Mousso Ya guindo

Une création théâtrale entre l’Europe et l’Afrique pour libérer la parole sur les corps des femmes

Visuel du projet Mousso Ya guindo
Réussi
74
Contributions
07/10/2021
Date de fin
7 570 €
Sur 7 500 €
101 %
Féminisme
Solidarité
internationale

Mousso Ya guindo

Le projet Mousso Ya Guindo Le projet « Mousso ya guindo » (« Intimités de femmes » en bambara) vise à libérer la parole sur le corps des femmes autour d’une création théâtrale. Pour y parvenir, nous proposons un spectacle qui permet d’amener les femmes africaines et européennes à s’interroger sur leur vie hormonale, des premières règles à la ménopause, en confrontant des points de vue d’Europe et d’Afrique, en partageant des histoires vécues, des différences de mentalités, et des engagements au quotidien. Cette création théâtrale produite par une équipe constituée de deux binômes de comédiennes professionnelles, maliennes et belges, et d’une metteuse en scène française est conçue dans trois pays : le Mali, la Belgique et la France. Pourquoi ce projet ? Nous sommes des comédiennes maliennes et belgo-françaises et nous nous sommes retrouvées autour d’un constat : que ce soit en Afrique ou en Europe, la vie hormonale des femmes demeure un sujet généralement tabou, régulièrement stéréotypé et le plus souvent incompris. Or les transformations qu’une femme vit dans son corps au cours de sa vie joue un rôle fondamental dans sa construction personnelle, son rapport à l’autre et sa place dans la société. Nous sommes convaincues que le consentement, l’aspiration à l’égalité sexuelle et à la reconnaissance de la singularité du désir et du corps de l’autre sont aujourd’hui au coeur des combats pour l’égalité femmes-hommes. Pour ce faire, nous voulons mettre la question de l’intime au centre de ces nouvelles luttes et cela passe par une mise en avant de ce sujet tabou, stéréotypé et incompris : le cycle de la vie du corps des femmes. En Afrique, la compréhension de la vie hormonale des femmes et des jeunes filles est primordiale dans des sociétés conservatrices où souvent, les traditions, les croyances et la religion se mélangent. Encore aujourd’hui, ce sujet tabou a des conséquences désastreuses sur la vie des femmes et notamment sur la déscolarisation des jeunes filles. En Europe, le manque de sensibilisation des femmes et la méconnaissance des hommes sur les étapes de la vie hormonale du corps féminin entraînent des conséquences négatives au niveau physique, professionnel et sexuel. Nous sommes persuadées qu’il est possible de créer du lien à travers des expériences partagées sur la question de l’intime entre les femmes et les hommes des deux continents et d’ouvrir notre regard sur la culture de l’autre. Les étapes du projet Etape 1/ Recueillir la parole des femmes (mars 2021): Cette première étape a été soutenue par l’Institut français. Organisation d’ateliers d’expression théâtrale aves des femmes de 5 quartiers de Bamako. L’objectif : - Inviter les femmes à échanger entre elles comme dans des « grains » - Inviter les femmes à écrire et à nous livrer leurs expériences. - Créer des ateliers d’expressions théâtrales et axer sur l’écriture corporelle. - Créer des débats et confronter les points de vues Occident / Afrique sur le sujet. - Rencontrer des femmes qui travaillent de différentes manières artistiques ou non sur le sujet. Etape 2/ Créer un spectacle à partir de la parole des femmes (octobre-novembre 2021) : - Résidence Au Happy Théâtre à Bamako pour créer le spectacle - Jouer le spectacle à Bamako, notamment dans les quartiers où les ateliers ont été organisés. Etape 3/ Faire venir le spectacle en France à Lyon au Théâtre des Asphodèles (février 2022) : - Faire venir les comédiennes maliennes en France - Re-créer des ateliers avec des femmes françaises sur le sujet. - Faire une création Lumière - Créer une scénographie - Jouer le spectacle et créer un focus pour le 8 Mars à Lyon Etape 4/ Faire une tournée du spectacle dans l’espace francophone en Afrique et en Europe avec des associations de femmes (à partir d'avril 2022)

À quoi servira la collecte

La collecte servira à financer la deuxième étape du projet : la création du spectacle à Bamako et à Lyon : Pour Bamako (1er octobre au 10 novembre), l'argent collecté servira aux financements suivants: Billets d’avion (comédiennes et metteuse en scène franco-belges) : 2.100 € Hébergement : 1.300 € Déplacements et frais locaux : 2.000 € Pour Lyon (du 10 février au 10 mars), l'argent collecté servira aux financements suivants: Billets d’avion (comédiennes maliennes) : 1.850 € Création lumière ( honoraire et matériel ) : 1.750 € Scénographie ( honoraire et matériel ) : 1.500 € Et si l'objectif de 7500 est dépassé? Ce serait incroyable! Nous pourrions alors : Pour 9000 : Cela nous permettrait de venir présenter le spectacle à des programmateurs belgo-français ( location de salle, affiche, transpors...) Au delà de 9000 : Tout passerait dans le soutien à la tournée du spectacle en Afrique francophone en appui à l’organisation logistique (billets d’avion, visa…)

Choisissez votre contrepartie

i ni cé (merci !)

10 €

Les petits ruisseaux font le fleuve Niger, merci pour ton soutien!
  • 17 contributions

Aw ni tché kossèbè (un grand merci ! )

20 €

Livraison estimée : mars 2022

Un grand merci et tu auras droit à une magnifique affiche du spectacle !
  • 13 contributions
  • 17/30 disponibles

Awn Kagni (vous êtes formidables !)

30 €

Tu es formidable! Et nous t'offrons un invitation pour assister à la représentation, et une affiche du spectacle.
  • 8 contributions

Aw gnongotè ! (vous êtes incroyables)

50 €

Tu es incroyable ! Nous t'offrons un bracelet malien, une affiche et une invitation pour venir voir le spectacle.
  • 18 contributions

Aw kagni (vous êtes merveilleux !)

100 €

Tu es merveilleux ! Pour te remercier, nous t'offrons un t-shirt "Mousso ya guindo" brodé par Macha, un bracelet malien, une invitation à une représentation et une affiche du spectacle.
  • 3 contributions

Awn gnongontè (vous êtes magiques)

200 €

Parce que tu es magiques, nous t'offrons un bijou malien, un t-shirt "Mousso ya guindo" brodé par Macha, un bracelet malien, une invitation et une affiche du spectacle.
  • 6 contributions

Aw yé anw ka den fa walima den ba yé (vous êtes notre marraine/parrain)

500 €

Tu es la marraine et le parrain de "Mousso ya Guindo". Ton nom sera mentionné en remerciement sur tous les supports de communication lié au projet. Et nous t'offrons bien sûr tous les cadeaux.

Faire un don

Je donne ce que je veux