Quelques nuits sans dormir

Oser aller où l'inspiration nous porte.

Visuel du projet Quelques nuits sans dormir
Réussi
52
Contributions
22/02/2020
Date de fin
3 195 €
Sur 3 000 €
107 %

Quelques nuits sans dormir

<p>&nbsp;</p> <p><strong>La gen&egrave;se de ce projet :</strong></p> <p>Il y a 7 ans, nous avons cr&eacute;&eacute;&nbsp;un groupement&nbsp;qui permet &agrave; des personnes&nbsp;de d&eacute;velopper leur relation &agrave; l&#39;art, le <strong>Groupement Intensit&eacute;</strong>. Ensemble,&nbsp;nous avons fait des centaines d&#39;expositions, mis en place&nbsp;de nombreux dispositifs artistiques. Nous avons maintenant envie de raconter une histoire, qui est un peu celle de nous tous, ou peut-&ecirc;tre le r&ecirc;ve de chacun,&nbsp;l&#39;histoire d&#39;un homme qui plonge&nbsp;dans sa passion. Nous voulons le&nbsp;faire comme nous l&#39;avons toujours fait dans le <strong>Groupement Intensit&eacute;</strong>, c&#39;est &agrave; dire comme une aventure collective.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641147/Galerie-1578852003.png" width="100%" /></p> <p><strong>Nous avons besoin de vous et de vos dons.</strong></p> <p>R&eacute;ussir ce film sans vous, nous semble hors de notre port&eacute;e. Nous avons besoin de votre regard, de vos envies, de vos retours tout au long de la cr&eacute;ation et de la diffusion de ce long m&eacute;trage. Mais aussi de votre soutien pour financer la r&eacute;gie et la technique du tournage.&nbsp;</p> <p>Un film c&#39;est un &eacute;lan collectif, et c&#39;est avec vous tous que nous avons envie d&#39;avancer&nbsp;de mani&egrave;re concr&egrave;te : pour trouver les lieux, pour votre pr&eacute;sence &agrave; l&#39;image dans certaines sc&egrave;nes, pour vos propositions musicales, pour vos r&eacute;seaux, vos contacts, gr&acirc;ce auxquels nous allons plus tard pouvoir organiser des projections et orchestrer la diffusion de cette oeuvre.&nbsp;</p> <p>C&#39;est pourquoi nous vous proposons d&egrave;s maintenant un ensemble de rendez-vous : 8 moments cruciaux, pour nous et pour vous :</p> <p>- Lecture de l&#39;histoire et &eacute;change sur le sc&eacute;nario.</p> <p>- Lancement du tournage, les costumes, les d&eacute;cors, l&#39;esth&eacute;tique.</p> <p>- Discussions autour des premiers rush.</p> <p>- La f&ecirc;te de fin de tournage.</p> <p>- Une premi&egrave;re esquisse du montage.</p> <p>- La finalisation du montage.</p> <p>- La projection en avant-premi&egrave;re.​</p> <p>- R&eacute;union de diffusion et de d&eacute;veloppement&nbsp;d&#39;une strat&eacute;gie de distribution.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641545/NuitSans2-1579025730.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>D&eacute;claration d&rsquo;intention du r&eacute;alisateur Olivier Wahl&nbsp;</strong></p> <p>J&rsquo;ai fait &ndash; il y a longtemps d&eacute;j&agrave;, l&rsquo;&eacute;cole Louis Lumi&egrave;re. Mon m&eacute;tier de base est de faire des films. Durant une dizaine d&rsquo;ann&eacute;es, j&rsquo;ai &eacute;crit des sc&eacute;narii, j&rsquo;ai r&eacute;alis&eacute; des courts-m&eacute;trages. Et puis la peinture est venue et j&rsquo;ai v&eacute;cu un long temps de jach&egrave;re (20 ans tout de m&ecirc;me&nbsp;!) &nbsp;durant lequel je me suis consacr&eacute; aux arts plastiques et &agrave; l&rsquo;accompagnement d&rsquo;artistes.</p> <p>C&rsquo;est avec un immense plaisir et une grande &eacute;motion que je reviens au cin&eacute;ma de fiction. J&rsquo;ai l&rsquo;impression de retrouver la maison de mon enfance, revenir &agrave; une chose qui compte &eacute;norm&eacute;ment pour moi, apr&egrave;s ce long voyage&hellip; Me voici &agrave; me sentir comme Ulysse dans l&rsquo;Odyss&eacute;e&nbsp;!</p> <p>Cette aventure, j&rsquo;ai la joie de la partager avec le <strong>Groupement Intensit&eacute;</strong>, et c&rsquo;est pour moi fondamental de me sentir entour&eacute;, soutenu, dans ce pas fondateur de mon trajet d&rsquo;artiste.</p> <p>Merci, si vous &ecirc;tes l&agrave;, avec moi, dans ce temps de ma vie. J&rsquo;ai besoin de vous.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641555/Labo-1579027675.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Quelques nuits sans dormir : un r&eacute;cit.</strong></p> <p>Michel a&nbsp;une existence bien install&eacute;e. Il travaille dans une compagnie d&#39;assurances, il partage sa vie avec Laure. Ils&nbsp;r&eacute;sident tous deux dans un agr&eacute;able appartement de la banlieue sud de Paris. Mais voil&agrave; que depuis quelques semaines, il&nbsp;est victime de nombreuses insomnies et est emport&eacute; malgr&eacute; lui dans une qu&ecirc;te qui le d&eacute;passe. Au hasard de ses rencontres, il d&eacute;couvre le bonheur de peindre, qui l&#39;entra&icirc;ne peu &agrave; peu dans la perte de sa vie d&#39;avant. Il l&acirc;che&nbsp;son travail, sa femme le quitte, il perd son appartement&nbsp;et se retrouve sans rien.&nbsp;Il n&#39;a plus d&#39;autre choix que de&nbsp;se lancer sans filet, et d&#39;oser aller de&nbsp;tout son c&oelig;ur,&nbsp;l&agrave; o&ugrave; l&#39;inspiration le porte.</p> <p>Nous suivrons cette r&eacute;volution professionnelle et personnelle, et nous accompagnerons&nbsp;Michel dans son courage de s&#39;engager dans cette aventure sans retour.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641589/LaboOlivier2-1579034446.png" width="100%" /></p> <p><strong>O&ugrave; en sommes-nous&nbsp;? </strong></p> <p>Le sc&eacute;nario de <em>Quelques nuits sans dormir</em> a &eacute;t&eacute; &eacute;crit il y a 8 ans.</p> <p>Depuis un an, nous travaillons &agrave; la pr&eacute;paration de sa r&eacute;alisation.</p> <p>Nous sommes sur le point de d&eacute;buter le tournage. L&rsquo;&eacute;quipe des com&eacute;diens est r&eacute;unie. Nous avons consacr&eacute; le trimestre pr&eacute;c&eacute;dent &agrave; approcher ensemble les personnages. Les premiers d&eacute;cors sont trouv&eacute;s.</p> <p>Nous comptons tourner ce film durant&nbsp;les weekends, ou durant des temps possibles pour les uns et les autres, par petits fragments et le plus possible dans l&rsquo;ordre du sc&eacute;nario, pour &eacute;viter les probl&egrave;mes de raccord.</p> <p>Nous avons acc&egrave;s &agrave; une base de mat&eacute;riel technique, ce qui permet de passer &agrave; l&rsquo;acte facilement, m&ecirc;me s&rsquo;il nous manque quelques instruments qu&rsquo;il faudra louer ou acheter pour mieux r&eacute;aliser certaines s&eacute;quences.</p> <p>Il nous manque aussi l&rsquo;argent de la r&eacute;gie, d&eacute;placements, d&eacute;cors, costumes,&nbsp;et c&rsquo;est pour nous permettre de financer cette partie du budget que nous faisons appel &agrave; votre soutien.</p> <p>Si vous avez la g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; de nous donner plus encore, nous utiliserons le reste de vos dons, pour faire vivre le film une fois r&eacute;alis&eacute; : possibilit&eacute; de nous inscrire dans des festivals, de d&eacute;marcher diff&eacute;rents interlocuteurs, de faire quelques projections de plus dans l&rsquo;id&eacute;e de rencontrer un public plus large.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641548/Pinceaux2-1579026233.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>La mani&egrave;re de tourner</strong></p> <p>Notre id&eacute;e est de raconter cette histoire de la mani&egrave;re la plus simple qu&rsquo;il soit. Non pas faire appel &agrave; de grosses &eacute;quipes de tournage, ni imaginer des plans compliqu&eacute;s &agrave; r&eacute;aliser, mais au contraire profiter des d&eacute;cors, des lumi&egrave;res, des sons, des circonstances comme elles s&rsquo;offrent &agrave; nous. Un peu comme un photographe qui sait caresser l&rsquo;instant et l&rsquo;inscrire dans son image.</p> <p>L&rsquo;avantage de proc&eacute;der ainsi est de simplifier la r&eacute;alisation de ce film et de permettre qu&rsquo;il puisse exister. &nbsp;Et puis, si la chance est avec nous, que soit capt&eacute;es par moment, peut-&ecirc;tre au-del&agrave; m&ecirc;me de notre intention, des effluves de po&eacute;sies.</p> <p>Aussi, les d&eacute;cors seront ceux auxquels nous avons acc&egrave;s simplement, ( le Laboratoire d&rsquo;exposition, l&rsquo;atelier de peinture &laquo;&nbsp;Le temps de peindre&nbsp;&raquo;) mais aussi ceux que vous aurez la gentillesse de nous mettre&nbsp;&agrave; disposition pour un ou quelques jours de tournage. Nous nous permettrons r&eacute;guli&egrave;rement de vous lancer des appels pour tel ou tel lieu&nbsp;que nous peinerions &agrave; trouver.</p> <p>L&rsquo;&eacute;quipe technique sera r&eacute;duite au plus simple&nbsp;: nous tournerons comme un documentaire, sans nous compliquer la vie, ni tenter de r&eacute;aliser ce qui est trop lourd ou trop dur.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641145/Joa2-1578850525.png" width="100%" /></p> <p><strong>Les com&eacute;diens</strong></p> <p>Nous avons voulu cr&eacute;er une &eacute;quipe de com&eacute;diens coh&eacute;rente et soud&eacute;e. C&rsquo;est un aspect tr&egrave;s important pour nous, que d&rsquo;ouvrir un espace de travail dans lequel chacun se sente au mieux, soutenu, &agrave; l&rsquo;aise, pour&nbsp;faire un travail en profondeur sur les personnages et les sc&egrave;nes.</p> <p>Thierry Moreau connaissait une troupe de com&eacute;diens qui travaillaient d&eacute;j&agrave; ensemble, Bastien Girard-Lucchini,&nbsp;B&eacute;atrice Zittoun et Claire Garoche-Cambie.&nbsp;Nous leur avons propos&eacute;&nbsp;d&rsquo;interpr&eacute;ter le r&ocirc;le du trio central dans l&rsquo;histoire.</p> <p>Autour d&rsquo;eux, en &eacute;cho, trois com&eacute;diens du<strong> Groupement Intensit&eacute;</strong>, <strong>groupement d&rsquo;artistes,&nbsp;</strong>Christine Glen, Xavier Gras et Thierry Moreau,&nbsp;viennent apporter&nbsp;leurs exp&eacute;riences artistiques et plastiques au trio, qui, &agrave; priori, n&rsquo;a&nbsp;pas de rapport privil&eacute;gi&eacute;&nbsp;&agrave; l&rsquo;univers de la peinture.</p> <p>Deux g&eacute;n&eacute;rations qui entrent en relation, pour, nous l&rsquo;esp&eacute;rons, la r&eacute;ussite de ces <em>Quelques nuits, sans dormir</em>.</p> <p>Lors du tournage du petit clip de pr&eacute;sentation du film, nous avons ressenti cette ambiance agr&eacute;able de travailler ensemble, et c&rsquo;est pour nous un r&eacute;el&nbsp;plaisir et une vraie r&eacute;ussite si nous parvenons &agrave; maintenir une telle ambiance de recherche et de curiosit&eacute; commune.</p> <p><strong>Bastien Girard-Lucchini, dans le r&ocirc;le de Michel</strong></p> <p>Bastien Girard-Lucchini,&nbsp;form&eacute; &agrave; l&rsquo;&eacute;cole Lecoq, originaire de Ch&acirc;teauroux. Bastien pratique le th&eacute;&acirc;tre&nbsp;depuis son enfance. Apr&egrave;s un passage&nbsp;dans le domaine&nbsp;de la r&eacute;insertion sociale, il est revenu depuis trois ans &agrave; la profession de com&eacute;dien.</p> <ul style="margin-left:40px"> <li><em>Michel, 30 ans vit avec Laure depuis 5 ans. Cadre dans une compagnie d&rsquo;assurances. Sportif, amateur de voyages. Des insomnies r&eacute;p&eacute;t&eacute;es le conduisent &agrave; s&rsquo;apercevoir que sa position professionnelle ne lui convient pas du tout et &agrave; s&rsquo;engager dans une conversion professionnelle, qui va le conduire &agrave; tout perdre et &agrave; devoir reconstruire enti&egrave;rement sa vie.</em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641546/2-Bastien2-1579026002.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>B&eacute;atrice Zittoun,&nbsp;dans le r&ocirc;le de Laure​</strong></p> <p>B&eacute;atrice Zittoun&nbsp;est com&eacute;dienne, mais &eacute;galement auteure et metteur en sc&egrave;ne de th&eacute;&acirc;tre. Elle d&eacute;bute &eacute;galement la r&eacute;alisation, avec deux courts m&eacute;trages &agrave; son actif et un troisi&egrave;me en d&eacute;veloppement.&nbsp;Form&eacute;e au mime et &agrave; la technique du clown, son approche du personnage&nbsp;t&eacute;moigne de sa sensibilit&eacute; &agrave; la dimension corporelle de jeu. L&rsquo;art est pour elle un outil de transmission, mais aussi une forme de qu&ecirc;te de sens ou m&ecirc;me plus en profondeur, de ce qui constitue le vivant.&nbsp;</p> <ul style="margin-left:40px"> <li><em>Laure 33 ans, vit avec Michel depuis 5 ans. Elle travaille dans une grande entreprise de parfumerie comme chef de produit. Tr&egrave;s impliqu&eacute;e dans sa t&acirc;che, ambitieuse, volontaire et entreprenante, elle entra&icirc;ne tout le monde par son &eacute;lan, et son dynamisme anime Michel qui au d&eacute;but de l&rsquo;histoire est un peu perdu dans son existence. </em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641591/Beatrice1-1579034572.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Claire Garoche-Cambie&nbsp;dans le r&ocirc;le de Patricia</strong></p> <p>Claire Garoche-Cambie, passionn&eacute;e des arts depuis la plus tendre enfance, Claire pratique le th&eacute;&acirc;tre mais aussi le chant, la danse, la musique. Elle est dipl&ocirc;m&eacute;e de la Ma&icirc;trise de Paris (chant lyrique et formation musicale). En parall&egrave;le, elle se perfectionne &eacute;galement en tant que com&eacute;dienne au Cours Florent. Elle aborde ce r&ocirc;le par le biais d&#39;une&nbsp;d&eacute;licatesse par laquelle la com&eacute;dienne&nbsp;rejoint le personnage.&nbsp;</p> <ul style="margin-left:40px"> <li>Patricia, 28 ans, <em>la soeur de Laure avec qui elle a des difficult&eacute;s &agrave; s&#39;entendre, tant leurs approches de la vie sont oppos&eacute;es.&nbsp;Com&eacute;dienne, elle va partager avec Michel les difficult&eacute;s de la vie artistique&nbsp;et le soutenir dans sa d&eacute;couverte de cette voie de la cr&eacute;ation artistique.&nbsp;</em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641550/Claire1-1579026655.jpg" width="100%" /></p> <p><em>&nbsp;</em></p> <p><strong>Thierry Moreau</strong> <strong>dans le r&ocirc;le d&#39;Edouard&nbsp;:</strong></p> <p>Thierry Moreau est peintre&nbsp;et aussi com&eacute;dien depuis 10 ans. Thierry est&nbsp;particuli&egrave;rement en phase avec ce sc&eacute;nario, puisqu&#39;il&nbsp;a lui-m&ecirc;me v&eacute;cu une reconversion professionnelle qui l&rsquo;a conduit de la position de salari&eacute;&nbsp;&agrave; celle de peintre. Il est tr&egrave;s impliqu&eacute; dans la r&eacute;alisation de ce film sur lequel il travaille avec Olivier Wahl depuis plus d&rsquo;une ann&eacute;e.</p> <ul style="margin-left:40px"> <li><em>Edouard, 57&nbsp;ans, ami de Michel, travaille dans un minist&egrave;re. Compagnon de Sophie depuis 10 ans. Un homme sensible mais qui sait bien le cacher et porte un regard ironique sur le monde et les &ecirc;tres qui l&rsquo;habitent.</em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641551/Thierry2-1579027013.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Christine Glen</strong> <strong>dans le r&ocirc;le de Sophie</strong></p> <p>Christine Glen&nbsp;: peintre, cr&eacute;atrice de concepts artistiques. Elle s&rsquo;int&eacute;resse depuis toujours au jeu du com&eacute;dien, au th&eacute;&acirc;tre et s&rsquo;engage dans ce r&ocirc;le en y apportant toute sa connaissance profonde des arts plastiques.</p> <ul style="margin-left:40px"> <li><em>Sophie, 52&nbsp;ans et m&egrave;re d&rsquo;un fils de 25 ans. Compagne d&rsquo;Edouard depuis 10 ans, m&ecirc;me s&rsquo;ils ne vivent pas ensemble. Psychologue dans une institution. Pratique la peinture depuis de tr&egrave;s nombreuses&nbsp;ann&eacute;es. C&rsquo;est elle qui introduit Michel dans le monde des pinceaux. </em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641553/Christine1-1579027202.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Xavier Gras</strong> <strong>dans le r&ocirc;le de Serge</strong></p> <p>Xavier Gras&nbsp;: Ancien de l&rsquo;&eacute;cole Lecoq. Une carri&egrave;re de com&eacute;dien et d&rsquo;organisation de spectacles de th&eacute;&acirc;tre et de d&eacute;marches artistiques. Il est aussi auteur, metteur en sc&egrave;ne et r&eacute;alisateur. Egalement photographe, peintre et cr&eacute;ateur d&rsquo;&eacute;v&eacute;nements artistiques.</p> <ul style="margin-left:40px"> <li><em>Serge, 65 ans, le professeur de peinture. Il partage avec plaisir, aupr&egrave;s de ses &eacute;l&egrave;ves, sa passion de l&rsquo;art et de la peinture. Curieux de tout, du monde et amoureux de la libert&eacute;. Il accompagne Michel dans son trajet de reconversion professionnelle. </em></li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641554/Xavier-1579027410.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Olivier Wahl, sc&eacute;nariste et r&eacute;alisateur de ce film</strong><br /> <br /> Olivier est aussi peintre, &eacute;crivain, accompagnateur d&rsquo;artiste, fondateur, cr&eacute;ateur et animateur du <strong>Groupement Intensit&eacute;</strong>.<br /> Il anime un cours et des stages de peinture depuis 1998.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641557/Olivier1-1579028203.png" width="100%" /></p> <p>&quot;J&rsquo;ai pr&eacute;par&eacute; ce retour vers l&rsquo;image qui bouge depuis trois ans maintenant, en r&eacute;alisant quelques films documentaires, traitant de l&rsquo;art et de notre pratique quotidienne dans le groupement ou d&rsquo;autres sujets en fonction des rencontres et des demandes qu&rsquo;on a pu me faire&quot;.</p> <p>&quot;J&rsquo;ai &eacute;galement &eacute;crit deux pi&egrave;ces de th&eacute;&acirc;tre&nbsp;et pratique toujours l&rsquo;&eacute;criture de mani&egrave;re quotidienne, comme je le fais depuis mon adolescence&quot;.</p> <p>Derniers films r&eacute;alis&eacute;s&nbsp;:</p> <p>&laquo;&nbsp;Un stage grand format&nbsp;&raquo;&nbsp;: Un court aper&ccedil;u du stage de peinture de Brombos en 2017.<br /> &laquo;&nbsp; Les Dialogues d&rsquo;Essences voyagent&nbsp;&raquo; 15 min&nbsp;:&nbsp; L&rsquo;exposition &laquo;&nbsp;Dialogue des Sens&nbsp;&raquo; &agrave; Talence en avril 2018.<br /> &laquo;&nbsp;In the Pocket&nbsp;&raquo; 10 min&nbsp;: Un court m&eacute;trage pr&eacute;sentant les expositions In the Pocket 2018.</p> <p>&laquo;&nbsp;Un tour du monde artistique&nbsp;&raquo;&nbsp;40&nbsp;min - septembre 2018&nbsp;:&nbsp; 7 films documentaires r&eacute;alis&eacute;s &agrave; Dakar sur le tour du monde &agrave; la voile d&rsquo;Olivier Le Gargean.<br /> &laquo;&nbsp;Paroles de Famille&nbsp;&raquo; 50 mn - de septembre &agrave; d&eacute;cembre 18 :&nbsp;Des parents s&rsquo;expriment au sujet de leur exp&eacute;rience de suivi de leurs enfants dans un centre m&eacute;dico-psychop&eacute;dagogique.<br /> &laquo;&nbsp;J&rsquo;ai perdu le fil d&rsquo;aimer&nbsp;&raquo; 44 mn -&nbsp;septembre 19 :&nbsp;Films po&eacute;tiques &agrave; partir de po&egrave;mes &eacute;crits au fil de l&rsquo;&eacute;t&eacute;.&nbsp;<br /> &laquo;&nbsp;Faire regard&nbsp;&raquo; 23 min -&nbsp;Octobre 2019 :&nbsp;Film po&eacute;tique r&eacute;alis&eacute; autour d&rsquo;un colloque scientifique sur la notion de seuil.<br /> &laquo;&nbsp;Demain sans mon p&egrave;re&nbsp;&raquo; 1h05- aout 2019 :&nbsp;Documentaire&nbsp;: une fille revient au pays de son enfance, pour vivre les derniers instants de son p&egrave;re.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Nous avons besoin&nbsp;de moyens financiers pour assurer la r&eacute;gie, la technique, la post-production, mais aussi la diffusion de ce futur film avec le public le plus large possible.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Si nous avons 3000 &euro; </strong>nous utiliserons l&#39;argent pour le tournage :</p> <p>- R&eacute;gie : 1500 &euro;</p> <p>- D&eacute;cors et costumes&nbsp;: 500 &euro;</p> <p>- Mat&eacute;riel de tournage : 1000 &euro;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Si nous avons au-del&agrave; de 3000 &euro; </strong></p> <ul> <li><strong>De 3000 &euro; &agrave; 4500 &euro;</strong></li> </ul> <p>- Achat d&#39;une ventouse pour filmer de mani&egrave;re plus stable les sc&egrave;nes de voitures</p> <p>- Location de mat&eacute;riel de lumi&egrave;re</p> <ul> <li><strong>De 4500 &euro; &agrave; 5500 &euro;</strong></li> </ul> <p>- Location d&#39;une belle salle de projection pour l&#39;avant-premi&egrave;re du film.</p> <p>- Engagement d&#39;un(e) attach&eacute;(e) de presse</p> <ul> <li><strong>au-del&agrave; de 5500 &euro;</strong></li> </ul> <p>Engagement d&#39;une personne en production pour travailler sur la diffusion et la commercialisation du film.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Et pour toutes vos contributions...</strong></p> <p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Un grand MERCI</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/641149/merci2-1578852384.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Votre nom comme soutien au film dans le générique

10 €

Un grand merci en chocolat pour votre participation - Votre nom comme soutien au film dans le générique
  • 6 contributions

Le film en avant-première en lien viméo

20 €

Le film en avant-première en lien vidéo, ainsi que la contrepartie précédente
  • 9 contributions

Soirée V.I.P.

30 €

Soirée V.I.P. avec première projection du film ainsi que les contreparties précédentes
  • 7 contributions

une peinture originale

50 €

Une peinture originale (format 20 sur 20cm) d'un(e) des artistes-peintres du film Une participation d'une demi-journée de tournage avec l'équipe ainsi que les contreparties précédentes
  • 21 contributions

Participation à une journée de montage

100 €

Participation à une journée de montage avec le réalisateur ainsi que les contreparties précédentes
  • 3 contributions

Fête du tournage + Roman photo du film à partir des images tournées

250 €

Votre nom dans le générique du film en tant de participation à la production - Une invitation à la fête de fin de tournage – Un roman photo du film à partir des images tournées - ainsi que les contreparties précédentes
  • 2 contributions

Soyez coproducteur du film

500 €

Soyez coproducteur du film. Vous participez, si vous le voulez, aux réunions de production du film. En cas de retour financier vous avez un intéressement, proportionnel à votre investissement. Vous avez votre nom en tant que coproducteur. Discussion sur le montage final du film.

Faire un don

Je donne ce que je veux