Aller au contenu

Plaidoyer pour un village.

Solidarité, Artisanat, Patrimoine

Visuel du projet Plaidoyer pour un village.
Cross circleÉchoué
4
Contributeurs
Saturday, December 07, 2019
Date de fin
465 €
Sur 4 200 €
11 %

Contribuez à la sauvegarde d'un tout petit village.

Suivre et partager

Plaidoyer pour un village.

Mon discours vous paraîtra peut être long, mais il s'agit de plaider pour la survie d'un village et, comme vous le verrez, les pièces à conviction produites pour sa défense sont nombreuses.

ILÉOÙ (ÉOÙ pour ses habitants), est un petit village perché au bord de la mer, avec ses bateaux amarrés le long du quai, sa promenade bordée de boutiques, sa mairie, son école, sa bibliothèque, mais aussi son lavoir, sa petite chapelle, son cimetière, sa calade sinueuse se faufilant entre les maisons de pierre pour vous mener jusqu'au château qui les surplombe, et, enveloppée dans une calanque, sa plage de sable doré...

Ce village est en péril, vous comprendrez pourquoi en lisant la rubrique "A quoi servira la collecte".

 

LE VILLAGE, SON HISTOIRE :

Originaire de la Drôme, je suis responsable de la comptabilité dans une PME lorsque mon frère aîné ouvre un petit vidéo club à Montélimar. 

alt

 

Quelques mois plus tard, je viens le seconder et le succès grandissant de notre petite société nous permet d'emménager dans un local de 250 m2, un ancien garage hâtivement transformé en magasin.

alt

Le décès prématuré de mon frère me mène à prendre la direction de notre entreprise avec l'aide de ma sœur. J'exploite encore actuellement ce commerce que (presque) tous les Montiliens connaissent.

A l'aube des années 2000, en raison de la fin prévisible des vidéo clubs, je songe à ma reconversion. Il me faudra bientôt exercer une autre activité. J'envisage de me lancer dans la vente sur internet, mais avec un site marchand original.

C'est ainsi qu'en 2002, l'idée me vient de construire ce village à l'intérieur du magasin, le plus réaliste possible, avec, autant que faire se peut, des matériaux identiques à ceux utilisés pour de véritables constructions.

Cette maquette a été réalisée à l'échelle 1/43 ème sur une surface de plus de 20 m2,  d'une longueur de près de 6 mètres et d'une hauteur de presque 3 mètres.

Mon projet était (et reste toujours) de faire vivre ce village, avec ses boutiques miniatures destinées à être les vitrines de véritables sites marchands, mais aussi avec d'authentiques habitants, "locataires virtuels" des maisons, appartements ou bateaux amarrés au port. Des habitants virtuels : un rêve un peu fou ? Peut-être !

Je ne suis pas maquettiste, juste un peu bricoleur j'ignorais alors que menée parallèlement à mon activité au sein du vidéo club, cette tâche me prendrait plus de 17 ans.

je n'avais pas de plan précis pour construire cette maquette, juste une vague idée de sa forme, un château dominant un village perché au bord de la mer, une calanque.

Nous sommes en 2002. Je viens de subir une intervention chirurgicale et il m'est encore difficile de rester longtemps debout. Je procède donc à la fabrication des tuiles, installé au comptoir du magasin (je peux aussi servir les clients). Il me faudra presque une année pour confectionner environ 72 000 tuiles, toutes en argile pigmentée en différentes teintes afin d' obtenir l'aspect des toitures anciennes de notre région.

alt

 

Je suis passé ensuite à la construction du socle destiné à supporter l'ensemble de la maquette. Il devait être suffisamment solide pour supporter le poids du château et de tous les éléments du village, et aussi permettre la construction d'un village perché.

Je fais alors appel à Pascal : sculpteur de son état. Je lui expose mon projet et sollicite son concours. Pour lui, la chose est simple : il suffit de modeler du sable pour lui donner la forme voulue, ensuite nous pourrons réaliser (le socle) une coque en polyester directement sur le modèle.

Compte tenu des dimensions de mon futur village, il faut un important volume de sable. Je connais non loin de là une carrière abandonnée où nous élisons domicile et où Pascal modèle le socle. Avec un peu de mon imagination et beaucoup de son talent, il réalise un excellent ouvrage sur lequel nous pouvons procéder au moulage de la coque en polyester, en plusieurs éléments séparés (en raison de ses dimensions il aurait été impossible de la transporter).

Je n'ai pas songé à faire quelques premières photos.

Ce socle amené au magasin, nous avons confectionné avec Päscal une ossature en bois destinée à en supporter tous les éléments.

Une partie de l'ossature bois :

alt

 

Dans un premier temps, nous ne fixons que les éléments les plus hauts (le deuxième étage de la maquette), qui auront à supporter le château et toutes les maisons devant  y être disposées. Après avoir collé entre eux ces éléments, je les recouvre de plusieurs couches de bande plâtrée.

A ce stade-là, je n'ai toujours pas de plan de construction. Je compte, comme je l' ai dit plus haut, sur l'inspiration que me donnerait le relief de mon socle. Je sais qu'il me suffira de suivre ce relief, avec l'aide et les conseils de Pascal, pour arriver à construire un village harmonieux et plaisant.

Je commence donc par le haut : Le deuxième étage.

Le château : pour sa conception, je me suis inspiré du château des Adhémar (à Montélimar), surtout du donjon sur la gauche, et de la tour dite "tour de Narbonne" sur la droite (ici protégée de la poussière). Au centre, le palais lui aussi protégé de la poussière. A l'arrière, entre la maquette et le mur, j'ai disposé des planches sur des tréteaux afin de pouvoir travailler à la pose du château.

alt

 

Les maisons : pour la plus grande partie d'entre elles, les murs sont en pierre apparente. Chaque façade est d'abord sculptée dans une plaque d'argile. Un moule en est réalisé dans lequel je coule un mélange de pierre reconstituée et de plâtre synthétique. Après séchage, je recouvre la façade d'un enduit pigmenté que je racle pour ne laisser apparaître que les pierres, l'enduit restant entre les pierres constituant les joints de pierre (j'ai pris soin de protéger auparavant les vitres de la fenêtre).

alt

 

La fenêtre d'un petit cabanon : avec son crochet de fermeture métallique  (environ 6 millimètres), et avec aussi en bas sous chaque volet un crochet (arrêt de volet marseillais) pour les maintenir ouverts. La quasi totalité des maison en est équipée. Les volets de ce cabanon s'ouvrent et se ferment.

alt

 

La première rangée de maisons :.la maquette se trouvant au fond  du vidéo club, dans une pièce séparée  par une cloison, il m'est impossible d'y travailler pendant les heures d'ouverture du magasin. Le soir après la fermeture, je réalise une pré-maquette en carton pour chaque maison sur mon socle car il est important que chacune d'elles épouse parfaitement le relief de la maquette. La journée, au comptoir, je peux ainsi m'occuper des clients du vidéo club et procéder à la construction des maisons, avec pour modèle leur pré-maquette. Je confectionne et pose les portes (sans oublier les poignées), volets, fenêtres et installe la fibre optique...La maison est complète, exception faite de la toiture.

alt

 

Pascal est venu. Il a rajouté et sculpté du plâtre par endroits. Le relief est maintenant plus rocailleux et réaliste. Il a fait un essai de teinte pour le socle. Au final ce sera trop foncé. Nous verrons ce problème plus tard. Je continue la construction et la pose des maisons. Je pose aussi la calade entre les 2 rangées de maisons les plus proches du château.

"On avance, on avance, on avance,

Faut pas qu'on réfléchisse, ni qu'on pense.

Il faut qu'on avance.... "(Alain Souchon)

alt

 

La confection des toitures : toutes les maisons du deuxième étage installées, je passe à la phase toitures. Comme pour les véritables toitures anciennes, j'ai posé les tuiles de courant et celles de couvert (les tuiles de dessus mais aussi celles de dessous), les tuiles de rive et de faîtage. Enfin je pose la toiture sur la maison et je termine par le collage de la sortie de toit (la cheminée) et par les solins maçonnés. 

alt

 

Après avoir posé toutes les toitures, je positionne le socle du premier étage sur l'ossature bois. Je construis ensuite les maisons dont j'ai aussi préalablement fabriqué une pré-maquette en carton. Je colle le socle du premier étage avec le second, je pose les maisons du premier étage, leur toitures, et enfin je continue la pose de la calade. 

Cathy, artiste peintre, est intervenue pour la teinte du socle. Le résultat me convient. La photo n'est pas terrible compte tenu du mauvais éclairage.

alt

 

Je visse des montants pour placoplâtre sur l'ossature du rez de chaussée :

alt

 

Je confectionne (toujours en polyester) une grande plaque à la forme nécessaire pour qu'elle épouse parfaitement les contours du socle du premier étage. Cette plaque (le rez de chaussée) posée sur les montants me servira de support pour les maisons le long du quai, mais aussi pour les différents bâtiments: Mairie, école, église, lavoir....ainsi que la promenade et le parvis en marbre. 

La plaque du rez de chaussée posée :

alt

Il est maintenant nécessaire de démonter la cloison qui cache la maquette aux yeux des clients afin de poser les éléments du rez de chaussée, mais aussi de construire l'ossature destinée à recevoir la mer. Le village est à présent visible par les clients du vidéo club. Je reçois beaucoup d'encouragements de leur part.

Au bas de la photo, sous la plaque du rez de chaussée, la fibre optique permettant d'éclairer individuellement chaque fenêtre de toutes les constructions.

alt

 

Enfin, la mer ou plutôt sa coque, toujours en polyester. Pour cette réalisation, qui doit être parfaitement étanche, je suis aidé par Alain, spécialiste du travail de la résine.

alt

 

J' entreprends maintenant la pose du parvis et de la promenade en pavés de marbre. Le socle en polyester étant trop irrégulier, je le recouvre de plaques en polycarbonate que je cale de façon à obtenir une assise plane et en parfaire le niveau.

alt

Trop profonde au niveau du quai, la mer ne sera pas réaliste, d'autant que le fond est plat. Je sculpte une rehausse dans des dalles de polystyrène extrudé

alt

 

"On avance, on avance, on avance,

Tu vois pas tout ce qu'on dépense. On avance.

Faut pas qu'on réfléchisse, ni qu'on pense.

Il faut qu'on avance......." (Alain Souchon).

 

Enfin, la mer : plus tard, pendant la collecte, je mettrai cette petite mer en eau, les bateaux pourront être amarrés au quai. Vous serez informés de cette opération et il vous sera possible d'en suivre le déroulement.

alt

 

Avant que sa construction ne soit achevée, seuls quelques "initiés" savaient que mon objectif était de faire habiter virtuellement ce village, et que ses habitants le fassent vivre, l'animent comme un véritable village, un peu à la façon d'un Tamagotchi.

A présent je dévoile aux visiteurs, ce projet un peu fou et nous sommes déjà 47 habitants à ce jour. Nous espérons arriver à une population d'environ 600 personnes. 

Alors, si vous êtes un peu rêveur, si vous voulez vivre une aventure virtuelle, venez nous rejoindre. Vous êtes les bienvenus ! 

 

A la rubrique contrepartie, j'indique que suivant votre contribution vous avez la possibilité d'être "logé" gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date, ceux qui le désirent pourront poursuivre cette aventure en s'acquittant d'un "loyer" dont le montant semestriel est fixé à :

 12 euros pour 1 personne,

 18 euros pour 2 personnes : soit 9 euros par personne,

 24 euros pour 3 personnes,: soit 8 euros par personne,

 28 euros pour 4 personnes,: soit 7 euros par personne,

 35 euros pour  5 personnes : soit 7 euros par personne.

et resteront "locataires virtuels" aussi longtemps qu'il leur plaira et qu'ils règlent le montant de leur "loyer". Ils seront sympathisants de l'association Adhémar maquettes club (association à but non lucratif destinée entre autres à assurer la sauvegarde du village). Association à qui ils verseront alors leur "loyer".

Bien entendu, ceux qui le souhaitent pourront "quitter le village" et n'auront plus à payer de "loyer" ; citoyens d'honneur, leur nom restera, s'ils le désirent, inscrit sur la liste des sauveteurs du village.

 

 

 

 

 

 

 

La promenade le long du quai et le parvis ont nécessité un peu plus de 10 000 pavés de marbre.

alt

alt

alt

 

J' ai utilisé du verre (lamelles de laboratoire) pour les vitres des maisons et bâtiments.

Les portes, fenêtres et volets sont en bois.                                                                

Les arbres ont été confectionnés à partir de plantes séchées et floquées : sédum et achilées, branches de cyprès séchées dans des tubes à essai afin de leur donner la forme voulue, puis, elles aussi floquées.

alt

 

Pour les finitions : pose des arbres et quelques retouches, j'achète une passerelle d'une longueur de 6,20 m et une largeur de 45 cm. Posée sur des tréteaux, elle me permet d'avoir accès à l'ensemble du village.

alt

 

Les pots de fleurs sont en argile.

L'éclairage des maisons et des bâtiments à été réalisé en fibre optique (environ 800 mètres pour éclairer chaque fenêtre).                                                                                                                           

La chapelle : les vitraux ont été réalisés avec des lamelles de laboratoire et de la peinture vitrail.

alt

 

Le cimetière : les tombes en cours d'installation. Il  y aura ensuite une centaine de minuscules pots de fleurs à poser.

alt

 

Le préau de l'école :

alt

 

Le bar :

alt

 

Une vitrine:

alt

 

Quelques bateaux : construits par un maquettiste, je les ai peints et vernis.

alt

 

Une jardinière banc, et en haut à droite, contre le pilier du préau, la cloche, comme celles qui dans les écoles d'autrefois sonnaient l'heure de la récréation.  (le lampadaire a été acheté).

alt

 

Je ne pensais pas au départ de cette "folle aventure" qu'il me faudrait aussi construire des terrasses, des escaliers avec leur rampe, une fontaine, un lavoir, des bancs, des jardinières... et tous les petits détails qui font le charme de ces villages où l'on souhaiterait vivre.

À quoi servira la collecte

A poursuivre le rêve des habitants en évitant la destruction de leur village.

Le temps des vidéo club est révolu, l'entreprise étant déficitaire, j'assure à titre personnel le règlement de la plus grande partie des charges.

La baisse du chiffre d'affaires s'accentuant, lorsque je n'aurai plus les moyens suffisants pour couvrir tous les frais, nous serons contraints de cesser notre activité. Nous sommes locataires et nous devrons libérer le local où le village est exposé, le vider entièrement de son contenu. La maquette ne peut être ni démontée ni déplacée. Sans l'aide de ses "habitants virtuels" et autres contributeurs le village est voué à la démolition.

LE BUDGET DE LA "COMMUNE" :

Budget primitif : premier palier : 4 200 euros répartis comme suit :

- Commission kisskissbankbank ...........................................336 €

- 3 mois de loyer pour le local ............................................3 382 €

- Le solde 482 € affecté aux contreparties ............................482 €

                                                                                       

J'ai jeté l'ancre dans ce petit village, qui n'était pour moi que secondaire, destiné à être le faire valoir d'un site internet marchand, et j'y suis maintenant profondément attaché. 

Si la collecte dépasse ce montant, avec une population suffisante et stable, il pourra être sauvé. Toutefois d'autres investissements sont prévus.

Budget supplémentaire : 4 000 euros. Soit deuxième palier : 8 200 euros. Le montant net collecté sera employé par ordre de  priorité à :

- Financer les contreparties des nouveaux contributeurs

- Acheter du matériel d'éclairage afin de rendre le décor plus chaleureux

- Faire réaliser le site (non commercial) du village. Le nom de ceux ayant contribué à sa sauvegarde sera mentionné sur ce site (s'ils  le souhaitent).

- Acheter d'autres bateaux (fabriqués par un maquettiste), le port peut  en accueillir encore une trentaine.

- Acheter aussi les quelques tréteaux et les panneaux mélaminés qui me manquent destinés à  exposer aux visiteurs les matériaux utilisés, les différents éléments composant cette maquette avec pour chacun d'eux un descriptif du procédé de fabrication. (confection des tuiles des pots de fleurs, réalisation des arbres....).

- Faire démonter une cloison, afin que les visiteurs aient une vue encore plus éloignée du village. Cette opération entraîne quelques petits travaux d'électricité.                                                                                                                      

Mais j'ai aussi besoin des villageois, qu'ils  participent activement à la "vie" du village, qu'ils m'apportent leur aide par leurs conseils, leurs compétences, leurs idées et leur imagination.

 

Ce deuxième palier franchi, le budget de la commune étant approuvé,

si la collecte dépasse ce montant, j'envisage d'acheter du matériel qui pourra être utilisé par les membres de l'association que nous (quelques "habitants" du village) avons constitué. Cette association ayant pour but de réunir les maquettistes de tous âges afin de partager cette passion et d'encourager les vocations, mais aussi d'assurer la sauvegarde du village.

Disponibilité des contreparties :

- Les appartements seront  disponibles à la fin de la collecte, chaque contributeur pouvant, dès sa participation, choisir et réserver celui qu'il souhaite occuper. (pour faciliter le choix de chacun, vous trouverez des agrandissements photos sur la page facebook du village : éoù

- Les cartes postales seront expédiées par la poste dans la quinzaine qui suivra la fin de la collecte.

Merci d'avoir suivi ce long récit, merci à ceux qui auront participé à la collecte. Ils seront les bienvenus au village et accueillis chaleureusement lorsqu'ils passeront dans la région. 

 

..

Présentez-vous et présentez votre projet. Il faut capter votre audience : racontez-leur une histoire ! Expliquez-leur qui vous êtes, ce que vous faites (la nature de votre projet), ce qu'ils gagnent à vous soutenir. Soyez clair, engageant et positif. N'hésitez pas à illustrer vos propos par des images, des gifs ou des vidéos afin de donner encore plus envie à vos visiteurs de vous soutenir.

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Citoyen d'honneur :

Vous recevrez une carte postale du village. Et pour vous remercier, votre nom figurera (si vous le souhaitez) sur la liste des sauveteurs d'ILÉOÙ.

Pour 12 €

Habitant du village

Vous êtes locataire d'un appartement pour 1 personne dans la tour du château. Vous n'avez pas de fenêtre au sud mais, de la terrasse commune, vous avez une vue sur le village, le port, la mer et la calanque. Vous êtes logé gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 12 euros. Si vous le voulez, votre nom figurera sur la boîte aux lettres du village. Pour vous remercier vous recevrez une carte postale du village (vu de votre terrasse).
  • Disponibilité : 42/42

Pour 15 €

Habitant du village

Vous êtes locataire d'un appartement pour 1 personne. Vous logez dans le palais. Vous n'avez pas de fenêtre au sud mais, de la terrasse commune, vous avez une vue sur le village,le port, la mer et la calanque. Vous êtes logé gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 12 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre terrasse).
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 27/28

Pour 25 €

Habitant du village (sur un bateau).

Vous vivez sur un bateau habitable par 1 personne. Vous stationnez gratuitement au port jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez prolonger votre séjour votre droit d'amarrage sera de 12 euros par semestre. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez la carte postale de votre bateau amarré le long du quai.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 9/10

Pour 25 €

Habitant du village.

Vous êtes locataire d'un appartement pour 1 personne avec vue sur le port et la mer. Vous êtes logé gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 12 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre).
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 52/53

Pour 30 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 2 personnes avec vue sur la mer et le port. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2109. Après cette date si vous souhaitez rester locataires votre "loyer" semestriel sera de 9 euros par personne soit 18 euros. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 46 appartements pouvant accueillir chacun 2 personnes.
  • Disponibilité : 46/46

Pour 35 €

Habitant du village (sur un bateau).

Vous vivez sur un bateau habitable par 2 personnes. Vous stationnez gratuitement au port jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous voulez prolonger votre séjour votre droit d'amarrage semestriel sera de 9 euros par personne soit 18 euros. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez la carte postale de votre bateau amarré le long du quai. 8 bateaux pouvant accueillir chacun 2 personnes.
  • Disponibilité : 8/8

Pour 35 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 2 personnes dans le donjon du château. Vous disposez d' une vue sur le village, la calanque et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 9 euros par personne soit 18 euros. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une cate postale du village (vu de votre fenêtre). 3 appartements pouvant accueillir chacun 2 personnes.
  • Disponibilité : 3/3

Pour 35 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d' un appartement pour 2 personnes dans la tour du château. Vous avez une vue sur l'ensemble du village, du port, de la mer et de la calanque. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 9 euros par personne soit 18 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 3 appartements pouvant accueillir chacun 2 personnes.
  • Disponibilité : 3/3

Pour 40 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 3 personnes. Vous disposez d'une vue sur le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataires votre "loyer" semestriel sera de 8 euros par personne soit 24 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 35 appartements pouvant accueillir chacun 3 personnes.
  • Disponibilité : 35/35

Pour 40 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 2 personnes dans le palais. De votre fenêtre vous disposez d'une vue sur le village, le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 9 euros par personne soit 18 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 14 appartements pouvant accueillir chacun 2 personnes.
  • Disponibilité : 14/14

Pour 45 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 3 personnes dans le donjon du château. Vous disposez d'une vue sur le village, le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 8 euros par personne soit 24 euros. Votre nom si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 2 appartements pouvant accueillir chacun 3 personnes.
  • Disponibilité : 2/2

Pour 50 €

Habitant du village.

Vous êtes locataires d'un appartement pour 4 ou 5 personnes. Vous disposez d'une vue sur le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 7 euros par personne soit 28 euros pour 4 personnes ou de 32 euros pour 5 personnes. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. pour vous remercier, vous recevrez une carte postale du village (vu de votre fenêtre). 24 appartements pouvant accueillir chacun 4 ou 5 personnes.
  • Disponibilité : 24/24

Pour 150 €

Café brasserie le Bosco.

Vous êtes le patron du café brasserie. Vous et votre famille êtes locataires d'un appartement au dessus du café. Vous disposez d'une vue sur le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataires votre "loyer" sera fixé suivant le nombre de membres de votre famille selon les mêmes conditions que celles du bar pmu. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez la carte postale du Café brasserie.
  • Disponibilité : 1/1

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

Pour 100 €

La panthère rose.

Vous êtes le patron du bar PMU. Vous et votre famille êtes locataires d'un appartement au dessus du bar et vous disposez d' une vue sur le port et la mer. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" semestriel sera de 12 euros si vous êtes seul, de 18 euros pour 2 personnes, de 24 euros pour 3 personnes ou de 28 euros pour 4 personnes. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez la carte postale du bar PMU.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 0/1

Pour 200 €

Le maire du village

Vous êtes le maire du village. Vous et votre famille êtes locataires de l'appartement situé au premier ètage de la mairie. Vous êtes logés gratuitement jusqu'au 31 décembre 2019. Après cette date si vous souhaitez rester locataire votre "loyer" sera fixé selon le nombres de personnes composant votre famille à l'identique de celui du bar PMU. Vos noms si vous le voulez, sur la boîte aux lettres. Pour vous remercier, vous recevrez les cartes postales de la mairie et de quelques vues sur le village.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 0/1