Racing for the Oceans

Soutenez Benoît Formet lors de la Mini-Transat 2019. Bien plus qu'un défi sportif rejoignez le challenge du zéro plastique dans les océans.

Visuel du projet Racing for the Oceans
Réussi
90
Contributeurs
22/12/2018
Date de fin
11 647 €
Sur 10 000 €
116 %

Racing for the Oceans

À quoi servira la collecte

Rejoignez l'aventure Racing For The Oceans 

Le 1er octobre 2017, je me retrouve sur le départ de la Mini-Transat La Boulangère à la Rochelle, pas tout à fait par hasard je vous l'accorde...

Depuis cette date, l'objectif est clair : je participerai à la Mini-Transat 2019 et moi aussi, j'irai traverser l'atlantique. Dans le sillage de tant de grands marins m'ayant fait rêver étant gamin, Tabarly en chef de file bien sûr, je me prouverai que moi aussi, je peux le faire.  

IL ME FAUT UN BATEAU !!!

Je repère donc Frilouse, l'ancien bateau de Pierre Chedeville qui passe sa dernière saison sur le podium. On dit de Frilouse qu'il est le plus rapide et le mieux né des Pogo 3. Tant mieux ! Je ne vaux rien en Mini, mais on est pas à l'abri de devenir bon (sur un malentendu, ça peut marcher) et si par miracle cela arrive, mieux vaut ne pas avoir la frustration du bateau qui n'avance pas ! 

C'est décidé, c'est Frilouse que je veux et nous faisons connaissance en janvier 2018 au retour de la Transat. À partir de ce moment, les montagnes se succèdent, toujours plus hautes les unes que les autres, toujours aussi infranchissables (première nav, premier entraînement, premier offshore, première course en solitaire…) et pourtant, Frilouse m'accompagne.

On apprend à se connaître, (parfois dans la douleur), mais les montagnes se franchissent, laissant toujours apparaître un plus haut sommet que l’on devra franchir ensemble également. 

"Aujourd’hui, la montagne à franchir, c’est le financement du projet." 

Les partenaires sont durs à convaincre, il leur faut un projet d’envergure et une communauté engagée ? Qu'à cela ne tienne, moi aussi j'ai envie de rêver grand et de donner une dimension plus large à ce projet ... La marque Racing for the Oceans était née !

La challenge de ma course est donc un défi humain mais c'est surtout une volonté de sensibiliser autour de la lutte contre le plastique dans les océans. Il nous faut donc une structure, et de nouveaux fonds pour financer ces actions. C'est chose faite! Racing for the Ocean devient une entreprise qui commercialisera la marque et dont le but sera de sensibiliser les entreprises à la sortie du plastique par des actions concrètes et rentables.

"Si les entreprises arrivent à comprendre que sortir du plastique peut avoir un intérêt économique, alors on va gagner !"

Vous êtes donc à la base d’un projet d’envergure et de très long terme, bien au-delà de la Mini-Transat. Aujourd’hui, vous êtes là, avec nous, pour monter le projet, le faire démarrer et le voir grandir… PARCE QUE C’EST NOTRE PROJEEET !!!

Plus on sera nombreux, plus on fera bouger les choses.

Mes amis, je compte sur vous. 

Ben.

 

 

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux