Occupation Précaire

Pièce pour 4 danseurs, 2 comédiens et 2 vidéoprojecteurs Occupation Précaire est une invitation dans l’espace mental d’un personnage, qui, fuyant sa propre réalité, se laisse absorber par un masque . Fantasmant, il se réinvente ainsi une identité, plus conforme aux exigences d'une société dans laquelle il ne parvient à s'imposer.

Visuel du projet Occupation Précaire
Échoué
0
Contribution
05/07/2011
Date de fin
50 €
Sur 4 000 €
1 %

Occupation Précaire

<p><br><br></p> <p>Il s’agira ici de faire naître une danse, un théâtre suggestifs, de poser les conditions d’un espace mental et poétique. Selon une structure narrative discontinue, composée de séquences reliées par une succession de glissements, d’associations, d’images, de transferts de sens , les notions de jeu délétère et précarité existentielle deviennent moteurs dramaturgiques, scénographiques et visuels.</p> <p> </p> <p>Pour ce projet, nos sources d'inspiration ont été multiples. De Bacon au cubisme, Hans Bellmer et ses poupées, en passant par Frégoli, Roger Caillois ou bien l'univers cinématographique de Hiroshi Teshigahara et de Georges Franju .</p> <p>Nous avons cherché à constituer une base de données, fondamentale pour alimenter nos recherches, nos improvisations.</p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrUrO1ApsI/AAAAAAAAAGg/pXUR9WR_PNI/s720/P1010903.JPG" alt="" width="360" height="270"></p> <p> </p> <p> </p> <p>À partir de trames narratives éclatées, d'images symboliques et de lieux-communs,nous envisageons «Occupation Précaire» comme un voyage dans les paysages alambiqués de la métamorphose, du jeu des pulsions et des illusions, du dédoublement. Un passage, non pas dans la folie, mais bien dans une réalité autre, une surréalité. Un nouvel espace poétique, un espace virtuel dans lequel une parole s'incarne, empruntant des langages musicaux, chorégraphiques, iconographiques, dans lequel le spectateur se retrouvera involontairement impliqué....l'espace mental du personnage étant propulser bien au-delà de la boite noire.</p> <p> </p><h2>Qui suis-je ?</h2><p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;"><strong>La compagnie Pr&eacute;cipit&eacute;<img style="margin-left: 15px; margin-right: 15px; margin-top: 20px; margin-bottom: 20px; float: left;" src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrRAXv77PI/AAAAAAAAACI/m-S7K1hUbgQ/s720/P1010867.JPG" alt="" width="360" height="270" /></strong></span></p> <p><span style="text-decoration: underline;"><strong><br /></strong></span></p> <p>La recherche, avec la danse comme moyen d&rsquo;expression privil&eacute;gi&eacute; mais confront&eacute;e &agrave; d&rsquo;autres&nbsp;champs expressifs (musique, vid&eacute;o, voix...) est la base du &laquo; Projet Pr&eacute;cipit&eacute; &raquo;. &Eacute;tape essentielle&nbsp;pour tout d&eacute;couvrir son propre &laquo;langage&raquo;, moment privil&eacute;gi&eacute; o&ugrave; l&rsquo;on&nbsp;s&rsquo;offre le droit et le temps d&rsquo;essayer, de jeter, de se surprendre, de choisir. C&rsquo;est le moment o&ugrave; l&rsquo;on &laquo;&nbsp;prend le temps &raquo;.&nbsp;</p> <p>Pr&eacute;cipit&eacute; ne s&rsquo;envisage pas comme une compagnie traditionnelle mais comme une sorte de friche&nbsp;perp&eacute;tuelle, espace ouvert gr&acirc;ce auquel chaque curiosit&eacute; peut devenir pr&eacute;texte &agrave; la cr&eacute;ation. C'est&nbsp;un lieu de rencontre, un terrain de jeu, un espace d'&eacute;change.Nous tenons &agrave; favoriser la notion de &laquo;chantiers chor&eacute;graphiques&raquo;, petites formes en devenir,&nbsp;t&eacute;moignages des diff&eacute;rentes phases de collaboration et d&rsquo;exp&eacute;rimentation.&nbsp;</p> <p>Depuis 2002, le Projet Pr&eacute;cipit&eacute; a &eacute;t&eacute; accueillie en r&eacute;sidence par: La Maison de la Danse d'Istres, le&nbsp;Studio Bird (Cie Pierre Droulers Marseille/ Bruxelles), les Summer Studios PARTS/ROSAS &agrave;&nbsp;Bruxelles, Le Mas de la danse &agrave; Fontvieille.</p> <p>L'association a &eacute;t&eacute; soutenue par la Ville d'Istres, le SAN/Ouest Provence, le Conseil R&eacute;gional PACA,&nbsp;le Conseil G&eacute;n&eacute;ral 13, la DRAC PACA (aide &agrave; la r&eacute;sidence).</p> <p>Les diff&eacute;rents travaux du collectifs ont &eacute;t&eacute; pr&eacute;sent&eacute;s au festival &laquo;&Eacute;tat Dense&raquo; &agrave; Nancy, au Th&eacute;&acirc;tre&nbsp;de l' Olivier(Istres), &agrave; l' Espace 233 (Istres),au Mas de la Danse &agrave; Fontvieille, &agrave; Bruxelles &agrave; L'X&nbsp;Argonne et aux Summer Studios PARTS/ROSAS .</p> <p>Pour le projet &laquo; Occupation Pr&eacute;caire &raquo;, Barbara Amar a obtenu, en janvier 2010, une bourse&nbsp;d'&eacute;criture chor&eacute;graphique Beaumarchais-SACD</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;"><strong>L'&eacute;quipe&nbsp;<br /></strong></span></p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;">Alessandro Sabatini&nbsp;Danseur<img style="margin-left: 25px; margin-right: 25px; float: right;" src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrUjzlBPqI/AAAAAAAAAGU/7T-sw0XShso/s720/P1010894.JPG" alt="" width="210" height="185" /></span></p> <p>&nbsp;</p> <p>N&eacute; &agrave; Rome, Alessandro commence par &eacute;tudier le mime,&nbsp;le yoga, l'acrobatie et le clown.</p> <p>Apr&egrave;s une ann&eacute;e de formation &agrave; l'Ecole du Cirque Annie&nbsp;Fratellini, il d&eacute;cide de se consacrer &agrave; la danse etau&nbsp;th&eacute;&acirc;tre. Il s'installe &agrave; Paris et travaille avec plusieurs&nbsp;compagnies comme A Fleur de Peau, Iritis-Fr&eacute;d&eacute;ric&nbsp;Werl&eacute;, et Maguy Marin.</p> <p>Il a fait partie de la version parisienne de "Ring" mis en&nbsp;sc&egrave;ne par F&eacute;lix Ruckert.&nbsp;Il travaille &eacute;galement en Autriche avec le Tanzatelier&nbsp;Wien, en Suisse avec Fabienne Berger(Lausanne) et en&nbsp;Belgique avec Julie Bougard . De retour en France, il&nbsp;collabore avec l'Association Manifeste/Isabelle Saulle et&nbsp;Adolfo Vargas &agrave; Toulouse et Les Caryatides/Cyril Viallon&nbsp;&agrave; Lille.</p> <p>Il rejoint le Turak compagnie de th&eacute;&acirc;tre d'objets et&nbsp;marionnettes pour une r&eacute;sidence &agrave; Aurillac en 2003.Il a &eacute;t&eacute; interpr&egrave;te dans un trio masculin "Is it me ?" &agrave;&nbsp;Leeds/Royaume Uni avec Wayne Sables Project.</p> <p>Derni&egrave;rement il a rejoint le collectif Les Gens du Quai &agrave;&nbsp;Montpellier pour "Duel", un quintette masculin.</p> <p>Alessandro s'int&eacute;resse aux chants polyphoniques de&nbsp;tradition orale, pratique le Tai Ji Quan et le Qi Gong, &eacute;crit des po&egrave;mes. Il aime l'improvisation, la&nbsp;solitude r&eacute;g&eacute;n&eacute;ratrice et la coop&eacute;ration.</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;">Rachel Cronier&nbsp;Com&eacute;dienne<img style="float: left; margin-left: 25px; margin-right: 25px;" src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrT3JMIyuI/AAAAAAAAAFs/jKIu3mAblxg/s128/P1010912.JPG" alt="" width="210" height="185" /></span></p> <p>&nbsp;</p> <p>Rachel Cronier d&eacute;couvre le th&eacute;&acirc;tre au lyc&eacute;e puis suit une&nbsp;formation au Cours Florent &agrave; Paris dont elle sort dipl&ocirc;m&eacute;e. En&nbsp;1990, encore lyc&eacute;enne, elle collabore avec la compagnie &laquo;&nbsp;L'&eacute;l&eacute;phant vert &raquo; sur le spectacle &laquo; Pav&eacute; d'&eacute;corce &raquo;.Ensuite,&nbsp;c'est l'aventure &laquo; Bhordelica &raquo;, groupe de th&eacute;&acirc;tre du Lyc&eacute;e&nbsp;Arthur Rimbaud, &agrave; Istres, qui tr&egrave;s rapidement se&nbsp;professionnalise: de 1993 &agrave; 1998, Rachel participera &agrave; sept&nbsp;cr&eacute;ations de la compagnie, s'illustrant notamment dans &laquo;&nbsp;Rimbaud, Verlaine, l'amour fou &raquo;, pi&egrave;ce jou&eacute;e au festival&nbsp;d' Avignon, en Su&egrave;de, en Allemagne et &agrave; Paris, au Guichet Montparnasse et au Lucernaire.</p> <p>&nbsp;</p> <p>En 1999, elle rencontre le Groupe F, commen&ccedil;ant comme&nbsp;com&eacute;dienne/ &eacute;chassi&egrave;re dans le spectacle &laquo; Plus de Lumi&egrave;re &raquo;.&nbsp;Cette collaboration se poursuit, jusqu'&agrave; aujourd'hui, lui&nbsp;permettant de participer aux nombreux spectacles&nbsp;pyrotechniques tels que &laquo; Joueurs de Lumi&egrave;res &raquo; en 2005, &laquo; La face cach&eacute;e du Soleil &raquo; &agrave; Versailles&nbsp;(2007), &laquo; Lux Populi &raquo; au Pont du Gard en 2008 et &laquo; L'Autre Monde &raquo; &agrave; Versailles en 2009.</p> <p>Parall&egrave;lement &agrave; son parcours d'interpr&egrave;te, elle obtient son certificat K4, et travaille, toujours au sein du&nbsp;Groupe F, comme artifici&egrave;re sur l'&eacute;laboration de grands &eacute;v&egrave;nements pyrotechniques comme le passage&nbsp;de l'an 2000 &agrave; Paris, les JO d'Ath&egrave;nes et de Turin.....</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;">Denis Robert&nbsp;Danseur<img style="float: right; margin-left: 25px; margin-right: 25px;" src="https://lh4.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrchp4Tc7I/AAAAAAAAAG8/qyY73er_8_E/s288/DENIS%20WEB.jpg" alt="" width="200" height="270" /><br /><br /></span></p> <p>&nbsp;</p> <p>Denis Robert &eacute;tudie et exp&eacute;rimente le th&eacute;&acirc;tre et&nbsp;la danse &agrave; Potiers entre compagnies&nbsp;professionnelles et le Conservatoire National&nbsp;de R&eacute;gion en danse Contemporaine.</p> <p>&nbsp;</p> <p>En 1998, il part &agrave; Bruxelles &eacute;tudier &agrave; P.A.R.T.S&nbsp;jusqu&rsquo;en 2000 et travaille depuis comme&nbsp;&laquo;danseur-com&eacute;dien-performeur&raquo; avec David&nbsp;Hernandez, Thierry Smits, Pascale Boone,&nbsp;Dominique Duszynski, F&eacute;licette Chazerand,&nbsp;Alain Buffard, S&eacute;bastien Martel, le Groupe F,&nbsp;Tiago Gued&egrave;s, Maria Clara Villa Lobos, V&acirc;nia&nbsp;Gala, Martine Pisani et Matin Nachbar, Daniel&nbsp;Larrieu, Annie Vigier et Franck Apertet (Xevent)&nbsp;et la Compagnie Contour Progressif.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;"><img style="float: left; margin-left: 25px; margin-right: 25px;" src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrjDkgmBkI/AAAAAAAAAHA/ayCYzCEEtSE/s128/yann%20%281%29.jpg" alt="" width="210" height="185" />Yann Pr&eacute;v&ocirc;t&nbsp;Com&eacute;dien</span></p> <p>&nbsp;</p> <p>Apr&egrave;s avoir &eacute;tudi&eacute; au conservatoire de Marseille &agrave;&nbsp;l'Atelier de formation du T.N.M. &laquo;La Cri&eacute;e&raquo; Marcel&nbsp;Mar&eacute;chal, Yann Pr&eacute;v&ocirc;t se perfectionne &agrave; travers&nbsp;divers stages de commedia dell'arte, d'art&nbsp;dramatique ou encore de clown. En 1991, il se fait&nbsp;remarquer dans le r&ocirc;le de &laquo;Thamos, Roi d'Egypte&raquo;&nbsp;de Mozart, sous la direction musicale de Michel&nbsp;Piquemal; ainsi qu' avec &laquo;Et nous nous&nbsp;reposerons&raquo; ,de Tchekov, mise en sc&egrave;ne&nbsp;par Jean-Pierre Raffa&euml;lli.</p> <p>Com&eacute;dien, metteur en sc&egrave;ne, formateur, Yann Pr&eacute;v&ocirc;t&nbsp;se d&eacute;marque &agrave; travers un r&eacute;pertoire &agrave; la fois&nbsp;classique et contemporain avec des pi&egrave;ces telles que&nbsp;&laquo;L'Innavertito&raquo; d'apr&egrave;s Moli&egrave;re avec la Cie Carboni e&nbsp;spirituosi, &laquo;Roberto Zucco&raquo; de B-M Kolt&eacute;s avec la Cie&nbsp;Ponts Levants, et r&eacute;alise aupr&egrave;s d' Ilotopie les d&eacute;cors&nbsp;de cette derni&egrave;re.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Depuis plusieurs ann&eacute;es, il travaille comme formateur avec l'&eacute;cole de cirque &laquo;Cabriole&raquo; &agrave; Istres.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Parall&egrave;lement, durant 6 ann&eacute;es, il collabore avec le Th&eacute;&acirc;tre du Kronope sur des reprises et des&nbsp;cr&eacute;ations: &laquo;Le m&eacute;decin volant&raquo; de Moli&egrave;re, &laquo;Les Intr&eacute;pides&raquo;, &laquo;Le&ccedil;ons de s&eacute;duction&raquo;, &laquo;Les milles et&nbsp;unes nuits&raquo;, &laquo;La m&eacute;g&egrave;re apprivois&eacute;e&raquo; de Shakespeare&raquo;, ainsi que &laquo;L'avare&raquo; de Moli&egrave;re. En 2003, il&nbsp;poursuit son exp&eacute;rience du jeu masqu&eacute; en qualit&eacute; de metteur en sc&egrave;ne et de com&eacute;dien dans la cr&eacute;ation&nbsp;&laquo;Les fables de Jean&raquo;, tout en continuant sa carri&egrave;re d' interpr&egrave;te aupr&egrave;s des compagnies MOZZ, et&nbsp;Alzhar.</p> <p>&nbsp;</p> <p><span style="text-decoration: underline;"><br /></span></p> <p><span style="text-decoration: underline;">Barbara Amar&nbsp;Danseuse/ chor&eacute;graphe<img style="float: right; margin-left: 15px; margin-right: 15px;" src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrSS16tSUI/AAAAAAAAAD4/tLmB8ltfejE/s720/P1010974.JPG" alt="" width="220" height="195" /><br /></span></p> <p><br /><br /></p> <p>Apr&egrave;s une formation &agrave; EPSEDANSE (Montpellier),et&nbsp;une premi&egrave;re exp&eacute;rience en tant qu&rsquo;interpr&egrave;te au&nbsp;sein de la compagnie Patrick Tridon, Barbara&nbsp;int&egrave;gre en 1997 la cellule d&rsquo;insertion professionnelle&nbsp;COLINE, implant&eacute;e &agrave; Istres.&nbsp;</p> <p>A partir de 1999, elle travaille comme danseuse&nbsp;interpr&egrave;te dans diff&eacute;rentes compagnies, au Portugal&nbsp;(Cie CEDECE) et en Belgique (Alkyonis project,&nbsp;Cie Nadine Ganase, Cie Riina saastamoinen,&nbsp;Cie Sylvia Ubieta...). Parall&egrave;lement, elle collabore&nbsp;r&eacute;guli&egrave;rement avec de nombreux chor&eacute;graphes &nbsp;et artistes&nbsp;pluridisciplinaires, engag&eacute;s dans un processus&nbsp;d&rsquo;exp&eacute;rimentation et d&rsquo;improvisation.</p> <p>&nbsp;</p> <p>En 2003, elle d&eacute;marre l'aventure &laquo;Projet Pr&eacute;cipit&eacute;&raquo;,&nbsp;en chor&eacute;graphiant, en collaboration avec&nbsp;St&eacute;phane Hisler &laquo;Vert de Gris&raquo; et &laquo;Sui Generis&raquo;.&nbsp;Puis, en 2004, elle entame la cr&eacute;ation d'un trio, &laquo;Je(u) est un autre&raquo;</p> <p>Barbara Amar revient en France en 2006 et commence &agrave; collaborer avec le Groupe F, notamment sur&nbsp;les spectacles &laquo; La face cach&eacute;e du Soleil &raquo; (2007),&laquo; Lux Populi &raquo; (2008) et &laquo; L'Autre Monde &raquo; ,&nbsp;ainsi qu'avec la Cie Grand Bal et la Cie Gala-Me au Portugal .</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Les fond collectés nous serviront à financer le dispositif scénographique, 3 murs écran, mobiles, indispensables pour recevoir les projections vidéo et la construction et la déconstruction des situations et des personnages.</p> <p>Cette étape franchit nous pourrons envisager la création d'"Occupation Précaire", à l'automne 2011. Date et lieu confirmés d'içi peu!</p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="https://lh3.googleusercontent.com/_gzfCvY8C-N8/TZrUGuwqhPI/AAAAAAAAAF8/OX5_hc5TeHE/s720/P1010944.JPG" alt="" width="552" height="405"></p> <p> </p> <p> </p> <p>La Compagnie "Précipité" ayant été reconnue d'intérêt général,nous ferons bénéficier nos donateurs d'un bon de réduction fiscal (document CERFA)</p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Deux invitations pour la répétition générale d' "Occupation Précaire" (conditions spectacle)
  • 200/200 disponibles

30 €

Deux invitations pour la répétition générale + une carte de membre de la Compagnie "Précipité"(tarifs réduits sur spectacles, invitations aux différentes présentations de travail en cours)
  • 100/100 disponibles

50 €

Toutes les contreparties précédentes+ deux places de spectacle + une affiche dédicacée par l'équipe
  • 29/30 disponibles

100 €

Toutes les contreparties précédentes plus votre nom sur notre site web + un verre de l'amitié à l'issue du spectacle.
  • 20/20 disponibles

200 €

Toutes les contreparties précédentes + vidéo du spectacle avec votre nom au générique.
  • 10/10 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux