Note à moi-même (court-métrage)

Soutenez notre deuxième court-métrage en participant à cette campagne de financement afin de maintenir un processus créatif indépendant.

Visuel du projet Note à moi-même (court-métrage)
81
Contributions
8 jours
Restants
4 400 €
Sur 4 000 €
110 %

Nos engagements

Note à moi-même (court-métrage)

1 : QUI SOMMES NOUS ? Working-Projects est un collectif de réalisations audiovisuelles indépendant. Il regroupe différentes personnes aguerries et/ou expertes dans le domaine de l'image et du son. Les projets réalisés par le collectif sont toujours des œuvres originales. Il y a 5 ans, Working-Projects s’est associé à Key Org Media, tout en maintenant son indépendance artistique et le choix de de ses projets. Key Org est le principal producteur des réalisations du collectif et apporte une aide en équipements et en infrastructures. La branche musique de Key Org nous prête généreusement un studio d’enregistrement qui sera en charge du mixage du court-métrage et de l'éventuel doublage des dialogues, ainsi qu'un équipement de base pour toutes nos productions. L'équipe du collectif Working-Projects change et se modifie en fonction des projets et des compétences requises pour leur mise en œuvre. Les membres dont le collectif fait appel dépendent des projets, de la direction qu'ils prennent et surtout des compétences nécessaires pour le mener à bien. A chaque projet de nouvelles personnes intègrent l'aventure et contribuent, dans leur domaine de compétences, à sa réalisation. Nous en sommes à notre deuxième grand projet de court-métrage. Après If en 2023, Note à moi-même tentera de repousser encore les exigences techniques et artistiques afin de vous présenter un court-métrage prenant mais aussi soigné. Quelques mots sur le collectif Working-Projects avec Christophe Tignée et Constantin Burasa. 2 : LE PROJET EN DÉTAILS Synopsis : Note à moi-même raconte l'ultime introspection d'une personne sur le point de mourir. Alors que ses minutes sont comptées, elle aura l'occasion, dans un dernier élan, de se parler au travers d'une vieille photo d'elle même sortie tout droit d'un autre temps. Cette personne qui a passé sa vie à fuir la mort, angoissée par l'avenir et effrayée par l'idée de disparaître un jour, n'a jamais été aussi proche de l'au delà. Que peut-elle encore dire, croire, vivre, espérer... et enseigner a son propre reflet ? Le film tire son inspiration dans l'inéluctable, le sort commun à tout être vivant : la mort. Le traitement de ce thème universel se traduira par la capacité du personnage principal à se parler à lui même jeune. Que va-t-il bien pouvoir dire ? Sa vie s'achevant, n'a-t-il vraiment que des regrets ? La symbolique : C'est sur ce thème que le film tentera d'aborder plusieurs questionnements. "Est-ce que je changerai quelque chose à ma vie si j'en avais le pouvoir maintenant que la fin est proche?" ou encore "Ais-je davantage peur de la mort elle même ou de disparaître, de ne plus exister?". Afin de proposer des questionnements introspectifs intéressants mais surtout avec une certaine authenticité, il nous fallait un peu de matière, un peu d'histoire à écouter. Quelles visions, au pluriel, peuvent bien traverser l'esprit de nos aînés dans une période de leur vie ou justement ces questionnements se font de plus en plus présents. Que peuvent-ils partager sur ces thématiques ? C'est dans cet démarche de récolte de témoignages et de récits de vie que nous avons eu la chance de rencontrer les participants de l'asbl ATOLL, un service d’accueil de jour pour personnes âgées autonomes, afin de nourir nos réflexions pour l'écriture de notre film. Une heure d'échanges très enrichissantes sur le regard des seniors sur leur vie, leurs regrets, leur rapport à la mort mais aussi sur tous les merveilleux moments qui n'ont pas de prix. Note à moi-même n'est pas un film sur la mort. C'est un film sur la vie. Le teaser : Le teaser a été réalisé par Bastien Craninx dans le cadre de la campagne de financement. Le teaser donne un avant-goût de ce que sera Note à moi-même, même si aucune des scènes montrées ne sera utilisée dans le film final. Nous avons voulu créer une introduction à notre univers, un élément qui illustre notre projet sans en révéler trop. Les thèmes principaux du court-métrage y sont cependant abordés. Attendez-vous à des moments puissants qui résonneront avec vos propres vécus. Nous souhaitons avant tout que ce court-métrage soit universel et touche tout le monde. Maxim Zen et Yves Nollet dans les rôles respectifs du junior et du senior. Découvrez les coulisses de la création du teaser avec Bastien Craninx et Jérémy Tignée La technique : Comme pour l'ensemble de nos projets, notre objectif avec Note à moi-même est de vous proposer une expérience intime et singulière, mais aussi de vous proposer un résultat propre et exigeant dans la technique. Un master 4k, une plage dynamique élevée des couleurs (HDR) pour la diffusion en ligne, un mixage en 5.1 pour les salles de projection et les personnes équipées à la maison. En bref, une expérience fidèle et certifiée aux standards actuels du cinéma. Sauf changement de direction artistique en cours de production, l'ensemble du court-métrage sera capté avec les caméras Blackmagic en anamorphique. NB : Dépendemment des financements, nous espérons recolter suffisemment de fonds pour confier la captation à des professionnels du cinéma qui auront leur propre materiel. La qualité finale des images dépendra des financements obtenus. Le court-métrage sera enregistré en français et proposera des sous-titres en anglais et en français. La musique : Pour Note à moi-même, notre choix s'est porté sur le compositeur Thibaut Vuillermet, né à Orléans (Loiret) en France. Thibaut est professeur au Conservatoire d’Orléans. Ayant un goût prononcé pour le cinéma et un rapport intuitif à l’image, il commence par composer sur des films muets durant son adolescence. Il crée d’ailleurs différents ciné-concerts pour ces derniers, dont « An Eastern Westerner » de Hal Roach, qui est primé au Concours international « Strade del Cinema » en 2006. Ces dernières années, il crée les bandes originales de courts-métrages comme « Starwars : The Grey Jedi » (2018) et « When Fire Flies » (2020) ; ainsi que des longs-métrages comme « Carga » (2018), « Automata » (2019) et « L’été nucléaire » (2020). Plus récemment, depuis 2020, il développe le concept du « court-métrage symphonique ». Sa première création « Impressions de Loire » reçoit 10 awards internationaux. Il est sollicité pour des créations prestigieuses, saluées internationalement, avec des solistes de renommée mondiale, tels que la violoncelliste Tina Guo, Fabrice Millischer et Rusanda Panfili, avec qui il a créé son "Élégie" pour violon et orchestre en 2023. C'est avec un plaisir immense que nous annonçons cette collaboration. Note à moi-même sonnera comme jamais et vous emportera dans les méandres des émotions grâce au style unique et aux compositions puissantes et intimistes de Thibaut Vuillermet. Thibaut a remporté de nombreux prix internationaux au cours de sa carrière et a sorti, fin 2023, son premier album "Emotions Symphoniques". 3 : NOTRE PROJET PRÉCÉDENT Quelle meilleure manière de vous convaincre du travail que nous faisons que de vous montrer notre premier projet de court-métrage ? IF, c'est son nom, a également été financé par financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank en 2020. "ELLE", une jeune femme, rencontre "LUI", un jeune homme qui l'invite au restaurant pour la première fois. Elle attend ce moment depuis longtemps. Entre excitation et crainte, elle s'apprête à vivre un moment introspectif, hors du temps. De nombreuses pensées lui viennent à l'esprit. Toutes plus terrifiantes et belles les unes que les autres. Entre les projections de ce qu'elle veut et de ce qu'elle ne veut pas, s'engager dans la relation ne semble pas si facile. If est une sorte d'ode à l'engagement amoureux basée sur la théorie de l'effet papillon où chaque choix peut avoir de lourdes conséquences. Comme les non choix d'ailleurs... IF a été sélectionné en festival et à même remporté le prix du meilleur premier film réalisé! 4 : LES CONTREPARTIES ET LE RÔLE DES CONTRIBUTEURS Afin de vous remercier pour votre participation au financement de notre court-métrage, nous vous proposons diverses contreparties toutes synthétisées ci-dessous. Il n'y a pas de petite contrepartie, tous les gestes comptent énormément et chaque pierre amenée à l'édifice nous aidera à concrétiser le projet et à réussir cette campagne. Nous avons besoin de votre soutien. Sans vous, la réalisation de Note à moi-même sera bien plus compliquée et bien moins ambitieuse que prévu. La campagne de financement n'est que le départ de notre aventure ! Nous avons besoin de vous ! NB : Notez que certaines contreparties ne peuvent être disponibles et livrées qu'après la sortie du film* NB2 : Les contreparties peuvent être cumulées. Vous pouvez tout à fait contribuer à un certain moment et faire un deuxième versement plus tard. Le cumul des deux sommes prévaut et vous propulsera au palier correspondant. Par exemple, une contibution à hauteur de 30euro et deux contributions ultérieures de 10euros vous donnent accès au palier de 50euros.

À quoi servira la collecte

OBJECTIF 4000€ (100%) La campagne est réussie! Déjà un ÉNORME MERCI ! Grâce à vous, Note à moi-même devient une réalité. Le film va voir le jour ! Note à moi-même bénéficie de l'apport en matériel et en infrastructure de KeyOrg. Cependant ces apports, bien qu'indispensables, ne couvrent que les besoins de base, les frais de lancement de la production. Avec votre contribution, nous voulons investir davantage dans le tournage, la post-production et la diffusion de notre court. Les coûts imputés au tournage sont importants. Matériel de base, location éventuelle de matériels très coûteux, location d'endroits, demandes de permissions de tournage, logement + catering de l'équipe etc. A cela s'ajoutent le coût de certaines contreparties, la commission de 8% pour la plateforme qui nous héberge, KissKissBankBank et les frais de communication autour du projet. OBJECTIF 6000€ (150%) Nous allons pouvoir aller plus loin dans la production ! Le seuil des 6000€ nous permettra de revoir notre chaîne de production et de confier certaines tâches de production du court-métrage à une équipe professionnelle dont c'est le métier. Le film, dans ces conditions, atteindra alors un niveau technique plus élevé ! Ce seuil atteint nous permettra également de rémunérer l'équipe de base, les acteurs et les figurants. Peu de personnes le savent mais proposer son travail en festival n'est pas gratuit. En effet, la majorité des festivals demandent des frais d'inscription. D'autres coûts sont à prendre en compte comme la création d'un Digital Cinema Package (DCP), un dispositif portatif de diffusion particulier qui renferme la version digitale de notre court métrage afin d'être projeté sur un écran de cinéma. Si nous atteignons les 6000€, nous organiserons une avant-première pour tous les contributeurs et pas uniquement les personnes ayant contribuées à hauteur de 100€. Une soirée où la créativité et le financement participatif seront fêtés. Ça sera l’occasion de rencontrer l’équipe, les acteurs mais aussi de vous parler plus amplement de Working Projects, de Key Org, ainsi que de nos futurs projets. OBJECTIF 8000€ (200%) Si nous arrivons à atteindre 8000€, soit 200% de notre campagne initiale, d'autres postes (notamment en postproduction) seront confiés à des professionnels de l'étalonnage et des effets spéciaux. En effet, dans note à moi même, certaines scènes importantes nécessiteront le recours aux effets spéciaux. Ces effets coutent chers. Plus nous avons de moyens pour les réaliser, plus ils seront meilleurs et réalistes. Une autre dépense et pas des moindre sera l'enregistrement du thème principal du court-métrage par un orchestre symphonique. C'est une réelle volonté du réalisateur et aussi un rêve de longue date. Imaginez un peu notre prochain court-métrage avec une musique épique jouée par un orchestre... Note à moi même ne sera pas qu'un bonbon pour les yeux, il sera également un délice pour vos oreilles ! MERCI POUR VOTRE SOUTIEN ET VOTRE GÉNÉROSITÉ ! Grâce à vous, notre deuxième projet de grande envergure va peut-être voir le jour ! Toutes les contreparties comptent ! VRAIMENT ! N'hésitez pas à contribuer et surtout à partager cette campagne autour de vous. Amis, famille, collègues. Ce sont vos contributions et vos partages qui feront de cette campagne une réussite ! NB : Les contreparties peuvent être cumulées. Vous pouvez tout à fait contribuer à un certain moment et faire un deuxième versement plus tard. Le cumul des deux sommes prévaut et vous propulsera au palier correspondant. Note à moi-même n'est pas un film sur la mort. C'est un film sur la vie. Célébrons la vie en réalisant ce projet ensemble.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux