Lutte contre la pollution plastique et la pauvreté à Porto-Novo (Bénin)

Faisons émerger une économie locale autour des déchets plastiques à Porto-Novo afin de lutter contre la pollution et la pauvreté !

Visuel du projet Lutte contre la pollution plastique et la pauvreté à Porto-Novo (Bénin)
Réussi
54
Contributions
12/03/2019
Date de fin
5 726 €
Sur 5 500 €
104 %

Zéro Déchet

Zéro Déchet : l'appel à projet qui ne gaspille rien
Soutenu par
Zéro Déchet : l'appel à projet qui ne gaspille rien  soutient le projet Lutte contre la pollution plastique et la pauvreté à Porto-Novo (Bénin)

Lutte contre la pollution plastique et la pauvreté à Porto-Novo (Bénin)

<p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/578166/HelloAsso_2__1_-1552492998.gif" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><a href="https://www.helloasso.com/associations/gbobeto/collectes/lutte-contre-la-pollution-plastique-et-la-pauvrete-a-porto-novo-benin" target="_blank">https://www.helloasso.com/associations/gbobeto/collectes/lutte-contre-la-pollution-plastique-et-la-pauvrete-a-porto-novo-benin</a></p> <p style="text-align:center"><img alt="" height="85" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/578168/tap-1552493043.png" width="85" /></p> <h2><strong>R&eacute;sum&eacute; vid&eacute;o du projet</strong></h2> <div class="k-ResponsiveIframeContainer"><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="281" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FBeXW5PtWbOE%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DBeXW5PtWbOE&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FBeXW5PtWbOE%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500"></iframe></div> <h2><strong>Les porteurs de projet</strong></h2> <p>Ce projet est port&eacute; par <a href="https://gbobeto.webself.net/" target="_blank"><strong>Gbob&egrave;t&ocirc;</strong></a>, association fran&ccedil;aise cr&eacute;&eacute;e en 2018 par des membres de la diaspora b&eacute;ninoise et des amis du B&eacute;nin, &agrave; l&#39;initiative d&#39;une jeune franco-b&eacute;ninoise, Naomi FAGLA MEDEGAN.</p> <p>&Eacute;lev&eacute;e dans une triple culture franco-colombo-b&eacute;ninoise, Naomi se rend pour la premi&egrave;re fois au B&eacute;nin &agrave; l&#39;&acirc;ge de 16 ans. Un voyage qui est pour elle une v&eacute;ritable prise de conscience sur la question des in&eacute;galit&eacute;s majeures entre Nord et Sud et oriente ses choix de vie.</p> <p>D&eacute;termin&eacute;e &agrave; donner corps &agrave; son attachement pour le B&eacute;nin et &agrave; &ecirc;tre force de changement positif dans le combat pour un d&eacute;veloppement inclusif et durable, Naomi convainc ses proches de la n&eacute;cessit&eacute; d&#39;agir. Ensemble, ils fondent Gbob&egrave;t&ocirc; en 2018.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/565603/Gbob_t_-1548083079.png" width="100%" /></p> <ul> </ul> <h2><strong>La probl&eacute;matique</strong></h2> <p>Tout part d&#39;un double constat :</p> <ul> <li><strong>un constat environnemental</strong> : la ville de Porto-Novo, capitale politique du B&eacute;nin, est d&#39;une incroyable richesse naturelle et culturelle,mais celle-ci est mise en p&eacute;ril par une gestion environnementale et des services urbains d&eacute;faillants. Notamment, la ville produit chaque ann&eacute;e plus de <strong>60 000 tonnes de d&eacute;chets dont seules 30 % sont trait&eacute;es</strong>. Le reste s&#39;accumule dans l&#39;environnement, cr&eacute;ant d&#39;importants dangers environnementaux et sanitaires : contamination de la nappe phr&eacute;atique et de la lagune, inondations p&eacute;riodiques par d&eacute;faut d&#39;&eacute;coulement des eaux, prolif&eacute;ration des nuisibles (rats, moustiques, etc.), vecteurs de transmission de maladies &agrave; la population...</li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/564584/Focus_d_chets_1_A-1547570626.jpg" width="100%" /></p> <ul> <li><strong>un constat social :</strong> une large frange de la population vit dans des conditions tr&egrave;s pr&eacute;caires. Certains habitent des maisons inachev&eacute;es ou insalubres du fait de la chert&eacute; des mat&eacute;riaux de construction. Les infrastructures de base (routes, latrines, etc.) sont peu d&eacute;velopp&eacute;es dans certains quartiers. Par ailleurs, en l&#39;absence de tissu &eacute;conomique local, les activit&eacute;s de d&eacute;brouille, d&eacute;nu&eacute;es de protection sociale, sont pr&eacute;dominantes alors m&ecirc;me qu&#39;elles permettent rarement &agrave; ceux qui les pratiquent de vivre de leur labeur. La figure du <strong>Gbob&egrave;t&ocirc;,</strong><strong> (&laquo;&nbsp;ramasseur d&rsquo;ordures&nbsp;&raquo;</strong> en goun-gb&eacute;, dialecte local majoritaire) est particuli&egrave;rement embl&eacute;matique : avec leurs modestes moyens et au p&eacute;ril de leur propre sant&eacute;, ces acteurs informels r&eacute;cup&egrave;rent, sur les tas d&rsquo;immondices, les ordures qui pourraient trouver une seconde vie aupr&egrave;s des artisans et commer&ccedil;ants de Porto-Novo.</li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/564597/IMG_20181130_133212-1547572205.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>Notre solution : une unit&eacute; de transformation des d&eacute;chets plastiques en mat&eacute;riaux de construction !</strong></h2> <p>Plut&ocirc;t que de consid&eacute;rer les d&eacute;chets comme un probl&egrave;me, notre vision est de les regarder comme une <strong>mati&egrave;re premi&egrave;re </strong>qui, si des fili&egrave;res de valorisation ad&eacute;quates sont mises en place, peuvent permettre de <strong>dynamiser l&#39;&eacute;conomie locale</strong>, de mani&egrave;re <strong>respectueuse de l&#39;environnement</strong> et <strong>socialement pertinente</strong>.</p> <p>En partant des d&eacute;chets les plus probl&eacute;matiques pour la ville, &agrave; savoir les <strong>d&eacute;chets plastiques</strong>, nous souhaitons donc d&eacute;velopper une unit&eacute; de production de <strong>mat&eacute;riaux de construction en plastique recycl&eacute;</strong>.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/564596/Info11-1547571921.png" width="100%" /></p> <p>Notre objectif est de cr&eacute;er un triple impact positif :</p> <ul> <li><strong>impact environnemental </strong>: assainissement de la ville, pr&eacute;servation de la biodiversit&eacute; de la lagune et d&eacute;veloppement d&#39;une sensibilit&eacute; &eacute;cologique chez la population ;</li> <li><strong>impact &eacute;conomique </strong>: dynamisation de l&#39;&eacute;conomie locale par la cr&eacute;ation d&#39;emplois directs et indirects ;</li> <li><strong>impact social </strong>: (1) des revenus compl&eacute;mentaires parviendront aux acteurs rapportant leurs d&eacute;chets plastiques puisque Gbob&egrave;t&ocirc; les rach&egrave;tera en tant que mati&egrave;re premi&egrave;re et (2) des mat&eacute;riaux de construction abordables et de qualit&eacute; seront mis sur le march&eacute; pour lutter contre le mal-logement et le d&eacute;ficit d&#39;am&eacute;nagement.</li> </ul> <p><strong>Nous pr&eacute;voyons que notre unit&eacute; artisanale sera en mesure de recycler AU MOINS 2,2 tonnes de d&eacute;chets plastiques par mois, en employant au moins 5 ouvriers &agrave; temps plein.</strong></p>

À quoi servira la collecte

<p>L&#39;ensemble des fonds sera vers&eacute; sur le compte bancaire de l&#39;association Gbob&egrave;t&ocirc; et servira &agrave; <strong>financer partiellement la phase pilote de ce projet</strong>, planifi&eacute;e sur une dur&eacute;e de 5 mois et demi, entre juillet-ao&ucirc;t et d&eacute;cembre 2019-janvier 2020.</p> <p>Il s&#39;agit pour Gbob&egrave;t&ocirc; d&#39;&eacute;tudier les param&egrave;tres pr&eacute;sidant au succ&egrave;s d&#39;une unit&eacute; de production de mat&eacute;riaux de construction en plastique recycl&eacute; dans la ville de Porto-Novo.</p> <p>Concr&egrave;tement, apr&egrave;s le recrutement de 5 ouvriers (de pr&eacute;f&eacute;rence des jeunes sans qualification et sans emploi), l&#39;ing&eacute;nieur du projet testera la <strong>fabrication de briques, pav&eacute;s et carrelage</strong>.</p> <p><img alt="" src="https://i.f1g.fr/media/figaro/orig/2018/06/30/XVM8695211c-73cb-11e8-9988-c6152e0685ac-300x169.jpg" width="100%" /></p> <p>(c) ZelijInvent</p> <p>Apr&egrave;s leur approbation par des experts ind&eacute;pendants, les produits seront utilis&eacute;s pour <strong>r&eacute;habiliter un &eacute;tablissement scolaire</strong>. Ce chantier sera &eacute;galement l&#39;occasion de sensibiliser les &eacute;l&egrave;ves &agrave; la question de la pollution plastique et ses cons&eacute;quences pour la biodiversit&eacute; via des activit&eacute;s men&eacute;es par des b&eacute;n&eacute;voles de l&#39;association au sein des classes.</p> <p><img alt="" src="https://www.francetvinfo.fr/image/759snqa97-07ed/1200/450/16350199.jpg" width="100%" /></p> <p><em>(c) AFP</em></p> <p>Le calendrier, semaine par semaine, est &eacute;tabli comme suit :</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/572462/calendrier_plastique-1550749063.png" width="100%" /></p> <p>Le budget total de cette &eacute;tude est de <strong>28 170 &euro;</strong>. Aussi, dans le cadre de cette campagne, nous avons fix&eacute; diff&eacute;rents paliers de financement que nous souhaiterions atteindre :</p> <ul> <li><strong>[ATTEINT !] Palier 1 : 5 500 &euro;. </strong>Cette somme nous permettrait de louer un local, d&#39;acqu&eacute;rir une partie de l&#39;&eacute;quipement, d&#39;acheter les consommables et autres mati&egrave;res premi&egrave;res et de r&eacute;mun&eacute;rer deux gardiens.</li> <li><strong>[NOUVEL OBJECTIF] Palier 2 :</strong> <strong>10 542 &euro;</strong>. Cette somme nous permettrait d&#39;acqu&eacute;rir l&#39;ensemble de l&#39;&eacute;quipement n&eacute;cessaire, notamment les gros &eacute;quipements tels que le broyeur et le groupe &eacute;lectrog&egrave;ne.</li> <li><strong>Palier 3 : 17 465 &euro;.</strong> Cette somme nous permettrait de financer la premi&egrave;re partie de l&#39;&eacute;tude, c&#39;est-&agrave;-dire l&#39;&eacute;quipement ainsi que les salaires, les consommables et les charges durant 60 jours.</li> <li><strong>Palier 4 :</strong> <strong>28 170 &euro;. </strong>Soyons fous ! Pourquoi ne pas r&ecirc;ver de pouvoir financer l&#39;int&eacute;gralit&eacute; du projet gr&acirc;ce &agrave; cette campagne ?</li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/565184/Budget-1547825960.JPG" width="100%" /></p> <p>Quelque soit le palier que nous atteindrons, nous avons d&#39;ores et d&eacute;j&agrave; sollicit&eacute; - et nous continuerons de solliciter - des bailleurs publics et priv&eacute;s pour obtenir les co-financements n&eacute;cessaires au bouclage du budget.</p> <p>Vous pouvez consulter le budget d&eacute;taill&eacute; <a href="https://drive.google.com/file/d/1Rd6UQxayAxurV-8a12pMsVUKZr1ynGQh/view?usp=sharing" target="_blank"><strong>ici</strong></a>.</p> <h2><strong>Et apr&egrave;s ?</strong></h2> <p>Avec un processus de production arr&ecirc;t&eacute; et des &eacute;quipes form&eacute;es, nous serons &agrave; m&ecirc;me de b&acirc;tir un mod&egrave;le &eacute;conomique p&eacute;renne en d&eacute;finissant une politique de prix et une strat&eacute;gie marketing. Bien que ce projet soit port&eacute; par une association, nous visons une p&eacute;rennit&eacute; financi&egrave;re r&eacute;elle.</p>

Contreparties

Lettre de remerciement

5 €

  • 3 contributions
Ce sont les petites rivières qui font les grands ruisseaux, alors 5 € c'est déjà beaucoup, merci ! De quoi justifier une lettre de remerciement personnalisée de la main de la Présidente de l'association.

Livraison estimée : mars 2019

1 an d'adhésion à l'association + Lettre de remerciement

15 €

  • 9 contributions
Merci de votre don ! Pourquoi ne pas nous rejoindre gratuitement ? En tant qu'adhérent à l'association à part entière, vous aurez la possibilité d'assister aux conseils d'administration et de voter lors des décisions concernant les projets. Vous aurez donc votre mot à dire dans la manière dont nous agissons.

Livraison estimée : mars 2019

Deux photographies artistiques de Porto-Novo + Lettre de remerciement

30 €

  • 16 contributions
Merci de votre don ! En échange nous vous proposons deux photographies format A3 de la ville, prises et dédicacées par un photographe béninois professionnel.

Livraison estimée : juin 2019

Un pagne en wax + Lettre de remerciement personnalisée

80 €

  • 2 contributions
Merci de votre don ! En contrepartie nous vous proposons de vous habiller à l'africaine en vous envoyant un pagne en tissu traditionnel wax, acheté directement sur les marchés de Porto-Novo. Merci d'indiquer votre couleur préférée !

Livraison estimée : juin 2019

Une pièce d'artisanat de Porto-Novo + Lettre de remerciement personnalisée

150 €

  • 4 contributions
Merci de votre don ! En échange nous vous proposons une petite pièce d'artisanat (bijou ou sculpture) réalisée par l'un de nos talentueux artisans portonoviens.

Livraison estimée : août 2019

Invitation sur le terrain + contreparties précédentes

800 €

  • 1 contribution
Votre hébergement, nourriture et frais de transport (sur place uniquement) pris en charge pour que vous puissiez venir visiter Porto-Novo et ainsi découvrir son patrimoine, sa culture et bien sûr le projet !

Livraison estimée : août 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux