'Prenez-moi homo!' au festival d'Avignon Off 2019

Aidez-moi à réaliser mon rêve : 'Prenez-moi homo!' au festival d'Avignon Off 2019 !

Visuel du projet 'Prenez-moi homo!' au festival d'Avignon Off 2019
Réussi
38
Contributions
13/06/2019
Date de fin
2 035 €
Sur 2 000 €
102 %

'Prenez-moi homo!' au festival d'Avignon Off 2019

<p>Depuis plusieurs ann&eacute;es, je me rends au festival d&#39;Avignon en tant que spectateur&nbsp;et chaque ann&eacute;e,&nbsp;je me dis qu&#39;un jour,&nbsp;j&#39;y jouerai mon spectacle <em>Prenez-moi homo!</em>. Cet &eacute;t&eacute;, mon r&ecirc;ve va se r&eacute;aliser! Je vais franchir un nouveau cap dans ma carri&egrave;re th&eacute;&acirc;trale en participant&nbsp;au plus grand festival de th&eacute;&acirc;tre au monde!&nbsp;Je suis &agrave; la fois &eacute;mu et excit&eacute;. C&#39;est tellement incroyable!&nbsp;</p> <p>Ce festival est l&#39;occasion pour moi de&nbsp;rencontrer des professionnels, de tisser des liens et de faire conna&icirc;tre <em>Prenez-moi homo!&nbsp;</em>dans tout le milieu de th&eacute;&acirc;tre. C&#39;est donc une tr&egrave;s belle opportunit&eacute; &agrave; ne pas manquer.</p> <p>Vous aussi, vous&nbsp;voulez faire partie de l&#39;aventure? Alors soutenez moi avec mon spectacle&nbsp;<em>Prenez-moi homo!</em>&nbsp;en contribuant &agrave; cette&nbsp;cagnotte.</p> <p>Merci.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong><em>Prenez-moi homo!</em></strong></p> <p><em>Prenez-moi homo&nbsp;!</em>&nbsp;, inspir&eacute; de faits r&eacute;els, s&rsquo;attaque &agrave; un sujet bourr&eacute; de clich&eacute;s et de pr&eacute;jug&eacute;s&nbsp;: l&rsquo;homosexualit&eacute; masculine. &Ecirc;tre homo, c&rsquo;est vivre des situations embarrassantes, c&rsquo;est entendre des remarques d&eacute;sobligeantes, c&rsquo;est susciter le m&eacute;pris et le manque de consid&eacute;ration. Il &eacute;tait temps que les choses changent&nbsp;!</p> <p>Ce spectacle, adress&eacute; aussi bien aux homos qu&rsquo;aux h&eacute;t&eacute;ros, confronte le public &agrave; un tas d&rsquo;id&eacute;es re&ccedil;ues v&eacute;hicul&eacute;es par la soci&eacute;t&eacute; sur la communaut&eacute; gay. Ainsi, chacun peut se rendre compte de ce qu&rsquo;est la vie d&rsquo;un homo de nos jours. Le but &eacute;tant de faire r&eacute;fl&eacute;chir, de bousculer les mentalit&eacute;s, d&rsquo;inciter &agrave; une remise en question et d&rsquo;&eacute;veiller une prise de conscience.</p> <p>Au-del&agrave; d&rsquo;&ecirc;tre un spectacle humoristique, ce seul en sc&egrave;ne se veut informatif et porteur d&rsquo;un message de tol&eacute;rance et d&rsquo;acceptation de l&rsquo;autre.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Max Casaban - Com&eacute;dien</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/586064/IMG_3673-2-1555004414.jpg" width="100%" /></p> <p>Apr&egrave;s l&rsquo;obtention d&rsquo;un Master 2 en commerce international, il se lance dans le monde de l&rsquo;entreprise. Mais il ne se sent jamais vraiment &agrave; sa place. Trop de contraintes, d&rsquo;autorit&eacute;, de hi&eacute;rarchie et pas assez de libert&eacute;. Heureusement que les cours de th&eacute;&acirc;tre, &agrave; Rungis, en r&eacute;gion parisienne lui permettent de se d&eacute;couvrir. Un beau jour, il arr&ecirc;te tout et part &agrave; Berlin. Ce s&eacute;jour berlinois est un &eacute;lectrochoc. Il prend alors conscience qu&rsquo;il veut vivre de sa passion qu&rsquo;est le th&eacute;&acirc;tre. C&rsquo;est lors de ce s&eacute;jour qu&rsquo;il &eacute;crit sa premi&egrave;re pi&egrave;ce de th&eacute;&acirc;tre <em>L&rsquo;Heureux tour</em>. A son retour, il cr&eacute;e son premier one man show <em>Prenez-moi homo&nbsp;!</em>. Et, une multitude de projets fourmille dans sa t&ecirc;te&hellip;</p> <p>Max ne souhaite pas seulement cr&eacute;er dans un seul but artistique mais veut &eacute;galement bousculer, interpeller, surprendre, &eacute;tonner en v&eacute;hiculant des messages &agrave; la fois simples et universels.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>S&eacute;verine Delbosse - Metteure en sc&egrave;ne</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/586068/S_verine-1555005682.jpg" width="100%" />Originaire de Belgique, S&eacute;verine d&eacute;couvre le th&eacute;&acirc;tre au travers de cours de th&eacute;&acirc;tre au coll&egrave;ge et de stages au Cours Florent &agrave; Paris. Une fois le bac en poche, elle s&rsquo;installe d&eacute;finitivement &agrave; Paris et fait sa formation de com&eacute;dienne &agrave; l&rsquo;&eacute;cole Claude Mathieu.</p> <p>Depuis, on la retrouve &agrave; plusieurs reprises au Th&eacute;&acirc;tre des Vari&eacute;t&eacute;s, au Th&eacute;&acirc;tre du Gymnase et au Th&eacute;&acirc;tre Michel dans les cr&eacute;ations de la compagnie &laquo; Le Grenier de Babouchka &raquo; avec qui elle joue depuis 2006, notamment sous la direction du metteur en sc&egrave;ne Jean-Philippe Daguerre (&laquo; Nous sommes une femme &raquo;, &laquo; La Comtesse d&rsquo;Escarbagnas &raquo;, &laquo; Les Femmes Savantes &raquo;, &laquo; Cl&eacute;rambard &raquo;&hellip;).</p> <p>Elle explore &eacute;galement le registre de la com&eacute;die qu&rsquo;elle affectionne tout particuli&egrave;rement, au travers de com&eacute;dies de Boulevard et contemporaines, qu&rsquo;elle joue notamment au th&eacute;&acirc;tre d&rsquo;Edgar et au M&eacute;lo d&rsquo;Am&eacute;lie (&laquo; Le bal des crapules de Luc Chaumar, mis en sc&egrave;ne par Corinne Boijols, &laquo; Sous les jupes &raquo; de Philippe Elno, mis en sc&egrave;ne par Marl&egrave;ne No&euml;l&hellip;).</p> <p>Elle tourne &eacute;galement dans plusieurs courts et moyens m&eacute;trages comme &laquo; City of spies &raquo; de Vassili Rouan r&eacute;compens&eacute; au National Film Challenge, ainsi que dans la web-s&eacute;rie humoristique &laquo; Br&egrave;ves d&rsquo;oreillers &raquo;.</p> <p>En parall&egrave;le, elle fait ses premiers pas d&rsquo;auteur et metteur en sc&egrave;ne avec la pi&egrave;ce &laquo; Anniversaire sur crises &raquo; au th&eacute;&acirc;tre Clavel.</p> <p>Actuellement, elle poursuit la saison 2018/19 au th&eacute;&acirc;tre Le Ranelagh, une nouvelle fois sous la direction de Jean-Philippe Daguerre, dans &laquo; Le Bourgeois Gentilhomme &raquo; et &laquo; L&rsquo;Avare &raquo;.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Merci &agrave; tous !</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/586048/1-1555002287.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Voici le budget pr&eacute;visionnel :</p> <p>- Location du th&eacute;&acirc;tre + r&eacute;gie &gt;&gt;&gt;&nbsp;6 000&euro;</p> <p>- H&eacute;bergement + nourriture + transport &gt;&gt;&gt;&nbsp;2 000&euro;</p> <p>- Communication : affiches, flyers, dossiers de pr&eacute;sentation, charg&eacute; de diffusion... &gt;&gt;&gt; 2 000&euro;</p> <p>- Inscription au Journal du Off &gt;&gt;&gt; 400&euro;</p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Un grand merci et une chupa chups.
  • 9 contributions

20 €

Un grand merci, une chupa chups et une affiche dédicacée.
  • 10 contributions

50 €

Un grand merci, une chupa chups, une affiche dédicacée et 1 invitation pour venir voir le spectacle à Avignon.
  • 5 contributions

100 €

Un grand merci, une chupa chups, une affiche dédicacée, 2 invitations pour venir voir le spectacle à Avignon et vous êtes invité à boire un verre.
  • 4 contributions

200 €

Un grand merci, une chupa chups, une affiche dédicacée, 2 invitations pour venir voir le spectacle à Avignon et vous êtes invité à partager un repas avec l'équipe.
  • 1 contribution

Faire un don

Je donne ce que je veux