PABLO CAMPOS Upcoming album - "People Will Say" with Kenny & Peter Washington

Pré-commandez le prochain album du pianiste et chanteur Pablo Campos, enregistré à New York avec Peter & Kenny Washington!

Visuel du projet PABLO CAMPOS Upcoming album - "People Will Say" with Kenny & Peter Washington
Réussi
134
Contributeurs
01/07/2018
Date de fin
6 105 €
Sur 6 000 €
101 %

PABLO CAMPOS Upcoming album - "People Will Say" with Kenny & Peter Washington

Le Label Jazztime Records est fier de présenter le nouveau projet de Pablo Campos, pianiste et chanteur.  Les amateurs de jazz français ont déjà pu entendre le Pablo Campos Trio en France et en Europe, mais pour son premier album sous son nom, Pablo a décidé de faire appel à des musiciens américains :

 

« Cet album est le fruit d’un rêve un peu fou, celui d’aller nourrir mon inspiration à la source des maîtres de cette musique, en collaborant avec l’une des meilleures ‘sections rythmiques’ d’aujourd’hui, formée du batteur Kenny Washington et du contrebassiste Peter Washington. Rencontrés à New York en 2016, j’ai été conquis par le niveau démentiel de cohésion et de swing qu’ils apportent à certains de mes trios préférés (Benny Green et Bill Charlap notamment), mais également par leur humilité face à l’histoire du jazz et leur volonté de transmettre leur expérience aux nouvelles générations de musiciens.  Parler avec eux de Clark Terry, de Betty Carter ou d’Elvin Jones, c’est s’embarquer pour des anecdotes passionnantes sur ces maîtres qu’ils ont accompagné : Peter & Kenny ont appris auprès des meilleurs, et les côtoyer à mon tour représente un vrai privilège »

 

 

Pour quoi enregistrer avec des musiciens américains quand on a ce qu’il faut chez nous ?

 

« J’ai la chance de compter dans mon trio parisien deux jeunes musiciens (Viktor Nyberg & Philip Maniez) qui ont accompagné de nombreux jazzmen américains (Johnny O’Neal, Kurt Rosenwinkel, Eric Alexander…) et m’ont encouragé à aller au contact de Peter & Kenny. Un peu comme on irait chercher à Buenos Aires une inspiration particulière pour apprendre le tango, c’est à New York que la pulsation du jazz se fait la plus palpitante. En proposant le projet à Peter & Kenny, je savais que j’allais au devant de deux experts de mon répertoire de prédilection, le Great American Songbook, qu’ils ont pratiqué en long en large et en travers sur bon nombre de mes disques de chevet. »

 

 

Quel répertoire pourra-t-ton entendre sur le disque ?

 

« Nous avons retenu 12 morceaux définitifs, dont 2 compositions originales et 10 standards de jazz que j’ai arrangé pour trio et pour quartet. Les deux compositions m’ont été inspirées par deux lieux de New York:

'60 East 12th Street’ est l’adresse de l’auberge espagnole où la vie ressemblait à une jam session permanente, une happy place dans laquelle est né le projet du ZOOT Collectif.

Washington Heights’ est un blues qui fait office de featuring pour les talents de Peter Washington. 

Les dix standards que j’ai choisis racontent également un parcours sentimental personnel, et témoignent de ma passion pour le Songbook. Je trouve une joie immense à réarranger les standards, et à chanter ces histoires que l’on a tous vécues, qui parlent d’amour et de solitude. C’est en définitive la seule chose qui compte : garder le cap sur le matériau qui vous permet de partager l’émotion et le plaisir de la musique avec l’auditeur ! Pour cette raison, l’album s’appellera ‘People Will Say’ en hommage au ‘People Will Say We’re In Love’ de Rodgers & Hammerstein (Oklahoma ! 1943) »

 

 

Quelles leçons tires-tu de ton expérience avec Peter & Kenny Washington ?

 

« Les côtoyer fut pour moi une aventure musicale fantastique ! Lorsque l’on entre dans le studio avec des musiciens de cette trempe, l’humilité et l’admiration prévalent. En même temps, j’ai été frappé par leur savoir-faire de sideman et leur capacité à se mettre au service de la musique. Beaucoup de premières prises, évidemment, car les voir jouer à côté de soi avec un son unique et ce swing implacable pousse à donner le meilleur. J’en ressors avec certaines des plus belles pistes qu’il m’ait été donné d’enregistrer dans ma courte carrière, et une belle leçon de musique et d’humanité auprès de maîtres dont la gentillesse et les encouragements me donnent une énergie immense pour porter ce projet. Nous avons besoin de vous faire de ce rêve une réalité et publier un album à l'automne 2018! »

 

 

Pour contribuer au projet, il vous suffit de donner en cliquant en haut à droite de la page : à chaque montant est attribué une contrepartie, mais vous pouvez choisir n’importe quelle contrepartie correspondant à un montant inférieur à ce que vous avez donné, si vous en préférez une autre. Si l’objectif n'est pas entièrement atteint, nous perdons l’argent collecté jusque-là. Toutes les contributions et les partages sur les réseaux sociaux sont donc les bienvenus! Pour vous remercier par avance de votre générosité, voici un extrait de l'enregistrement en écoute :)

 

 

Les musiciens :

 

- Kenny Washington

Né en 1958 à New York, Kenny a grandi auprès d’un père passionné de jazz. Comme d’autres familles vont au base-ball, les Washington allaient au concert partout, tout le temps (parfois en se faufilant dans les clubs où les enfants n’avaient rien à faire !). De ces allées et venues entre l’Apollo Theater et le Festival Jazz Mobile à Harlem, Kenny garde une admiration viscérale pour les maîtres; de ses années comme disc-jockey pour la radio, il garde une érudition discographique du jazz inégalée. Son drumming combine un son unique, une palette dynamique ahurissante et une rare capacité d’écoute. Son approche de l’instrument fait aujourd’hui autorité, et comme on dit à New York : lorsque « K-Wash » joue, on écoute et on apprend.

 

 

- Peter Washington

Peter est né en 1964 à Los Angeles. Au sortir de ses études de littérature à Berkeley, Peter est déjà un contrebassiste exceptionnel, ce qui lui vaut d’intégrer les Jazz Messengers d’Art Blakey en 1986. La liste des musiciens qu’il accompagne alors semble sans fin, mais les expériences dont il préfère parler comprennent Dizzy Gillespie, Milt Jackson, Benny Golson et Tommy Flanagan. Sa capacité à jouer le time avec des lignes de basse d’une créativité et d’un swing remarquables n’a d’égale que l’intelligence de ses solos. Vous n’entendrez jamais cela de sa bouche, cependant : il est (beaucoup !) trop modeste.

 

 

- Dave Blenkhorn

Invité spécial sur le disque, le guitariste australien Dave Blenkhorn séduit par sa polyvalence, qui lui vaut d’accompagner des musiciens de premier rang (Cécile McLorin Salvant, Harry Allen, Evan Christopher, Lee Konitz…). En plus de sa profonde connaissance de l’instrument (c’est l’un des spécialistes du premier guitar hero Charlie Christian), Dave sait accompagner la voix comme personne. Sur les pistes sur lesquelles il est invité, on peut entendre la superbe Gibson ES-150 appartenant à Félix Lemerle, dont le son magnifique a fait des jaloux dans le studio (Peter notamment). Enfin, sa bonne humeur légendaire a fait passer une séance d’enregistrement « tight » (14 morceaux en une journée) aussi facilement qu’une lettre à la poste. You know it makes sense !

 

 

Au même titre que les musiciens, la production d’un album prometteur tient également aux professionnels qui mettent leur talent au service de cette aventure humaine :

 

- Michael Brorby

Batteur de jazz pendant de nombreuses années (notamment au sein du trio de Charles MacPherson), Michael gère aujourd’hui d’une main experte la table de mixage au studio Acoustic Recording à Brooklyn, où nous avons enregistré. En plus du magnifique Steinway, le principal atout de ce studio est d’être tenu par un homme d’une grande perspicacité musicale, qui possède les qualités techniques et humaines d’un grand ingénieur du son.

 

 

- Minerva Pappi

Après avoir testé plusieurs ingénieurs du son pour le processus particulier du  mastering, notre choix s’est porté sur une ingénieure du son finlandaise, dont la maîtrise des dynamiques et de l’image stéréophonique nous a semblé sans égale! C’est avec impatience que nous attendons de pouvoir procéder à cette étape clé de la production, avec votre soutien.

 

- Arthur Wollenweber

Pablo a rencontré Arthur en 2014. Depuis, Arthur est devenu l’un des photographes préférés des jeunes musiciens de la scène jazz française, d’où le badge que porte fièrement Pablo « I knew Arthur before it was cool ». Collaborateurs réguliers, Pablo et Arthur ont écumé les rues de New York afin de trouver le bon spot. La sélection du photoshoot bat son plein, mais vous pouvez retrouver le travail d’Arthur sur arthurwollenweber.com

 

 

- Guillaume Saix

Pour le graphisme de l’album et du livret, Jazztime Records a choisi de travailler avec un graphiste ayant un impressionnant catalogue d'albums de jazz à son actif. Son approche originale du graphisme sera utilisée à bon escient pour sublimer l’aspect visuel de l’album, qui est partie intégrante de la force de l’objet. Vous pouvez retrouver son travail sur http://webmyart.over-blog.com/

 

(Crédits photos: Cathy Lancien, Neil Saidi, Arthur Wollenweber, Pablo Campos)

À quoi servira la collecte

A ce stade, l’album est enregistré et mixé. Il reste à finaliser le mastering, la fabrication (pressage et artwork) et la promotion. Nous sommes à la moitié du chemin ! Mais le projet a besoin de votre intérêt et de votre participation pour aboutir. Nous comptons sur tous les passionnés de cette musique pour nous accompagner dans cette aventure ! L’argent de la collecte sera utilisé pour payer :

 

- Le mastering : 800€

- Le graphiste :  800€

- La fabrication (1000 ex.) : 1500€

- Les droits SDRM : 1120€

- La vidéo de promotion de l’album 1300€

- La commission Kisskissbankbank: 480€

 

Jazztime Records percevra l'intégralité de la collecte (moins la commission de la plateforme) et s'occupe de la production exécutive du projet. Si nous dépassons l’objectif, outre la satisfaction de pouvoir vous proposer une édition vinyle de l’album, les fonds nous permettront de mieux promouvoir le projet (attaché(e) de presse) et lui donner plus de visibilité afin d'attirer l'attention des professionnels du spectacle et des programmateurs en France et à l’étranger.

 

L'album sortira officiellement en octobre ou novembre 2018, mais vous pourrez recevoir les CD dès le mois de septembre! Nous espérons vous retrouver sur la tournée de sortie de disque (saison 2018-2019) sur laquelle nous défendrons le répertoire du projet avec le Pablo Campos Trio (Viktor Nyberg - contrebasse; Philippe Maniez - batterie) et Dave Blenkhorn à la guitare. Retrouvez toutes les informations sur le projet et les dates de concert sur pablocampos.fr ou jazztimebooking.com

 

 

Catherine Lancien pour JazzTime Records

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux