Les scoutes en route pour la Thaïlande ! Participez à notre aventure avec les orphelins de Baan Home Hug en soutenant notre projet !

Large_image-1522780640-1522781977

Présentation détaillée du projet

Sawatdi kha !!

Nous sommes une équipe de 4 compagnons qui construisons notre projet de solidarité en Thaïlande depuis plus d’un an. Il se déroulera du 5 au 30 juillet 2018 dans un orphelinat de la province de Yasothon. Nous allons participer aux activités quotidiennes, aider à donner des cours d’anglais ainsi qu’organiser des jeux collectifs avec les enfants. Aujourd’hui nous avons besoin de votre soutien pour financer le projet !

Description de l'équipe :

Qui sommes nous ?

Nous sommes un groupe de Scouts et Guides de France (SGDF) à Pau (64). Les SGDF sont la plus grande association de scoutisme en France, elle cherche à éduquer les enfants et les jeunes par l’ouverture aux autres, à la citoyenneté et à la solidarité ainsi qu’au respect de l’environnement. Elle est reconnue d’utilité publique, le mouvement est agréé comme « Mouvement d’éducation populaire » par le Ministère de la jeunesse et des sports. Aujourd’hui, l’association compte presque 60 000 jeunes et 20 000 responsables bénévoles. Cela représente environ 700 groupes répartis en France, 53 en outre-mer et 8 à l’étranger.

Notre tranche d’âge, les compagnons :

Cette tranche d’âge concerne les scoutes et guides ayant entre 17 et 21 ans. Être compagnon c’est d’abord répondre à l’appel du mouvement à vivre un parcours en trois temps proposé à tous les jeunes adultes. Le second temps, qui est celui que nous vivons depuis cette année, propose aux compagnons de devenir "Scouts du Monde". Cette démarche nous invite à explorer les principaux défis du monde actuel.

Nous sommes une équipe composée de 4 jeunes filles compagnons (de gauche à droite sur la photo) :

     Clara Brunet : étudiante en classe préparatoire AL (littéraire) au lycée Louis Barthou à Pau. Impliquée dans le mouvement depuis une douzaine d’année, elle en connaît maintenant les ficelles par cœur. Discrète, mais néanmoins bien loin d’être effacée, elle a toujours la bonne parole au bon moment. Clara, c’est un peu la conscience de l’équipe.

     Claire Dalbies : étudiante en classe préparatoire MPSI (scientifique) au lycée Fermat à Toulouse. Elle est toujours motivée et prête à prendre des initiatives, surtout quand il s'agit de manger.... Claire donne le sourire et a le contact facile avec tout le monde parce qu'elle porte les valeurs scoutes avec fierté et simplicité. Et malgré les difficultés, elle ne baisse jamais les bras.

     Agathe Foubert : étudiante en classe préparatoire ECS (commerciale) au lycée Montaigne à Bordeaux. Énergique et décidée, elle n’hésite pas à mettre ses talents de négociatrice au service du scoutisme. Sportive aguerrie, elle est une source d’énergie intarissable et sait motiver la troupe lors des coups de mou !

     Clémence Blanche : étudiante en classe préparatoire AL (littéraire) au lycée St Sernin à Toulouse. Clémence est une personne engagée, qui défend ses opinions et idées avec passion ! Elle n’hésite pas à prendre du recul sur les choses et à apporter un regard éclairé sur les décisions de l’équipe.

       Notre équipe est avant tout un groupe d’amies soudées. Nous nous sommes rencontrées au fil de nos années scoutes. Nous avons donc grandi ensemble et les années passant, nous nous sommes découvert ce rêve commun de réaliser un projet de solidarité internationale, qui concrétise pour nous l’aboutissement de notre parcours scout. Monter un projet en nous débrouillant par nous-même, dans le but de se rendre utile et de ressortir grandies de cette expérience, nous en rêvions toutes les quatre. Notre vécu ensemble est un réel atout pour la réussite de notre projet, car nous connaissons les forces et les faiblesses de chacune.

      Notre équipe est accompagnée par deux adultes référents, bénévoles et formés par le mouvement. Antoine Busuttil et Damien Aviron-Violet, qui étaient scouts ensembles il y a quelques années, nous aident à nous développer et à mener à bien nos projets sur les trois ans de notre engagement.

       Nous avons toutes participé à l’élaboration du projet. Le choix de la destination, le type d’action à effectuer, les prises de contact avec les partenaires locaux, la construction d’un partenariat et d’un budget ainsi que la récolte de fonds sont des étapes que nous avons réalisées en équipe depuis plus d’un an.

       En première année compagnon, nous avons réalisé un camp en France, dans un petit village d’Auvergne. Là-bas, nous avons rejoint un groupe d’étrangers participant à un chantier de jeunesse internationale. Ce camp nous a permis d’apprendre à nous gérer de manière autonome, et de voir comment notre équipe fonctionne sur une longue période. Il a aussi été l’occasion de monter un budget et de découvrir comment prendre contact avec un partenaire. Nous avons toutes les quatre adoré cette expérience, qui ne nous a que plus donné envie de poursuivre avec un projet international.

Comment le projet est né:

       Pour monter ce projet nous avons tout d’abord défini chacune nos motivations principales afin de choisir quelle piste d’action nous correspondrait et répondrait davantage à nos attentes. Nous souhaitions toutes les quatre mener un projet de solidarité auprès d’enfants, plus particulièrement auprès d’enfants orphelins ou n’ayant pas accès à l’éducation. Cette action nous tient à cœur, ayant grandi en tant que scoutes pendant huit ans, puis en tant que compagnons, nous avons bénéficié d’une éducation et d’une scolarisation... Mais tous les enfants n’ont pas cette chance et nous sommes particulièrement sensibles à cette problématique qui est encore valable dans de nombreux pays.

Pourquoi en Thaïlande? :

       Nous avons ensuite réfléchi au pays dans lequel notre projet pourrait s’inscrire et répondre aux besoins locaux. Nous souhaitions également découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture et avons donc opté pour l’Asie.

       Grâce à l’aide de nos accompagnateurs compagnons, deux adultes qui nous aident et nous conseillent dans notre projet, nous avons trouvé et contacté un groupe de filles (non scoutes) parties l’été dernier en Thaïlande aider un orphelinat. Elles nous ont donc mis en contact avec un bénévole français qui s’est occupé de l’orphelinat en Thaïlande pendant deux ans. Les échanges mail et téléphonique se passant très bien, nous avons donc construit notre projet ensemble: soit défini chacun nos motivations et objectifs, le partenaire comme l’équipe. Nous avons ainsi prévu de rester à l’orphelinat pour une durée de 25 jours.

Voici notre programme :

- faire découvrir les jeux et activités scoutes aux enfants

- aider à la vie quotidienne de l’orphelinat (uniquement tenu par des bénévoles thaïlandais): ménage, bricolage, travail dans le potager, couture...

- donner et animer des cours d’anglais

- vivre la rencontre interculturelle entre jeunes étrangers par les jeux, activités et temps de rencontre

- organiser un échange de dessins entre les enfants scouts français, âgés entre 8 et 11 ans, et les enfants thaïlandais de l’orphelinat.

       Pour ce qui est du partenaire, soit l’orphelinat thaïlandais qui n’est d’ailleurs pas une association, il est pleinement et directement inscrit dans le contexte local de la province de Yasothon, qui se trouve dans le sud-est de la Thaïlande. De plus, les jeunes de la province et donc de l’orphelinat sont les bénéficiaires directs de notre projet ! Nous avons également prévu d’aller à la rencontre des jeunes de villages situés à proximité de l’orphelinat. Cependant, il nous faudra garder une certaine distance avec les enfants afin qu’ils ne souffrent pas de notre départ et qu’à l’inverse nous ne souffrons pas du fait de devoir les quitter.

Nous sommes donc très motivées à l’idée de faire des rencontres, d’aider, de partager et de donner !!!

crédits photos: Olivier Karcher Pour voir plus de photos...

 

À quoi servira la collecte ?

• Dans un premier temps, cette collecte nous permettra tout simplement de pouvoir partir en Thaïlande. Sans cette collecte, notre projet ne peut être validé. Une partie de l’argent récolté servira donc à subvenir à nos besoins lorsque nous serons sur place, en Thaïlande. Rien d’extravagant cependant, seulement de quoi nous déplacer, d’éventuels soins médicaux, de la nourriture et un logement pour nos quelques jours de découverte du pays…

• Dans un second temps, et c’est sur cette partie que nous avons besoin de vous, cette collecte nous permettra de faire un don à l’orphelinat. Tout don supplémentaire à la somme indiquée sera directement reversé à l’orphelinat Baan Home Hug.

Avec ce don, l’orphelinat pourra continuer à assurer l’accueil des enfants dans de bonnes conditions (nourriture, infrastructures…) et à assurer leur rôle d’éducateur au sein de la région du Yasothon.

Voici un petit aperçu de notre budget prévisionnel, dont le montant total s'élève à 5200€, ceci sans compter les dons supplémentaires qui seront reversés à l'orphelinat :

 

/!\ Information importante : tous les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66% du don. /!\

On compte sur vous, n’hésitez pas à faire preuve de générosité envers les orphelins thaïlandais !

L'association Scouts et Guides de France percevra l'intégralité de la collecte.

Derniers commentaires

Default-3
Bonne continuation dans ce beau projet :) J'espère que vous vivrez de supers moment en Thaïlande et que vous reviendrez plus soudées que jamais.
Default-7
Bon voyage!!!!
Default-5
Salut les filles, beau projet, et c'est courageux entre 2 années de prepa. Laurent.