Quel joli temps pour jouer ses vingt ans

Soutenez mon second court-métrage avec Lily-Rose Depp ! Deuxième palier 15 000€ !

Visuel du projet Quel joli temps pour jouer ses vingt ans
Réussi
129
Contributions
01/08/2018
Date de fin
11 820 €
Sur 10 000 €
118 %

Quel joli temps pour jouer ses vingt ans

<p><strong>Synopsis&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Y-a-t-il un &acirc;ge appropri&eacute; pour conna&icirc;tre son premier deuil ?</strong></p> <p><br /> Paloma n&rsquo;est pas pr&eacute;coce en la mati&egrave;re, elle a 20 ans et elle vient de perdre son grand-p&egrave;re. Toute sa famille se r&eacute;unit la veille de l&rsquo;enterrement dans la maison des grands-parents, remplie des souvenirs de son enfance. Sans qu&rsquo;elle ne le voit ni ne le comprenne, <strong>Paloma se pr&eacute;pare &agrave; un saut.</strong> C&rsquo;est ce saut que marque cette fin d&rsquo;&eacute;t&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527339/F1000016-1529323780.JPG" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Gen&egrave;se du projet</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;&nbsp; &nbsp;L&rsquo;envie de faire ce film d&eacute;coule d&rsquo;un d&eacute;sir de raconter une histoire qui est mienne. Avec <em>Quel joli temps pour jouer ses vingt&nbsp;ans</em>, je me suis plong&eacute;e dans le <strong>souvenir de mon premier enterrement.</strong> Bien que ce n&rsquo;&eacute;tait pas la premi&egrave;re fois que j&rsquo;&eacute;tais confront&eacute;e &agrave; la mort, ce fut pourtant la premi&egrave;re conscience du deuil que je d&eacute;veloppais. J&rsquo;ai souhait&eacute; faire de ce projet mon<strong> second court-m&eacute;trage de fiction d&rsquo;une vingtaine de minutes</strong>.&nbsp;</p> <p>&nbsp;&nbsp; &nbsp;La protagoniste de ce film est<strong> Paloma,</strong> une jeune fille de vingt&nbsp;ans. L&rsquo;histoire se base sur son regard, et sur son parcours &eacute;motionnel face &agrave; l&rsquo;&eacute;v&eacute;nement qui l&rsquo;attend : un enterrement. C&rsquo;est un personnage qui est dans un rapport au monde autre que le reste des gens. Elle semble s&rsquo;opposer &agrave; tout et vouloir se d&eacute;marquer des autres par conviction, quand il ne s&rsquo;agit en r&eacute;alit&eacute; que de pure maladresse. Je voulais faire de Paloma un personnage qui est en exploration permanente, bien qu&rsquo;elle semble enferm&eacute;e dans sa bulle. <strong>L&rsquo;id&eacute;e &eacute;tait de transmettre au spectateur la sensibilit&eacute; de Paloma, en se pla&ccedil;ant au plus pr&egrave;s d&rsquo;elle.</strong><br /> &nbsp;&nbsp; &nbsp;Le film s&rsquo;int&eacute;resse &agrave; cette<strong> rupture avec le monde de l&rsquo;enfance</strong>, qui peut advenir de mani&egrave;re plus ou moins brutale chez quelqu&rsquo;un. Si cette histoire ne raconte que des instants de vie, elle d&eacute;voile aussi ce cheminement chez Paloma. <strong>Se confronter &agrave; la mort, et accepter d&rsquo;entamer un deuil, c&rsquo;est perdre une part d&rsquo;insouciance.</strong> L&rsquo;enfance nous prot&egrave;ge de cette r&eacute;alit&eacute; trop dure, mais t&ocirc;t ou tard chacun s&rsquo;y confronte. <strong>Paloma y fait face &agrave; vingt&nbsp;ans, au m&ecirc;me &acirc;ge que moi.</strong>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527344/vignes-1529324640.jpg" width="100%" /><br /> &nbsp;&nbsp;</p> <p>&nbsp;Si<strong> j&rsquo;ai emprunt&eacute; les paroles de la chanson <em>Septembre</em> de Barbara</strong> en guise de titre, c&rsquo;est aussi pour associer cette nostalgie d&rsquo;une fin d&rsquo;&eacute;t&eacute; que chante Barbara, avec la nostalgie de la fin de l&rsquo;enfance.&nbsp;<br /> &nbsp;&nbsp; &nbsp;J&rsquo;ai voulu placer cette histoire dans une temporalit&eacute; pr&eacute;c&eacute;dant&nbsp;l&rsquo;&eacute;v&eacute;nement qui r&eacute;unit cette famille, puisque la confrontation au deuil de Paloma se fait pr&eacute;cis&eacute;ment lorsqu&rsquo;elle est entour&eacute;e de ses proches. C&rsquo;est une famille qui ne lui ressemble plus, qu&rsquo;elle ne comprend plus. Pourtant Paloma ne cesse de les contempler et s&rsquo;efforce &agrave; se faire accepter parmi eux, dans le monde des adultes. <strong>Paloma se pr&eacute;pare &agrave; &laquo;&nbsp;l&rsquo;&eacute;v&egrave;nement&nbsp;&raquo; en observant le combat des autres. </strong>&Agrave; la fin du film je voulais arriver &agrave; faire raisonner le cheminement de Paloma avec la phrase de Deleuze qui dit <strong>&laquo;&nbsp;Elle est devenue comme tout le monde mais &agrave; la mani&egrave;re dont personne ne peut devenir comme tout le monde&nbsp;&raquo;.</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Une grande actrice</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;&nbsp; &nbsp;Paloma sera incarn&eacute;e par<strong> Lily-Rose Depp</strong>. J&#39;ai l&#39;immense privil&egrave;ge de la compter dans mes amies mais en plus de cela, c&#39;est une actrice hors pair.&nbsp;<strong>Lily-Rose a une photog&eacute;nie que seules les grandes d&rsquo;actrices ont.</strong> J&rsquo;ai eu la chance de la voir travailler sur les plateaux d&rsquo;autres metteurs en sc&egrave;ne. Aujourd&rsquo;hui elle accepte d&rsquo;&ecirc;tre sur le mien. Sa beaut&eacute; myst&eacute;rieuse &eacute;pousera avec force la fragilit&eacute; de Paloma. Nous serons au plus pr&egrave;s de son visage et de son regard, pour scruter le monde avec elle.&nbsp;<br /> &nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>1er r&ocirc;le masculin :</strong> <strong>F&eacute;lix Maritaud</strong> !</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/529109/661853_5-1530174440.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>F&eacute;lix Maritaud</strong>&nbsp;interpretera le r&ocirc;le de Jules, le fr&egrave;re de Paloma (interpr&eacute;t&eacute;e par Lily-Rose Depp).&nbsp;</p> <p>Jules est le pilier de sa soeur Paloma, c&#39;est son grand-fr&egrave;re. Alors que toute la famille autour d&#39;eux est en train de faire face &agrave; leur deuil, Jules et Paloma semblent s&#39;en &eacute;carter. Paloma repose sur son fr&egrave;re pour l&#39;aider &agrave; aller vers ce monde inconnu des adultes.</p> <p>Jules, c&#39;est celui qui est pr&ecirc;t &agrave; vivre les choses en premier, pour ensuite initier sa soeur.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>J&#39;ai eu la chance de faire une belle rencontre sur le tournage de&nbsp;<em>120 battements par minutes</em>, en rencontrant F&eacute;lix. Apr&egrave;s ce tournage, j&#39;ai de suite pens&eacute; &agrave; lui pour ce personnage. Nous en avions discut&eacute; mais F&eacute;lix commen&ccedil;ait &agrave; enchainer les beaux projets, et de mon c&ocirc;t&eacute;, il &eacute;tait encore trop t&ocirc;t pour que je me lance dans cette aventure.&nbsp;</p> <p>Or le temps a pass&eacute;, et nous nous retrouvons aujourd&#39;hui, tous les deux pr&ecirc;ts &agrave; faire ce film !&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>FILMOGRAPHIE DE F&Eacute;LIX MARITAUD :</p> <p>&nbsp;</p> <p>-&nbsp;<strong>120 Battements par minute</strong>, Robin Campillo, 2017</p> <p>-&nbsp;<strong>Un couteau dans le coeur</strong>, Yann Gonzalez, 2018</p> <p>-&nbsp;<strong>Sauvage</strong>, Camille Vidal-Naquet, 2018&nbsp;<strong>(Prix Fondation Louis Roederer de la R&eacute;v&eacute;lation, &agrave; la Semaine de la Critique &agrave; Cannes)</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Le d&eacute;cor</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp; Cette histoire repose beaucoup sur un lieu. La <strong>maison</strong> a une place aussi importante que la famille qui l&rsquo;habite. Je voudrais que ce soit une maison bord&eacute;e de <strong>vignes</strong>, <strong>d&rsquo;arbres et de fleurs</strong>, rendus d&rsquo;autant plus pr&eacute;sents par la <strong>lueur de l&rsquo;&eacute;t&eacute;</strong>. L&rsquo;id&eacute;e serait d&rsquo;avoir une maison qui ressemble &agrave; beaucoup d&rsquo;autres, mais qui serait sublim&eacute;e par la nature qui l&rsquo;entoure et la recouvre jusqu&rsquo;&agrave; la rendre unique.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527341/15388742_2199067263650869_486172268_o-1529324283.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>La mise-en-sc&egrave;ne</strong></p> <p><br /> &nbsp;&nbsp; &nbsp;En pla&ccedil;ant cette histoire en &eacute;t&eacute;, mon intention &eacute;tait de travailler l&rsquo;image du film avec une certaine lumi&egrave;re. Le film se d&eacute;roule sur deux journ&eacute;es. <strong>Trois &eacute;clairages accompagnent l&rsquo;histoire&nbsp;: une fin de journ&eacute;e d&rsquo;&eacute;t&eacute;, une nuit, et une matin&eacute;e d&rsquo;&eacute;t&eacute;.</strong> L&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t de ce choix, est d&rsquo;apporter une <strong>couleur satur&eacute;e </strong>&agrave; l&rsquo;image. L&rsquo;id&eacute;e serait que l&rsquo;image du film raconte&nbsp;l&rsquo;&eacute;t&eacute; qui &eacute;volue au m&ecirc;me rythme que Paloma. <strong>La c&eacute;r&eacute;monie qui cl&ocirc;ture le film marquerait une fin d&rsquo;insouciance chez Paloma comme une fin d&rsquo;&eacute;t&eacute; &agrave; l&rsquo;image.</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527343/Inspi_1-min-1529324558.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Qui suis-je ?</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527373/F1000002-1529329301.JPG" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp; &nbsp;J&#39;ai fait mes premiers films documentaires au cours de&nbsp;mes &eacute;tudes de cin&eacute;ma &agrave;<strong> Paris VIII</strong>. En parall&egrave;le j&#39;ai d&eacute;couvert <strong>les plateaux de cin&eacute;ma </strong>dans des premiers stages. J&#39;ai notamment rejoint la r&eacute;gie pour <strong><em>120 battements par minute</em></strong>, puis la mise-en-sc&egrave;ne sur les plateaux de <strong>Vincent Mariette</strong> ou encore de <strong>Louis Garrel</strong>. C&#39;est sur les plateaux de cin&eacute;ma que j&#39;ai tout appris. J&#39;y ai fait des rencontres incroyables. La plus belle peut-&ecirc;tre, restera celle avec <strong>Lily-Rose Depp</strong>. Nous avons eu la chance de tourner deux fois ensemble. Aujourd&#39;hui elle accepte de participer &agrave; ce petit projet pour moi.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp; &nbsp;Voulant faire mes preuves avant de commencer cette aventure avec une grande actrice, j&#39;ai voulu &eacute;crire et r&eacute;aliser un plus petit court-m&eacute;trage au pr&eacute;alable. C&#39;est ainsi que j&#39;ai r&eacute;alis&eacute; mon premier court-m&eacute;trage de fiction en janvier 2018, <strong><em>L&#39;anniversaire</em></strong>. Je suis actuellement en post-production. Il devrait &ecirc;tre pr&ecirc;t d&eacute;but juillet. Je partagerai tout prochainement&nbsp;le lien avec cette communaut&eacute;.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527968/UNADJUSTEDNONRAW_thumb_ab4f_2-1529570188.jpg" width="100%" /></p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>Pourquoi ce crowdfunding ?</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/527353/image-1529325917.jpeg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Gr&acirc;ce &agrave; votre soutien, <strong>le tournage se fera en septembre </strong>et pourra &ecirc;tre projet&eacute; autour de<strong> 6 mois plus tard.&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Malgr&eacute; cette &quot;t&ecirc;te d&#39;affiche&quot;, ce film reste difficile &agrave; financer. <strong>Je n&#39;ai pas la chance d&#39;avoir une bo&icirc;te de production derri&egrave;re moi</strong> faute de temps pour trouver des aides financi&egrave;res dans des d&eacute;lais impos&eacute;s, puisque <strong>ce film doit se faire avant la fin de l&#39;&eacute;t&eacute;</strong>. Pour gagner du temps je peux le r&eacute;aliser fin septembre, dans le sud de la France o&ugrave; il fera encore beau.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Mon unique solution est donc de demander votre aide</strong>. Le financement participatif m&#39;aiderait&nbsp;&agrave; r&eacute;colter une somme qui pourra peut-&ecirc;tre permettre au film de voir le jour. <strong>Je percevrai donc l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte</strong> pour la reverser dans toute la cr&eacute;ation du film.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Le <strong>premier palier est &agrave; 10&nbsp;000&euro;</strong> pour lancer les cartes ! <strong>H&eacute;las avec cette somme le film ne pourra &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;</strong>.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>C&#39;est pour cela qu&#39;il faudrait le <strong>d&eacute;passer, et atteindre la somme de 20&nbsp;000&euro; !</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour que vous vous rendiez compte voici une petite id&eacute;e des couts de ce court-m&eacute;trage (sans payer l&#39;&eacute;quipe) :</p> <p>&nbsp;</p> <p>- <strong>Transport / D&eacute;fraeiements / R&eacute;gie : 10 000&euro;</strong></p> <p>Le tournage ne se fait pas &agrave; Paris mais dans le sud de la France. Il faut donc prendre en compte le <strong>d&eacute;placement</strong> de chaque membre de l&#39;&eacute;quipe (une quinzaine) et de chaque com&eacute;dien (7 personnages dans mon film). De plus le tournage aura lieu pendant <strong>6 jours</strong>, il faut donc <strong>nourrir</strong> cette &eacute;quipe.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>- Moyens techniques : 10 000&euro;</strong></p> <p>Il faut pouvoir louer du mat&eacute;riel technique pendant 6 jours, le faire venir dans le Sud.<strong> Plus j&#39;ai d&#39;argent, plus je peux louer du bon mat&eacute;riel, et ainsi faire de beaux plans, avec une belle lumi&egrave;re.</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>- Location de la maison : 1 000 &euro;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>- Post Production : 1 000 &euro; minimum</strong></p> <p>Sans oublier qu&#39;un film est loin d&#39;&ecirc;tre termin&eacute; apr&egrave;s son tournage, il faudra <strong>assurer sa post-production</strong>. C&#39;est-&agrave;-dire b&eacute;n&eacute;ficier du travail de nouveaux techniciens et&nbsp;louer des salles de montage, par exemple&nbsp;un auditorium pour le montage son.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Dans le cas miraculeux o&ugrave; nous d&eacute;passerions l&#39;objectif, l&#39;argent servirait &agrave; <strong>r&eacute;mun&eacute;rer le travail de tous les techniciens et com&eacute;diens qui participeront &agrave; ce film.</strong></p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

50 €

Livraison estimée : février 2019

DVD du film, en plus de tout ce qui précède.
  • 20 contributions
  • 0/20 disponible

100 €

Livraison estimée : février 2019

INVITATION À LA PROJECTION ÉQUIPE en avant-première, en plus de tout ce qui précède.
  • 10 contributions
  • 0/10 disponible