SHITET

Aidez-nous à éditer le livre photographique SHITET de Vittorio Bergamaschi !

Visuel du projet SHITET
Réussi
79
Contributions
03/07/2019
Date de fin
5 965 €
Sur 5 940 €
100 %

SHITET

<p>L&rsquo;Albanie est l&rsquo;oubli&eacute;e de l&rsquo;Europe. Longtemps, elle en est rest&eacute;e le pays le plus ferm&eacute;, le plus isol&eacute;.&nbsp;En s&rsquo;y rendant, Vittorio Bergamaschi pensait retrouver&nbsp;l&rsquo;empreinte d&rsquo;un pass&eacute; r&eacute;volu inscrite dans le paysage et particuli&egrave;rement celle laiss&eacute;e par la p&eacute;riode communiste.</p> <p>De ce pass&eacute;, il n&rsquo;a trouv&eacute; que peu de traces en Albanie tant la rage de destruction dans les ann&eacute;es 90, s&rsquo;est efforc&eacute;e d&rsquo;effacer&nbsp;tout ce qui rappelait la collectivisation : b&acirc;timents institutionnels, coop&eacute;ratives et m&ecirc;me parfois &eacute;coles. Il a &eacute;t&eacute; confront&eacute; &agrave; un pr&eacute;sent absolu, &agrave; la fois volontairement amn&eacute;sique et d&eacute;nu&eacute; de projet visible, qui l&rsquo;a fascin&eacute; bien plus que les reliques du communisme.&nbsp;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593961/DSCF3079-1557745693.jpg" width="100%" /></p> <p>Ces photos ont &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;es entre 2016 et 2018, principalement dans la r&eacute;gion c&ocirc;ti&egrave;re, la plus dynamique &eacute;conomiquement, surtout gr&acirc;ce &agrave; la manne touristique. Un terrain vivant, en mutation, o&ugrave; les contradictions de ce pays sont les plus visibles. Dans ces ruines r&eacute;centes, pass&eacute; et futur proches se m&ecirc;lent dans un pr&eacute;sent ambigu, dans une confusion qui d&eacute;fie la lin&eacute;arit&eacute; du temps. Vittorio Bergamaschi nous livre un portrait du pays fond&eacute; sur une impression de fragilit&eacute;, de pr&eacute;carit&eacute;, o&ugrave; le hasard, plus qu&rsquo;ailleurs, semble se jouer des analyses et des pronostics, o&ugrave; l&rsquo;on ne sait jamais si le construit est encore inachev&eacute; ou d&eacute;j&agrave; d&eacute;labr&eacute;.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593963/SHITET_Bergamaschi-20-1557746133.jpg" width="100%" /></p> <p>Dans ces sites d&rsquo;o&ugrave; l&rsquo;humain est absent - l&rsquo;&eacute;migration massive vers la Gr&egrave;ce a vid&eacute; les campagnes - une nature ch&eacute;tive et malmen&eacute;e tente de reconqu&eacute;rir laborieusement quelques parcelles du terrain occup&eacute; par le b&eacute;tonnage. Ces esquisses de b&acirc;timents, ces vell&eacute;it&eacute;s d&rsquo;am&eacute;nagements &eacute;voquent parfois des objets trouv&eacute;s dont la fonction et le sens demeurent &eacute;nigmatiques.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593962/SHITET_Bergamaschi-56-1557745908.jpg" width="100%" /></p> <p>Il y a en effet quelque chose de surr&eacute;aliste dans le spectacle qui s&rsquo;offre &agrave; nous, reflet de l&rsquo;histoire chaotique de ce pays, faite de convulsions r&eacute;p&eacute;t&eacute;es, d&rsquo;instabilit&eacute; chronique, o&ugrave; toute tentative d&rsquo;organisation est vite rejet&eacute;e come un corps &eacute;tranger, o&ugrave; le pouvoir central, quel qu&rsquo;il soit, a toujours pein&eacute; &agrave; s&rsquo;imposer sur l&rsquo;ensemble du territoire. Il y a de m&ecirc;me quelque chose de kafka&iuml;en dans ces paysages de ciment et d&rsquo;herbes folles qui semblent r&eacute;sulter de l&rsquo;application aveugle de r&egrave;glements incompr&eacute;hensibles, abandonn&eacute;s en cours de route parce qu&rsquo;ils &eacute;taient devenus obsol&egrave;tes et absurdes aux yeux de ceux - m&ecirc;mes qui &eacute;taient charg&eacute;s de les appliquer.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593965/SHITET_Bergamaschi-2-1557746185.jpg" width="100%" /></p> <p>&laquo;&nbsp;Shitet&nbsp;&raquo;&nbsp;: &laquo;&nbsp;A vendre&nbsp;&raquo;. Cette expression, placard&eacute;e un peu partout, tiendrait-elle lieu de devise nationale&nbsp;? L&rsquo;Albanie, un pays &agrave; vendre&nbsp;? Le &laquo;&nbsp;Pays des Aigles&nbsp;&raquo;, la patrie de Skanderberg, le h&eacute;ros fondateur, n&rsquo;est-elle plus qu&rsquo;un terrain vague&nbsp;? Le pays des coupures d&rsquo;eau et d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute;, des luxueuses Mercedes cahotant sur des routes d&eacute;fonc&eacute;es, des trous b&eacute;ants dans les rues parce que les plaques d&rsquo;&eacute;gout ont &eacute;t&eacute; vol&eacute;es et revendues au poids du m&eacute;tal, des bunkers pill&eacute;s et abandonn&eacute;s le long des c&ocirc;tes par dizaines de milliers apr&egrave;s le r&egrave;gne hallucinant d&rsquo;Enver Hoxha&nbsp;?</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579871/DSCF3094-1553075345.jpg" width="100%" /><br /> Pourtant, &agrave; y regarder de plus pr&egrave;s, c&#39;est-&agrave;-dire plus loin, par del&agrave; le ciment qui s&rsquo;effrite et le terrain &eacute;ventr&eacute; du premier plan, la beaut&eacute; des montagnes, l&rsquo;&eacute;clat bleu de la mer et du ciel, la po&eacute;sie des &icirc;les laissent deviner, l&agrave;-bas, comme une promesse &agrave; laquelle on veut encore croire. Un d&eacute;cor idyllique comme une invitation.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593970/SHITET_Bergamaschi-15-1557746615.jpg" width="100%" /></p> <p>Vittorio Bergamaschi ne nous offre pas un portrait n&eacute;gatif, une vision politique d&eacute;sesp&eacute;rante. Plut&ocirc;t un portrait en suspend, contradictoire, d&eacute;pourvu d&rsquo;intention. Il faut ici se d&eacute;prendre de tout jugement, de toute sp&eacute;culation sur l&rsquo;avenir, se laisser porter par une sorte de beaut&eacute; fragile, impr&eacute;visible, une po&eacute;sie de l&rsquo;absurde, le surgissement inentamable d&rsquo;une &eacute;nergie vitale.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Jean-Christian Fleury</p>

