Amateurs de Motos, de Cinema et de Rock&Roll, Embarquez dans ce film "étonnant et détonnant" et aidez nous à aller jusqu'au bout de la course !

Large_screen_shot_2017-02-09_at_10.10.34-1486631465-1486631488

Présentation détaillée du projet

Dscf2038-1486545871

 

Chimay, ville princière, avec son château millénaire au cœur de la ville, située aux confins de la Belgique et de la France, au fond de la Botte du Hainaut, possède un vrai circuit routier, c’est-à-dire qu’en-dehors des périodes de meeting, il est ouvert à la circulation. Il est connu pour son tracé pittoresque à travers les paysages et les villages champêtres. Cependant, il garde les qualités d’un circuit rapide et technique, façonné de longues lignes droites entrecoupées de virages et de chicanes.

 

La cité possède donc de multiples facettes celle « conte de fées », le château Son Prince et Sa Princesse, l’abbaye cistercienne qui  produit les célèbres bières trappistes de Chimay, et celle de  l'univers de la vitesse et de la passion des moteurs. Leur coexistence  est insolite et  haute en couleurs. Chimay  méritait bien qu’on lui dédie un film.

 

Dscf2024-1486545934

 

LA CHIMAY CLASSIC BIKE qui a eu lieu le weekend du 15 au 17 juillet 2016. est le point de départ et l'épicentre de notre film.

Pourquoi? c'est lé célébration du 90ème anniversaire du circuit...une bonne raison d'y être et de planter nos caméras pour raconter notre histoire...

 

Dscf2074-1486545995

 

Le Circuit de Chimay et sa course de motos classiques deviennent donc, le temps d’un weekend estival de grande affluence, une boucle spatio-temporelle qui nous fait remonter le temps, celles des années 60/70, une époque rebelle, avec toutes ses références musicales (Le Rock, la Pop) et filmographiques (Le Mans/ Steve McQueen, Continental Circus, Un homme et Une femme/Lelouche, …) qui vont donner le ton à notre film. 

 

Se côtoient, dans ce contexte, des gens de Chimay et d'ailleurs. Sur fond de forêts, de bière, de château, de bitume, des personnages qui n'ont pas peur de leur image et  se mélangent dans la même joie de faire la fête. Il y a les pilotes , des pilotes couverts de gloire qui ont couru et courent encore à Chimay un peu comme sur l'île de Man et son Tourist Trophy, mais il y aussi des anonymes passionnés, qu’ils soient participants et  spectateurs venus de Belgique et hors des frontières et enfin les organisateurs, principaux protagonistes du film. Et puis, autour du circuit , quelques plages de silence à l'Abbaye de Scourmont et les Etangs de Virelles qui offre une magnifique séquence tournée lors d'une  "aube sauvage"

 

Dscf1762-1486546076

 

Chimay en été c’est presque un miracle, celui de permettre à l’eau, celle de la source des rivières, des marais, l’un des composants de la bière, de se mélanger à l’huile des moteurs : le cocktail est détonnant !

 

Des images garanties à haute intensité mariant le Noir et Blanc (passé) statique et photographique et la Couleur (présent) dynamique et cinématographique illustreront une saga contemporaine dans un décor de roman adapté pour un film non pas passéiste mais nostalgique d’une certaine « manière de vivre » avec  des personnages emprunt d’une grande humanité dans un univers de machines.

 

Img_1303-1488459891

 

 

 

Au documentaire est apportée une touche fictionnelle sous la forme d'un "carnet de route" raconté en voix off par Sandrine et dont voici le synopsis:

George, pilote amateur et heureux propriétaire d’une Porche 911T 1970 aime aussi les vieilles motos. Pour le 90ème anniversaire du Circuit de Chimay, il est bien décidé à se rendre à la Chimay Classic Bike. Accompagné de Sandrine, une jeune photographe  qui souhaite rencontrer Bénédicte, l’auteur d’une très belle photo en noir et blanc du circuit, George, au volant de  son bolide d’époque, emprunte la National 5 et remonte le temps vers la principauté. Sur le circuit et autour, pendant un weekend de juillet, ils deviennent les portes paroles des personnages rencontrés, témoins des lieux, transmetteurs de l’ambiance et des infos qu’ils glanent ici et là auprès des organisateurs et des pilotes et leurs machines qui vivent sur les chapeaux de roues le temps d’une course soit trois jours en été. Les récits qui s’entremêlent pendant les courses décrivent une fresque dont les décors – Chimay et la région – sont aussi des acteurs. Alors qu’à Chimay tournent les motos, à Virelles, des cigognes nichent auprès du lac érigé en sanctuaire naturel et dans l’ Abbaye de Scouremont, les moines assistent aux Vêpres dans la magnifique église.

 

Img_1307-1488461326

 

 

À quoi servira la collecte ?

La Fondation Chimay-Wartoise, premier donateur,  nous a permis de financer les frais le tournage et le pré-montage du film ainsi qu’un teaser  qui a  eu un succès retentissant sur les réseaux sociaux  (+de 10000 vues), pas seulement en Belgique mais partout dans le monde ainsi que de nombreux encouragements à finaliser le long métrage. Ce sont ces encouragements qui me pousse à solliciter votre contribution afin que le film existe et soit diffusé sur "Grand Ecran".

 

-       Finition du montage image et étalonnage (colorimétrie) : 2500€

-       Montage et Mixage son et droits musicaux : 1500€

-       Sous-titrages en Anglais : 750€

-       Masterisation DCP du film (diffusion en salles) : 250€

-       Frais de promotion et de diffusion : 1000€

 

En tant que co-producteur du film et réalisateur, je ne me suis jusqu'à présent peu rémunéré et j'ai engagé l'argent recueilli auprès de la Fondation Chimay-Wartoise pour payer les techniciens et le matériel de tournage et de post-prod. Je compte donc aussi sur cette collecte pour m'attribuer ainsi qu'au co-producteur un petit montant qui justifierait nos salaires : 4000€

 

Valeur totale des dépenses restantes : 10.000€

Pour info, 5% du montant récolté est reversé à la plateforme KKBB + 3% pour les frais bancaires

 

Merci pour votre attention et votre participation.

Pascal P.

 

Thumb_23508_384689202073_4449746_n-1488875659
by UFO

Réalisateur belge indépendant depuis 25 ans , formé au documentaire, j'ai d'abord parcouru le monde avec une caméra pour assouvir mon besoin d'évasion et de découverte du monde. Souvent associé à des ONG ou des associations, j'ai réalisé plusieurs films sans aucun financement des services publics audiovisuels . Je me suis donc tourné vers le film de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
je vous souhaite que votre projet se réalise
Thumb_default
Ma modeste contribution en espérant que votre projet aboutisse ! Motocyclistement vôtre, Werner Maton.
Thumb_default
J'espère que le film verra le jour !!!!!

Vous aimerez aussi

Widget_cover_kkbb_ok-1509723572-1509723579
Quad présente
Widget_oselafilmby__1_-1510781054-1510781060
AnoukBurel présente