Pensée Sauvage : La série

Des fictions qui impactent le réel.

Visuel du projet Pensée Sauvage : La série
799
Contributeurs
7 jours
Restants
28 743 €
Sur 15 000 €
192 %
Solidarité
internationale
Autoproduction
culturelle
Média
indépendant

Pensée Sauvage : La série

Pensée Sauvage, c’est Camille Etienne, activiste pour le climat de 22 ans et Solal Moisan, réalisateur de 25 ans. Il y a un an, nous nous sommes rencontrés via le mouvement On Est Prêt. Et puis on est très vite devenu meilleurs amis. Alors confinés ensemble, dans le chalet savoyard où Camille a passé son enfance, nous avons décidé de créer le duo Pensée Sauvage, à quatre mains en haut des montagnes.
Un projet spontané et “fait-maison” qui n’avait pour ambition que de laisser à travers l’art une trace de notre conviction écologique commune. Et aussi, un peu, d’occuper et de donner du sens à ces deux mois hors du temps que nous avons tous vécus.

Avec ce duo, nous voulions sortir de l’engagement du cercle militant et rendre l’action pour l’écologie attirante, accessible. Nous voulons créer un message positif tout en restant lucides sur l’urgence. En bref: donner envie aux gens d’agir. 

Solal par ses images, Camille par ses mots, nous avons créé notre première vidéo “Réveillons-nous”.

Cette première vidéo est une jolie histoire qui nous a complètement échappée. Elle a été vue plus de 4 Millions de fois en 10 jours et compte aujourd’hui 15 Millions de vues. Elle a été partagée par des médias espagnol, anglais, belge ou encore mauricien. Elle s’est retrouvée dans des salles de classes en Normandie, des maisons de retraites au Canada, et des chorégraphies pour “la France a un incroyable talent”. Bref, elle a, grâce à vous, résonné et voyagé bien au-delà de ce à quoi nous nous imaginions depuis notre chalet savoyard. On a reçu des messages tellement touchants de gens pour qui ça a été le petit coup de boost décisif dans leur choix de changer de vie, d’ouvrir une école alternative, de devenir agriculteur, de changer leur mode de consommation, de devenir activiste... Qu’on a eu une folle envie de continuer. Et de rendre ça plus grand encore. 

Alors Camille a pris une année de césure dans ses études et Solal a refusé ses autres propositions de projets de films pour faire un pari un peu fou: se lancer pleinement dans ce duo “ Pensée Sauvage” et participer à faire basculer les consciences face à l’enjeu environnemental. La décennie que nous vivons est cruciale. Les scientifiques s’accordent à dire qu’il nous reste quelques années avant d’atteindre des “points de bascule” de notre écosystème. C’est le moment.
C’était donc parti pour le grand saut dans le vide. Après cette première vidéo nous en avons tourné une deuxième sur le sujet de la désobéissance civile non violente suite à l’appel des 1500 scientifiques dans Le monde à l'action directe: 

On a embarqué nos meilleurs amis reconvertis en acteurs, Camille a fait 8h de cuisine pour la régie, Solal était réal-assistant réal-étalonneur-monteur-et 609 autres métiers en même temps… On a trouvé nos décors dans vos greniers, toute l’équipe était bénévole pour ces trois jours de tournage (dont une nuit blanche)... Bref, vous l’aurez compris: c’était fait main. 

Elle est aujourd’hui en post-production, plus que quelques notes de musiques à régler, et la fin du couvre feu pour la sortir ! 
Ah oui, parce que le petit détail qui a son importance, c’est que nous voulons que chacune de nos fictions impacte le réel. Pensée Sauvage, c’est la rencontre de Camille, une activiste du terrain qui s’active pour faire du lobbying auprès de nos décideurs, mobiliser les gens à signer des pétitions, marcher dans les rues… Et Solal qui nous fait pleurer et rire aux éclats avec sa caméra et son amour démesuré pour les musiques à émotions. Alors notre marque de fabrique c’est des courts-métrages qui laissent une trace.

On travaille en amont de la sortie avec des associations, des acteurs locaux... Pour que l’art rencontre le réel.

Par exemple: si on réalise une vidéo sur les glaciers, on s’assurera de créer en parallèle de la sortie un événement de dépollution d’une station de ski, un guide de pratique responsable de la montagne, une action de plaidoyer politique pour protéger les écosystèmes montagnards…


Donc, nous disions, après ces deux vidéos faites-mains, on a eu envie de voir un peu plus grand. Carrément plus grand même: on va lancer notre série. Une série de courts-métrages indépendants mais dont on pourra suivre l'histoire au cours des mois d’un groupe de jeunes activistes qui se pose les questions inhérentes à notre génération. L’urgence écologique et sociale sera toujours au cœur de notre message. Et l’art aura toujours une place prépondérante avec une partie fiction, de la danse et beaucoup de musique. Ah, et c’est possible que vous y retrouviez souvent des merveilleux paysages de montagne (ça c’est le lobbying de Camille qui commence à fonctionner).

À quoi servira la collecte

- De permettre à quiconque de se sentir concerné par l’urgence environnementale et de donner envie à ceux qui n’ont pas passé le pas de l’action de le faire grâce à l’art.

- De permettre aux activistes aguerris de retrouver un peu d’espoir dans un quotidien fait de rapports alarmants.

Nous avons eu la chance d’avoir l’aide du CNC Talent qui peut financer nos vidéos à 50% (maximum). Mais il nous faut donc trouver les 50% restants. Pour rester indépendants dans nos idées on s’est dit que le meilleur moyen restait de vous solliciter vous, vous qui avez fait naître par vos partages, vos soutiens, cette belle histoire. 

Alors attention spoiler alerte, on vous met dans la confidence (pour vous remercier d’avoir lu jusqu’ici !) :

Voilà le plan: On a déjà écrit deux autres épisodes et le premier tournage est dans un mois.


- Le premier est une lettre aux générations précédentes. L’idée c’est de sortir de ce combat boomers VS millenials et de tendre une mains à nos aînés pour qu’on se batte ensemble pour une planète habitable. Parce qu’on est persuadés qu’avec leurs expériences et notre fougue y’a des jolies choses à faire ensemble.  “Vous vous êtes battus pour les mêmes valeurs que nous défendons aujourd’hui (liberté, droits, avenirs désirables). L’avenir a toujours été incertain. Ceci n’est pas un combat de génération, au contraire. Cette jeunesse qui se lève a besoin de votre sagesse. Soyez à nos côtés les rebelles, les résistants, ceux qui font le choix du pas de côté face au statu quo”.

En parallèle, on va lancer une série de podcasts où on donne la parole à nos grands-parents sur leur jeunesse, leur vision du monde...Préparez-vous à danser de 7 à 97 ans dans cette vidéo ! 

- Le deuxième épisode est un hommage à cette nature immense et fragile à la fois qu’on détruit par notre inconscience. L’idée c’est de montrer que le changement climatique est déjà là, chez nous, aujourd’hui. Nous ne nous battons pas seulement pour protéger les banquises du bout du monde ou les feux de forêts en Amazonie : les glaciers sont aussi touchés et fondent à une vitesse inquiétante. Nous sommes la nature, si elle disparaît, nous disparaissons avec elle. 

Pour relever ce défi de taille, on a vu un peu (beaucoup) les choses en grand: un compositeur de l’orchestre de Londres nous a composé une musique pour 40 musiciens qui seront perchés en haut de la mer de glace à Chamonix. En parallèle: une fiction de l’ascension d’un glacier dans les montagnes de Camille par des alpinistes. 

Tout est prêt, le scénario, les dialogues, le casting, les chorégraphies... On travaille dessus depuis plusieurs mois mais il nous manque des financements pour pouvoir lancer les tournages. 

- 15K  pour pouvoir tourner l’épisode sur les Générations (payer nos équipes, le budget-louer des caméras, un studio pour la danse…). Si nous atteignons ce palier nous pourrons lancer officiellement l’épisode qui arrivera très vite sur vos écrans gratuitement sur Youtube !

- 34K pour lancer le tournage en mai de l’épisode glacier avec 40 musiciens sur la mer de glace en version “ low cost". Et comment dire ce que ça presse un peu parce que les conditions météorologiques n’ont pas vraiment décidé de nous attendre - donc si nous loupons le coche, nous devrons attendre l’année prochaine pour tourner cet épisode. Ce serait ballot.

- 50K pour réaliser nos deux épisodes à la hauteur de nos ambitions artistiques. En payant tout le monde, en louant des caméras de malades, des studios pour les danseurs, des images d’archives hyper impactantes, des compositeurs de haut niveau... Pour faire des épisodes gratuits sur Youtube-toujours- avec un plus grand impact. Avec ce palier nous pouvons aussi lancer dans la suite de la série… Pourquoi pas commencer un épisode 5 ? On a déjà des idées en tête... juste besoin de vous pour les réaliser.

Chaque don compte et nous permet un peu plus de pouvoir donner vie dans le réel à ces idées un peu folles qui nous habitent. 
Du fond du coeur merci, 
Camille et Solal. 

 



1. Je peux donner ce que je veux sans contrepartie ?

Réponse : Bien sûr ! Il n'y a pas de petit don et on vous adresse dans tous les cas un IMMENSE merci !

2. Le projet est porté par quelle structure juridique ?

Réponse : Par la société de production Imagine 2050, créée par Magali Payen (fondatrice du mouvement On Est Prêt)

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

MERCIII

250 €

Une Avant-Première avec nous dans notre salon ( ça va etre sympa ) + Votre nom au générique
  • 5 contributeurs
  • 0/5 disponible