Résidence photo 1+2, le film

Aidez nous à finir le film de la résidence 1+2 et sa création musicale originale !

Visuel du projet Résidence photo 1+2, le film
Réussi
49
Contributeurs
29/10/2016
Date de fin
4 160 €
Sur 4 000 €
104 %

Résidence photo 1+2, le film

La résidence 1+2 est un nouveau programme photographique ancré à Toulouse et à vocation européenne. Notre projet est né d’un constat simple : Toulouse existe peu dans le regard des photographes-auteurs de renom, français ou étrangers.

 

Philippe Guionie, directeur de la Résidence 1+2 et son équipe, se sont lancés dans ce projet avec une grande ambition et beaucoup d'énergie pour arriver à la réalisation d'une exposition, d'un coffret de trois livres et d'un film documentaire.

 

Guionie_philippe__diana_lui-1475754988

 

Il avance à grands pas mais nous avons besoin de vous pour donner du rythme à notre film !

 

Les images son prêtes et réalisées par Marjorie Calle, vidéaste toulousaine. Elle a suivi pendant toute la durée de la résidence les trois photographes de cette 1ère édition de la Résidence 1+2 : Diana Lui, Alice Lévêque, et Lea Patrix.

 

1_2b-1475070212

 

"À travers ce film, je souhaite montrer comment ces trois femmes s’approprient le territoire environnant : une seule ville, trois identités, trois regards photographiques. Il témoigne du quotidien de trois femmes, de générations et d’origines différentes, dans leur processus de création photographique. Chaque jour, je filme leurs déambulations, leurs questionnements, leurs rencontres, leurs découvertes et leurs échanges respectifs.

 

Ce film propose de mettre en évidence les liens étroits entre vidéo et photographie notamment par le prisme de longs plans-séquences fixes. Les cadrages s’adaptent également à l’identité photographique de chaque photographe et à son mode opératoire. Des plans-séquences réalisés sur pied me permettent aussi de restituer l’ambiance de chaque lieu où les personnages s’attardent, dessinant ainsi un portrait en filigrane de Toulouse et de ses périphéries, une métropole actuellement en pleine mutation urbaine. 

 

Dans le but de renforcer la musicalité des images, la Résidence 1+2 a proposé à l’auteur-compositeur Augustin Charnet de créer une musique originale à partir du corpus des images, interviews et prises de son réalisées au quotidien."

 

Synopsis

 

Diana_jolimont-1475070235

 

Diana Lui, 48 ans, est une photographe belge, originaire de Malaisie et de culture chinoise, ayant étudié aux Etats-Unis. Alice Lévêque, 23 ans, est une photographe française originaire de Mayotte.

Lea Patrix, 16 ans, est une photographe belge née à Gênes en Italie.

 

A priori, tout les oppose : leurs âges, leurs expériences, leurs pratiques photographiques. Et pourtant, elles partagent une volonté farouche d’affirmer leur point de vue subjectif et assumé sur certaines réalités contemporaines. Pour elles, la photographie d’auteur constitue un langage à part entière. Un regard d’auteur correspond à une démarche, un engagement réel.

 

Elles posent la question : « y a-t-il une photographie féminine » ? Pour tenter d’y répondre, elles interrogent l’identité féminine contemporaine, son rapport au corps, sa place dans la ville et au-delà dans notre société.

 

De la chambre photographique en grand format à l’outil numérique le plus perfectionné, du portrait documentaire au road-movie introspectif en passant par la mise en scène dans l’espace public, Diana, Alice et Lea associent formes réelles et surfaces plastiques dans une trilogie singulière.

 

Elles s’approprient le territoire environnant : une seule ville, trois regards et autant de voyages photographiques.

 

 

Marjorie Calle, artiste vidéaste

 

Marjorie-1475701411

© Tomás Bièrenex

 

Elle vit et travaille à Toulouse. Elle débute la photographie à 15 ans mais c’est avec des VHS et deux magnétoscopes qu’elle montera ses premières propositions filmiques. Issue de l’école des Beaux Arts de Nîmes (2005), Marjorie exprime son quotidien et celui des autres à travers d’autres médiums pour enfin revenir exclusivement à l’image quelques années plus tard au sein du projet qu’elle co-réalise «Les Balances de la Dynamo», l’envers du décor d’une salle de concerts.

 

Elle réalise une série de portraits filmés de musiciens dans les différentes salles de concerts du sud de la France et festivals (This Is Not A Love Song, Rio Loco...). La collection comporte à ce jour 400 artistes (I am, Etienne Daho, The Dø, Thurston Moore, Cat Power, Murkage...).

 

Elle filme et monte aujourd’hui des vidéos originales pour les chansons qu’Eddy Crampes et Bruit qui Court proposent sur scène et travaille sur la création d’une série de documentaires, rendez-vous filmés, avec des personnes choisies pour leurs singularités.

 

Augustin Charnet, création musicale originale

 

 

Rog_portraitk_-_copie-1475701619

 

Musicien toulousain âgé de 21 ans, ancien élève du conservatoire (CNR de Toulouse), il a participé très tôt à de nombreuses formations en tout genre : pop, rock ou jazz... Aujourd’hui il compose, chante et joue des claviers dans le groupe Kid Wise, basé sur Toulouse. Créée en 2012, la formation produit ce qu'ils appellent de la « pop- progressive ». Leur premier album « Innocence » est sorti en mars 2015 chez Universal Music France / Warner Chappell Publishing. Le second est terminé et sortira en cette fin d’année.

 

Il joue également dans le groupe After Marianne, quatuor mené par la voix féminine de Mathilda Cabezas et s'associe également avec d’autres artistes et organisations dans divers projets à titre personnel : musique pour l’image, pour la danse, le théâtre, compositions/arrangements pour chanteurs (Disiz, BigFlo et Oli...), projets pédagogiques.

 

Il mène également un projet live en solo autour de son premier amour, le piano, avec quelques synthétiseurs.

À quoi servira la collecte

Grâce à vous et à vos dons, nous pourrons financer :

 

Création musicale originale : 2 000 €

Master-mixage : 1 000 €

Location du studio : 1 000 €

 

Il nous reste seulement un mois et notre équipe est prête !

 

Location du studio et création de la musique musicale du 31 octobre au 2 novembre

 

Credits2-1475702578

 

Si la collecte nous apporte plus de 4 000 €, nous pourrons envisager d'éditer un nombre limité de DVDs.

 

 

Choisissez votre contrepartie

5 €

Un grand merci !
  • 1 contributeur

10 €

Un grand merci pour votre aide et votre nom dans le générique du film et sur le lieu de l'exposition
  • 6 contributeurs

20 €

Un grand merci pour votre soutien et une invitation à l'avant première exclusive pour les KissBankers en présence de la réalisatrice et des trois photographes
  • 8 contributeurs

30 €

Un grand merci pour votre soutien, les contreparties précédentes et un tête-à-tête de 15 minutes avec un expert photo les 26 ou 27 novembre 2016 au Quai des Savoirs (Toulouse)
  • 5 contributeurs

40 €

Un grand merci pour votre soutien, les contreparties précédentes (sauf le tête-à-tête), une visite guidée de l'exposition commentée par les photographes pour les KissBankers (du 4 au 27 novembre au Musée des Abattoirs – Toulouse) et un livre du colloque national « La résidence photographique en France #1 » Filigranes Éditions
  • 8 contributeurs
  • Disponibilité : 92/100
  • Livraison estimée novembre 2016

60 €

Un grand merci pour votre soutien, les contreparties précédentes (sauf le tête-à-tête) et un coffret de trois livres restitution de la résidence « Le goût des étoiles » Ed. Filigranes signé par chacune des photographes
  • 10 contributeurs
  • Disponibilité : 110/120
  • Livraison estimée novembre 2016

250 €

Notre plus grande reconnaissance, les contreparties précédentes (sauf le tête-à-tête) et un tirage signé et numéroté au format 30x45 cm de l'une des photos proposées, tirée sur papier Fine Art Hahnemühle, 300g
  • 5 contributeurs

450 €

Notre plus grande reconnaissance, les contreparties précédentes (sauf le tête-à-tête) et un tirage signé et numéroté au format 40x60 cm de l'une des photos proposées, tirée sur papier Fine Art Hahnemühle, 300g
  • 1 contributeur
  • Livraison estimée novembre 2016

1 000 €

Notre plus grande reconnaissance, les contreparties précédentes (sauf le tête-à-tête) et un moment privatif pour maximum 25 personnes au Musée des Abattoirs avec la réalisatrice et les photographes pendant l'exposition (4 au 27 novembre – Toulouse)
  • Livraison estimée novembre 2016

Faire un don

Je donne ce que je veux