Paroles d'ados #3

Aidez-nous à faire vivre Paroles d’ados #3. Spectacle, artistes, ateliers : une rencontre créatrice pour des jeunes de tous les horizons.

Visuel du projet Paroles d'ados #3
Réussi
25
Contributions
14/11/2014
Date de fin
1 930 €
Sur 1 900 €
102 %

Paroles d'ados #3

<p>  </p> <p> Après avoir assisté au spectacle <em>Le Sable dans les yeux</em>, créé au cours de la semaine <em>Paroles d’ados</em> #3, au théâtre du Briançonnais, les jeunes seront invités à approcher la création artistique avec les artistes du spectacle (auteure, metteure en scène, plasticienne). D’autres ateliers (hip-hop, cuisine, percussions…) seront conduits par des jeunes ou des animateurs du Briançonnais. Un Banquet Éphémère réunira tous les protagonistes pour une création vivante (Improvisée, mais pas totalement, Éphémère, mais pas complètement !). Emissions de radio, photos, affiches, vidéo… réalisées par le groupe laisseront la trace de cette rencontre. Pour donner l'envie aux adolescents de tisser d'autres liens, de générer d'autres projets, de faire vivre la création artistique et le spectacle vivant  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Comment est né le projet ?</strong></p> <p>  </p> <p> A l’initiative du théâtre du Briançonnais (scène conventionnée pour les écritures d’ici et d’ailleurs) <em>Paroles d’ados</em> est né en 2012. Les précédentes éditions étaient tournées vers la collecte des paroles de l’adolescence, l’âge où se prononcent des mots, une poésie, qu’on ne redira plus.  </p> <p> Pour que ces mots fragiles, désespérés, lumineux ou révoltés ne soient pas à jamais perdus….</p> <p> ils étaient mis en voix et en espace par de jeunes élèves comédiens. Pour que le cri devienne parole, </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="3_visuel_2-1413305501" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128229/3_visuel_2-1413305501.jpg"></p> <p>                                               Crédit photo : Isabelle Fournier</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> que la parole devienne œuvre, que l’oeuvre soit matière vivante, les partenaires du projet ont souhaité pour la troisième édition mettre la pratique artistique au cœur de l’événement. Les ateliers sont un moyen de favoriser la rencontre, l’échange et l’expression pour des adolescents venus d’horizons différents.  Avec le spectacle théâtral comme fil conducteur, les élèves des classes théâtre du Conservatoire mettront la main à la pâte en cuisine quand les hip-hopeurs de la MJC s’essaieront peut-être à l’écriture d’un dialogue. Et ceux qui ne pratiquent habituellement aucune activité artistique seront tout autant les bienvenus pour un atelier de percussions ou une création d’affiche.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__30_-1413307024" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128253/image__30_-1413307024.jpg"><em>Paroles d'ados #2</em></p> <p>  </p> <p> <strong>Qui soutient le projet ?</strong></p> <p>  </p> <p> L’ADAC CCB, délégataire de la Communauté de Communes du Briançonnais pour la gestion du théâtre du Briançonnais, réunit autour de <em>Paroles d’ados #3</em> de nombreux acteurs du monde social, culturel et éducatif. (MJC/Centre social, Conservatoire et Service de Prévention Spécialisé du Briançonnais, Théâtre du Hasard, Centre Social du Pays des Ecrins… Collèges et lycée de Briançon et de l’Argentière-La Bessée se font le relais de l’évènement).</p> <p>  </p> <p> <strong>Le programme de la semaine <em>Paroles d’ados #3</em> :</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Le spectacle <em>Le Sable dans les yeux</em></strong></p> <p> Répétition Générale le mardi 18 novembre 2014</p> <p>  </p> <p> <strong>Représentations Jeune Public</strong></p> <p> Mercredi 19 novembre à 9h45 (Première du spectacle)</p> <p> Jeudi 20 novembre à 9h45 et 14h</p> <p> Vendredi 21 novembre à 9h45</p> <p>  </p> <p> <strong>Représentations Tout Public </strong></p> <p> Mercredi 19 novembre à 15h</p> <p> Vendredi 21 novembre à 20h30</p> <p>  </p> <p> Ces multiples représentations permettront à tous les adolescents participant aux ateliers et à tous les intervenants d’assister au spectacle.</p> <p>  </p> <p> <strong>Le programme de l'événement <em>Paroles d’ados #3</em></strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Samedi 22 novembre </strong></p> <p> 10h / 13h : ateliers</p> <p> 13h / 14h : pique-nique partagé</p> <p> 14h / 15h30 : ateliers</p> <p> 15 h 45 / 17h : préparation du Banquet Éphémère avec les enseignants de théâtre</p> <p> 17h :Banquet Éphémère</p> <p>  </p> <p> <strong>Les ateliers proposés </strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Ecriture</strong> : écrire des dialogues à deux autour de la question "Qui suis-je ?" suggérée par le personnage mystérieux de l'affiche du spectacle </p> <p> Avec Bénédicte Couka, auteure du texte <em>Le sable dans les yeux</em></p> <p>  </p> <p> <strong>Percussions</strong> : découvrir l’activité, créer des rythmes.</p> <p> Avec Laurent Dessaix, professeur de percussions à la MJC.</p> <p>  </p> <p> <strong>Théâtre</strong> : mettre en voix à plusieurs des textes qui parlent de la quête de l'identité </p> <p> Avec Lucile Jourdan, metteure en scène du spectacle.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__23_-1413306316" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128250/image__23_-1413306316.jpg"></p> <p> <em>  Paroles d'ados #2</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Cuisine</strong> :cuisiner des plats qui parlent de soi pour les  partager lors du Banquet Éphémère</p> <p> Avec Marion Baumann et Marine Larde, animatrices jeunesse à la MJC.</p> <p>  </p> <p> <strong>Arts plastiques</strong> : créer/réaliser/photographier des affiches à partir de dessins et d’objets.</p> <p> Avec Isabelle Fournier, plasticienne, créatrice des masques du spectacle.</p> <p>  </p> <p> <strong>Hip-hop </strong>: découvrir le hip-hop et créer une chorégraphie. Avec Aïssa Bebreddine jeune danseur du Briançonnais</p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__17_-1413307152" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128254/image__17_-1413307152.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Radio</strong> : réaliser les reportages qui alimenteront les émissions.</p> <p> Avec la radio associative locale Fréquence Mistral, antenne de Briançon. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Kkbb_dscf5059-1413220114" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/127852/KKBB_DSCF5059-1413220114.JPG"></p> <p> Atelier d'initiation au reportage radio avec Fréquence Mistral, antenne de Briançon.</p> <p> Nov 2013. Lycée d'Altitude. </p> <p>  </p> <p> Les enseignants de théâtre des différentes structures du Briançonnais seront les metteurs en scène du fruit de ces ateliers pour un Banquet Éphémère partagée par tous les participants.</p> <p> Photos et selfies seront recommandés, une vidéo sera tournée.  </p> <p>  </p> <p> <strong><em>Le Sable dans les yeux</em></strong><strong>,  fil rouge de <em>Paroles d’ados #3  </em></strong></p> <p> Texte de Bénédicte Couka</p> <p> Mise en scène Lucile Jourdan - Cie Les Passeurs</p> <p>  </p> <p> En abordant les grandes questions que se posent les enfants, et à plus forte raison les adolescents, <em>Le sable dans les yeux</em>, conte symbolique, est le pré-texte pour libérer la parole des jeunes. <strong>Paroles d’ados #3</strong> leur donne les moyens de l’exprimer, en geste, en mots ou en saveurs, avec l’aide des artistes créateurs du spectacle.</p> <p>  </p> <p> <strong>La Compagnie Les Passeurs </strong></p> <p> Réunis par un même intérêt pour les auteurs de théâtre contemporain, Lucile Jourdan et son équipe artistique ont pour ambition de sensibiliser aux nouvelles formes d'écritures et de questionnement du monde. Le travail artistique de la compagnie s’appuie sur l’échange et la transmission à travers des ateliers scolaires ou en direction de publics spécifiques. Le mélange des d’influences, les univers particuliers des auteurs contemporains et ces rencontres créatives, dynamiques et emplies d'humanité avec les élèves et les différents publics, donnent une couleur unique aux créations de la Cie les Passeurs : celle d’un théâtre qui se veut ancré dans un questionnement d'aujourd’hui sur le monde.</p> <p>  </p> <p> Lors des précédentes éditions de <em>Paroles d’ados</em> Lucile Jourdan a créé <em>Les Saisons de Rosemarie </em>en 2012 puis <em>La Dispute</em> de Marivaux montée l’an dernier avec des élèves adolescents des options théâtre du lycée d’Altitude. Elle prépare pour la saison prochaine <em>Sous l’armure</em>, qui questionnera les rôles dévolus aux garçons et aux filles.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__4_-1413305669" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128233/image__4_-1413305669.jpg"></p> <p>         Photo : Isabelle Fournier</p> <p>         Lucile Jourdan &gt; création <em>Le Sable dans les yeux</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Le Sable dans les yeux</em> comme toutes ses autres créations questionne la place dévolue à l’enfant et à l’adolescent, le difficile passage à l’âge adulte.</p> <p>  </p> <p> <strong>Le spectacle </strong></p> <p>  </p> <p> Margot transporte du haut de ses dix ans des brouettes de mouchoirs brodés par sa mère infirme et les cache au fond d’un arbre creux ; une mère louve et son petit dressent la table pour faire un festin d’une proie qui ne vient pas ; Tom cherche son fils disparu dans la forêt.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__53_-1413305796" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128239/image__53_-1413305796.jpg"></p> <p>     Création affiche : Studio Havana - Briançon</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Un fil va relier ces trois histoires simples et en faire une sorte de folie. La lumière vient transformer la réalité par des jeux d’ombre, engendre une forêt mystérieuse et rend les loups terrifiants. Des masques dessinent les personnages sortis de l’imagination de la mère, au son d’un violon venu des bords de la mer Noire.</p> <p> Evoquant pourtant la perte et le vide, c’est avec légèreté que <em>Le Sable dans les yeux</em> réinvente la tradition du conte. Des images d’une grâce aérienne à la Chagall, des bribes d’histoires à la Kusturica qui semblent n’avoir pas de lien entre elles, des morceaux de choses qui se recollent, posent des questions qui parlent à tous les âges. Et ce symbolisme esthétique et rock'n’roll parle finalement d’espoir.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__38_-1413306577" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128252/image__38_-1413306577.jpg"></p> <p>    Paroles d'ados #2</p> <p>    Jeunes musiciens de l'Espace Babylone (MJC du Briançonnais).</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Retrouvez Paroles d’ados sur le site </strong><a href="http://www.theatre-du-brianconnais.eu/" target="_blank">theatre-du-brianconnais.eu</a></p> <p> <strong>Rejoignez-nous sur </strong><a href="https://www.facebook.com/parolesdados.dubrianconnais" target="_blank">Paroles d’Ados du Briançonnais. </a></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> A rémunérer les artistes qui encadreront les ateliers et à payer leurs déplacements ; à faire bénéficier les adolescents de tarifs réduits pour le spectacle ; à financer les fournitures des ateliers. Si le montant est dépassé d’autres artistes, enseignants, animateurs ou structures qui ont accepté d’intervenir bénévolement pourront être défrayés ; photos, affiches et vidéos pourront être diffusées, voire éditées, une partie des frais de communication et de technique pourra être prise en charge. </p> <p>  </p> <p> L'appel au financement participatif du projet est une nécessité pour le théâtre du Briançonnais et ses partenaires.</p> <p> C'est aussi une façon de provoquer une interrogation sur le financement de la culture à un moment où la source se tarit...</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Image__2_-1413307939" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/128259/image__2_-1413307939.jpg"></p> <p> <em>   Paroles d'ados #2</em></p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux