Appel à financement de la marque Maya Street, projet des jumelles Pauline et Sophie N’Gouala

Large_6a15c3cd-482f-44d0-9951-71f5b03f07ce-1516117955-1516191216-1516891499

Présentation détaillée du projet

 

 Maya Street C’est Un concept de vêtements Afro Street né de la collaboration entre Sophie et Pauline N’gouala des jumelles franco-congolaises.

 

 

 

 

La collection Basquiat est un hommage à l’artiste new yorkais des années 80 à travers un portrait réalisé par Pauline N’gouala à la peinture à l’huile en 2012. 

 

 

 

Ce portrait revient sur les tee-shirts sweats et bas de jogging d’une collection qui pourrait se développer grâce à vos dons 

Jean-Michel Basquiat est un des pionniers du graffiti c’est cet amour du hip-hop que Maya Street cherche à véhiculer au travers d’une collection à la fois moderne et old school

 

Bercées par le hip hop et les beaux arts, pouvoir allier art et Street Wear Pauline et Sophie l’ont rêvé depuis très jeunes -créer Maya Street c’était le réaliser 

 

 

De nos jours les vêtements véhiculent des messages forts et choisissant de rendre hommage au peintre Basquiat 

 

 

Pauline et Sophie espèrent donner à voir au public le portrait d’un artiste qui a révolutionné le monde de l’art par sa liberté de style, son retour aux sources, sa poésie picturale.

 

 

Depuis les années 80 jusqu’à aujourd’hui nombreux sont ceux qui s’inspirent de Basquiat dans leur art, style,look, liberté de pensée ect 

 

 

 

Jean-Michel Basquiat était également fier de ses raceines haïtiennes et portoricaines -fierté transcrite à travers ses œuvres -mais aussi fier de la culture afro-américaine (Casus Clay-Miles Davis -John Coltrane ect )

Cette fierté d’être noir voilà les valeurs que véhicule 

Maya Street qui se place dans une revendication afro.

 

Maya viens du Mot Kituba (Congo-Brazzaville) « Mayambi » qui a plusieurs signification mais dont la grand mère des jumelles portrait le nom de Mayambi dans le sens de  “soleil

 

 

 

 

Les deux fondatrices de la marque Maya Street (Sophie à gauche et Pauline à droite)portent un débardeur et un tee-shirt Maya Street de la collection Basquiat 

 

 

 

 

Bas de jogging collection Basquiat 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Maya Street

projette de financer la production de tee-shirts, sweat avec et sans capuche  , bas de jogging ect à hauteur de 1500Euros (sérigraphie des textiles plus appartition d’un logo Maya Street brodé par notre future collaboratrice) dès le mois de mars

 

ainsi que l’élargissement de la gamme Basquiat collection avec des polos à hauteur de 250Euros dès le mois de mai

 

 

200 euros seront investi dans la création et l’hébergement d’un site internet également au mois de mai 

 

 

Les 50 euros restant serviront à faire imprimer des flyers faisant apparaître le logo et le visuel du portrait de Jean-Michel Basquiat peint par Pauline

 

 

Si la collecte dépasse l’objectif, nous prévoyons la location d’un show-room dans le centre de Paris pour un événement ponctuel courant du mois de Juin.

 

 

 

(ci-dessous exemple de Sweat à capuche Basquiat 4 Maya Street collection)

 

Pauline N’gouala percevra l’intégralité de la somme recoltée

 

 

Derniers commentaires

Default-2
Il faut toujours croire en ses rêves bravo les filles
Default-8
De la part de Yann
Default-3
Beau projet les filles