Restaurons la Terre - plantons des arbres en Belgique et au Burkina

Soutenez un projet commun de plantation d'arbres, en Belgique et au Burkina Faso, pour améliorer notre futur et le leur !

Visuel du projet Restaurons la Terre - plantons des arbres en Belgique et au Burkina
Réussi
217
Contributions
13/11/2016
Date de fin
13 415 €
Sur 12 000 €
111 %

Technikart vous soutient sur KissKissBankBank

Technikart

Mouvement Colibris

Mouvement Colibris
Soutenu par
Institut des Solutions et des Alternatives soutient le projet Restaurons la Terre - plantons des arbres en Belgique et au BurkinaGreenpeace soutient le projet Restaurons la Terre - plantons des arbres en Belgique et au Burkina

Restaurons la Terre - plantons des arbres en Belgique et au Burkina

<p>  </p> <p> <img alt="Merci-1479071150" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/368227/merci-1479071150.jpg"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres3-1474469102" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/351619/Titres3-1474469102.png"></p> <p>  </p> <p> <em>'' En Belgique les terres se sont appauvries, les haies ont été arrachées et les vieux vergers s'éteignent...</em></p> <p>  </p> <p> <em>Au Burkina Faso, les bocages ont disparu, les terres s'érodent et le désert avance...''</em></p> <p>  </p> <p> Ces vérités font régulièrement la « une » des journaux ! L’<strong>appauvrissement des sols</strong> dans le monde est une vérité qui nous concerne tous : infertilité des terres, désertification, menant à des problèmes de souveraineté alimentaire et d’exode des populations… Ainsi, en Europe, près de <strong>45% des sols sont concernés</strong>. Et pourtant, ceci n’est pas une fatalité : l’agroécologie et l’agroforesterie, en particulier, font partie des solutions connues pour endiguer ces problèmes.</p> <p>  </p> <p> Les <strong>Compagnons de la Terre</strong>, SCRLFS active en Belgique et <strong>Autre Terre</strong>, ONG de droit belge, active dans les pays du Sud (Burlina Faso, Mali, Sénégal et Bolivie) sont deux organisations engagées dans un combat commun : <strong>restaurer les terres et y développer une agriculture durable et solidaire</strong>.</p> <p>  </p> <p> Début 2016, les 2 organisations, ont décidé d’unir leurs forces pour mener <u><strong>un projet commun : planter des arbres en Belgique</strong></u>, pour les Compagnons de la Terre, et au Burkina Faso pour Autre Terre.</p> <p>  </p> <p> La démarche ne s’arrête pas à ce crowdfunding. Il s’agit d’une première étape vers la construction de liens forts entre nos 2 organisations visant à impulser<em><strong><u> une dynamique de co-développement solidaire</u></strong></em> et en transition.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  <img alt="Mapd-1474469089" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/351618/mapd-1474469089.png"></p> <p>  </p> <p> Dans la poursuite de cette idée, en <strong>octobre 2016</strong>, une quinzaine de partenaires d’Autre Terre (issus du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso et du Pérou) viendront<strong> échanger leurs expériences</strong> avec les Compagnons de la Terre sur les thèmes de l’agroécologie, de la souveraineté alimentaire, de la coopération et de la transition alimentaire. Cette rencontre nourrit l’idée que<strong> nous avons tous à apprendre les uns des autres</strong>.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres3b-1474469115" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/351620/Titres3b-1474469115.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> C’est pour développer une alimentation saine, solidaire et locale que la coopérative de production agroécologique les Compagnons de la Terre a été fondée il y a 2 ans. Situé à une vingtaine de kilomètres de Liège, au sud-est de la Belgique, ce projet est soutenu depuis sa création par La Ceinture Aliment-Terre Liégeoise (CATL).</p> <p>  </p> <p> La coopérative cultive actuellement de manière durable 5,5 hectares de terres, en conversion bio, situés au Domaine des Cortils de Mortier. Les légumes récoltés permettent actuellement de nourrir plus de 100 familles de la région liégeoise et l’objectif est d’atteindre 1000 familles à l’horizon 2020 sur une surface élargie à 30 hectares.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Mortier-1474888989" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352764/mortier-1474888989.png"></p> <p>  </p> <p> En réunissant de multiples compétences au service de la construction d’un modèle agricole innovant et viable, la coopérative vise la création de nombreux emplois. Dans ce cadre, l’agroforesterie est un des éléments majeurs pour la bonne réalisation des plans de culture.</p> <p>  </p> <p> <strong><em><u>Le but de ce crowdfunding  pour les compagnons de la Terre: </u></em></strong> mettre en pratique les techniques de l'agroforesterie sur nos parcelles cultivées à Mortier en plantant dès mi-novembre 2016, <strong>336 arbres fruitiers,</strong> ce qui permettra:</p> <p>  </p> <p> 1) Produire globalement plus sur la même parcelle.</p> <p> 2) Constituer des zones refuges pour les organismes utiles.</p> <p> 3) Créer des microclimats favorables.</p> <p> 4) Capter et stocker les éléments fertilisants.</p> <p> 5) Maintenir des taux élevés de matières organiques et d’organismes vivants dans le sol.</p> <p> 6) Protéger efficacement le sol contre l’érosion (retenir la terre sur les champs).</p> <p>  </p> <p> <img alt="Photos-1474883908" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352741/photos-1474883908.png"></p> <p>  </p> <p> Par ailleurs, les systèmes agroforestiers envisagés par les Compagnons de la Terre permettront une mécanisation légère, ils seront constitués d’une part d’alignements d’arbres fruitiers (alternant une haute tige pour deux basses tiges) et d’autre part de haies vives qui seront utilisées pour la production de BRF (bois rameaux fragmentés) visant à enrichir la terre.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><a href="http://www.cdlt.be" target="_blank">Le site des Compagnons de la Terre</a></strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres3c-1474469128" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/351621/Titres3c-1474469128.png"></p> <p>  </p> <p> C’est pour enseigner aux populations locales à cultiver de manière durable que le centre d’apprentissage en agroécologie de Louda a vu le jour il y a 6 ans.</p> <p>  </p> <p> Situé à 7 km de kaya (dans le centre du Burkina Faso), le projet est soutenu depuis sa création par Autre Terre et son partenaire local : ATAD.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Louda2-1474901785" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352852/louda2-1474901785.png"></p> <p>  </p> <p> Des formations pratiques en agriculture, arboriculture, élevage et ainsi que dans les disciplines transversales (comptabilité mécanique etc.) y sont dispensées chaque année à une vingtaine de futurs agropasteurs.</p> <p>  </p> <p> À l’issue de ces formations, les anciens élèves du centre reçoivent un kit d’installation qui leur permet de travailler à leur propre compte et de faire école dans leur village.</p> <p>  </p> <p> <u><em><strong>Le but de ce crowdfunding pour le centre de Louda est de :</strong></em></u></p> <p>  </p> <p> 1) Reboiser la forêt du centre de Louda avec<strong> 2000 nouveaux pieds</strong> d’arbres</p> <p> 2) Créer un nouveau périmètre de <strong>1000 arbres fruitiers </strong>pour diversifier et densifier les périmètres de formation maraîchers et fruitiers</p> <p> 3) Planter <strong>2000 haies vives</strong> pour créer un bocage permettant de délimiter les parcelles cultivables, enrichir les sols, fixer l’azote, et freiner l’érosion des sols.</p> <p> 4) Restaurer les sols</p> <p>  </p> <p> <img alt="Louda-exercice-1474883927" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352742/louda-exercice-1474883927.png"></p> <p>  </p> <p> Ces plantations permettront de mettre à disposition des étudiants du centre une structure plus complète, permettant de mieux former les futurs agriculteurs du Burkina Faso dans les domaines du maraîchage et de l’agroforesterie.</p> <p>  </p> <p> Ce reboisement a aussi pour vocation de renforcer les zones existantes.</p> <p>  </p> <p> <strong><a href="http://www.autreterre.org" target="_blank">Le site d'Autre Terre</a></strong></p>

À quoi servira la collecte

<p> Maintenant, le projet est prêt ! Le budget total du projet est de <strong>21 292</strong> €. Nous <strong>disposons </strong>déjà de <strong>9 292 €,</strong> il nous <strong>reste</strong> donc à collecter <strong>12 000 €</strong> (les frais de collecte de 8% (KKBB + banque) sont compris dans les différents postes) !</p> <p>  </p> <p> Concrètement, vous découvrez ci-dessous, quels <strong>éléments restent à financer</strong> et leur<strong> répartition</strong> :</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Sch_mas4d2-1474967223" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/353096/sch_mas4d2-1474967223.png"></p> <p>  </p> <p> <em>En tant que citoyen de notre monde, vous pouvez contribuer à restaurer l'agriculture et la biodiversité de ces régions en soutenant notre action. </em><em><strong>Rejoignez-nous </strong>dans cette aventure et devenez <strong>eco-actifs </strong>à nos côtés !</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>V</em>ous avez encore des questions ? N’hésitez pas à nous contacter soit par mail à <a href="mailto:info@autreterre.org">info@autreterre.org</a>, / <a href="mailto:info@cdlt.be">info@cdlt.be</a> soit par téléphone au +32 (0) 4/240.68.48 / +32 (0) 499/73.69.13 .</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux