Roman fantasy Divine corruption : Déviance

Aider deux frères à auto éditer leur premier roman fantasy dans un univers sombre où politique et magie rythment le quotidien.

Visuel du projet Roman fantasy Divine corruption : Déviance
Échoué
0
Contribution
19/01/2018
Date de fin
785 €
Sur 6 000 €
13 %

Roman fantasy Divine corruption : Déviance

<p><strong>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Divine corruption : D&eacute;viance</strong> est le premier tome d&#39;une s&eacute;rie fantasy.&nbsp; Une r&eacute;interpr&eacute;tation du mythe c&eacute;leste, il vous plonge dans un univers sombre o&ugrave; politique et magie rythment le quotidien. Suivez l&#39;avanc&eacute;e d&#39;un soldat dans l&#39;un des trois plans cr&eacute;&eacute;s par une divinit&eacute; aux intentions inconnues.</p><p><br /><em>&nbsp; &nbsp;</em></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473127/Map_lowp-1513017408.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>CARACT&Eacute;RISTIQUES TECHNIQUES DU LIVRE PAPIER :</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Livre de 310 pages&nbsp;environ</p><p>Format 15x21 cm (A5)</p><p>Couverture reli&eacute;e, dos carr&eacute; coll&eacute;&nbsp;</p><p>Impression noir et blanc sur papier 90gr, couverture mat</p><p>Taille tranche : 2.1 cm</p><p>Poids : 470 gr</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/479320/book_neve-1516132850-1516154991.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp;Que devient-on &agrave; notre mort terrestre? Un paradis, un dieu aimant et bienveillant attendant patiemment notre venue, fac&eacute;tie ou v&eacute;rit&eacute;? Derri&egrave;re la beaut&eacute; se cache parfois la pire des cruaut&eacute;s.</p><p></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473147/Extrait_du_recit-1513027681.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><a target="_blank" href="https://www.wattpad.com/story/112866003-divine-corruption-tome-1-d%C3%A9viance-en-cours-de">Pour ceux qui ne sont toujours pas convaincus, les deux premiers chapitres sont disponibles gratuitement sur Wattpad.</a></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp;&quot;Joseph est un soldat humain tricentenaire ambitieux &agrave; la recherche d&#39;une opportunit&eacute; rare, rejoindre la caste c&eacute;leste. Pour ce faire, il entre au service d&#39;un archange manipulateur et avide de pouvoir qui l&#39;entra&icirc;ne dans une course pour sa propre survie. Fier et d&eacute;termin&eacute;, il accepte sans h&eacute;sitation la t&acirc;che qui lui est confi&eacute;e, loin d&#39;imaginer toute la port&eacute;e de cette d&eacute;cision.&quot;</em></p><p>&nbsp;</p><p><em><u>Intronisation :</u></em> Rituel &eacute;levant un humain au rang de c&eacute;leste par la volont&eacute; d&#39;un archange</p><p><em><u>Premier n&eacute; :</u></em> Premier c&eacute;leste du premier royaume ayant v&eacute;cu au premier mill&eacute;naire</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><em>Chapitre 3-1 : La zone de transit</em></u></p><p><br />&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Nos deux compagnons, d&eacute;cid&eacute;s sur la marche &agrave; suivre, se faufilaient &agrave; travers les ruelles de la basse ville de Cor&#39;vinus. Nidum, l&rsquo;un des six quartiers r&eacute;serv&eacute;s aux esclaves, une zone r&eacute;sidentielle accol&eacute;e au c&oelig;ur de la cit&eacute; m&egrave;re qui s&rsquo;&eacute;tirait sur une dizaine de kilom&egrave;tres pour trois de largeur. Les humains s&rsquo;y trouvant servaient principalement de manutentionnaires, les hommes y &eacute;taient bien b&acirc;tis, r&eacute;sultante du dur labeur auquel on les astreignait. Une population de gaillards o&ugrave; les rares femmes &eacute;taient objets de plaisir, une simple r&eacute;compense distribu&eacute;e par les c&eacute;lestes pour s&rsquo;assurer loyaut&eacute; et satisfaction. Une zone exigu&euml; et dens&eacute;ment peupl&eacute;e aux ruelles teint&eacute;es de sang, la mort visitant fid&egrave;lement cette partie de la ville &agrave; la nuit tomb&eacute;e. Les voleurs et les cartels faisaient loi, chacun devant se plier &agrave; la volont&eacute; du plus fort sous peine de se retrouver &eacute;visc&eacute;r&eacute; en place publique. Un quartier humain comme les autres, laiss&eacute; &agrave; l&rsquo;abandon par les c&eacute;lestes, si tant est qu&rsquo;aucun cadavre ne vienne rouler &agrave; leurs pieds. A contrario de sa populace le quartier resplendissait, une merveille d&rsquo;architecture et d&rsquo;ing&eacute;niosit&eacute; essentiellement compos&eacute;e de hauts b&acirc;timents accol&eacute;s les uns aux autres et s&eacute;par&eacute;s par de petites ruelles. Pour pallier au manque de luminosit&eacute; au sein de ce labyrinthe, un syst&egrave;me ing&eacute;nieux de plaques captait la lumi&egrave;re aux sommets des b&acirc;timents et la restituait partout o&ugrave; elle ne se faufilait pas. Au milieu de ce d&eacute;dale, &eacute;mergeaient ci et l&agrave;, de petites places grouillantes de monde, lieu d&rsquo;&eacute;changes et de vie dans cet environnement &eacute;touffant. Nidum, digne repr&eacute;sentant du premier royaume, resplendissant et terrifiant &agrave; la fois.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- J&rsquo;esp&egrave;re que tu es certain de ton approche, &ccedil;a ne va pas &ecirc;tre une promenade de sant&eacute; ton affaire.</em></p><p><em>- Ecoutes, tu restes la mieux plac&eacute;e pour savoir que ce n&rsquo;est pas ma premi&egrave;re danse, r&eacute;pondit-il d&eacute;pit&eacute; tout en la foudroyant du regard.</em></p><p><em>- Ah! Voil&agrave; la zone de transit, lan&ccedil;a-t-elle heureuse de pouvoir d&eacute;tourner la conversation. As-tu un plan pour g&eacute;rer les gardes?</em></p><p><em>- A vrai dire, j&rsquo;esp&eacute;rais que Na&iuml;mah l&rsquo;&eacute;vocatrice de La Fiert&eacute; puisse nous faire passer... sinon j&rsquo;improviserai.</em></p><p><em>- Sans mes papiers je ne vaux pas mieux que Joseph le c&eacute;leste au rituel b&acirc;cl&eacute;. Ce qui nous laisse donc avec tes talents d&rsquo;improvisation, mais l&agrave;... &nbsp;h&eacute;sita-t-elle.</em></p><p><em>- Quoi, mais l&agrave;?</em></p><p><em>- De souvenir, la derni&egrave;re fois que tu as improvis&eacute; tu as failli perdre la vie sous les coups d&rsquo;un c&eacute;leste et je m&rsquo;en suis sortie de justesse, alors permets-moi d&rsquo;&eacute;mettre quelques r&eacute;serves.</em></p><p><em>- Il y a plus d&rsquo;un si&egrave;cle de cela et tu es la premi&egrave;re &agrave; avoir fonc&eacute; t&ecirc;te baiss&eacute;e!</em></p><p><em>- C&rsquo;&eacute;tait ton plan &agrave; la base! r&eacute;torqua-t-elle irrit&eacute;e.</em></p><p><em>- Bordel de &hellip;cinq minutes, cinq minutes et tu me stresses d&eacute;j&agrave;!</em></p><p><em>- C&rsquo;est moi qui te stresse! On fonce droit dans la gueule du loup et je suis le centre de tes soucis?</em></p><p><em>- Par le divin N&egrave;ve, contente-toi de te taire et &eacute;pargnes-moi tes remarques!</em></p><p><em>- A vos ordres, Sire c&eacute;leste, conclut-elle d&rsquo;un ton d&eacute;daigneux.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Tous deux approch&egrave;rent de leur destination dans un silence religieux, vex&eacute;s, boudant comme un vieux couple apr&egrave;s une dispute stupide. Ils p&eacute;n&eacute;tr&egrave;rent dans le b&acirc;timent par la grande porte nord, l&rsquo;endroit grouillait, les voyageurs se croisaient dans un flot continu et &eacute;touffant. La zone de transit, une structure vieille de plusieurs mill&eacute;naires, longue &agrave; en perdre son regard et &agrave; la vo&ucirc;te inatteignable, une place centrale comptant six cent dix-neuf passages comme indiquait si fi&egrave;rement une plaque &agrave; l&rsquo;entr&eacute;e, un condens&eacute; de magie liant la quasi-totalit&eacute; du premier royaume, de Cor&#39;vinus aux abords de la zone sauvage. Bien que l&rsquo;endroit pullulait de gardes, tous les portails n&rsquo;&eacute;taient pas surveill&eacute;s, seulement ceux pr&eacute;sentant un quelconque risque d&rsquo;attaque ou de contrebande. Bien &eacute;videmment, un passage vers une ville neutre proche d&rsquo;une zone de minage ne pouvait &ecirc;tre laiss&eacute;e sans surveillance, Joseph approchant de son objectif compta quatre gardes. Moins de dix m&egrave;tres les s&eacute;paraient du portail, le plus proche des hommes en poste les interpella :</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- Pardon mais l&rsquo;acc&egrave;s &agrave; ce portail est restreint, veui &hellip;</em></p><p><em>- J&rsquo;improvise, lan&ccedil;a-t-il &agrave; voix basse en direction de Na&iuml;mah.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;Le c&eacute;leste n&rsquo;eut pas le temps de finir sa phrase, Joseph se rapprochait d&eacute;j&agrave; en quelques vifs appuis. Une action qui prit le garde de court, celui-ci n&rsquo;eut pas le temps de sortir sa lame de son fourreau, son assaillant ayant d&eacute;j&agrave; p&eacute;n&eacute;tr&eacute; sa garde. Le poing massif de l&rsquo;affranchi s&rsquo;&eacute;crasa contre sa m&acirc;choire, un bruit de dents qui claquent r&eacute;sonna. N&egrave;ve bien que surprise suivit l&rsquo;initiative de son compagnon, en une fraction de seconde elle se saisit de l&rsquo;une de ses dagues qu&rsquo;elle lan&ccedil;a dans le torse d&rsquo;un deuxi&egrave;me c&eacute;leste. Joseph profita de l&rsquo;ouverture pour ass&eacute;ner un puissant coup de pied, l&rsquo;impact propulsa le pauvre homme qui s&rsquo;&eacute;crasa lourdement contre le portail. Joseph, au c&oelig;ur de l&rsquo;action, ne vit que bien trop tard l&rsquo;un des deux derniers gardes abattre son &eacute;p&eacute;e, heureusement pour lui N&egrave;ve fut prompte &agrave; r&eacute;agir. Du bout de ses doigts elle mat&eacute;rialisa un glyphe duquel jaillit un pic de glace qui vint se planter dans le flanc de sa cible prot&eacute;geant ainsi in extremis son ami.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- Portail! hurla-t-elle tout en continuant son &eacute;vocation.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Elle acheva le garde bless&eacute; d&rsquo;un deuxi&egrave;me morceau de glace dans le cr&acirc;ne, il s&rsquo;&eacute;croula sous les yeux des voyageurs stup&eacute;faits. Joseph, lib&eacute;r&eacute; de ses assaillants, se rua vers le portail alors qu&rsquo;un troisi&egrave;me pic de glace lui fr&ocirc;la le visage. Le dernier c&eacute;leste encore debout d&eacute;via facilement le projectile avant de tenter une estocade. Le soldat &eacute;vita l&rsquo;attaque in extremis en se jetant assez maladroitement sur sa droite. En r&eacute;ponse, N&egrave;ve mobilisa son &eacute;nergie afin d&rsquo;envoyer une salve de trois projectiles, un seul toucha. Le pic de glace finit sa course dans la gorge du dernier opposant qui s&rsquo;&eacute;croula dans un gargarisme sanglant.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Bien que br&egrave;ve, leur joute attira l&rsquo;attention, Joseph se d&eacute;p&ecirc;cha de rejoindre le portail. D&rsquo;un rapide coup d&rsquo;&oelig;il il isola la rune commandant l&rsquo;ouverture, la nappe bleue se mat&eacute;rialisa. N&egrave;ve fut la premi&egrave;re &agrave; bondir dans le passage, suivie de pr&egrave;s par son compagnon.</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473153/DC_marque_page-1513028735.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u><em>Chapitre 5-4 : Une nouvelle inattendue</em></u></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Nelium, une fabuleuse cit&eacute; marchande prot&eacute;g&eacute;e par de hauts remparts en pierre massif, un &eacute;norme bloc imp&eacute;n&eacute;trable que les habitants surnommaient fi&egrave;rement la forteresse. Le seul et unique moyen de p&eacute;n&eacute;trer l&rsquo;enceinte se trouvait au sud, une gigantesque porte donnant sur la route de la carri&egrave;re de Nilarium. Une ville bourgeoise &nbsp;g&eacute;rant le plus gros transit de m&eacute;taux pr&eacute;cieux du royaume, une activit&eacute; dirig&eacute;e par Keinil de La Compassion, noble successeur de Thola. Ce centre florissant, riche, fort de sa culture artisanale bouillonnait de forgerons, artisans sculpteur et joailliers, tous travaillant le m&eacute;tal le plus pris&eacute; du premier royaume, ce minerai aux &eacute;clats violets qu&rsquo;arboraient tous les c&eacute;lestes. Cette banque &agrave; ciel ouvert, sous total contr&ocirc;le militaire, &eacute;tait le si&egrave;ge de l&rsquo;un des plus imposants bataillons de La Compassion, une force dissuasive situ&eacute;e &agrave; la fronti&egrave;re entre le territoire de La Rigueur et les terres sauvages. Cette milice agressive et surrepr&eacute;sent&eacute;e dans les rues ne tol&eacute;rait aucun d&eacute;bordement, le moindre faux pas menait irr&eacute;m&eacute;diablement &agrave; l&#39;&eacute;chafaud. Il &eacute;tait commun de dire que Nelium donnait autant qu&rsquo;elle reprenait, elle avait vu et port&eacute; l&rsquo;ascension de bien des c&eacute;lestes au moins autant qu&rsquo;elle avait guid&eacute;s vers la fosse commune. Autour de la cit&eacute; s&rsquo;articulait la vie ouvri&egrave;re, les gens dispensables, loin du confort et de la protection des murs entourant la bourgeoisie c&eacute;leste. Les paysans, les mineurs, les petites mains derri&egrave;re cette industrie prolifique qui, malgr&eacute; le contraste important entre ces deux mondes, b&eacute;nissaient leur condition. Travailler &agrave; Nelium offrait bien des conforts, l&rsquo;assurance d&rsquo;un toit, d&rsquo;une maison individuelle, un luxe que peu d&rsquo;humains poss&eacute;daient au premier royaume. Ce revenu confortable permettait de manger &agrave; sa faim, de pouvoir jouir de la vie le soir &agrave; la taverne. Un labeur &eacute;reintant contre une vie de plaisir, rappelant pour beaucoup la vie au troisi&egrave;me royaume. Banne, la basse ville de Nelium, assortiment de champs et de petits bourgs &agrave; la solde des c&eacute;lestes, un lieu de pauvret&eacute; rempli de migrant &agrave; la recherche du bonheur, de simples humains cherchant l&rsquo;opportunit&eacute; d&rsquo;une vie, sortir de la mis&egrave;re. Un voisinage o&ugrave; se disputait une classe moyenne disposant d&rsquo;une source de revenue et une population pauvre, mendiante, roublarde. Une querelle constante, offrant &agrave; Banne son lot d&rsquo;horreurs et de monstruosit&eacute;s quotidiennes, le sang se m&ecirc;lant &agrave; la boue des chemins bien plus souvent que ses habitants aimeraient l&#39;avouer.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Au sein de la demeure de Keinil, premier n&eacute; en charge de Nelium, un conglom&eacute;rat de repr&eacute;sentants s&rsquo;&eacute;tait amass&eacute; &agrave; la demande de leur oligarque, un congr&egrave;s reposant sur un th&egrave;me central, l&rsquo;avenir de la forteresse. Perdu au milieu des c&eacute;lestes, un d&eacute;l&eacute;gu&eacute; pimpant se leva afin de prendre la parole :</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- Seigneur c&eacute;leste, puis-je vous faire part de mes consid&eacute;rations? </em></p><p><em>- Nous &eacute;coutons, Ma&iuml;lh, d&eacute;l&eacute;gu&eacute; de la guilde des Joailliers, ordonna Keinil calmant le brouhaha incessant.</em></p><p><em>- Seigneur, voil&agrave; bient&ocirc;t trois mois que l&rsquo;inflation du Nilarium continue. Nous rognons sans cesse nos marges dues &agrave; la politique intrusive de la maison de La Fiert&eacute;. Il est temps pour notre sainte maison de s&rsquo;exprimer! La gestion du cour des m&eacute;taux par une maison concurrente ne peut continuer! </em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;Les repr&eacute;sentants amass&eacute;s dans la salle principale de la demeure se galvanis&egrave;rent &agrave; l&rsquo;entente de ce discours allant de pair avec leurs convictions. S&rsquo;effor&ccedil;ant de couvrir le bruit ambiant, le repr&eacute;sentant fut oblig&eacute; d&rsquo;&eacute;lever un peu plus la voix:</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- Nous le savons tous, le Nilarium se rar&eacute;fie mais nous savons aussi que ce n&rsquo;est pas une fatalit&eacute;! La maison de La Fiert&eacute; doit accepter notre demande d&rsquo;autor&eacute;gulation! </em></p><p><em>- Silence! Votre demande est l&eacute;gitime et au combien n&eacute;cessaire, j&rsquo;en suis conscient. Mais tous ici savons pertinemment qu&rsquo;elle est irr&eacute;alisable. L&rsquo;autor&eacute;gulation irait contre les int&eacute;r&ecirc;ts de la maison de La Fiert&eacute; et par cons&eacute;quent contre nos propres int&eacute;r&ecirc;ts. </em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;L&rsquo;archange r&eacute;gent parcouru son estrade dans un mutisme lourd de sens avant de reprendre son monologue :</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>- Mon inqui&eacute;tude pour vous est r&eacute;elle, pour vos commerces, pour vos maisons. Ainsi, au terme d&rsquo;une longue r&eacute;flexion, j&rsquo;ai d&eacute;cid&eacute; de partager avec vous une information cruciale pour l&rsquo;avenir de notre sainte maison. Une nouvelle porte vient de s&rsquo;ouvrir non loin de notre territoire &hellip;</em></p><p><em>- Seigneur c&eacute;leste, &ecirc;tes-vous certain de vos informations? interrogea un repr&eacute;sentant incr&eacute;dule.</em></p><p><em>- Elle se trouve aux abords du territoire de Thiamel, loin dans les terres sauvages. Dans une zone neutre, sans concurrence, un nouveau march&eacute; offert sur un plateau! Sirs c&eacute;lestes, je vous le dis, notre avenir n&rsquo;est pas sombre! J&rsquo;esp&egrave;re que chacun de vous sera saisir l&rsquo;opportunit&eacute; que la providence lui offre! clama-t-il en appuyant son discours d&rsquo;une gestuelle h&eacute;g&eacute;monique. Sirs c&eacute;lestes! Je comprends votre impatience, votre enthousiasme! Mais je vous prie de maintenir le silence le plus complet sur cette d&eacute;couverte, ajouta-t-il en diminuant de nouveau le volume de sa voix. Pour votre int&eacute;r&ecirc;t comme pour celui de notre sainte maison. Pr&eacute;parez-vous dans la plus grande discr&eacute;tion, conclut le second de La Compassion avant de faire signe &agrave; un homme affable assis devant l&rsquo;estrade.</em></p><p><em>- La s&eacute;ance est ajourn&eacute;e! Veuillez quitter les lieux! s&rsquo;&eacute;cria aussit&ocirc;t l&rsquo;intendant.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Il y eut une effervescence suivie par un calme religieux &agrave; l&rsquo;ouverture des portes, les soixante-quatorze participants quitt&egrave;rent prestement les lieux. L&rsquo;intendant patienta jusqu&rsquo;&agrave; la dispersion de la foule avant de faire part de ses inqui&eacute;tudes &agrave; mon premier n&eacute;.</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><em>- R&eacute;gent c&eacute;leste, &ecirc;tes-vous certain d&rsquo;avoir fait le bon choix?</em></p><p><em>- L&rsquo;avenir nous le dira mais je ne peux me permettre de laisser ma ville sombrer dans le chaos. Les &eacute;chauffour&eacute;es ont redoubl&eacute; dans les bas quartiers et les roublards agissent avec plus d&rsquo;ambitions que jamais. Notre phase de d&eacute;clin doit &ecirc;tre contr&ocirc;l&eacute;e sous peine de voir la cit&eacute; s&rsquo;embraser. </em></p><p><em>- Et qu&rsquo;esp&eacute;rez-vous accomplir avec cette annonce? </em></p><p><em>- Tu le sais, Thiamel n&rsquo;est toujours pas r&eacute;apparu de son exp&eacute;dition. Notre maison ne va pas tarder &agrave; se mettre en mouvement, Nelium en t&ecirc;te de ligne. Zeph&egrave;s tombera sous notre joug ainsi que la cinqui&egrave;me porte, nos guildes doivent &ecirc;tre pr&ecirc;tes au commerce. C&rsquo;est une occasion divine, l&rsquo;&eacute;chec n&rsquo;est pas une option.</em></p><p><em>- Tr&egrave;s bien Seigneur c&eacute;leste, puis-je faire quelque chose pour vous avant de me retirer?</em></p><p><em>- R&eacute;tablis l&rsquo;ordre, d&eacute;barrasse-moi de ces brigands arpentant ma ville. L&rsquo;attaque de la nuit derni&egrave;re est inadmissible, tu as carte blanche, argent, milice, tout est &agrave; ta disposition. Je veux des r&eacute;sultats et vite.</em></p><p><em>- A vos ordres seigneur c&eacute;leste, r&eacute;pondit l&rsquo;intendant en se retirant respectueusement.</em></p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp; L&#39;agitation pass&eacute;e et les repr&eacute;sentants dispers&eacute;s, la salle retrouva finalement son calme habituel pour le plus grand plaisir de l&rsquo;archange. Il passa rapidement en revue les documents pr&eacute;sents sur son bureau esp&eacute;rant y trouver un courrier du r&eacute;gent de sa maison. Aucune r&eacute;ponse, il soupira avant de s&rsquo;adosser &agrave; la rambarde entourant son bureau puis il plongea son regard sur la tapisserie couvrant l&rsquo;un des murs de la salle. Une &eacute;norme broderie repr&eacute;sentant son territoire, Nelium, la zone mini&egrave;re sud, sa fronti&egrave;re avec la maison de La Rigueur jusqu&rsquo;aux abords des territoires sauvages. Capel, sa r&eacute;gion qui s&rsquo;&eacute;tendra bient&ocirc;t de plusieurs lieues vers le sud, supposant qu&rsquo;un courrier du r&eacute;gent c&eacute;leste lui parvienne un jour. &nbsp;L&rsquo;archange aux cheveux d&rsquo;or s&rsquo;installa lentement dans son fauteuil, apr&egrave;s un long soupir exasp&eacute;r&eacute;, il saisit sa plume et retourna &agrave; ses devoirs.</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473148/QUI_QUE-1513027810.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Deux frangins, deux berrichons avec la volont&eacute; de transmettre des &eacute;motions, de cr&eacute;er&nbsp;des univers ou encore de simplement faire ce qui nous fait envie.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473786/6567351717109862863-1513273362.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;De droite &agrave; gauche, Alexandre, alias le petit broth, co-auteur, programmeur de l&rsquo;extr&ecirc;me, cr&eacute;atif et cr&eacute;ateur du jeu vid&eacute;o Initiation et L&#39;Ordre de Veiel. Au milieu, Coline,&nbsp;aussi belle que charmante, responsable design et autres fac&eacute;ties visuelles, cr&eacute;atrice de la marque Onomatopiaa. A gauche, David, allias le grand broth, auteur de Divine&nbsp;corruption pourvu d&#39;un&nbsp;BTS industriel&nbsp;en ad&eacute;quation avec ses ambitions&nbsp; et autres envol&eacute;es lyriques dignes des plus grands.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Regrouper sous l&#39;association Share Dreams Family, nous avons trois projets en cours :</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>- Divine corruption initi&eacute; par David, un roman fantasy sombre dont le premier tome est boucl&eacute; depuis peu. On trouve Alexandre &agrave; la co-&eacute;criture&nbsp;et &agrave; la correction &eacute;ditoriale ainsi que&nbsp;<a target="_blank" href="https://www.facebook.com/onomatopiaa/">Coline Chausse</a> au design (cr&eacute;atrice de la marque Onomatopiaa).</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Artwork r&eacute;alis&eacute; par </strong><a target="_blank" href="https://www.facebook.com/profile.php?id=100010350648184">MJ.Sovereign</a></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473134/artwork_B_and_W-1513019926.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>- <a target="_blank" href="https://www.facebook.com/OrdreDeVeiel/">L&#39;ordre de Veiel</a>, un jeu de plateau empruntant beaucoup aux jeux&nbsp;de r&ocirc;le papier. Un ma&icirc;tre du donjon affronte de 3 &agrave; 6 joueurs dans leur qu&ecirc;te contre les t&eacute;n&egrave;bres de la Crypte. On trouve Alexandre &agrave; l&#39;origine du projet et David &agrave; la cr&eacute;ation de l&#39;univers du jeu, du descriptif des armes et des personnages.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473132/LV_publication_FB-1513019724.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>- <a target="_blank" href="http://initiationthegame.com/">Initiation</a>, jeu vid&eacute;o narratif en parution sur Steam.</p><p>Projet initi&eacute; par Alexandre et support&eacute; par David.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473131/616x353-1513019660.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473358/pourquoi__dite-1513095939.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Pleins d&#39;espoir, nous avons envoy&eacute;&nbsp;notre r&eacute;cit &agrave; quelques maisons d&#39;&eacute;ditions. Notre joie fut immense lorsque les premiers retours positifs arriv&egrave;rent, elle s&rsquo;effa&ccedil;a d&egrave;s la premi&egrave;re lecture de contrat. Apr&egrave;s&nbsp;recherches,&nbsp;seuls quelques dizaines d&#39;auteurs vivent de l&#39;&eacute;criture en France. Contrats d&eacute;savantageux &agrave; compte d&#39;auteur, frais cach&eacute;s, pourcentage de ventes minime et ceux m&ecirc;me sur les ventes en ligne, prix de vente du livres en d&eacute;mat&eacute;rialis&eacute;&nbsp;aussi cher&nbsp;qu&#39;un format papier, bref, il n&#39;est pas ais&eacute; de se lancer dans l&#39;&eacute;criture.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; Cela est un constat g&eacute;n&eacute;ral concernant tous les projets cr&eacute;atifs que nous menons, voil&agrave;&nbsp;la raison qui nous pousse aujourd&#39;hui &agrave; mettre notre projet entre vos mains.</p>

À quoi servira la collecte

<p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Eh oui, &agrave; quoi? Bonne question, Monsieur le site KKBB :</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;David (des Rousseau Brother&#39;s), donc moi, le Monsieur qui vous &eacute;crit, recevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte afin de rembourser les investissements et de payer tout ce qui a &eacute;t&eacute; mentionn&eacute; (impression, envoie, marque page, poster, toussa, toussa).</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><u>Pourquoi pas sur le compte de l&#39;association Share Dreams Family?</u></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Car il est plus compliqu&eacute; pour nous de disposer des fonds de fa&ccedil;on libre afin d&#39;&ecirc;tre le plus r&eacute;actif possible.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473153/DC_marque_page-1513028735.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Dans un premier temps, rembourser l&rsquo;investissement pour la correction du manuscrit de 423 000 caract&egrave;res. Dans un second temps, financer l&#39;impression de 300 exemplaires et une partie de la promotion aupr&egrave;s des libraires.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Dans le co&ucirc;t est aussi pr&eacute;vu le prix de l&#39;envoie du livre papier ainsi que le pourcentage de KKBB.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Puis, pour finir, la marge d&eacute;gag&eacute;e&nbsp;servira &agrave; financer la suite de nos projets cit&eacute;s&nbsp;ci-dessus&nbsp;et surtout le tome 2 de Divine corruption.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><em>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Dans le cas b&eacute;ni o&ugrave; la collecte d&eacute;passerait la somme demand&eacute;e, le surplus servira &agrave; l&#39;impression d&#39;un plus grand nombre d&#39;exemplaires, par exemple 350 ou 400 ou 500 tirages au lieu des 300 initiaux. De mani&egrave;re &agrave; faire le maximum de promotion lors des salons et aupr&egrave;s des libraires.</em></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473370/DC_Graphique_KKBB-1513099819.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Calendrier provisoire :</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;D&egrave;s la concr&eacute;tisation du financement participatif le tome 1 partira en correction professionnelle (d&eacute;lai 1 mois environ). Une fois validation et mise en page termin&eacute;e (1 semaine de travail environ), le BAT du livre&nbsp;partira chez l&#39;imprimeur (2 semaines environ).</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Donc le KKBB devrait se terminer d&eacute;but f&eacute;vrier, &agrave; cela il faut rajouter deux mois avec une marge d&#39;erreur d&#39;un mois je suppose (pour l&#39;impression du livret et sa correction, pour les posters, etc).&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Petit rajout de d&eacute;lai : L&#39;acquisition du num&eacute;ro ISBN et le d&eacute;p&ocirc;t &agrave; la Bnf.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; En pr&eacute;visionnel, le tout devrait &ecirc;tre disponible courant mois de Mai 2018.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;<u>R&eacute;sum&eacute; :</u>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>- Fin KKBB en <strong>F&eacute;vrier</strong></p><p>- Correction jusqu&#39;&agrave; d&eacute;but <strong>Mars</strong></p><p>- Impression durant le mois de <strong>Mars</strong></p><p>- Marge de suret&eacute; durant le mois de <strong>Avril</strong></p><p>- Pr&eacute;vision premi&egrave;re pour mois de <strong>Mai</strong></p>

Choisissez votre contrepartie

2 €

Livraison estimée : mai 2018

Notre amour éternel et votre nom en remerciement dans le tome 1.

5 €

Livraison estimée : mars 2018

Toujours plus d'amour et un marque page Divine corruption à ajouter à votre collection plus la contrepartie précédente.

10 €

Livraison estimée : avril 2018

Le livre vous intéresse mais vous n'aimez pas le papier ? Le Ebook de Divine Corruption : Déviance en format PDF et Epub plus les contreparties précédentes.

15 €

Livraison estimée : mai 2018

Les premiers sont toujours les mieux servis (enfin c'est ce qu'on m'a dit)! Le livre pour 5 euros de moins pour les 20 premiers KissBankers. La formule pour ceux qui aiment le touché sensuel du papier. Le tome 1 de Divine corruption en format papier, cf. "Présentation détaillée du projet", plus les contreparties précédentes.
  • 19/20 disponibles

20 €

Livraison estimée : mai 2018

La formule pour ceux qui aiment le touché sensuel du papier. Le tome 1 de Divine corruption en format papier, cf. "Présentation détaillée du projet", plus les contreparties précédentes.

40 €

Livraison estimée : décembre 2018

Le tome 2 de Divine corruption lorsque celui-ci sera terminé, polie et lustré plus les contreparties précédentes.

60 €

Livraison estimée : décembre 2018

Un livret hors série inédit sur la vie terrestre de Nève pour ceux qui aiment aller au fond des choses, plus les contreparties précédentes.

80 €

Livraison estimée : mai 2018

Une affiche de la couverture au format A1 du livre plus la carte au format A3 pour égayer votre salon et toujours les contreparties précédentes.

100 €

Livraison estimée : avril 2018

Pack premium : Le triple deluxe - Trois Divine corruption tome 1 + Trois livrets hors-série + Trois marques pages + Trois posters A1 + L'ebook a partagé + Deux artworks en version digitale Pack à partager entres amis ou en famille.
  • 9/10 disponibles

150 €

Livraison estimée : mai 2018

Pack uber premium: Ajoutant deux forex A3 inédits que nous ferons réaliser par un artiste avec lequel nous collaborons (Shredderdima). Comprend aussi toutes les contreparties de 2 à 80 euros.
  • 5/5 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

200 €

Livraison estimée : avril 2018

Un repas pour deux personnes avec l'équipe de la Share Dreams Family (David, Alex, Coline) à l'Escale de Châteauroux où ce fameux grand homme et ancien président Nicolas Sarkozy à lui même déjeuné. Remise en main propre de toutes les autres contreparties de 2 à 80 euros. Date modulable bien évidemment.
  • 0/2 disponible