Nouvelle formule de S!CK magazine, le numéro AKIRA !

Un mag pop-culture indépendant et sans publicité

Visuel du projet Nouvelle formule de S!CK magazine, le numéro AKIRA !
Réussi
339
Contributeurs
11/10/2020
Date de fin
1 008 prév.préventes
Sur 100
1008 %
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française
Média
indépendant

Nouvelle formule de S!CK magazine, le numéro AKIRA !

S!CK, c’est un média indépendant dédié au monde merveilleux de la culture pop. C’est aussi une revue de 150 pages unique en son genre, qui dégouline d’analyses cinéma, gaming, séries et musique. Après 14 numéros, la rédaction a aujourd’hui besoin de vous pour passer à la vitesse supérieure ! L’idée ? Lancer avec vous, notre magazine le plus ambitieux à ce jour : le numéro AKIRA !

 

Lancé le 21 décembre 2012 (date de la supposée apocalypse), S!CK a su rester fidèle à ses principes : créer un média passionné, indépendant et qualitatif, dont la ligne éditoriale ne serait pas guidée par l’appat du gain ni par une agence de pub déguisée. Voilà pourquoi nous avons fait le choix il y a très longtemps de faire de S!CK un média sans publicité. Pour faire simple, S!CK ne répond qu’à ses lecteurs. Pas d’actionnaire, pas d’investisseur, pas d’intermédiaire. 

 

Notre volonté ? Aborder la pop-culture comme un sujet transversal, qui ne serait pas limité par un genre, un sous-genre, ni même par un médium. Pour aller au bout de cette démarche, nous avons décidé d’abolir les barrières en créant une maquette fluide. Pas de section qui divise le cinéma, les séries, ou le monde du gaming. Les long-formats, analyses de scènes cultes et jeux indépendants côtoient les dernières sorties musique et les bandes originales mythiques. L’idée étant de tracer un lien entre les oeuvres, trouver des dénominateurs communs, ou bien apporter un regard alternatif sur un film, un jeu ou une série.

 

 

 

// Le numéro AKIRA

Durant de long mois, on s’est plongé dans les entrailles cyberpunk du chef-d’oeuvre de Katsuhiro Otomo. AKIRA, c’est une obsession, c’est une apocalypse, c’est un big bang qui a mis K.O le monde des mangas, de l’animation, et de la pop culture en général. Pour notre dossier, nous avons donc décidé d’aborder cette oeuvre ô combien mythique sous l’angle de la dualité. Celle entre Tetsuo et Kaneda (forcément), mais aussi entre la beauté et la dévastation. L’humanisme et le cyberpunk. La phobie du nucléaire et l’espoir d’un meilleur lendemain…

>

Au sommaire de ce dossier de 60 pages, on retrouve (entre autres) :

- Une revisite du manga sous l’angle de la destruction dans « Atom Bomb Baby », un long-format qui oscille entre les traces de la phobie du nucléaire, et une véritable fascination pour les paysages de dévastation. 

- Plongez dans la fracture de la société de Néo-Tokyo, qui est à bien des égards le reflet du Japon et de son Histoire jonchée de traumatismes.

- Vous découvrirez la singularité de ce que l’on appelle « le cyberpunk à la japonaise », et pourquoi AKIRA en reste le fer-de-lance.

- On revient également sur « le style Otomo » et plus particulièrement de toute la cinématographie qui anime les planches du maître.

- Puis « La Tragédie d’un fils Prodige » vous emmènera dans les entrailles de Tetsuo, le prophète déchu d’Otomo.

 

 

 

// Nouveau design et cover exclusive

 

Pour accompagner ce sujet apocalyptique, la direction artistique du magazine a elle aussi évolué. Pour faire simple, on a plus ou moins fait table rase ! Sans perdre l’esthétique singulière de notre revue, la nouvelle mise en page multiplie les partis-pris visuels. 

 

Ces derniers sont introduits par une oeuvre exclusive de l’artiste Aleksey Rico, qui sert de couverture à ce quinzième numéro ! L’artwork inédit sera imprimé en recto / verso, traversera la tranche du magazine, et s’exprimera sur une couverture qualitative et épurée… Toujours sans aucune ligne de texte !

 

 

// De nouvelles rubriques

 

Le lifting n’est pas seulement esthétique, puisqu’il s’accompagne d’une flopée de longs formats, qui s’intéressent autant aux sorties du présent qu’aux oeuvres cultes. Parmi eux, de nouvelles rubriques comme « Histoire d’une fin » qui revient sur le plan final d’un film ou d’une série, ou « Lyrics au Scalpel » qui décortique les couplets les plus puissants de l’Histoire du hip-hop. Ces dernières s’ajoutent à nos rubriques emblématiques comme « Plan Culte », « Dans le générique », « Histoire d’un clip », « Zapping », « Tracklist de l’infini » ou encore « Du son dans les veines » qui explore les bandes originales les plus emblématiques. 

>

Dans la suite du sommaire de ce numéro, on retrouve aussi :

- Une longue réflexion sur la phobie de l’autre dans Last of Us 2, et sa manière inédite d’utiliser le médium du jeu vidéo pour nous plonger de l’autre côté du miroir

- On questionne l’héritage du cyberpunk et notamment de Philip K. Dick dans Westworld

- Le « Plan Culte » décortique la maîtrise de David Fincher dans le final traumatique de Seven

- On s’est plongé dans Kick I, l’album (passionnant) d’Arca qui s’appuie sur l’esthétique transhumaniste pour questionner les limites du corps. 

- Vous retrouverez le vrai sens de l’horreur japonaise dans la série Ju-On, qui a ressuscité le cauchemar de The Grudge

- Enfin, vous découvrirez également des dizaines de critiques / analyses sur Tenet, Ghost of Tsushima, les musiques du premier Tron, Snowpiercer, Street of Rage 4, la renaissance des jeux Tony Hawk, le générique de Lost, et bien d’autres surprises.

 

 

 

// La collection S!CK

 

Depuis sa création, S!CK c’est aussi 14 numéros de 150 pages. 14 couvertures exclusives, pour 14 sujets qui brassent le spectre de la culture pop de long en large. Dans l’ordre décroissant, on retrouve les numéros Tony Hawk, Friday the 13th, Keanu Reeves, Mortal Kombat, Hannibal Lecter, Jackie Chan, Crash Bandicoot, Futurama, X-Files, Silent Hill, Jim Carrey, Joker, Malcolm in the Middle et Evil Dead !

 

 

 

// Pourquoi une campagne ?

 

Lorsque nous avons posé les bases du magazine en 2017, l’idée était déjà de s’échapper du modèle de rémunération basé sur la publicité. Nous voulions également créer un magazine à tirage limité, uniquement distribué sur notre site web. À ce moment-là, beaucoup nous ont dit que c’était du suicide. Mais nous y avons cru, et nos lecteurs aussi. 14 numéros plus tard, votre importance est plus capitale que jamais dans la survie de S!CK. Les difficultés du secteur papier, la crise sanitaire, et le choix de se passer de la publicité font que l’on a plus que jamais besoin de votre soutien pour continuer à défendre notre vision de la presse culturelle !

À quoi servira la collecte

En précommandant le numéro AKIRA sur KissKissBankBank, vous participez à la pérennisation d’un modèle encore marginal. Vous nous permettez aussi d’éviter la surproduction en imprimant la juste dose de magazines. Enfin, vous octroyez à S!CK la possibilité de s’inscrire de manière durable dans le paysage de la presse alternative en France.

Choisissez votre contrepartie

Épuisé

Double Meurtre à Néo-Tokyo

20 €

Livraison estimée : octobre 2020

Une série de meurtres sanglants frappe la métropole cyberpunk de Néo-Tokyo. Il semblerait que le tueur ait été repéré avec une machette ensanglantée, et un masque de hockey... Le soir venu, un colis suspect vous attend devant votre porte. À l'intérieur, vous y trouverez : - S!CK #015 (Le numéro Akira) - S!CK #013 (Le numéro Friday the 13th) - Deux marques pages exclusifs - Votre nom dans le numéro 15 de S!CK - Livraison offerte en France (enveloppes bulle)
  • 30 contributeurs
  • 0/30 disponible

Découverte de l'atome

20 €

Livraison estimée : octobre 2020

Après une longue période d'errance dans les ruines de Néo-Tokyo, vous faites une découverte qui s'apprête à changer le cours de votre existence. Sous les gravas, vous trouvez également un deuxième artefact plus ancien, qui semble appartenir à une civilisation passée... Vous tendez le bras, et ramassez : - Le #015 de S!CK - Le #014 de S!CK - Deux marques page exclusifs - Votre nom dans S!CK #015 - Livraison gratuite en France (enveloppes bulle)
  • 30 contributeurs
  • 0/30 disponible