Madame Shakespeare - Festival Avignon OFF 2019

Aidez nous à financer notre première participation au Festival d'Avignon !

Visuel du projet Madame Shakespeare - Festival Avignon OFF 2019
Réussi
58
Contributions
05/07/2019
Date de fin
2 110 €
Sur 2 000 €
106 %

Madame Shakespeare - Festival Avignon OFF 2019

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596082/Capture_d_e_cran_2019-05-20_a__13.25.24-1558351560.png" width="100%" />La compagnie du Coup mont&eacute; a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute;e en 2016 et r&eacute;uni les univers de 5 artistes du spectacle vivant. En 2017, nous avons commenc&eacute; la cr&eacute;ation du spectacle Madame Shakespeare, une pi&egrave;ce d&#39;Anca Visdei. Les premi&egrave;res repr&eacute;sentations ont eu lieu en mai 2018 au Th&eacute;&acirc;tre de la Reine Blanche &agrave; Paris. Suite aux 8 repr&eacute;sentations au Th&eacute;&acirc;tre de la Reine Blanche, le spectacle a &eacute;t&eacute; repr&eacute;sent&eacute; en septembre 2018 au Th&eacute;&acirc;tre du Rond Point &agrave; Valr&eacute;as. Nous avons rencontr&eacute; un tr&egrave;s bon accueil du public, le spectacle a beaucoup plu et nous avons d&eacute;cid&eacute; de nous lancer pour poursuivre l&#39;aventure avec cette cr&eacute;ation. Nous sommes donc tr&egrave;s heureux de pouvoir pour la premi&egrave;re fois jouer au Festival Off d&#39;Avignon, au Th&eacute;&acirc;tre des Italiens pendant tout le mois de juillet. Le festival d&#39;Avignon &eacute;tant une place incontournable du th&eacute;&acirc;tre, nous sommes tr&egrave;s enthousiastes &agrave; l&#39;id&eacute;e de pouvoir pr&eacute;senter notre spectacle &agrave; un plus large public. &Agrave; propos du spectacle :&nbsp;</p> <p>R&eacute;sum&eacute; de MADAME SHAKESPEARE d&#39;Anca Visdei :</p> <p>1585. William arrive &agrave; Londres, dans la petite chambre d&rsquo;une auberge miteuse. &Agrave; peine arriv&eacute;, il &eacute;crit. Non pas une des pi&egrave;ces qui feront de lui le plus grand auteur de l&rsquo;histoire mais une lettre, destin&eacute;e &agrave; sa femme, Anne Hathaway, pour la supplier de l&rsquo;autoriser &agrave; revenir dans leur maison de Stratford o&ugrave; elle est rest&eacute;e. Il ne croit plus &agrave; leur projet de faire de lui un auteur qui traversera les &acirc;ges et surtout, il ne supporte pas de vivre loin d&rsquo;elle. C&rsquo;est le d&eacute;but d&rsquo;une longue relation &eacute;pistolaire passionn&eacute;e. De Stratford, Anne endosse tous les r&ocirc;les, tour &agrave; tour femme, m&egrave;re, inspiratrice, muse, bourreau, elle utilise tous les stratag&egrave;mes pour faire de son Will un &eacute;crivain qui marquera l&rsquo;histoire. Nous assistons, &agrave; travers cette histoire d&rsquo;amour passionnelle et d&eacute;vorante, &agrave; la naissance de la figure que l&rsquo;on conna&icirc;t aujourd&rsquo;hui sous le seul nom de William Shakespeare, mais qui serait l&rsquo;association de deux &ecirc;tres de g&eacute;nie.</p> <p>Avec : Teddy Bogaert et Caroline Cristofoli</p> <p>Mise en sc&egrave;ne : Julie Cr&eacute;gut et Benjamin Dussud&nbsp;</p> <p>Cr&eacute;ation lumi&egrave;re : Maxime Denis&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Note d&#39;intention par Benjamin Dussud&nbsp; :&nbsp;</p> <p>En avril 2016, une amie me fait d&eacute;couvrir le texte d&rsquo;Anca Visde&iuml;, Madame Shakespeare ou la dame de Stratford. Je tombe sous le charme de cette correspondance, de cette &eacute;criture. Je me souviens de ce trouble &agrave; la lecture en me demandant si cette histoire relevait de la v&eacute;rit&eacute; ou de la fiction. On en parle avec cette amie, elle partage mon ressenti. Le texte nous obs&egrave;de. Et pour cause, l&rsquo;auteure a diss&eacute;min&eacute; dans son oeuvre de nombreux d&eacute;tails, de nombreuses anecdotes pour coller au plus pr&egrave;s de ce que l&rsquo;on sait du grand William et de l&rsquo;&eacute;poque Elisab&eacute;thaine, et surtout de sa relation avec son &eacute;pouse Anne Hathaway. Le trouble n&rsquo;en est que plus grand. Cette id&eacute;e que Shakespeare ait eu un (ou plusieurs) double(s) est une th&eacute;orie existante, mais que ce double soit une femme, sa femme, est une r&eacute;v&eacute;lation in&eacute;dite. En partageant ce texte avec plusieurs personnes, qu&rsquo;elles soient ou non sp&eacute;cialistes de Shakespeare, ce trouble op&egrave;re &agrave; chaque fois. Les questions de fiction et de r&eacute;alit&eacute; reviennent, de l&rsquo;Histoire et de son interpr&eacute;tation, et surtout de la red&eacute;couverte d&rsquo;un mythe. Comment peut-on red&eacute;couvrir Shakespeare ? J&rsquo;ai eu envie de partager ces r&eacute;flexions avec le plus grand nombre. C&rsquo;est ainsi qu&rsquo;est n&eacute; le d&eacute;sir de ce spectacle. Une histoire vieille du XVI&egrave;me si&egrave;cle et pourtant tr&egrave;s actuelle. &Agrave; travers la vie de ces &eacute;poux et au del&agrave; du mythe litt&eacute;raire, l&rsquo;auteure aborde des th&eacute;matiques contemporaines. Son texte rend la part belle aux femmes. Il s&rsquo;agit aussi d&rsquo;une formidable histoire d&rsquo;amour, de sacrifice, d&rsquo;abn&eacute;gation et de d&eacute;vouement dans laquelle Anne fera tout pour son Will. On d&eacute;couvre le g&eacute;nie sous une autre facette par le prisme du couple et de l&rsquo;intimit&eacute;. Gabriel-Marie Legouv&eacute; disait : &laquo; derri&egrave;re chaque grand homme se cache une femme. &raquo;. Et si l&rsquo;on regardait un peu les femmes de l&rsquo;ombre ? Que serait Barack Obama sans Michelle ? Auguste Rodin sans Camille Claudel ? John Lennon sans Yoko Ono ? M&ecirc;me le pr&eacute;sident de la R&eacute;publique ne se s&eacute;pare pas de sa femme et tout le monde &eacute;voque l&rsquo;influence de celle-ci sur l&rsquo;homme. Dans de nombreux contextes et &agrave; diff&eacute;rentes &eacute;poques le r&ocirc;le de ces femmes attise notre curiosit&eacute;. Qu&rsquo;aurait donc &eacute;t&eacute; William Shakespeare sans Anne Hathaway? Ce William pourrait avoir aujourd&rsquo;hui 20 ans et &ecirc;tre travers&eacute; par les m&ecirc;mes probl&eacute;matiques qu&rsquo;un jeune artiste qui quitte sa province pour r&eacute;ussir &agrave; la capitale: la recherche de notori&eacute;t&eacute;, les &eacute;preuves que l&rsquo;on rencontre dans le monde du Th&eacute;&acirc;tre, la solitude des grandes villes et le manque de rep&egrave;res, la difficult&eacute; d&rsquo;avoir une sexualit&eacute; diff&eacute;rente de la norme,... Autant de sujets auxquels il sera confront&eacute;, qui forgent l&rsquo;image de cet &eacute;crivain &eacute;ternel mais trouvent &eacute;chos et questionnements dans notre soci&eacute;t&eacute; actuelle.</p>

À quoi servira la collecte

<p>Jouer &agrave; Avignon pendant un mois repr&eacute;sente un co&ucirc;t financier important&nbsp;et nous avons d&eacute;cid&eacute; de cr&eacute;er ce soutien sur Kisskissbankbank afin de nous aider &agrave; assumer cette part financi&egrave;re. Il s&#39;agira en priorit&eacute; &agrave; nous aider &agrave; payer <strong>les frais d&#39;inscriptions et de communications, les accessoires et mati&egrave;res premi&egrave;res utilis&eacute;s dans le spectacle ainsi que les frais relatifs aux droits d&#39;auteurs.</strong> Nous sommes tr&egrave;s engag&eacute;s et d&eacute;termin&eacute;s &agrave; ce que ce premier festival d&#39;Avignon soit pour nous l&#39;occasion d&#39;un tremplin et d&#39;une grande visibilit&eacute; au niveau th&eacute;&acirc;trale. L&#39;occasion de faire d&eacute;couvrir notre travail et de pouvoir pr&eacute;senter notre spectacle &agrave; un grand nombre de spectateurs et de professionnels du milieu th&eacute;&acirc;tral.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Notre reconnaissance éternelle

5 €

  • 2 contributions

Un bisou de chacun des membres de l'équipe

10 €

  • 6 contributions

Un sonnet de William Shakespeare personnalisé

20 €

  • 24 contributions

Une affiche dédicacé par les membres de l'équipe

30 €

  • 13 contributions

L'une des pièces du Grand William Shakespeare

40 €

  • 1 contribution

Une invitation pour assister au spectacle

50 €

  • 2 contributions

Une soirée en tête à tête avec Monsieur OU Madame Shakespeare

100 €

Une soirée en tête à tête avec Monsieur ET Madame Shakespeare

150 €

  • 3 contributions

Faire un don

Je donne ce que je veux