Moins, c'est mieux !

La décroissance ? Un impératif écologique !

Visuel du projet Moins, c'est mieux !
Réussi
117
Contributions
20/12/2021
Date de fin
8 420 €
Sur 5 150 €
163 %

Moins, c'est mieux !

La genèse du projet Un homme est riche de tout ce dont il peut se passer. Henry David Thoreau Dans la continuité du film Présent Simple (également réalisé par Rino Noviello) qui mettait l’accent sur l’expérience individuelle d’une sobriété heureuse choisie, ce film, soutenu par les Amis de la Terre-Belgique, propose d’explorer la dimension collective et politique de la décroissance. La science a énormément documenté la fin imminente de l’énergie abondante et bon marché. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié un nouveau rapport intitulé Changements climatiques 2021 : les éléments scientifiques. Ce rapport confirme l’influence indiscutable des activités humaines sur les changements climatiques avec la nécessité de limiter le réchauffement à 1,5°C et l’importance d’agir dès maintenant pour tenter d’inverser la tendance. Parallèlement, des collectifs citoyens revivifient la vie démocratique en proposant des alternatives sérieuses à la religion de la croissance. Comment une appropriation des enjeux globaux liés au pic des ressources est-elle possible collectivement ? Comment organiser politiquement un basculement dans une autre ère énergétique et économique après-croissance tout en garantissant le bien-être de chacun et chacune ? Convaincus que l’économie ne doit plus être une activité séparée du reste de la société en imposant sa logique de rationalisation, les Amis de la Terre-Belgique souhaitent accompagner un mouvement de remise en question du dogme de la croissance par la réalisation de ce documentaire, en partenariat avec Rino Noviello, qui sera un bel outil d’échange et de rencontre afin de décoloniser nos imaginaires face à notre société d’hyper-consommation. En effet, la décroissance est présente au sein de l'association belge Les Amis de la Terre depuis des décennies. Toutes les alternatives individuelles et collectives proposées par l'asbl tendent vers cette décroissance nécessaire à la poursuite de la Vie sur terre; que ce soit, entre autres, au travers de la promotion de la Simplicité Volontaire ou de la sensibilisation à une économie non violente. Le Syndrome du Hamster Vous avez sûrement déjà vu un hamster dans sa cage circulaire : il court, il s’agite et s'essouffle dans le tourbillon de sa roue, mais en réalité fait du surplace. C’est l’illusion d’être libre, alors qu’on ne fait que bouger dans une cage, dorée ou non. Et si ce hamster symbolisait l'espèce humaine ? Nos sociétés modernes souffrent du syndrome du hamster lorsque les décideurs politiques et économiques se laissent enfermer dans le court-termisme et l’excitation stérile d'une croissance infinie dans un monde fini. Le contenu du film Ce film traitera de la possibilité de mettre en place dans nos sociétés occidentales une décroissance choisie organisée dans ses aspects politique, économique et social. Cette décroissance doit être un projet collectif désiré et réfléchi, visant à construire dans le respect de chacun une société plus sobre, soutenable, solidaire et conviviale. Nous partirons à la rencontre d'hommes et de femmes expert.es ou simples citoyen.nes ayant des expériences à partager sur ce sujet. Selon Timothée Parrique, la décroissance serait la réduction planifiée et démocratique de la production et de la consommation dans les pays riches pour réduire les pressions environnementales et les inégalités tout en améliorant la qualité de vie. Comme le dit Serge Latouche, afin de passer d’une jouissance d’avoir à une jouissance d’être, nous devons proposer un nouveau modèle de société capable de sortir du capitalisme et de son système mortifère pour les êtres humains et les écosystèmes. Il s’agit d’abandonner l’objectif de la croissance pour la croissance, objectif dont le moteur principal n’est autre que la recherche illimitée du profit à tout prix. La toile de fond du documentaire s’appuiera sur une critique de la société de croissance et sur des propositions constructives pour revenir à un équilibre salutaire nous permettant de préserver l'habitabilité de notre terre pour les êtres vivants. L’intention étant de provoquer une réflexion sur un changement de paradigme. Objectifs du film Montrer que la décroissance est multiple et permettrait de créer une matrice de possibles alternatifs. Esquisser les bases d'une société non productiviste soutenable. Remettre en cause la domination de l’économie (telle qu'elle fonctionne actuellement) sur le reste de la vie. Montrer qu'en réduisant la croissance, on réduirait automatiquement les externalités négatives (pollution, stress de vie, accidents, maladies, publicité, etc.). Montrer que notre modèle actuel n’est pas capable de garantir pour tous les habitants de la planète bleue un accès à une eau potable de qualité, à une alimentation équilibrée sans poisons, aux soins de base et à une éducation émancipatrice. Montrer qu’il est possible d’imaginer une société écologiquement soutenable et socialement juste. Produire un outil pédagogique d'éducation permanente. Remarque : Les photographies illustrant cette première partie de présentation sont tirées de la série "Les Tinys Petits Hommes". S’inspirant librement des voyages de Gulliver, Rino Noviello a travaillé cette idée pour faire ressentir la vanité des grandeurs humaines. Intervenants confirmés : Laura Lamouchi Femme et maman, citoyenne liégeoise, humaine parmi d'autres sur cette terre. Son parcours de vie est guidé par des pratiques artistiques, corporelles et spirituelles adogmatiques. Laura est membre active des Amis.es de la Terre depuis 2018 et d'un S.E.L (Service d'Echange Local) depuis 2013. Le désir d'une vie simple lui a donné, de 2017 à 2018, l'élan de rejoindre un nouveau groupe de Simplicité Volontaire qui se créait à Liège. Une année faite de partages, de découvertes pour, à petits pas, vivre et transmettre cette réflexion dans sa vie personnelle et familiale de manière autonome, en accueillant avec bienveillance ses incohérences ! Son engagement transforme son rapport au temps, au monde du travail, à l’argent… au fil d’un questionnement continu visant le précieux de la qualité de présence, tant au corps, qu'aux relations, à la communication et globalement, au vivant. Timothée Parrique Docteur en économie et spécialiste de la décroissance, il est l'auteur d’une thèse sur le sujet (The political economy of degrowth, 2019). Timothée est aussi l’auteur d'un rapport sur la croissance verte :Decoupling debunked – Evidence and arguments against green growth, publié par le European Environmental Bureau (EEB) en 2019. Arthur Keller Ingénieur de formation, il s’est spécialisé dans l'analyse des limites et vulnérabilités des systèmes socio-écologiques (incluant les sociétés humaines), et intervient comme conférencier, formateur et consultant expert des risques systémiques et des stratégies de résilience collective. Il enseigne également l'usage des récits comme leviers de mobilisation et de transformation. En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Keller Remarque D'autres intervenants et intervenantes témoigneront dans le film les contacts seront confirmés en 2022 avant le tournage. Présentation de l'équipe de base Sandrine de Meyer, administratrice des Amis de la Terre-Belgique Sandrine est membre du conseil d'administration des Amis de la Terre-Belgique depuis 2019. Elle est active au sein du groupe local de Bruxelles depuis 2015. Elle s'intéresse à de nouvelles façons de vivre et de s'organiser en société pour une meilleure connexion avec le vivant. Pauline Dutron, animatrice des Amis de la Terre-Belgique Pauline est impliquée depuis des années dans la défense de l’environnement, plus particulièrement dans le domaine de l’alimentation durable et locale. Elle est formée en permaculture. Elle travaille depuis 2019 pour l’asbl Les Amis de la Terre qui agit localement pour proposer un mode de vie respectueux de la Terre et de tous les êtres vivants. Entre 2014 et 2016, elle réalise le documentaire Minga, voix de résistance en Amérique latine. Rino Noviello, réalisateur et photographe Photographe, réalisateur et formateur depuis 2001, Rino se partage entre projets artistiques et réalisation de commandes. Il fonde l’agence Picturimage en 2004. Il anime régulièrement des formations permettant à l’art de rencontrer l’écologie et la culture. Il aime utiliser les capacités vidéo des appareils photographiques pour réaliser des films documentaires et de courtes capsules vidéo dédiés à la terre et aux ressources qu’elle nous offre. Il est membre des Amis de la Terre-Belgique depuis presque 10 ans et co-fondateur de l’Écocentre Oasis, centre de formation en écologie appliquée.

À quoi servira la collecte

À partir d’un don de 40 € via le champ "Je donne ce que je veux" de la rubrique "Faire un don", vous bénéficiez d'une réduction d’impôt de 45% du montant de votre don. Une attestation fiscale vous sera envoyée en 2022. Cette déduction fiscale ne s'applique pas aux contributions avec contreparties. Palier 1 : 5150 € Tournage (prises de vues et de sons, interviews) : 4750 € La commission de la plateforme : 400 € Mais nous pouvons aller plus loin ! Palier 2 : 10.650 € La postproduction c-à-d les opérations qui finalisent la réalisation d'un film : montage, mixage audio, conformation et étalonnage. : 5500 € Palier 3 : 13.900 € Enregistrement de la voix off : 750 € Achat des droits musicaux : 500 € Achat des droits d'utilisation d'images d'archive auprès de télévisions nationales (RTBF, France TV, etc.) : 2000 € Palier 4 : 17.400 € Remboursement des frais de transport et de logement : 1500 € Financer le sous-titrage en anglais (traduction + intégration) : 2000 € Merci pour votre participation !

Contreparties

Contrepartie star

Vous êtes sur le bon chemin pour l'entrée

35 €

  • 24 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre Une entrée lors de la tournée de projections avant-premières, dans la ville de votre choix (en Belgique francophone)

Livraison estimée : mars 2023

Les petites rivières font les grands fleuves

5 €

  • 4 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏

Livraison estimée : avril 2022

Nos remerciements chaleureux !

10 €

  • 9 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film

Livraison estimée : avril 2022

Soyez remercié et participez à une activité si vous le souhaitez !

15 €

  • 6 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,...

Livraison estimée : avril 2022

La décroissance passera par l'économie non-violente

25 €

  • 3 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre

Livraison estimée : avril 2022

La décroissance à l'affiche, vous avez le feu sacré !

50 €

  • 19 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre Une entrée lors de la tournée de projections avant-premières, dans la ville de votre choix (en Belgique francophone) Une affiche du film au format A3 et dédicacée par l'équipe du projet

Livraison estimée : mars 2023

Un bouquet numérique des photos du tournage

60 €

  • 3 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre Une entrée lors de la tournée de projections avant-premières, dans la ville de votre choix (en Belgique francophone) Une affiche du film au format A3 et dédicacée par l'équipe du projet Un lien privé des photos du tournage

Livraison estimée : mars 2023

Moins de biens, plus de liens dont celui du film

150 €

  • 5 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre Une entrée lors de la tournée de projections avant-premières, dans la ville de votre choix (en Belgique francophone) Une affiche du film au format A3 et dédicacée par l'équipe du projet Un lien privé des photos du tournage Un lien du film envoyé à 5 personnes de votre choix avec un message privé

Livraison estimée : mars 2023

Le réalisateur du film vous dévoile ses secrets

350 €

  • 2 contributions
Un remerciement officiel sur le blog du réalisateur 🙏 Votre nom ou votre pseudo au générique du film Une participation à une des activités des Amis de la Terre dans la région de Namur, Liège ou Bruxelles: conférence/débat, atelier pratique,... Une revue sur l'économie non-violente éditée par les Amis de la Terre Une entrée lors de la tournée de projections avant-premières, dans la ville de votre choix (en Belgique francophone) Une affiche du film au format A3 et dédicacée par l'équipe du projet Un lien privé des photos du tournage Un lien du film envoyé à 5 personnes de votre choix avec un message privé Une initiation à la vidéo numérique avec le réalisateur du film

Livraison estimée : mars 2023

Faire un don

Je donne ce que je veux