Postillons – Journal d'une pandémie (Félix)

Évènement : le premier album d'auteur de Félix (Charlie Hebdo) publié par Rouquemoute !

Visuel du projet Postillons – Journal d'une pandémie (Félix)
38
Contributeurs
22 jours
Restants
38 prév.préventes
Sur 50
76 %
Développement
local
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française

Postillons – Journal d'une pandémie (Félix)

Attention, chef-d'œuvre ! Les éditions Rouquemoute publient le premier album d'auteur de Félix : Postillons Journal d'une pandémie.

Issue d’une rencontre malencontreuse entre art culinaire et zoologie, une maladie étrange décime un village de Chine. Puis à l’aube du printemps, la terreur s’installe sur le territoire français. Le président de la République scande sur les écrans : “Nous sommes en guerre.” Dans la peur, les commerces ferment et les Français s’enferment.

324 pages, 19,3 x 22,4 cm, couverture semi-rigide avec rabats internes de 10 cm, prix de vente public : 29 €, imprimé en France par Pollina (Vendée)


D’abord publié sous la forme d'un "Journal d'une pandémie" sur le site Internet de Charlie Hebdo, Postillons retrace la déambulation de Félix à Paris entre les postillons à tête chercheuse et les mesures gouvernementales contradictoires. L’auteur alterne critique cinglante et tendresse envers ses compatriotes, avec des zestes acidulés d’autobiographie.

Malgré un contexte sanitaire peu propice au rire, Félix vise juste pour détourner notre attention, taper là où ça fait mal et créer un univers drolatique grinçant et stratosphérique. D’une précision quasi documentaire, la richesse de la narration est sublimée par l’aspect protéiforme du trait.

Postillons pourrait être un chef-d'œuvre de science-fiction sauf que tout est vrai dans ce récit apocalyptique couronné d’une préface de Yannick Haenel illustrée par Willem.

L’intarissable connerie humaine 

Préface de Yannick Haenel

"Ça délire à fond depuis le début de cette pandémie. Chacun y va de son opinion foireuse, les scientifiques sont dépassés, les gouvernements font n’importe quoi. Nous sommes devenus fous, et surtout très cons.

Cette connerie générale, Félix l’observe et la croque avec génie. D’ailleurs, il ne s’épargne pas. Sa drôlerie vient de son intelligence caustique : il suit au jour le jour la métamorphose des comportements dans la rue, à la télé, à la radio. Des déclarations emphatiques de Macron aux sales mesquineries qu’on entend fuser dans la file d’attente d’une boucherie, ça n’arrête pas. 

Et de cette intarissable comédie aussi monstrueuse que débile, Félix capte tout : la poltronnerie, le ridicule des phobies, le grotesque des masques, l’ignorance agressive et les certitudes minables, la mocheté morale, l’ignominie ordinaire des gens qui sadisent leurs enfants et leurs animaux. Il y a quelque chose du désespoir de Reiser dans ce trait acerbe et toujours juste. 

On rit à chaque page, on se dit : c’est exactement ça. Le regard corrosif de Félix a des vertus révélatoires : en décrivant un pétage de plomb généralisé, il nous renvoie à notre petitesse. Le miroir est grinçant, cruel, méchant, réjouissant. Postillons est un chef-d’œuvre d’humour noir. 

C’est aussi un vrai document historique, une archive de l’humanité en plein délire. Qui a noté aussi scrupuleusement que Félix la tonne de conneries qui a été proférée depuis mars 2020 ?

Et puis, c’est tout simplement une œuvre d’art que vous avez entre les mains : Félix, qui se dessine avec autodérision en grand échalas hirsute post-Gaston Lagaffe – un Gaston Lagaffe pas commode, mordant, cinglant – est un artiste. 

Courez page 74, tout en bas, dernière case : c’est son art poétique. Il a passé la journée à croiser des humanoïdes égarés et le voici, dessinant, un peu hagard, quoique vaillant, à sa table de travail : "Ses journées passées dans sa grotte à redessiner les animaux qu’il a vus dehors." Voilà, on est à Lascaux. On n’en est jamais sorti. Félix trace sur la paroi d’une grotte les silhouettes de ce qui l’effraie dans notre monde insensé. 

C’est un exutoire, une catharsis. C’est tragique et drôle. C’est à mourir de rire. J’adore Félix."

Félix fait partie de la bande des dessinateurs de Charlie Hebdo, dont il a signé de nombreuses couvertures.

 

Quelques dessins parus en page internes du journal :

(avec l'aimable autorisation de Charlie Hebdo)


Postillons est imprimé en France par Pollina à Luçon (Vendée) sur un site de production labellisé Imprim'Vert et certifié PEFC / FSC : “Imprimer tout en préservant les générations futures, tel est notre engagement.”

Vos contreparties seront expédiées dès la fin de la campagne de préventes prévue le jeudi 15 juillet 2021. La sortie officielle en librairies est prévue le 20 août 2021. La diffusion en librairies est assurée par BLDD Images pour la France.


NB : les packs contenant des albums dédicacés par l'auteur comprennent ces frais d'expédition :

  1. colis de Rouquemoute à l'auteur contenant les livres à dédicacer
  2. colis de l'auteur à Rouquemoute contenant les livres dédicacés
  3. enveloppe de Rouquemoute expédiée chez les contributeurs (vous)

À quoi servira la collecte

Cette campagne de préventes est vouée à cofinancer la production de ce livre : droits d'auteur, frais d'impression, fabrication des contreparties, frais d'emballage et d'expédition, communication, publicité... C'est aussi l'occasion de proposer à nos lecteurs des cartes postales et marque-pages inédits, des tirages grand format, des packs "cadeaux Rouquemoute" généreux ainsi que des albums dédicacés par l'auteur, Félix !


Parmi les contreparties

---

Ticket de loterie

Le gouvernement a oublié de rappeler dans son calendrier l’ouverture de notre loterie Rouquemoute. Il s’agit d’une loterie numérique (et donc sans-contact). Le principe est simple, en fonction des contreparties acquises, nous vous offrons des tickets de loterie :

- 1 ticket pour le Pack Postillons

- 1 ticket pour le Tirage grand format

- 5 tickets pour le Pack Dédicace

- 10 tickets pour le Gros Pack.

Pas de faux-négatif ni de faux-positif possibles, nous tirerons au sort le gagnant parmi les contributeurs à la fin de la campagne. Bien évidemment, plus vous avez de tickets et plus vous avez de probabilités de gagner !

Votre contrepartie a donc de fortes chances de muter en un cadeau exclusif. Plus précisément, nous mettons en jeu un bien essentiel : les Bonnes Feuilles de Postillons (pages internes de l'album au format imprimeur : 120 x 160 cm recto-verso) accompagné d'un dessin original de Félix (format A4). Attention, il s'agit d’un cadeau à usage unique.

⚠️ Attention, expédition possible vers la France, la Belgique et le Luxembourg via Mondial Relay seulement ! Expédiées séparément de votre contrepartie dans un tube.


Marque-page

Format 52 x 148 mm, impression quadri recto-verso sur papier 250 g/m² couché mat


Série de 3 cartes postales (œuvres détournées)

Format 100 x 150 mm

↑ D’après Le Cauchemar, tableau de Johann Heinrich Füssli (1781).

↑ D’après La Persistance de la mémoire, tableau de Salvador Dalí (1931).

↑ D’après l’industrie agroalimentaire.


Tirage grand format

Format 50 x 70 cm, impression numérique quadri sur beau papier

NB : Ils seront expédiés séparément dans un tube via Mondial Relay.


Pack cadeaux Rouquemoute

Les 13 livres sont présentés sur la page KissKissBankBank "Braderie de Noël" !

Choisissez votre contrepartie