Nicola Sabato Trio feat Tamir Hendelman & Germain Cornet "BASS TALES"

Contribuez à la sortie de l'album "Bass Tales" du Nicola Sabato Trio !

Visuel du projet Nicola Sabato Trio feat Tamir Hendelman & Germain Cornet "BASS TALES"
Réussi
99
Contributeurs
18/12/2018
Date de fin
5 590 €
Sur 5 500 €
102 %

Nicola Sabato Trio feat Tamir Hendelman & Germain Cornet "BASS TALES"

Bass Tales

"La musique révèle souvent la personnalité d’un musicien. La légèreté des commentaires pianistiques de Count Basie, l’autorité d’Oscar Peterson: les exemples sont infinis.

Quand on écoute la musique de Nicola Sabato, sa personnalité ressort avec évidence. Je perçois sa présence énorme, son sens du plaisir. J’entends ses qualités de leader et en même temps son envie de jouer collectif.

CET ALBUM A LE SWING, celui de nos grands aînés (Ray Brown, bien sûr!). Et pourtant, la personnalité et la sonorité de Nico sont indiscutablement les siennes. Sa façon de coller comme du velcro au jeu du piano et de la batterie est incroyable: grâce à cette écoute, la musique décolle.

Et j’adore la thématique de l’album! Franchement, impossible de ne pas aimer.

Vive la basse ! Bass, baby! Bravo Nico! Bravo Tamir! Bravo Germain!"

 

John Clayton.

La contrebasse est parfois mal-aimée : reléguée dans l’ombre des solistes, elle passe pour un instrument d’accompagnement dont les solos seraient soporifiques —la légende veut même qu’elle réconcilie les couples qui ne se parlent plus.

 

Il fallait donc un Nicola Sabato pour réparer les injustices et affirmer haut et fort ce que Ray Brown m’avait dit un jour d’un ton définitif : « Peu importe l’instrument qu’on joue, si on est leader, on est leader ». Car non seulement la personnalité du contrebassiste se propage et colore tout un groupe, mais, plus encore, c’est son groove que chacun respire. Nicola Sabato le prouve ici avec autorité, que ce soit par ses solos impératifs ou quand il nourrit les solistes d’un ronronnement pulsatif radical.

Avec ce nouveau projet, Nicola Sabato montre l’étendue de ses talents d’arrangeur-rénovateur, démontrant avec inspiration que l’on peut réinterpréter le groove de ses inspirateurs : Charles Mingus, Christian McBride, Jaco Pastorius, Ron Carter, Paul Chambers, Sam Jones… Représentés chacun par une composition, ils sont tous venus illustrer la diversité stylistique du jazz : swing et latinismes, ballades et shuffles funky, grands classiques pleins de recueillement (« Goodbye Pork Pie Hat »), standards contemporains lumineux (« The Shade of the Cedar Tree »), up-tempo frémissants (« Unit 7 »)…

Fort des trouvailles rythmiques du leader (« What’s New » avec le groove de « Poinciana » !), chaque musicien n’a plus qu’à se laisser aller à son invention. A la confluence d’Oscar Peterson, Monty Alexander, Gene Harris et Bill Evans, avec une touche mélodique qui n’appartient qu’à lui, l’immense Tamir Hendelman se déchaîne avec l’engagement de toute sa musicalité.

Quant à Germain Cornet, il a tout compris aux nuances et dynamiques qu’un batteur doit apporter, des balais aux baguettes, entre finesse et excitation.

 

Le résultat est peut-être le projet le plus abouti de Nicola Sabato, dont la créativité est décidément insatiable et signe une esthétique très particulière faite de classicisme, d’enthousiasme et d’invention. Vive la contrebasse !

 

Jean Szlamowicz, président de Spirit of Jazz, rédacteur pour Down Beat et membre de l’Académie du Jazz.

 

Nicola Sabato :

Autodidacte, Il fait ses débuts professionnels sur la scène montpelliéraine et « monte » à Paris en 2000. Nicola Sabato parfait alors sa maîtrise de l'instrument avec Pierre Boussaguet et a même le privilège de suivre un cours (unique mais décisif) avec le grand Ray Brown. Nicola Sabato se lie également d'amitié avec l'un des meilleurs batteurs du monde : Jeff Hamilton. Ce dernier le présente au contrebassiste et arrangeur John Clayton avec qui il étudiera lors des séjours en Europe.

En très peu de temps, il devient une figure des clubs parisiens et parcourt les festivals dans toute l'Europe. Sideman précieux, on peut le voir aux cotés de musiciens prestigieux tel que: Harry Allen, Pierrick Pedron, Georges Arvanitas, Dany Doriz, Florin Niculescu, Alain Jean-Marie, Kirk Lightsey, Craig Handy, Jesse Davis, Ted Curson, Mandy Gaines...

Il se fait également leader en montant de nombreux projets qui bien que tous différents ont en commun avant tout le swing et la jubilation du jeu. Quatre albums ont été signés, "On A Clear Day" 2004, "Lined With A Groove"(feat. Jeff Hamilton) 2008 «Cruisin' with the Nicola Sabato Quartet" 2014 et "live in Capbreton" 2017. 

 

Tamir Hendelman :

Après avoir commencé ses études de clavier à 6 ans à Tel Aviv, Tamir a déménagé aux États-Unis à l'âge de 12 ans en 1984, remportant le concours national de clavier de Yamaha deux ans plus tard. Tamir a ensuite étudié à l'Institut Tanglewood en 1988 et a obtenu un baccalauréat en composition musicale de la Eastman School of Music en 1993. Il est ensuite devenu le plus jeune directeur musical du Lovewell Institute, un organisme national à but non lucratif voué à l'éducation artistique.

Depuis son retour à Los Angeles en 1996, Tamir a toujours été sollicité en tant que pianiste et arrangeur. Il a effectué des tournées aux États-Unis, en Europe et en Asie, et a reçu des prix de la Société des Composeurs et Auteurs Américain et de la Fondation Nationale pour l'Avancement des Arts.

En 1999, Tamir était soliste invité de l'orchestre de l'Institut Henry Mancini. Tamir a rejoint le Jeff Hamilton Trio en 2000, contribuant à l'organisation, à l'enregistrement et à la tournée au Japon, en Europe et aux États-Unis.

En 2001, il est devenu membre du Clayton-Hamilton Jazz Orchestra, avec lequel il a créé la nouvelle orchestration de la suite Canadiana d'Oscar Peterson dans le Hollywood Bowl de John Clayton en 2001.

En 2002, il a également effectué une tournée en Europe avec Tierney Sutton et le Bill Holman Big Band. Tamir a dirigé "Alter Ego" de Julia Migenes et joué / arrangé sur "Easy To Love" de Roberta Gambarini. Avec le Clayton-Hamilton Jazz Orchestra, Tamir a enregistré pour John Pizzarelli, Gladys Knight et Diana Krall. Il est le pianiste / arrangeur de "You and the night et the music" de Jackie Ryan et de "A Perfect Time" de Janis Mann. Il est également présenté sur "Still Unforgettable" de Natalie Cole et sur l'enregistrement à venir de Barbara Streisand.

Il dirige également son propre trio et a enregistré deux disques « Playground » et « Destination ».

Tamir est un artiste de Resonance Records.

 

Germain Cornet :

Né en 1991, Germain Cornet débute la batterie à l'âge de 15 ans mais ce n'est que deux ans plus tard qu'il découvre le jazz.


Très fortement influencé par la musique Swing et Be-bop, il a appris la batterie auprès de Charles Bellonzi et a suivi des études au Conservatoire de Bobigny et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.


En accompagnant de grands musiciens comme Larry Fuller, Harry Allen, Nicolas Bearde, Mandy Gaines; il multiplie les apparitions dans les clubs de jazz parisiens tel que le « Le Duc des Lombard », « Sunset-Sunside », « Caveau de la Huchette »… et dans les festivals de jazz tel que « Jazz à Vienne », « Saint-Emilion Jazz Festival »...


Depuis l'été 2015, il devient le disciple de Jeff Hamilton qu'il rencontra lors du "Centrum Jazz Workshop"  à Port Townsend.

En 2018, Germain Cornet devient un artiste endorsé par la marque de batterie japonaise CANOPUS.

TITRES DE L'ALBUM

 

1. Last Stop (John Clayton)

 

2. Three Views Of A Secret (Jaco Pastorius) 

 

3. First Trip (Ron Carter)

 

4. Tale Of The Fingers (Paul Chambers)

 

5. When You Go (Ray Brown)

 

6. The Shade Of The Cedar Tree (Christian McBride)

 

7. What’s New (Bob Haggart)

 

8. Unit Seven (Sam Jones)

 

9. Goodbye Porkpie Hat (Charles Mingus)

 

10. Scarlett's Blues (Nicola Sabato)

 

11. Ain’t That Nothing (Ray Brown)

 

12. Tricotism (Oscar Pettiford)

 

Nicola Sabato – Contrebasse

Tamir Hendelman – Piano

Germain Cornet - Batterie

 

Enregistré au Studio Sextant  les 16 et 17 Juillet 2017 par Alban Sautour sur un piano FAZIOLI et une batterie CANOPUS.

 

 

Le disque sortira sous le légendaire label Black and Blue.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_and_Blue_(label)

À quoi servira la collecte

Actuellement, le disque est enregistré, mixé et masterisé. Il ne reste plus qu'une étape pour qu'il puisse voir le jour. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien.

 

Nous avons choisi le crowdfunding (le financement participatif) pour permettre à ce projet de voir le jour. Nous souhaitons mobiliser les amateurs de musique dans une démarche responsable qui privilégie la relation directe entre les artistes et ceux qui les écoutent. C'est la raison pour laquelle nous faisons appel à votre générosité.

 

Les contributions récoltées serviront à régler :

- la SDRM (droits de reproduction mécanique des auteurs, compositeurs et éditeurs) : 1000€

- Les professionnels qui ont contribués à la réalisation de l’objet (graphiste, photographe, vidéaste) : 1500 €

- Le pressage des CD (1000 exemplaires) : 1200 €

- Une partie de la promotion de l'album : 1000 €

- Les frais de tournée en mars 2019 : 500 €

- Les commissions KissKissBankBank : 300 €

 

Si la campagne réussit alors je percevrai l’intégralité de la collecte et l'album paraîtra fin Janvier 2019.

Les participants recevront leurs contreparties dans les jours qui précèdent, de manière à découvrir l'album en avant-première !

 

ET SI... à l'issue de la collecte, nous obtenons davantage que la somme requise ? Alors nous aurons encore plus de moyens pour promouvoir cette musique et la rendre visible. - nous n'atteignons pas l'objectif ? Tout sera perdu et les participants seront remboursés !

 

Avec le développement de l'offre musicale en streaming (qui ne rapporte quasiment rien aux musiciens), plus grand monde n'est disposé à payer pour la musique. En nous apportant votre soutien dès à présent vous réalisez un acte militant car vous permettez à ce disque de voir le jour sans faire prendre de risques aux artistes qui ont déjà investi beaucoup de temps et d'argent. À l'issue de cette collecte, si elle atteint son but, vous recevrez le disque en avant-première, entre autres contreparties offertes à votre soutien.

Merci d'avance pour votre générosité.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux