Abonnez-vous à OI>FILM la plateforme SVOD du cinéma de l'Océan Indien, un chemin vers le cinéma indépendant.

Large_projet_kiss_kiss_-_fond2-1530093112

Présentation détaillée du projet

Préambule
Ce projet de diffusion SVOD du cinéma d'auteur de la zone Océan Indien (OI) est le fruit d'une réflexion initiée notamment dans les nombreux échanges suscités lors des rencontres en festival (FIFAI à la Réunion, CIFF aux Comores, Rencontres films courts à Madagascar ou Îles court à Maurice) et dans les différentes instances associatives et syndicales (APAR, URPAC, Lanterne Magique, Zargano, Cinéastes de la Réunion, Agence Film Réunion, etc.). Autant d'événements culturels cinématographiques qui sont portés par une volonté de promouvoir la culture du cinéma, le développement des filières liées à l’Océan Indien, la valorisation des talents et des oeuvres, et enfin l’esprit critique. Ce projet s'adapte aux outils et moyens de communication modernes pour perpétuer ce désir d'ouverture et d'affirmation d'un cinéma de l'Océan Indien.

 

Bann zévènman kiltirèl sinéma-la va nyabou tyinbo dobout èk nout volonté pous pli lwin la kiltir sinéma, fane-fane partou bann rédiyon dopi loséan indyin, mèt anlèr léspri kritik, lo bann talan èk lo bann kréasyon.

 

 

 

 

Description 
La plateforme SVOD (vidéo à la demande par souscription) a pour ambition d'accueillir les films d'auteurs de la zone du Sud-Ouest de l'Océan Indien : La Réunion, Maurice, Madagascar, Les Comores, Mayotte, Seychelles. Une case spécifique pourra porter une thématique liée à la zone et proposer des œuvres d’autres territoires (Mozambique, Afrique du Sud, Sri Lanka, Inde, France, Europe et le reste du monde...) pour élargir l’offre de contenu.

 

 

Un accès facile au catalogue

Chaque mois, une dizaine de nouveautés gonflera le catalogue. Nous mettons en place une plateforme où la simplicité d'utilisation et la fiabilité du service sont nos priorités. Abonnez vous en toute sécurité, choisissez, cliquez, regardez votre film.

 

Abone azot san traka, louk sèt néna, pèz in kou dési épi vèy zot fim!

 

 

Besoin de diffusion et d'accessibilité la plus exhaustive et la plus large du cinéma d'auteur 

Le cinéma d'auteur de la zone Océan Indien connaît une forte expansion ces 20 dernières années grâce à de nouveaux soutiens publics, à la création de nombreux événements et actions culturelles. Cependant, la diffusion des films reste insuffisante. Aucune structure ne propose à ce jour, un catalogue commun et permanent de films de la zone OI.

 

 

Besoin de fédérer le cinéma d'auteur des îles et pays de la zone Océan Indien

Il ne s'agit pas d'un repliement identitaire mais bien d'une affirmation de regards indianocéaniques qui ont toute légitimité à participer aux mutations de notre monde commun. Une nécessité dans un monde globalisé. Pour ne pas être noyé, effacé par la multiplication des échanges et des flux, il y va de notre survie intellectuelle que d'être force de proposition. Ainsi, d'adapter les moyens de diffusion aux outils modernes.

 

 

Pou défann anou nwayé, éfasé dann tout so bann larlik, so bann lavalas i sap si nou, pou tyinbo dobout nout mantal, nou la désid adapté : ansèrv bann zouti fanaz la modèrnité.

 

 

 

 

Besoin d'encourager la liberté de création  

La constitution d'un catalogue de films d'auteur de l'ensemble de l'Océan Indien et sa valorisation à travers la plateforme encouragera naturellement la culture d'un cinéma endémique, l'envie de le partager et l'envie de créer.

 

 

Besoin de rémunération des ayants droits (auteurs réalisateur/ producteurs) 

Le manque d'espaces de diffusion entraîne une faible rémunération des auteurs et producteurs. Une fois les premiers passages télévisuels effectués, les films qui sombrent dans l'oubli et ne génèrent plus de ressources, non pas à cause de leur qualité mais de la faiblesse du secteur de la distribution dans la zone. Proposer un espace de diffusion web, ouvert sur le monde entier, c'est permettre le développement d'une économie locale du cinéma par le reversement aux ayants droits. Ces derniers sont directement informés par OI>FILM des statistiques concernant leurs œuvres. 

 

 

Objectif de coproduction 

A terme, la plateforme OI>FILM pourra ouvrir l’accès au COSIP du CNC et soutenir au même titre que les chaînes actuelles la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles. Autrement dit, nous ouvrons la voie vers un véritable cinéma indépendant de l'Océan Indien.

 

Notre équipe

OUVERTURE DE LA PLATEFORME PREVUE A LA RENTREE 2018

 

 

Merci à tous :)  Mersi zot tout :)

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira  à 

- la traduction du site en anglais

Chaque film exige sa présentation : fiche technique et résumés seront traduits en anglais. Le sous titrage en anglais et français font également partie des priorités.

Délai de réalisation : la première année.

- assurer la promotion des films via le développement d'une plateforme de contenu éditorial (un magazine, itw des réalisateurs, comédiens, articles, critiques..). Recevoir nos invités, rémunérer des pigistes, critiques, journalistes pour partager la mine d'informations culturelles portée par les protagonistes du cinéma.

Investissement prévu dans les 3 premiers mois.

- l'organisation d'une promotion île par ile de la plateforme afin de permettre aux publics des îles de l'Océan Indien de s'approprier les œuvres cinématographiques de la zone. Délai de réalisation : la première année.

- rechercher des partenaires et démarrer la promotion de OI>FILM en Europe.

Délai de réalisation : la première année.

Au-delà des 6 000 €, nous aurons les moyens :

- de traduire une sélection de films pour sous-titrer en malgache, shicomoriens, français pour favoriser l'accessibilité des films par les publics des îles,

- d'organiser des émissions spéciales festivals de l'Océan Indien

- d'être présent sur les festivals pour mieux faire connaître le cinéma de l'Océan Indien

L'entreprise OI-FILM percevra l'intégralité de la collecte.

Derniers commentaires

Default-5
Objectif atteint! Félicitations pour ce projet très intéressant! Merci de nous faire découvrir des réalisateurs nouveaux et de tous horizons :)
Default-1
Bravo! Super cette idée de coopérative, une autre manière de voir l'économie du cinéma, je suis les réalisateurs de La Réunion depuis plusieurs années... je serais heureux de découvrir leurs films en VOD. Merci pour votre esprit de solidarité tellement nécessaire!!!!
Default-3
Bonne initiative. Bon vent.