Process Liban 2021

Soutenir les initiatives qui luttent contre la précarité alimentaire au Liban !

Visuel du projet Process Liban 2021
Réussi
168
Contributions
09/12/2020
Date de fin
7 076 €
Sur 4 000 €
177 %
Développement
local
Solidarité
internationale
Commerce
équitable

Process Liban 2021

<h2><strong>Nouvel objectif, nouveau d&eacute;fi !&nbsp;</strong></h2> <p>Face &agrave; cette mobilisation incroyable, on a d&eacute;cid&eacute; de ne pas s&rsquo;arr&ecirc;ter l&agrave;. Chez processmediterran&eacute;e, nous aimons toujours autant les d&eacute;fis et nous voyons les choses en double ! Et si nous visions ensemble un objectif de 200% (8000&euro;) ? Pour les deux semaines restantes, nous avons deux fois plus de motivation, deux fois plus d&rsquo;ambition.&nbsp;</p> <p>Ce nouvel objectif nous permettra de combler le manque de 13% dans notre budget final, une mani&egrave;re de r&eacute;aliser notre projet &agrave; Beyrouth dans les meilleures conditions en janvier. 3000 euros suppl&eacute;mentaires, c&rsquo;est une somme ambitieuse mais qui nous rapproche de notre budget final, une s&eacute;curit&eacute; qui n&rsquo;est pas un luxe !</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694397/454e7039-eb38-4bbb-955b-0f8549b79df5.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694405/5923d35f-5d99-4f04-8b10-0ea3e17aaeee.jpg" /></p> <p>processm&eacute;diterran&eacute;e revient pour une 13&egrave;me &eacute;dition ! Un nouveau groupe d&rsquo;&eacute;tudiants motiv&eacute;s est bien d&eacute;termin&eacute; &agrave; reprendre le flambeau. En janvier 2021, c&rsquo;est au Liban que nous nous rendons !&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694398/2e7d29a2-535d-4d6a-910c-0566296d0ad1.jpg" width="100%" /></p> <p>Cette ann&eacute;e, nous avons d&eacute;cid&eacute; de travailler sur la question de la pr&eacute;carit&eacute; alimentaire au Liban. Pour cela, nous partirons &agrave; la rencontre des entrepreneurs sociaux libanais qui travaillent sur le sujet, afin de les aider &agrave; d&eacute;velopper leurs activit&eacute;s dans un contexte en constante &eacute;volution. En parall&egrave;le, nous valorisons leurs initiatives &agrave; travers un documentaire !&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694407/689df3bf-4727-46c8-aef0-42b8404e7d96.jpg" /></p> <p>Tout le monde a entendu parler de ce petit pays du Moyen-Orient cet &eacute;t&eacute;, apr&egrave;s les explosions d&eacute;vastatrices du port de Beyrouth, sa capitale. Cette catastrophe s&rsquo;ajoute &agrave; la longue liste des &eacute;preuves que traversent les Libanais depuis la fin de la guerre civile (1975-1990).</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694411/8a27a21b-9790-43a3-a5b9-10f54802f0f5.jpg" style="width: 90%;" /></p> <p>Depuis 1 an et demi, le pays traverse une importante crise financi&egrave;re. Alors qu&rsquo;un dollar valait 1500 livres en juillet 2019, d&eacute;but novembre il faut 6500 livres pour avoir un dollar. Cette crise financi&egrave;re se double d&rsquo;une crise alimentaire par son impact sur le pouvoir d&rsquo;achat des Libanais. A cause de l&rsquo;inflation, les prix &agrave; la consommation ont fortement augment&eacute;, et les salaires n&rsquo;ont pas &eacute;volu&eacute;, tandis que 30% de la population est au ch&ocirc;mage. Il est donc de plus en plus difficile de remplir son panier de courses pour les Libanais. La preuve : l&rsquo;activit&eacute; des banques alimentaires a fortement augment&eacute; depuis le d&eacute;but de l&rsquo;ann&eacute;e 2020.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694418/432e7876-9cfe-45a4-afb1-0c780cf0d33c.jpg" style="width: 75%;" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/695006/838b4a3a-421d-479a-8694-ae301b17dc20.jpg" width="100%" /></p> <p>Aux difficult&eacute;s &eacute;conomiques s&rsquo;ajoutent les difficult&eacute;s li&eacute;es au domaine agricole. Le Liban n&rsquo;est pas un pays autosuffisant d&rsquo;un point alimentaire : il importe aujourd&rsquo;hui pr&egrave;s de 80% des produits de premi&egrave;re n&eacute;cessit&eacute;. Les causes sont multiples : peu de terres agricoles, tr&egrave;s faible soutien de l&rsquo;&Eacute;tat, bonnes pratiques agricoles trop peu d&eacute;velopp&eacute;es, manque d&rsquo;infrastructures, etc&hellip;&nbsp;</p> <p>Le secteur agricole, d&eacute;j&agrave; en difficult&eacute;, prend la crise de plein fouet : importer engrais, pesticides, graines, et tout ce qui est n&eacute;cessaire &agrave; la production agricole devient inabordable. La production agricole chute de 38% en 2020.&nbsp;</p> <p>Production agricole insuffisante, n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;importer des produits de l&rsquo;ext&eacute;rieur, mais qui sont rares donc chers, pouvoir d&rsquo;achat extr&ecirc;mement r&eacute;duit pour une majorit&eacute; de la population&hellip; de nombreux signes font craindre une crise alimentaire de grande ampleur au Liban dans les mois &agrave; venir.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/695008/cba2c298-ad59-43a2-b3e2-09e7361e5792.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694420/7dba95f5-403b-4aac-9a18-277252b918c3.jpg" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694400/27598af1-4bc9-434f-beff-624d2c33761f.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694421/8514a3ca-c30e-4c79-be69-144644fa5883.jpg" style="width: 35%;" /></p> <p>Nous sommes 8 &eacute;tudiants du Master &ldquo;D&eacute;veloppement, ing&eacute;nierie de projet et coop&eacute;ration &agrave; l&rsquo;international option Monde arabe&rdquo; de Sciences Po Lyon. Nous avons tous des parcours universitaires et des exp&eacute;riences diff&eacute;rentes, ce qui fera notre force dans ce projet qui nous tient &agrave; c&oelig;ur.&nbsp;</p> <p>Nous menons ce projet dans le cadre de processm&eacute;diterran&eacute;e, un programme de d&eacute;veloppement et de coop&eacute;ration en France, en Tunisie et au Liban. Il est anim&eacute; par des associations de l&rsquo;&eacute;conomie sociale et solidaire : arcenciel, arcencielfrance et Shanti.&nbsp;</p> <p>Nous avons tous en commun cette passion pour la coop&eacute;ration internationale et les questions de d&eacute;veloppement. C&rsquo;est ce qui nous pousse &agrave; mener &agrave; bien un projet qui a du sens et qui veut valoriser la r&eacute;silience de la soci&eacute;t&eacute; civile au Liban, un pays que plusieurs d&rsquo;entre nous connaissent bien pour y avoir v&eacute;cu.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694422/a8fa6d01-b66b-488f-afbb-e765eebdbcc7.jpg" style="width: 35%;" /></p> <p>Pour cela, en plus d&rsquo;&ecirc;tre surmotiv&eacute;s, nous nous fixons deux objectifs :&nbsp;</p> <ul> <li>Rencontrer les entrepreneurs sociaux libanais et proposer notre expertise dans plusieurs domaines, par le biais de missions de conseil : &eacute;valuation d&rsquo;un projet pilote, am&eacute;lioration des campagnes de communication, mise en relation avec des acteurs fran&ccedil;ais de l&rsquo;&eacute;conomie sociale et solidaire, etc.</li> <li>R&eacute;aliser un documentaire sur la pr&eacute;carit&eacute; alimentaire dans le pays, et mettre en avant les solutions et les initiatives port&eacute;es par la soci&eacute;t&eacute; civile pour y faire face. Pour cela, nous avons la chance de b&eacute;n&eacute;ficier de l&rsquo;appui de la photo-journaliste et r&eacute;alisatrice El&eacute;onore de Bonneval.&nbsp;</li> </ul> <p>Nous comptons rencontrer plusieurs associations et acteurs libanais qui travaillent sur des probl&eacute;matiques diff&eacute;rentes. Par exemple :&nbsp;</p> <ul> <li>Des banques alimentaires qui luttent contre le gaspillage, tr&egrave;s pr&eacute;sent au Liban, et permettent la redistribution des aliments non consomm&eacute;s vers les populations pr&eacute;caires.&nbsp;</li> <li>L&rsquo;association arcenciel et notamment son programme agriculture qui m&egrave;ne de nombreux projets favorisant le d&eacute;veloppement de l&rsquo;agriculture et l&rsquo;innovation dans ce domaine.</li> <li>Et encore pleins d&rsquo;autres projets&hellip;&nbsp;</li> </ul>

À quoi servira la collecte

<p>L&rsquo;objectif que nous nous fixons est ambitieux pour une si petite &eacute;quipe, mais nous comptons sur vous et sur votre mobilisation pour l&rsquo;atteindre ! 4000&euro; &agrave; lever en quatre semaines, c&rsquo;est une somme importante, mais qui nous permettra de mener &agrave; bien notre projet et d&rsquo;apporter notre soutien au Liban.&nbsp;</p> <p>Ces 4000&euro; repr&eacute;sentent une partie de nos sources de financements qui sont les suivantes :&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694462/f73e2f4f-4462-482f-acdc-fb420107cbbe.png" style="width: 60%;" /></p> <p>Cet argent nous permettra de financer notre projet dans son ensemble, dont les postes principaux de d&eacute;penses sont les suivants :</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694463/8c70597b-a458-42a6-a607-656439ff1d3d.png" style="width: 60%;" /></p> <p>Nous vous rappelons que les dons donnent droit &agrave; une r&eacute;duction d&rsquo;imp&ocirc;ts, qui s&rsquo;&eacute;l&egrave;ve &agrave; 66% des sommes vers&eacute;es. Exemple tr&egrave;s simple : si vous versez 100&euro; &agrave; cette campagne, vous d&eacute;pensez r&eacute;ellement 34&euro;, gardez cela en t&ecirc;te !&nbsp;</p> <p>Parce qu&rsquo;on est pas radins, on vous propose quelques contreparties en &eacute;change de votre don ! C&rsquo;est aussi une fa&ccedil;on pour nous de soutenir les produits libanais, et ainsi participer &agrave; notre mani&egrave;re &agrave; am&eacute;liorer les revenus des producteurs et artisans libanais.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694458/5c656771-32c5-49cc-aa72-ecf8c0ba6630.jpg" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694457/9b176c6d-0576-4778-bafb-ed20edd97587.png" width="100%" /></p>

Choisissez votre contrepartie

Pack Merci !

5 €

Soit 1,7€ après déduction fiscale. Votre nom dans le générique de fin de notre documentaire, et on vous remercie, c’est la moindre des choses !
  • 24 contributions

Pack Épices

15 €

Livraison estimée : février 2021

Soit 5,1€ après déduction fiscale. Un assortiment d’épices du Liban qui vous permettra de voyager sans test PCR + votre nom dans le générique.
  • 71 contributions

Pack Baklava

50 €

Livraison estimée : février 2021

Soit 17€ après déduction fiscale. Ou aussi appelé pack +6kg. Ces pâtisseries libanaises vous donneront envie de prendre un avion pour les déguster sur place + votre nom dans le générique.
  • 19 contributions

Pack Taanayel

80 €

Livraison estimée : février 2021

Soit 27,2€ après déduction fiscale. Des produits artisanaux de producteurs libanais provenant du domaine de Taanayel (eau de rose, confitures, etc…) + votre nom dans le générique.
  • 5 contributions

Pack Arak

120 €

Livraison estimée : février 2021

Soit 40,8€ après déduction fiscale. Une superbe bouteille d’Arak, le “pastis” libanais (c’est presque le même goût anisé, mais en version libanaise, et ça, ça fait tout) + votre nom dans le générique.
  • 7 contributions

Pack Vaisselle

200 €

Livraison estimée : février 2021

Soit 68€ après déduction fiscale. Promis, on vous demandera pas de la faire. Un pack d’assortiment de vaisselle pour vos pauses café ou thé selon les préférences + du thé provenant du domaine Taanayel + votre nom dans le générique
  • 4 contributions

Faire un don

Je donne ce que je veux