Aller au contenu

Observatoire du logement en Haïti

Solidarité, Journalisme

Visuel du projet Observatoire du logement en Haïti
Checked circleRéussi
118
Contributeurs
Monday, May 13, 2013
Date de fin
12 080 €
Sur 12 000 €
101 %

Observer, enquêter, analyser, témoigner pour permettre l'élaboration d'une stratégie cohérente au manque de logement décent en Haïti.

Suivre et partager
Soutenu par
Terra Cités soutient le projet Observatoire du logement en HaïtiYouphil soutient le projet Observatoire du logement en Haïti

Observatoire du logement en Haïti

Développement des bidonvilles, multiplication des abris temporaires, persistance des camps de déplacés mais aussi propriétaires qui ne trouvent pas les moyens de reconstruire leur maison, en Haïti, malgré les milliards promis par l’aide internationale, accéder à un habitat décent reste un rêve pour la majorité des familles.

 

Pour contribuer à l’élaboration de stratégies cohérentes et de solutions concrètes, Mososah souhaite créer un Observatoire du logement en Haïti. Il ne s’agit pas là d’une nouvelle action humanitaire, mais d’un travail d’investigation et d’analyse innovant qui permettra de porter un regard critique sur l’ensemble de la problématique, de développer notre expertise locale et de contribuer à faire exister le citoyen haïtien dans un débat qui se déroule le plus souvent entre les grands bailleurs de fonds et les organisations internationales.

 

Campjean-marievincent

 

L’état des lieux

 

Plus de 200 000 logements ont été détruits par le tremblement de terre de 2010. 350 000 personnes vivent encore dans des camps de déplacés et 110 000 foyers sont hébergés sous des abris temporaires, mais jusqu’à quand ? Les personnes déplacées sont venues s’ajouter aux centaines de milliers d’Haïtiens contraints de survivre de longue date dans les bidonvilles qui émaillent Port-au-Prince et les grandes villes du pays. L’exode rural se poursuit, et la démographie haïtienne ne fléchit pas. On estime qu’à l’horizon 2025, ce sont au moins 800 000 logements qui feront défaut.

 

A Port-au-Prince, de nouvelles zones de peuplement anarchique, développées sur des terrains exposés à diverses sources de danger naturel, sans accès aux services de base que représentent l’eau, l’évacuation, l’électricité, se sont multipliées. Le surpeuplement des maisons existantes a augmenté.

 

Seuls deux projets gouvernementaux ont permis la construction de logements. Et encore, le second n’est à ce jour pas achevé, et la qualité de ses constructions soulève de nombreuses critiques.

 

Ici et là, des projets financés par des ONG, selon des règles et des usages qui sont le plus souvent dictés par des bailleurs de fonds bien loin du terrain, font émerger quelques toits, sans réelle coordination avec l'Etat haïtien. L'auto-construction reste le principal mode d’accès au logement. Mais avec quelles compétences techniques ?

 

Au total, combien de logements ont-ils pu être reconstruits ? Quelque milliers peut-être ? Qui comptabilise ces nouvelles constructions et dans quelles conditions abritent-elles les familles haïtiennes ? De quelle manière les bailleurs internationaux influencent-ils la reconstruction en matière de logements ? Quels sont les projets développés localement et quelles difficultés rencontrent-ils ? Et quels sont les programmes mis en place par l’Etat haïtien ? A-t-il définitivement abandonné l’idée de déconcentrer la capitale ? Quel est son projet pour le bas de la ville de Port-au-Prince sévèrement détruit par le séisme ? Quelle pourrait être la définition haïtienne d’un habitat décent ? Dans quelles conditions vit l’ensemble de la population haïtienne aujourd’hui ? Quels sont les principaux besoins et les zones les plus en demandes ? Comment l’Etat y répond-il ? Quelle est l’influence des bailleurs de fonds et des ONG ?

 

Les questions restent nombreuses.

 

 

Notre objectif : informer, analyser et publier

 

L’objectif final de Mososah est de soutenir le relogement et le logement décent pour l’ensemble de la population haïtienne. Mais durant ces trois années, nous avons réalisé que l’information et l’observation sont nécessaires à l’élaboration d’un stratégie cohérente et efficace. Pour notre organisation, certes, mais également pour tous ceux qui souhaitent s'investir dans le développement du secteur du logement en Haïti. Or ces données sont insuffisamment disponibles.

 

Ainsi, l’Observatoire du logement en Haïti que nous vous demandons ici de soutenir s’est fixé pour objectifs spécifiques de :

-       collecter, traiter et publier l’information autour de la thématique du logement en Haïti via un réseau de journalistes et de rédacteurs. Observer ce qui se fait de bon et de moins bon, recueillir les témoignages des Haïtiens, recenser tous les projets en cours...

-       élaborer un rapport annuel sur la thématique du logement centré sur les priorités documentées tout au long de l’année et proposer des recommandations. Ce document permettra d'analyser les difficultés rencontrées et les facteurs de succès, d’évaluer les progrès, de signaler les échecs, de décrire les grandes tendances et d’attirer l’attention sur les urgences.

-      construire à terme un réseau d'organisations et d'acteurs intéressés par la problématique du logement et désireux de faire remonter et médiatiser tant leurs difficultés locales que les solutions qu'ils mettent en place.

 

Ravine_pintade

 

 

Notre dispositif : un réseau d’observateurs

 

Pour ce faire, nous créerons et coordonnerons un petit réseau de journalistes locaux (avec l’objectif qu’il puisse se développer chaque année) afin qu’ils investiguent la thématique logement sous différents angles. Leur travail sera publié sur notre site internet et diffusé via notre newsletter (dans l’attente de l’élaboration de partenariats médias).

 

Il sera complété par un rapport annuel qui synthétisera ces recherches avec l’ensemble des sources émanant de la presse locale, de l’Etat et de ses services, d’autres organisations haïtiennes, des organisations internationales et des ONG internationales impliquées dans le secteur du logement.

 

L’équipe de Mososah produira chaque année des recommandations à l’intention des décideurs (politiques, associatifs, bailleurs de fonds, etc.) et du grand public.

 

Nous élaborerons également un répertoire de l'ensemble des acteurs de ce secteur et des projets qu'ils portent.

 

Enfin, nous ouvrirons  notre site aux analystes, chercheurs et observateurs qui souhaitent diffuser leurs propres travaux et réflexions.

 

À quoi servira la collecte

La collecte permettra de financer les trois premiers mois du projet : mise en ligne et conception du site, recrutement des rédacteurs, rémunération et publication des premiers articles, investigations et déplacements sur le terrain, recherche documentaire. 

 

Votre confiance nous permettra ensuite d’être davantage crédibles pour aller démarcher des bailleurs de fonds institutionnels ou des fondations d'entreprises afin de mener l’aventure le plus loin possible dans le temps.

 

Nous souhaitons délibérément commencer notre projet de manière modeste, afin de consolider progressivement le réseau que nous mettrons en place et nos axes de travail.

 

Dans tout les cas, et quel que soit le succès des démarches complémentaires que nous entreprendrons, votre contribution permettra à l'Observatoire d'exister.

 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Abonnement à notre newsletter + un magnet Mososah
  • Contributeurs : 7

Pour 15 € et plus

Abonnement à notre newsletter + un petit sujet en métal frappé
  • Contributeurs : 16

Pour 20 € et plus

Abonnement à notre newsletter + une maison accroche-clefs en métal
  • Contributeurs : 18

Pour 30 € et plus

Abonnement à notre newsletter + un petit masque en papier mâché
  • Contributeurs : 14

Pour 50 € et plus

Abonnement à notre newsletter + un magnet Mososah + un sujet en métal frappé
  • Contributeurs : 13

Pour 75 € et plus

Abonnement à notre newsletter + un magnet Mososah + une maison accroche-clefs

Pour 100 € et plus

Abonnement à notre newswletter + le rapport en avant-première + un magnet Mososah + un petit masque
  • Contributeurs : 3

Pour 250 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + un magnet Mososah + une maison en papier mâché

Pour 500 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + un magnet Mososah + un photophore
  • Contributeur : 1

Pour 1 000 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + un magnet Mososah + le masque + la maison en papier mâché
  • Contributeur : 1

Pour 2 000 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + le statut de producteur associé + une maquette de maison en carton petit modèle

Pour 5 000 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + le statut de producteur associé + le magnet Mososah + une maquette de maison en carton grand modèle

Pour 10 000 € et plus

Abonnement à notre newsletter + le rapport en avant-première + le statut de producteur associé + le magnet Mososah + une maquette de maison Gingerbread en carton

Faire un don

Je donne ce que je veux