MISE AU VERT - Détox familiale dans le Vercors

Soutenez un long-métrage français 100% indépendant et aidez à faire émerger de nouveau talents.

Visuel du projet MISE AU VERT - Détox familiale dans le Vercors
Réussi
67
Contributions
28/11/2019
Date de fin
10 550 €
Sur 10 000 €
106 %

MISE AU VERT - Détox familiale dans le Vercors

<h2><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/622463/_MG_1436-1570548639.jpg" width="100%" /></h2> <h2>MERCI A TOUS LES CONTRIBUTEURS ET COPRODUCTEURS!!!</h2> <p>Grace &agrave; vous l&#39;objectif initial de la collecte (10000euros) est atteint et c&#39;est top! Merci de votre g&eacute;n&eacute;rosit&eacute;.</p> <p>Mais le chemin est encore long avant que le financement du film soit boucl&eacute;... Les nouveaux contributeurs et coproducteurs sont les bienvenus pour atteindre le nouvel objectif de 15000&euro;!!! Merci par avance...</p> <h2>&nbsp;</h2> <h2>Un long-m&eacute;trage de Yohann Charrin</h2> <h3>&nbsp;</h3> <hr /> <h2>Synopsis</h2> <hr /> <h4><strong>R&eacute;gis Blondin n&rsquo;en peut plus.</strong></h4> <p>P&egrave;re de famille d&rsquo;une quarantaine d&rsquo;ann&eacute;e, il est d&eacute;pass&eacute; de toutes parts.</p> <p>Par sa femme <strong>Claire</strong> avec laquelle il n&rsquo;arrive plus &agrave; communiquer.</p> <p>Par ses deux enfants&nbsp;: <strong>Charlotte, 15 ans et demi</strong>, accro &agrave; son smartphone et aux r&eacute;seaux sociaux ; et<strong> Benoit, 12 ans</strong>, en d&eacute;but de crise d&rsquo;adolescence, port&eacute; lui sur les graisses satur&eacute;es et les jeux vid&eacute;o.</p> <p>Et par sa vie de banlieusard grise, les trajets interminables en voiture, une carri&egrave;re dans les assurances qui se r&eacute;v&egrave;le sans v&eacute;ritables perspectives&hellip;&nbsp;</p> <p>R&eacute;gis re&ccedil;oit un appel de son vieil oncle L&eacute;on (le fr&egrave;re de son p&egrave;re d&eacute;c&eacute;d&eacute;), qui habite encore le petit village familial du Vercors et avec qui il est en froid depuis des ann&eacute;es. Celui-ci lui fait part de probl&egrave;mes de sant&eacute;.</p> <p>R&eacute;gis a alors une id&eacute;e lumineuse&nbsp;susceptible d&rsquo;att&eacute;nuer tous ses probl&egrave;mes&nbsp;:</p> <h4><strong>emmener femme et enfants passer des vacances surprise et insolites au pays !</strong></h4> <p>Lorsque R&eacute;gis et les siens arrivent finalement &agrave; destination (un gite qui lui appartient perdu en pleine for&ecirc;t sans eau, sans &eacute;lectricit&eacute;, sans r&eacute;seaux), une surprise de taille attend la famille Blondin : <strong>un groupe de marginaux &laquo;&nbsp;n&eacute;o-ruraux&nbsp;&raquo;</strong> occupe les lieux avec l&rsquo;accord plus ou moins tacite du vieux L&eacute;on.</p> <p>Plus charismatique que les autres, <strong>Jic&eacute; </strong>s&rsquo;impose d&rsquo;entr&eacute;e comme leur leader, et comme un obstacle majeur aux r&ecirc;ves de vacances tranquilles de R&eacute;gis. Ces gens vantent la d&eacute;croissance, la r&eacute;sistance au syst&egrave;me et le retour &agrave; la nature&hellip;</p> <h4><strong>R&eacute;gis comprend que son oncle lui a jou&eacute; un sale tour&nbsp;!</strong></h4> <p>La cohabitation forc&eacute;e entre la famille de bobos parisiens et le groupe de marginaux est tout de suite explosive. Alors que Claire sympathise outrageusement avec ces gens d&rsquo;un autre monde et que Charlotte tombe sous le charme de Tom, le fils de Jic&eacute;, l&rsquo;envie d&rsquo;impr&eacute;vu de R&eacute;gis atteint rapidement ses limites.</p> <p>S&ucirc;r de son droit, R&eacute;gis finit par se d&eacute;barrasser de la bande de chevelus. La place est alors enfin libre pour la famille Blondin, les vacances vont pouvoir commencer&hellip;</p> <p>Mais livr&eacute;s &agrave; eux m&ecirc;me dans la vieille b&acirc;tisse, la famille Parisienne peine &agrave; trouver ses marques sans &eacute;lectricit&eacute; ni &eacute;crans, les journ&eacute;es sont longues, les distractions rares, et au bout de quelques jour&hellip;</p> <h4><strong>Charlotte disparait&hellip;</strong></h4> <p>A l&rsquo;origine de cette vaste plaisanterie, l&rsquo;oncle L&eacute;on souhaitait seulement faire revenir R&eacute;gis au pays pour le confronter &agrave; ses responsabilit&eacute;s&hellip; Il va en fait le r&eacute;v&eacute;ler &agrave; lui-m&ecirc;me et &agrave; sa famille toute enti&egrave;re&hellip;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/622462/DSC_9200-1570548603.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>Note d&#39;intention</strong></h2> <hr /> <p>Une famille parisienne &agrave; bout de souffle, qui part dans l&rsquo;inconnu.</p> <p>Il y a R&eacute;gis Blondin, notre h&eacute;ros. Ou notre anti-h&eacute;ros ? Un personnage en pleine crise, aux contradictions multiples qui cherche par cette mise au vert &agrave; renouer les liens familiaux, en particulier avec sa femme qui le trompe, &agrave; d&eacute;sintoxiquer ses enfants de leurs addictions num&eacute;riques, &agrave; combler le manque d&ucirc; &agrave; la mort de son p&egrave;re et sa longue s&eacute;paration avec la r&eacute;gion de ses origines.&nbsp;</p> <p>Avec lui, il y a sa famille. Claire et les enfants, qui vont chacun se r&eacute;v&eacute;ler beaucoup de surprises. Et il y a le vieux L&eacute;on, &agrave; l&rsquo;origine de l&rsquo;histoire et qui en d&eacute;tient la clef !</p> <p>Et puis il y a les autres. Ceux que l&rsquo;on n&rsquo;attend pas mais qui vont peu &agrave; peu composer les diff&eacute;rents &eacute;l&eacute;ments de la com&eacute;die :</p> <p>Jic&eacute;, L&eacute;a, Tom, Jacob et la bande de marginaux n&eacute;o-ruraux d&rsquo;une part, qui am&egrave;nent un cot&eacute; original et d&eacute;cal&eacute; &agrave; l&rsquo;aventure tout en illustrant des ph&eacute;nom&egrave;nes sociaux actuels (le retour &agrave; la nature aid&eacute; par la crise, la d&eacute;croissance, l&rsquo;&eacute;cologie...).</p> <p>Et d&rsquo;autre part, les gens du &laquo; cru &raquo;, ces gens de village, simples, &acirc;pres, qui paraissent vivre avec quelques d&eacute;cennies de d&eacute;calage ; et dont certains ne voient pas d&rsquo;un tr&egrave;s bon &oelig;il l&rsquo;arriv&eacute;e d&rsquo;&eacute;trangers et sont pr&ecirc;t &agrave; se laisser tenter par des solutions extr&ecirc;mes...</p> <p>A cette galerie de personnages hauts en couleur, s&rsquo;ajoute un &eacute;l&eacute;ment primordial : <strong>un univers fort, m&eacute;connu, et v&eacute;ritablement cin&eacute;matographique, celui des plateaux du Vercors.</strong></p> <h4><strong>En termes de sc&eacute;nario</strong>,</h4> <p>l&rsquo;id&eacute;e est donc, autour de R&eacute;gis et de sa famille, v&eacute;ritable socle de l&rsquo;histoire, de confronter ces diff&eacute;rents groupes dans cet espace unique afin de faire naitre des situations de dr&ocirc;les et inattendues. En partant du comique de situation initial, nous glissons au fur et &agrave; mesure vers des sph&egrave;res plus sociales, plus intimes, plus inattendues, sans jamais quitter R&eacute;gis dans sa qu&ecirc;te identitaire et familiale.</p> <h4><strong>Pour ce qui est du casting</strong>,</h4> <p>l&rsquo;id&eacute;e est de proposer aux spectateurs de nouvelles t&ecirc;tes, faire &eacute;merger de nouveau talents, de nouvelles &eacute;nergies. Proposer dans ce domaine-l&agrave; aussi quelque-chose de diff&eacute;rent.</p> <p>Les r&ocirc;les de R&eacute;gis, Claire et Jic&eacute; &eacute;tant primordiaux, ils seront interpr&eacute;t&eacute;s par des com&eacute;diens professionnels, mais autres que ceux qui se partagent habituellement les premiers r&ocirc;les du cin&eacute;ma en France. Autour d&rsquo;eux, nous ferons appels &agrave; des com&eacute;diens d&rsquo;horizons divers, certains &agrave; contre-emploi, certains originaires de la r&eacute;gion du Vercors (professionnels ou non) afin de profiter de leur accent, de leur &laquo;gueules&raquo; pour accentuer d&eacute;calage et cr&eacute;dibiliser la situation.</p> <h4><strong>Et puis viendra le tournage. Et la mise au vert sera aussi celle de l&rsquo;&eacute;quipe !</strong></h4> <p>Cette &eacute;quipe sera r&eacute;duite au minimum, une dizaine de personnes environ. Nous tournerons de mani&egrave;re tr&egrave;s l&eacute;g&egrave;re, souvent &agrave; l&rsquo;&eacute;paule, souvent en ext&eacute;rieur jour avec comme seul &eacute;clairage la plus belle lumi&egrave;re qui soit, le soleil.&nbsp; Nous pourrons ainsi profiter de chaque instant, chaque impr&eacute;vu, essayer des choses, peut-&ecirc;tre en improviser certaines.</p> <p>La cam&eacute;ra sera toujours proche des personnages et surtout de R&eacute;gis, notre v&eacute;ritable guide dans cette aventure et par les yeux duquel tout se d&eacute;roulera.</p> <p>Apr&egrave;s vingt ans pass&eacute;s &agrave; exercer le m&eacute;tier de directeur de la photographie, j&lsquo;accorderai beaucoup de soin &agrave; la beaut&eacute; des images (pens&eacute;es pour la salle, film&eacute;es en cin&eacute;mascope) et du son, mais mon attention de chaque instant sera pour les com&eacute;diens et leur mise en sc&egrave;ne afin d&rsquo;aller chercher ce qui compte le plus pour raconter cette histoire : l&rsquo;&eacute;motion et la com&eacute;die.</p> <p>Et puis je n&rsquo;oublierai pas filmer <strong>l&rsquo;autre personnage du film qui m&rsquo;est cher, le Vercors.</strong></p> <p>J&rsquo;utiliserai pour cela des plans tr&egrave;s larges, des prises de vues a&eacute;riennes ainsi que des plans film&eacute;s en mode documentaire (mati&egrave;res, animaux, villages, f&ecirc;tes) afin de situer la com&eacute;die dans un &eacute;crin d&rsquo;authenticit&eacute;.</p> <p>Le tournage sera court et intense, car c&rsquo;est comme cela que j&rsquo;aime et que je sais travailler. Je tiens aussi &agrave; ce que cela soit un moment de plaisir et de partage pour tout le monde car je suis convaincu que cela se ressent &agrave; l&rsquo;image.</p> <p>Ma parfaite connaissance de tous les d&eacute;cors o&ugrave; j&rsquo;ai pass&eacute; les vacances de mon enfance et le fait d&rsquo;&ecirc;tre entour&eacute; de proches collaborateurs, dont certains sont aussi des amis, rendront cela possible.</p> <p>Ainsi, nich&eacute; au milieu de ces montagnes, dans cette atmosph&egrave;re majestueuse et sans artifice, j&rsquo;envisage cette &laquo; mise au vert &raquo; comme une aventure familiale aux multiples facettes, ambitieuse sans &ecirc;tre pr&eacute;tentieuse, et surtout originale et d&eacute;connect&eacute;e.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/622473/DSC_2336-1570550071.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<h4><em>Mise au vert</em> est un projet que je porte depuis de nombreuses ann&eacute;es et auquel je suis intimement attach&eacute;.</h4> <p>J&rsquo;ai dans un premier temps d&eacute;velopp&eacute; ce projet avec une soci&eacute;t&eacute; de production avec laquelle nous avons suivi le chemin classique de production d&rsquo;un premier long-m&eacute;trage en France&nbsp;: trouver un casting &laquo;&nbsp;banquable&nbsp;&raquo; , puis chercher un distributeur ainsi que des chaines de TV pour financer la production. Nous avons r&eacute;ussi &agrave; avoir l&rsquo;accord de com&eacute;diens renomm&eacute;s et suscit&eacute; l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t de distributeurs de premier plan. Mais nous n&rsquo;avons finalement pas r&eacute;ussi &agrave; financer le film.</p> <p>Apr&egrave;s avoir r&eacute;cup&eacute;r&eacute; les droits du sc&eacute;nario et apr&egrave;s une longue r&eacute;flexion, j&rsquo;ai d&eacute;cid&eacute; de monter ma propre soci&eacute;t&eacute; de production (Yo films) et de produire moi-m&ecirc;me le film dans une optique radicalement diff&eacute;rente qui, j&rsquo;en suis convaincu, est beaucoup plus adapt&eacute;e aux sp&eacute;cificit&eacute;s du projet et &agrave; la mani&egrave;re dont je souhaite le tourner.</p> <p>Pour le casting, j&rsquo;ai d&eacute;cid&eacute; de faire appel &agrave; des com&eacute;diens &eacute;videment professionnels et talentueux, mais qui seront de nouvelles t&ecirc;tes pour les spectateurs, dont beaucoup sont comme moi lass&eacute;s de voir toujours les m&ecirc;mes com&eacute;diens dans les m&ecirc;mes types de r&ocirc;les.</p> <h4><strong>L&rsquo;id&eacute;e est donc de produire &laquo;&nbsp;Mise au vert&nbsp;&raquo; d&rsquo;une mani&egrave;re&nbsp; totalement ind&eacute;pendante</strong>,</h4> <p>avec une libert&eacute; artistique totale et avec &laquo;&nbsp;un micro-budget&nbsp;&raquo; pratiquement 10 fois inf&eacute;rieur au budget initial.</p> <p>Pour arriver &agrave; ce budget, le tournage sera resserr&eacute; sur 3 semaines, l&#39;&eacute;quipe r&eacute;duite au minimum et surtout<strong> chaque participant au projet en devient partenaire!</strong></p> <p>Acteurs et techniciens seront l&agrave; par int&eacute;r&ecirc;t pour le projet, ils seront pay&eacute;s &laquo;&nbsp;en participation&nbsp;&raquo;&nbsp;: salaire minimum lors du tournage (tout en restant dans un cadre l&eacute;gal) mais r&eacute;gularisation lors des ventes du film et int&eacute;ressement si b&eacute;n&eacute;fice. J&#39;ai la chance d&#39;avoir d&#39;ores et d&eacute;j&agrave; une bonne partie de l&#39;&eacute;quipe dispos&eacute;e &agrave; se mettre au vert cet &eacute;t&eacute;!</p> <p>Devenez vous aussi partenaire du film, que ce soit comme <strong>contributeur</strong> ou comme <strong>co-producteur</strong>!</p> <hr /> <h4>Le financement du film</h4> <ul> <li>Une part de fonds propres amen&eacute;s par Yo films. Par ailleurs mes droits d&rsquo;auteur du sc&eacute;nario et mon salaire de r&eacute;alisateur et de producteur ne seront touch&eacute;s qu&rsquo;en cas de vente du film.</li> <li>Cette collecte&nbsp; <strong>KissKissBankBank </strong>qui est est primordiale<strong> car d&#39;elle d&eacute;pendra la cr&eacute;dibilit&eacute; du projet aupr&egrave;s des autres partenaires! </strong>La somme de 10000 euros demand&eacute;e est vraiment un minimum! Plus elle sera &eacute;lev&eacute;e, plus le film verra le jour facilement.</li> <li>La coproduction avec une ou plusieurs soci&eacute;t&eacute;s de productions qui croient au projet et ont envie de le soutenir.</li> <li>L&rsquo;apport en industrie de soci&eacute;t&eacute;s partenaires pour le mat&eacute;riel et la post-production (qui deviennent aussi coproducteurs)</li> </ul> <h4>Le cin&eacute;ma n&rsquo;est pour moi qu&rsquo;un m&eacute;tier de passion, de rencontres, d&rsquo;aventure humaine.</h4> <p>Le choix de produire <em>Mise au vert </em>de cette mani&egrave;re, n&rsquo;est pas une utopie, ni un choix de d&eacute;pit. C&rsquo;est juste l&rsquo;intime conviction que c&rsquo;est de cette mani&egrave;re que ce film doit se tourner, de cette mani&egrave;re que ce projet qui me tient tant &agrave; c&oelig;ur va exister.</p> <hr /> <h4>Des pr&eacute;cisions</h4> <ul> <li>L&#39;int&eacute;gralit&eacute; des fonds issus de la collecte servira aux n&eacute;cessit&eacute;s de base du tournage (transport, h&eacute;bergement, d&eacute;fraiements).</li> <li>Si, pour une raison quelquonque, la production du film devait &ecirc;tre annul&eacute;e, je m&#39;engage &agrave; rembourser chaque contributeur.</li> <li>Pour toute question sur le film, la coproduction etc:&nbsp; yofilmsprod@gmail.com</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/622472/DSC_2321-1570549950.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>PLANNING PREVISIONNEL</strong></h2> <hr /> <p>- &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Octobre-d&eacute;cembre 2019&nbsp;: recherche de partenaires et de financement</p> <p>- &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Janvier-Mars 2020&nbsp;: Casting</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Avril-Juin 2020&nbsp;: Pr&eacute;-pr&eacute;pa, r&eacute;p&eacute;titions, rep&eacute;rages</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Juillet 2020&nbsp;: Pr&eacute;pa</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Aout 2020&nbsp;: Tournage dans le Vercors (3 semaines)</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Septembre 2020&nbsp;: Tournage Paris (2 jours)</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Octobre 2020-Mars 2021&nbsp;: Post-production</p> <p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Printemps 2021: sortie du film</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/622474/IMG_3915-1570550110.jpeg" width="100%" /></p> <h2><strong>BIO Yohann CHARRIN</strong></h2> <hr /> <p>Apr&egrave;s des &eacute;tudes de cin&eacute;ma, je commence &agrave; travailler sur les plateaux en 1997 et exp&eacute;rimente la plupart des m&eacute;tiers de l&rsquo;image.</p> <p>En 2003, je tourne mon premier long-m&eacute;trage comme directeur de la photographie &laquo;&nbsp;<em>La symphonie marocaine</em>&nbsp;&raquo;, film musical ambitieux tourn&eacute; en 35mm et rep&eacute;r&eacute; dans de nombreux festivals internationaux. C&rsquo;est le d&eacute;but d&rsquo;une longue collaboration avec le cin&eacute;ma marocain.</p> <p>Jusqu&rsquo;en 2012, je travaille comme directeur de la photographie sur toutes sortes de productions et collabore avec des r&eacute;alisateurs de tous bords et aux influences tr&egrave;s vari&eacute;es&nbsp;:</p> <p>( Long-m&eacute;trage <em>Mat&eacute;o Falcone</em> avec Eric Vuillard, clips avec Xavier Gens, Fran&ccedil;ois Goetghebeur&hellip; Fictions TV avec Didier Le P&eacute;cheur, Ludovic Colbeau-Justin, Julien Weill&hellip; entre autres)</p> <p>En 2012, j&rsquo;&eacute;cris et r&eacute;alise mon premier Court-m&eacute;trage <em>20%</em> puis commence &agrave; travailler en parall&egrave;le comme r&eacute;alisateur de films de commande (Corporate, web, pub).</p> <p>J&rsquo;ai &eacute;crit depuis 3 sc&eacute;narios de long-m&eacute;trages dont <em>Mise au vert</em> qui sera le premier port&eacute; &agrave; l&rsquo;&eacute;cran.</p> <p>En 2019, je cr&eacute;e ma soci&eacute;t&eacute; de production Yo films dans le but de produire mes films de mani&egrave;re ind&eacute;pendante. <em>Mise au vert</em> sera la premi&egrave;re production de fiction de Yo Films</p> <p><strong>Mes court-m&eacute;trages&nbsp;:</strong></p> <p><em><strong>Premier Jour</strong>,</em> Court-m&eacute;trage de fiction, Bridges / Boburst (2016, 15mn)</p> <p>Prix du meilleur court-m&eacute;trage au festival Polar de Cognac 2016</p> <p>Prix du finaliste au festival Sundance Channel Short 2016</p> <p>Coup de c&oelig;ur Short film corner 2016 Cannes</p> <p>Prix du cin&eacute;ma Le r&eacute;gent, Nuit m&eacute;diterran&eacute;ennes 2017</p> <p>Et 15 S&eacute;lections internationales</p> <p>Voir&nbsp;:<a href="https://vimeo.com/159484955" target="_blank"> https://vimeo.com/159484955</a></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>20%</em></strong> , Court-m&eacute;trage de fiction (auteur / r&eacute;alisateur), Bridges (2012 / 11mn)</p> <p>15 s&eacute;lections en Festival</p> <p>+ de 700 000 vues sur Youtube</p> <p>Voir&nbsp;: <a href="https://vimeo.com/54183255" target="_blank">https://vimeo.com/54183255</a></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>Je suis Con-nect&eacute;,</em></strong> Court-m&eacute;trage pour le concours Nikon, 2016</p> <p>Voir&nbsp;: <a href="https://vimeo.com/213508614" target="_blank">https://vimeo.com/213508614</a></p> <p>&nbsp;</p> <ul> </ul> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux