner, dans la réalisation et la post production du documentaire.

Par ailleurs, nous gagnons également beaucoup de temps car nous nous connaissons déjà et la communication sera plus facile. Enfin, nous partagerons une aventure commune. Étant le fils de ma sœur jumelle, il est également concerné par ce sujet et a également une compagne fausse jumelle et un père vrai jumeau. Enfin, tous les ingrédients pour se donner à fond dans le projet.

J'ai également choisi Boris Nguyen, étudiant en Bachelor cinéma, audiovisuel sur Marseille (AIS) pour m'accompagner pour les tournages dans le sud de la France. Il a déjà eu beaucoup d'expériences et maîtrise déjà la technique et la post production. Il est très volontaire et déjà passionné pour mener à bien le projet et nous accompagnera également volontiers dans la réalisation.



Format du documentaire : court 26 minutes. Pourquoi ? car c'est un format standard pour la TV.


Diffusion 

Nous chercherons à diffuser notre documentaire par différents réseaux. Nous le proposerons à la TV et le mettrons sur le Web intégralement mais également en extraits parlants et bien sûr dans des festivals ou des concours.

Aperçu du documentaire

Ce documentaire s’effectuera à l’aide d’entretiens de plusieurs couples de faux jumeaux. Ces entretiens se dérouleront dans leur lieu de vie commun si possible .

Il y aura une partie où on laissera la parole aux faux jumeaux ensemble en interaction et une autre partie où chaque jumeau pourra s’exprimer de manière isolée, en toute intimité.

 

Il est possible qu’une voix off mette en lien les différents témoignages et peut-être des sources qui pourraient intéresser ou d’autres images pour ponctuer les entretiens. Cela reste à définir avec Bod’s Production.

 

L’enjeu de ce documentaire 

Faire ressortir les thématiques communes, les ressemblances et les différences entre les couples, comprendre le fonctionnement des faux jumeaux selon l’éducation qu’ils auront reçue. Et enfin, comment sont-ils perçus, quel regard leur porte-t- on dans la société française et quelle place ont-ils face aux vrais jumeaux?

C'est une histoire double, de couple avec bien souvent une intimité affective profonde et un lien émotionnel particulier. Mais la relation n'est pas toujours idyllique. Comment trouver sa place et sa propre identité ?

 

 

L'équipe :

Julie Bonifay, porteuse du projet.

Pablo Bodin, réalisateur et post production.

Boris Nguyen, chef opérateur et participation à la réalisation.




Liste non exhaustive des personnages

D'autres personnes seront certainement interviewvées, la liste n'est pas déterminée et peut changer, évoluer.

  • Jumeaux français d'origine anglaises, Mary de Bordeaux et Marc, 56 ans ( non interviewvé car malade)
  • Jumeaux de 8 ans à Marseille, Marius et Léon (garçons) en attente de confirmation avec une maman documentariste, très intéressée par le sujet, Emmanuelle Valenti
  • Jumelles françaises d’origine suédoise de 30 ans vivant à Paris séparément (attente de confirmation)
  • Jumeaux français d’origine serbe et anglais de 18 ans étudiants à Reims et Marseille
  • Jumelles parisiennes, Morgane et sa sœur 21 ans avec des parcours différents Beauvais et Paris
  • Jumelles parisiennes de 21 ans avec des parcours différents dont une revenant du Canada et l’autre restée à Paris.
  • Jumelles marseillaises de 19 ans, Manon et Léa, (l'une à Marseille et l'autre à Avignon)
  • Jumeaux frères et sœurs collégiens en cinquième de Marseille (attente de confirmation)
  • Jumelles Anouk et Julie, notre histoire qui viendrait en conclusion ou qui ponctuerait le documentaire



Lieux de tournage : Paris et le sud de la France



Temps du tournage : environ 1 an, d'octobre 2019 à août 2020 afin d'avoir assez de la matière pour réaliser le documentaire.

Sortie du documentaire : en 2021
 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte

Si nous faisons appel à vous, c'est que l'équipe travaille bénévolement sur le projet car elle est tout simplement passionnée par le sujet. Bods production nous prête son savoir faire et son matériel sur Paris à titre bénévole.

Les fonds récoltés permettront à l'équipe du sud de la France de s'équiper afin de poursuivre les entretiens sur ce site. Et si les fonds dépassent nos espérances et sont plus importants, cela permettra à l'équipe de présenter le documentaire dans de nombreux festivals et de rencontrer un maximum de partenaires pour le diffuser et d'organiser une rencontre!

Voici la liste du matériel visé :

Un appareil Hybride SONY A7Sii environ 1560 euros. Le choix d'acheter un appareil est réfléchi car nous aurons de nombreuses journées d'interviews et la location nous couterait environ le même prix.

Objectif standard Sony environ 300 euros

Une carte SD 128 GB scan disk environ 100 euros

3 batteries environ 3O euros

Un trépied et un bon micro environ 300 euros

et des allers retours entre le Sud de la France et Paris...

Et bien sûr, cela permettra de faire d'autres documentaires.

Choisissez votre contrepartie

10 €

Merci beaucoup et votre nom apparaîtra dans le générique ! (Photo by Matthew Henry by Burst)
  • 1 contributeur

30 €

Merci Merci beaucoup et votre nom apparaîtra dans le générique ! (Photo by Matthew Henry by Burst)
  • 1 contributeur

50 €

Un grand merci et grâce à votre participation, le projet pourra voir le jour et votre nom apparaîtra dans le générique ! (Photo by Matthew Henry by Burst)
  • 1 contributeur

75 €

Pour minimum 75 euros de participation, votre nom apparaîtra dans le générique et vous nous donnerez le coup de pouce qui fait la différence et merciiiiiiiiiiiiiii ! (Photo by Matthew Henry by Burst)
  • 1 contributeur

150 €

A partir de cette somme, vous serez invité à assister à une projection et votre nom apparaîtra dans le générique et merci.

    300 €

    Déjà encore merci et non seulement vous serez invité à la projection mais vous serez également invité au cocktail de projection avec toute l'équipe. Vous apparaîtrez dans le générique comme co-producteur.

      500 €

      Cela concerne les entreprises : déjà encore merci de croire en notre projet et non seulement vous serez invité à la projection mais vous serez également invité au cocktail de projection avec toute l'équipe. Vous apparaîtrez dans le générique comme mécène avec votre logo.

        Au delà de 500 euros

        550 €

        Franchement c'est génial, vous aurez évidemment tous les avantages cités précédement et encore de très nombreux merciiiiiii !

          Faire un don

          Je donne ce que je veux