La Déferlante, la revue des révolutions féministes

Soutenez la naissance de La Déferlante, un média indépendant et engagé, créé par des femmes

Visuel du projet La Déferlante, la revue des révolutions féministes
Réussi
6 135
Contributions
04/01/2021
Date de fin
9 563 prév.préventes
Sur 1 000
956 %
Féminisme
LGBTQ+
Média
indépendant
Soutenu par
Mouvement UP  soutient le projet La Déferlante, la revue des révolutions féministes

La Déferlante, la revue des révolutions féministes

<h3>&nbsp;</h3> <h3 style="text-align:center"><strong>LA CAMPAGNE EST TERMIN&Eacute;E !&nbsp;</strong></h3> <h3 style="text-align:center"><strong>VOUS POUVEZ VOUS ABONNER OU PR&Eacute;COMMANDER LE&nbsp;NUMERO 1 &nbsp;SUR NOTRE SITE&nbsp;</strong></h3> <p>&nbsp;</p> <h3 style="text-align: center;"><strong><a href="https://revueladeferlante.fr/" target="_blank">https://revueladeferlante.fr/</a></strong></h3> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/705032/eb095b91-dee6-41ab-83bd-fad5ec3fd7bf.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <h3><strong><em>La D&eacute;ferlante</em> est la premi&egrave;re revue trimestrielle post-#metoo consacr&eacute;e aux f&eacute;minismes et au genre. </strong>Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle racontera les luttes et les d&eacute;bats qui secouent notre soci&eacute;t&eacute;. Dans un paysage m&eacute;diatique encore tr&egrave;s majoritairement masculin, <strong><em>La D&eacute;ferlante</em> est une revue cr&eacute;&eacute;e et dirig&eacute;e par des femmes, pour donner la parole aux femmes et visibiliser leurs v&eacute;cus et leurs combats.</strong></h3> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/703225/a7ecf4a6-8c90-4991-8cfe-d437011f06f5.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Si vous souhaitez offrir un num&eacute;ro ou un abonnement &agrave; la revue pour les f&ecirc;tes de fin d&rsquo;ann&eacute;e, nous vous avons pr&eacute;par&eacute; un magnifique bon cadeau &agrave; t&eacute;l&eacute;charger.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/703232/c4f2b425-b036-4b8e-8f64-c344fc8b8904.jpeg" width="100%" /></p> <p>Ce bon cadeau &agrave; imprimer est &agrave; t&eacute;l&eacute;charger <a href="https://mcusercontent.com/924d90f99ddbed07f95341c8b/files/1e3d643b-5c94-49ae-96e5-05da33383378/ladeferlante_bon_cadeau.pdf" target="_blank">ici</a></p> <p><strong>Choisissez la contrepartie que vous voulez et renseignez les noms et adresses de la personne destinataire du cadeau dans le formulaire d&rsquo;adresse de livraison.&nbsp;</strong></p> <p>En attendant la livraison en mars prochain, vous pouvez imprimer ce bon cadeau, le glisser dans une enveloppe et&nbsp;l&rsquo;envoyer &agrave; l&rsquo;heureuse ou heureux destinataire du pr&eacute;sent.&nbsp;</p> <p>Pour tous ceux qui ont d&eacute;j&agrave;&nbsp;pris des contreparties &agrave; offrir sans renseigner l&rsquo;adresse du ou de destinataire, sachez que nous vous enverrons&nbsp;un formulaire &agrave; la fin de la campagne afin de collecter les adresses &agrave; laquelle nous nous chargerons de livrer votre cadeau.&nbsp;</p> <p><strong>merci de faire grandir la&nbsp;vague !&nbsp;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692631/4d04f50c-ece2-4fbc-a349-b4ad080be78f.jpg" width="100%" /></p> <p>Nous vivons une <strong>&eacute;poque charni&egrave;re</strong> dans laquelle <strong>les mobilisations f&eacute;ministes, dans la rue comme sur les r&eacute;seaux sociaux, se r&eacute;inventent</strong>, se multiplient et deviennent centrales. Malgr&eacute; ce bouillonnement, le paysage m&eacute;diatique manque encore d&rsquo;<strong>une revue engag&eacute;e et grand public</strong> qui rende compte de cette effervescence, synth&eacute;tise les d&eacute;bats en jeu et propose une grille d&rsquo;analyse f&eacute;ministe du monde, dans une perspective intersectionnelle.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/693850/73bb52ed-719f-4128-bc2e-71278bc8cee2.jpg" width="100%" /></p> <p>Pour <strong>raconter la pluralit&eacute; des r&eacute;volutions f&eacute;ministes</strong>, <em>La D&eacute;ferlante</em> ne se cantonne pas &agrave; l&rsquo;actualit&eacute; fran&ccedil;aise. Elle explore le monde, va &agrave; la rencontre des femmes qui luttent, parcourt les &eacute;poques, pour <strong>replacer les combats actuels dans une g&eacute;n&eacute;alogie historique</strong>. Notre revue est un espace o&ugrave; s&rsquo;&eacute;labore <strong>une pens&eacute;e &eacute;mancipatrice</strong>, c&rsquo;est un lieu de diffusion et de rencontre des savoirs universitaires, journalistiques et militants.</p> <p>&nbsp;</p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>Que lirez-vous dans <em>La D&eacute;ferlante</em> ?&nbsp;</strong></h2> <p><em>La D&eacute;ferlante</em> invite &agrave; poser son smartphone : pour appr&eacute;hender la complexit&eacute; et le foisonnement des d&eacute;bats actuels, nous vous proposons des articles de fond, au graphisme soign&eacute; car nous pensons que la qualit&eacute; de la mise en page sert l&rsquo;accessibilit&eacute; du propos.</p> <p>Tous les trois mois, nous publierons une&nbsp;multiplicit&eacute; de formats journalistiques pour raconter les r&eacute;volutions f&eacute;ministes : <strong>r&eacute;cits, enqu&ecirc;tes, portraits, reportages, bande dessin&eacute;e, portfolio...</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694130/9b9f43bc-cd82-4d8b-8756-88ccfb272f2d.jpg" width="100%" /></p> <p><em>La D&eacute;ferlante</em> a pour ambition de <strong>d&eacute;construire les normes de genre</strong>, celles qui se logent partout et principalement dans les creux de nos vies quotidiennes. Aussi, nous consacrerons dans chaque num&eacute;ro un dossier central &agrave; un th&egrave;me d&eacute;clinable &agrave; l&rsquo;infinitif : manger, se battre, aimer, voter, etc.</p> <p><strong>Le dossier du premier num&eacute;ro s&#39;intitulera &ldquo;na&icirc;tre&rdquo;,&nbsp;</strong>qu&rsquo;il s&rsquo;agisse d&#39;une naissance sous X, de celle d&#39;une femme transgenre ou encore de celle d&rsquo;une revue (la n&ocirc;tre ! ).</p> <p>Nous avons &eacute;galement voulu concevoir <strong>un bel objet que vous pourrez collectionner ou offrir</strong>. D&rsquo;un format 20&nbsp;&times; 26 cm, la revue sera imprim&eacute;e sur du papier de qualit&eacute; (certifi&eacute; PEFC, Programme de reconnaissance des certifications foresti&egrave;res) d&rsquo;une &eacute;paisseur de 100 g/m<strong>&sup2;</strong> et fa&ccedil;onn&eacute;e en dos carr&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Dans le num&eacute;ro 1, qui sortira en mars prochain, vous pourrez lire entre autres :&nbsp;</strong></p> <p><strong>- une rencontre exceptionnelle entre</strong> <strong>C&eacute;line Sciamma</strong> et <strong>Annie Ernaux</strong>,</p> <p><strong>- un reportage au Chili avec le collectif Las Tesis</strong> contre les violences sexuelles,</p> <p><strong>- un texte in&eacute;dit d&rsquo;Alice Zeniter sur l&rsquo;&eacute;crivaine afro-am&eacute;ricaine Zora Neale Hurston</strong> ou encore<strong> des extraits d&rsquo;essais de la po&eacute;tesse noire lesbienne Audre Lorde</strong> sur l&rsquo;articulation entre le sexisme et le racisme,</p> <p><strong>- un d&eacute;bat intitul&eacute; &ldquo;Que faut-il faire des violeurs ?&rdquo; sur la prise en charge des auteurs de violences sexuelles avec l&rsquo;autrice Val&eacute;rie Rey-Robert </strong>(Une culture du viol &agrave; la fran&ccedil;aise, &eacute;d. Libertalia), <strong>la sociologue V&eacute;ronique Le Goaziou</strong> (<em>Viol, que fait la justice ?</em>, Les Presses de Sciences Po) et <strong>Fran&ccedil;ois Roques</strong>, directeur d&rsquo;un centre socio-judiciaire</p> <p>-&nbsp;<strong>une bande dessin&eacute;e de Jul&rsquo; Maroh </strong>(<em>Le bleu est une couleur chaude</em>) sur la lutte antinucl&eacute;aire des femmes de Plogoff &agrave; la fin des ann&eacute;es 1970,</p> <p><strong>- un grand portrait de la pionni&egrave;re de l&rsquo;&eacute;cof&eacute;minisme Fran&ccedil;oise d&rsquo;Eaubonne,</strong></p> <p><strong>-</strong> <strong>un retour sur l&rsquo;affaire DSK</strong>, dix ans apr&egrave;s : pourquoi et comment a-t-elle marqu&eacute; un tournant dans les luttes f&eacute;ministes contre le viol ?&nbsp;</p> <p>- <strong>des chroniques de la militante antiraciste M&eacute;lusine</strong>, <strong>de l&rsquo;auteur et &eacute;diteur Martin Page, de la sociologue et &eacute;crivaine Kaoutar Harchi, d&rsquo;anciennes d&eacute;tenues de la prison des femmes de Rennes</strong>.</p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong><em>La D&eacute;ferlante</em>, c&#39;est qui ? </strong></h2> <h4><strong>Les cofondatrices</strong></h4> <p>Nous sommes quatre professionnelles des m&eacute;dias et de l&rsquo;&eacute;dition &agrave; porter ce projet depuis plus d&#39;un an.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694853/359854cd-0984-4d73-8f03-2e0a240e03cb.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Marie Barbier</strong><br /> Journaliste ind&eacute;pendante sp&eacute;cialis&eacute;e dans les questions judiciaires. Apr&egrave;s treize ann&eacute;es au quotidien <em>L</em>&rsquo;<em>Humanit&eacute;</em>, elle collabore aujourd&rsquo;hui avec <em>Reporterre</em> et <em>Mediapart</em>.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Lucie Geffroy</strong><br /> Journaliste ind&eacute;pendante, elle a travaill&eacute; comme &eacute;ditrice et cheffe de rubrique pendant dix ans pour <em>Courrier international</em> puis au <em>Monde</em> tout en collaborant &agrave; divers titres de la presse nationale et &eacute;trang&egrave;re (<em>Le Temps, L&rsquo;Orient litt&eacute;raire</em>).</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Emmanuelle Josse</strong><br /> Coordinatrice &eacute;ditoriale dans l&rsquo;&eacute;dition et la communication, cofondatrice du P.A.F &ndash; Collectif pour une parentalit&eacute; f&eacute;ministe.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Marion Pillas</strong><br /> Autrice et productrice de documentaires pour le web et la t&eacute;l&eacute;vision, elle collabore &eacute;galement aux productions du Fresnoy- studio national des arts contemporains.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/693855/77f4f2d7-6ce8-4467-bfaf-9c0cf0097b7b.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour raconter les combats f&eacute;ministes et le croisement des discriminations et des dominations, il faut une multiplicit&eacute; de regards. Au fil des mois, nous avons constitu&eacute; autour de la revue un <strong>comit&eacute; de r&eacute;daction compos&eacute; d&#39;universitaires, de journalistes et de militant</strong>&middot;<strong>es</strong> :</p> <p><strong>D&eacute;borah Benzimra</strong> (<em>T&eacute;l&eacute;rama</em>), <strong>Alix B&eacute;ranger</strong> (collectif La Barbe), <strong>Nora Bouazzouni</strong> (<em>Slate.fr</em> et <em>Lib&eacute;ration</em>), <strong>Iris Der&oelig;ux</strong> (<em>The Conversation</em>), <strong>Ilana Eloit</strong> (historienne),&nbsp;<strong>Kareen Janselme</strong> (<em>L&rsquo;Humanit&eacute;</em>), <strong>Chlo&eacute; Leprince</strong> (France Culture), <strong>M&eacute;lusine</strong> (militante f&eacute;ministe et antiraciste), <strong>Am&eacute;lie Mougey</strong> (<em>Revue Dessin&eacute;e</em>),&nbsp;<strong>Bibia Pavard</strong> (historienne), <strong>Anne-Laure Pineau</strong> (<em>Quoi de Meuf</em>), <strong>Anne Roy</strong> (Agence &eacute;ducation formation), <strong>Clara Tellier Savary</strong> (&Eacute;ditions Goutte d&rsquo;or), <strong>Ingrid Therwath</strong> (<em>Courrier international</em>), <strong>&Eacute;lise Thi&eacute;baut</strong> (autrice), <strong>Lucie Tourette</strong> (<em>Le Monde diplomatique</em>), <strong>Laura Verqu&egrave;re</strong> (sociologue).&nbsp;</p> <p>Direction artistique : <strong>Am&eacute;lie Bonnin</strong>, <strong>M&eacute;lanie Gu&eacute;ret</strong> et <strong>Marin van Uhm</strong></p> <p>Responsable photo : <strong>Marie Fantozzi</strong></p> <p>Strat&eacute;gie : <strong>Perrine Daubas et Ana&iuml;s Benguigui</strong></p> <p>Strat&eacute;gie de campagne : <strong>Flora Clodic-Tanguy</strong></p>

À quoi servira la collecte

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/694847/68b9d9cc-eb9a-4436-89a6-2e5475bbeb5d.jpg" width="100%" /></p> <p><strong><em>La D&eacute;ferlante</em> est une revue ind&eacute;pendante sans publicit&eacute;.</strong> Nous l&rsquo;avons con&ccedil;ue comme un m&eacute;dia capable de se financer essentiellement gr&acirc;ce &agrave; ses lecteurs et ses lectrices : c&#39;est selon nous la meilleure mani&egrave;re de garantir sa p&eacute;rennit&eacute; et une totale libert&eacute; de nos choix &eacute;ditoriaux.</p> <p><strong>Disponible tous les trois mois en librairie et sur abonnement</strong>, elle sera vendue au prix de 19 euros le num&eacute;ro et 65 euros l&rsquo;abonnement d&rsquo;un an (56 euros pour les &eacute;tudiant&middot;es et les demandeurs et demandeuses d&#39;emploi). <strong>Le premier num&eacute;ro sortira au mois de mars 2021. </strong></p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>Pourquoi faisons-nous appel &agrave; vous ? </strong></h2> <p>Cette premi&egrave;re campagne de pr&eacute;ventes est tr&egrave;s importante pour nous : quelques mois avant la sortie du premier num&eacute;ro, elle va nous permettre d&rsquo;aller &agrave; la rencontre des premiers lecteurs et lectrices de la revue, de financer sa fabrication, de payer toutes celles et ceux qui y contribuent.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/693867/7d51da7a-a66a-46b5-a113-3b4b34f48288.jpg" width="100%" /></p> <p>La fabrication d&rsquo;un exemplaire de <em>La D&eacute;ferlante</em> co&ucirc;te environ 50 000 euros.&nbsp;Toutes celles et ceux qui participent &agrave; son &eacute;laboration sont r&eacute;mun&eacute;r&eacute;es. <strong>La part la plus importante (52%) de nos d&eacute;penses concerne donc les salaires</strong> : journalistes, chroniqueurs et chroniqueuses, auteurs et autrices, photographes, illustratrices, iconographe, graphistes, maquettistes, directrice artistique, correctrices et responsable marketing et communication. <strong>Le deuxi&egrave;me poste de d&eacute;pense est allou&eacute; &agrave; l&rsquo;impression de la revue</strong> ; nous avons choisi une imprimerie fran&ccedil;aise pour limiter son impact carbone. Enfin, une partie importante du budget concerne les abonnements : le routage, l&rsquo;envoi, la gestion des num&eacute;ros de la revue.</p> <p>&nbsp;</p> <h3><strong>Les contreparties pour rejoindre le mouvement </strong><strong><em>La D&eacute;ferlante</em></strong></h3> <p>Nous vous proposons des <em>goodies</em> qui vous permettent d&rsquo;afficher votre soutien &agrave; <em>La D&eacute;ferlante</em>. Des cartes postales, un carnet de notes et un poster, &agrave; l&rsquo;effigie de l&#39;illustration originale cr&eacute;&eacute;e par l&#39;artiste Nadia Diz Grana pour la couverture du num&eacute;ro 1.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/693619/79096e5d-503f-415d-b299-c74fd87c12c5.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Pr&eacute;commander ici le premier num&eacute;ro de <em>La D&eacute;ferlante</em>, c&#39;est contribuer &agrave; la r&eacute;ussite de ce projet,</strong> montrer qu&rsquo;il existe une attente pour un m&eacute;dia f&eacute;ministe grand public. Pour que cette revue puisse voir le jour et vivre longtemps, <strong>votre soutien est d&eacute;cisif.</strong> En vous y abonnant, vous garantissez &agrave; la fois son ind&eacute;pendance &eacute;ditoriale et sa p&eacute;rennit&eacute; financi&egrave;re.</p> <h3><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/693831/9efcb4fa-b5e0-4317-9b82-333ba375d7ef.jpg" width="100%" /></h3> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>Les paliers</strong></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/701785/7b9f203a-7356-4014-92a8-65b11e58861e.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/703484/a2087591-7439-4756-b93e-ae3eac749ff5.jpg" width="100%" /></p> <p>[Cr&eacute;dits de la vid&eacute;o de campagne :&nbsp; Dominique Barbier, Aur&eacute;lia Braud, Ghislain Delaval, St&eacute;phanie Haski, Fr&eacute;d&eacute;ric Poussin]</p>

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Les premiers et premières abonné·es de la revue

63 €

Livraison estimée : mars 2021

Vous recevez chez vous les quatre premiers numéros de La Déferlante soit un abonnement d'un an (63€ au lieu de 65€, frais de port offerts). Possibilité de faire un don supplémentaire. Vous faites partie de nos premiers et premières abonné·es. Grâce à vous, la revue gagne en indépendance et en stabilité financière + votre nom dans le premier numéro de la revue + une carte postale de l'illustration de la couverture du numéro 1
  • 1925 contributions

Le premier numéro de la revue

17 €

Livraison estimée : mars 2021

Vous recevez chez vous, une semaine avant tout le monde, le premier numéro de La Déferlante pour 17€ au lieu de 19€ (frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom dans le premier numéro de la revue
  • 2685 contributions

Les deux premiers numéros de la revue

32 €

Vous recevez chez vous les deux premiers numéros de La Déferlante (32€ au lieu de 38€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom dans le premier numéro de la revue
  • 1105 contributions

Les abonné·es qui voient loin

125 €

Vous recevez chez vous : - les huit premiers numéros de la revue soit un abonnement de deux ans ( 125€ au lieu de 130€, frais de port offerts) - OU un abonnement annuel et un autre à offrir à la personne de votre choix soit deux abonnements d'un an. Grâce à votre générosité, la revue gagne en indépendance et en stabilité financière. + votre nom dans le premier numéro de la revue + un carnet illustré du visuel de la couverture du numéro 1
  • 202 contributions

Pack de 10 abonnements

600 €

Vous êtes une association ou une personne sensible aux questions féministes et vous offrez 10 abonnements d’un an (soit 4 numéros) de La Déferlante à vos proches ou aux membres de votre collectif (600€ au lieu de 650€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom ou celui de votre organisation dans le premier numéro de la revue + une rencontre avec les créatrices de la revue pour les 10 premiers souscripteurs et souscriptrices
  • 4 contributions

Les abonné·es à vie

1 000 €

Vous faites partie des soutiens les plus précieux de La Déferlante ! Vous recevez chez vous, tous les trois mois, un exemplaire de la revue à vie. Au bout de treize ans – le temps de renverser le patriarcat –, votre abonnement devient gratuit. + votre nom dans le premier numéro de la revue + une affiche (42 × 60) avec le visuel de la couverture du premier numéro, dédicacée par l’illustratrice Nadia Diz Grana.
  • 5 contributions

Pack de 30 abonnements

1 800 €

30 abonnements de 1 an (soit 4 numéros) à La Déferlante (1800€ au lieu de 1950€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom ou celui de votre organisation dans le premier numéro de la revue + rencontre avec les créatrices de la revue pour les 10 premiers souscripteurs et souscriptrices

Pack mécènes

6 000 €

100 abonnements d'un an (soit 4 numéros) à la revue (6000€ au lieu de 6500€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom ou le nom de votre organisation dans le premier numéro + rencontre avec les créatrices de la revue pour les 10 premiers souscripteurs et souscriptrices

Épuisé

Les premiers et premières abonné·es de la revue

60 €

Vous recevez chez vous les quatre premiers numéros de La Déferlante, soit un abonnement d'un an (60€ au lieu de 65€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom dans le premier numéro de la revue + une carte postale de l’illustration de la couverture du numéro 1
  • 101 contributions
  • 0/101 disponible