Ne partez pas en guerre tout seul contre les foules

Théâtre et danse, Théâtre

Visuel du projet Ne partez pas en guerre tout seul contre les foules
Checked circleRéussi
52
Contributeurs
Friday, October 05, 2012
Date de fin
1 280 €
Sur 1 200 €
107 %

"Ne partez pas en guerre tout seul contre les foules": un spectacle - performance tiré de la pièce Ivanov d'Anton Tchekhov. Ivanov a 35 ans, il est brillant, novateur, puissant. Mais soudain il sombre et rien ne peut le retenir. Pas même Ana, sa femme. Pas même Sacha, sa jeune amoureuse. Une pièce intime, jouée en déambulation dans des maisons, des appartements, des châteaux, des foyers et des lieux d'accueils de théâtres...Un spectacle "hors-scène" qui fait du spectateur un véritable témoin. Production: Collectif PLATOK Mise en scène: Camille Davin Assistante scénographe: Pauline Lepeu Avec: Thomas Landemaine, Elisa Lécuru et Virginie Sibalo

Suivre et partager

Ne partez pas en guerre tout seul contre les foules

Il y a presque un an, il y eut d'abord Virginie et Elisa.

Puis Camille.

Puis Thomas.

alt

A présent, le spectacle-performance Ne partez pas en guerre tout seul contre les foules est à l'aube de sa création et de ses premières représentations...

Et nous réalisons maintenant qu'il permet, enfin, l'éclosion de désirs depuis longtemps vivaces au sein de notre collectif. Les voici:

 

Faire entendre la parole de Tchekhov.

 

Car c'est celui qui nous a fait nous rencontrer sur un plateau de théâtre. Un peu les origines du collectif, en quelque sorte. Et puis, surtout, c'est celui qui ne cesse de parler de nous, dont le regard a traversé le temps. Tchekhov écrit dans une de ces lettres : “Ces gens sont nés dans ma tête, non pas de l’écume des mers, non pas de préjugés, pas de mon intellectualisme, pas par hasard. Ils sont le résultat de mes observations, de mes études de vie.”  Nous faisons donc l’expérience de parler de notre monde avec une pièce écrite il y a plus d’un siècle et issue d'un passé intime déjà lointain. Ce qui nous intéresse c’est donc de faire partager le choc entre ce passé intime et réel et le présent intime du spectacteur.

 

Raconter la chute.

 

alt

L'histoire d'Ivanov c'est l'histoire de la chute.

  "Il y a un an encore, j'étais en pleine santé, j'étais robuste, vif,infatigable, brûlant. Je ne comprends pas. Je ne comprends pas ".

Aujourd'hui on essaye, on tente, parfois très fort et puis parfois on échoue, sans savoir pourquoi. Peut être parce que le contexte environnant rend la tentative créatrice toujours plus difficile. Peut-être pour ça. Dans ce monde que l'on dit en durcissement, on les entend les histoires de celle ou de celui qui « pète un plomb », qui « ne fait plus rien », qui « craque complètement. Alors que "tout allait bien". Monter Ivanov aujourd’hui c’est parler de ceux qui s’écroulent. Et de ceux, de celles qui tentent de les relever.

 

Tenter "un théâtre pauvre".

 

alt

Dans notre version courte de la pièce, ne rassemblant que les  personnages d'Ivanov, Sacha et Ana, pas de besoin technique. Pas de décor. Quelques accessoires. Des costumes choisis avec soin. Et surtout des comédiens. Des comédiens et un espace déjà existant. Nous reprenons la ligne de Grotowski et du théâtre pauvre: rien d'autre que l'acteur vivant, son corps, et ceux qui le regardent.

 

Faire revenir les fantômes.

 

alt

Nous jouerons cette version d'Ivanov "hors-scène", à savoir dans les lieux déjà habités que sont les appartements, les maisons, mais aussi les foyers d'acceuil de théâtre, de lieux culturels, de centres sociaux. Assister à ce spectacle, cela sera comme ouvrir la porte d'une vieille armoire, faire ressurgir ceux que l'on a oublié, ceux dont on ne connait pas bien l'histoire. Pour qu'ils puissent vivre autour de nous. Ainsi, nous proposons aux spectateurs d'être plus que des spectacteurs mais des témoins de l'histoire cachée qui se joue.

 

Pour la suite...

 

Après plusieurs sessions de répétitions parisiennes, l'équipe sera en résidence au Théâtre Foirail à Chemillé (49) du 17 au 28 septembre 2012. Elle présentera la pièce dans une mini-tournée de six dates dans la région d'Angers entre le 27 septembre et le 10 octobre. Elle sera à Paris (Naxos Bobine ) pour  les 19 et 20 octobre.

À quoi servira la collecte

Les 1200 euros collectés serviront aux dépenses suivantes: - Achat et fabrication des différents costumes des trois comédiens: 700 euros - Achat de petits éléménts de scénographie: : 200 euros - Conception des supports de communication (flyers et affiches): 100 euros - Impression des supports de communication: 200 euros

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

Nos remerciements personnalisés sur le site du collectif et la page Face Book du spectacle.

  • Contributeurs : 3

Pour 10 € et plus

La contrepartie précédente et l'affiche du spectacle.

  • Contributeurs : 12

Pour 20 € et plus

Les contreparties précédentes et une place pour la date du spectacle de votre choix.

  • Contributeurs : 10

Pour 30 € et plus

Les contreparties précédentes et une place en plus (deux places en tout) pour l'une des dates du spectacle.

  • Contributeurs : 14

Pour 60 € et plus

Les contreparties précédentes et une impression argentique d'une photographies de la pièce.

Pour 80 € et plus

Les contreparties précédentes et un exemplaire inédit de notre adaptation de la pièce.

  • Contributeur : 1

Pour 500 € et plus

La représentation du spectacle dans le lieu de votre choix.

Pour 580 € et plus

La représenation du spectacle dans le lieu de votre choix, ainsi que les contreparties énoncées précedemment.

Faire un don

Je donne ce que je veux