À quoi servira la collecte

<p>En participant &agrave; ce projet d&#39;&eacute;dition du livre SHITET de Vittorio Bergamaschi, vous aidez &agrave; faire exister ce travail sous la forme d&#39;un livre&nbsp;aux &eacute;ditions <a href="http://transphotographic.com/home/index" target="_blank">Trans Photographic Press</a>, France.</p> <p>Le budget minimum du livre (fabrication, droits d&#39;auteur, graphisme, suivi de l&#39;impression&hellip;) est de 13.200 euros pour 500 exemplaires du livre.</p> <p>Nous disposons, la maison d&#39;&eacute;dition et moi-m&ecirc;me, de 7.700 euros en fonds propres.</p> <p>Pour pouvoir lancer la fabrication du livre et payer les premiers fournisseurs (le projet graphique et la mise en page, l&#39;imprimeur en Italie, l&#39;acheminement des livres)&nbsp;<strong>il nous manque 5.500 euros nets &agrave; rassembler.</strong></p> <p>Alors pourquoi 5.940 euros comme objectif de collecte ?</p> <p>Nous devons reverser sur cette somme 440 euros &agrave; KissKissBankBank repr&eacute;sentant les commissions sur les projets r&eacute;ussis et les frais bancaires.</p> <p>Toutefois, si la collecte d&eacute;passait cette somme, ce qui serait formidable, nous pourrons opter pour une couverture sur toile Cialux Blanche et 250 copies suppl&eacute;mentaires...</p> <p><strong>C&#39;est donc la derni&egrave;re ligne droite pour ce beau livre et c&#39;est pourquoi votre soutien est essentiel !</strong></p> <p>Alors, merci,&nbsp;merci<strong>,&nbsp;</strong>merci de votre contribution &agrave; cette belle aventure !</p> <p>&Agrave; tr&egrave;s bient&ocirc;t !!!</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>LES CARACTERISTIQUES DU LIVRE :</strong></p> <p>Format :&nbsp;23 x 27 cm &agrave; l&#39;italienne</p> <p>104 pages imprim&eacute; en&nbsp;quadri sur&nbsp;170 g.</p> <p>Livre reli&eacute;, couverture papier couch&eacute; 150 g + pelliculage mat</p> <p>Prix public : 38 euros</p> <p><strong>CALENDRIER :</strong></p> <p>Juillet 2019 : Finalisation de la&nbsp;maquette du livre</p> <p>Fin juillet/Ao&ucirc;t&nbsp;2019 : Impression et fa&ccedil;onnage&nbsp;</p> <p>Septembre 2019 : Livraison</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Les formations photo propos&eacute;es dans certaines controparties auront lieu &agrave; Paris, aupr&egrave;s de l&#39;organisme <a href="https://www.stagephotoparis.fr" target="_blank">StagePhotoParis</a></strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux