Sors-toi les droits !

Aidez-nous à finaliser notre documentaire "Sors-toi les droits" et à le diffuser largement !

Visuel du projet Sors-toi les droits !
Réussi
140
Contributions
02/06/2017
Date de fin
6 631 €
Sur 5 000 €
132 %

Sors-toi les droits !

<p> <img alt="Merci_a__tous-1495451737" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/426185/Merci_a__tous-1495451737.png"></p> <p> <strong>Vous êtes géniaux ! Grâce à vous, nous pouvons terminer le film !  A présent, nous souhaitons le diffuser le plus largement possible :</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Si la campagne atteint 7 000 €</strong> : nous financerons une campagne RP dédiée au projet ! Quelques jours avant les législatives, nous avons les moyens de faire du bruit et de faire connaître des projets comme <a href="http://mavoix.info/" target="_blank">mavoix</a> ou <a href="https://www.parlement-et-citoyens.fr/" target="_blank">parlement &amp; citoyens</a>, qui vont avoir un réel impact sur la composition de notre assemblée nationale !</p> <p>  </p> <p> <strong>Si la campagne atteint 10 000 € </strong>: nous développerons un kit pédagogique en ligne à destination des enseignants pour leur cours d'éducation civique. Le but est de faire connaître les grands enjeux de notre démocratie et familiariser les nouvelles générations aux civic tech. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Gif-1495535180" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/426736/GIF-1495535180.gif"></p> <p>  </p> <p> Le documentaire <strong>"Sors-toi les droits"</strong> invite le citoyen à <strong>repenser sa place dans notre système politique </strong>et lui présente les <strong>civic tech</strong> qui lui permettront d'y parvenir.</p> <p>  </p> <p> <strong>AIDEZ-NOUS A FAIRE DU BRUIT !</strong></p> <p>  </p> <p> <img alt="Le_projet_1-1494512104" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422641/Le_Projet_1-1494512104.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>Sors-toi les droits - </strong><em>la démocratie ne va pas se faire toute seule </em></p> <p>  </p> <p> Au sortir d'une élection présidentielle polluée par les affaires et les fake news, l<strong>a démocratie et notre classe politique n'en finissent plus de sombrer</strong>. Aujourd'hui, la confiance nécessaire entre citoyens et représentants a totalement disparue. </p> <p>  </p> <p> Comment recréer ce lien ? Doit-on changer de système politique ? <strong>Quelle place le citoyen est-il en droit d'exiger</strong> au vu de la situation et des nouveaux outils numériques émergents ? </p> <p>  </p> <p> Des grandes réflexions théoriques aux étapes de création d'une <strong>intelligence collective</strong>, des plateformes de participation aux <strong>débats physiques dans les territoires</strong>, <em>"Sors-toi les droits !</em>" part à la rencontre de <strong>ces civic tech</strong> qui ont choisi de se battre, nourrissent notre libre arbitre et tentent de <strong>réinventer la politique</strong>. </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F_yNfJHfoLTs%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D_yNfJHfoLTs&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F_yNfJHfoLTs%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <img alt="5_---1494511898" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422637/5_---1494511898.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>CHAPITRE 1 : Représentation</strong></p> <p> Depuis deux siècles, nous sommes en <strong>démocratie représentative</strong>. Pourtant, le rapport entre citoyens et représentants évolue et il semblerait que nous redécouvrions que <strong>d'autres formes politiques existent</strong>.   </p> <p>  </p> <p> <strong>CHAPITRE 2 : Démocratie locale &amp; périmètre démocratique</strong></p> <p> Le renouveau de la démocratie a déjà commencé au niveau <strong>local</strong>. C'est vivant, ça fourmille d'idées mais dans quel <strong>périmètre de participation</strong> une prise de décision est-elle juste ?</p> <p>  </p> <p> <strong>CHAPITRE 3 : Constitution &amp; contre-pouvoirs</strong></p> <p> La constitution française de 1958, écrite par et pour le général de Gaulle <strong>n'est plus adaptée au monde transversal dans lequel nous vivons</strong>. À l'heure d'internet et des grands défis climatiques, quelle place le <strong>citoyen</strong> doit-il prendre dans nos institutions ? Quels <strong>contre-pouvoirs </strong>pourrait-on ériger ? </p> <p>  </p> <p> <strong>CHAPITRE 4 : Intelligence collective</strong></p> <p> Le principal défi de la démocratie participative et de certaines civic tech est <strong>l'agrégation d'avis individuels et sa transformation en une intelligence collective lisible et légitime.</strong> Mais pas d'inquiétude, ça va le faire.</p> <p>  </p> <p> <strong>CHAPITRE 5 : Médias &amp; libre arbitre</strong></p> <p> Il n'existe pas de bonne démocratie sans un peuple éclairé. Alors, que faire pour éviter les fake news, les bulles de filtres et <strong>développer notre libre arbitre</strong> ? S'instruire ? Débattre ? Écouter l'autre ? Sacré programme en 2017 ! </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran_2017-05-11_a__12.56.37-1494500344" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422526/Capture_d_e_cran_2017-05-11_a__12.56.37-1494500344.png"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Prota_1-1494511916" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422638/Prota_1-1494511916.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>Loïc Blondiaux</strong></p> <p> Professeur de Science Politique à Paris I, chercheur au CESSP, directeur de publication de la revue <em>Participations</em>, Loïc est un des <strong>papes de la démocratie participative</strong> en France. Un éclairage précieux. </p> <p>  </p> <p> <strong>Armel Le Coz</strong></p> <p> Armel est un des pionniers des civic tech en France. Nous l'avons suivi en région Centre - Val de Loire avec l'élu régional <strong>Charles Fournier </strong>pour expérimenter le programme "<strong>Territoire Hautement Citoyens</strong>" visant à remettre de la démocratie au niveau local.</p> <p>  </p> <p> <strong>Jean Massiet</strong></p> <p> Fondateur d'<em>Accropolis</em>, youtubeur et professeur de droit constitutionnel, Jean décrypte l'actualité politique en direct sur les réseaux sociaux.</p> <p>  </p> <p> <strong>Judith Ferrando </strong></p> <p> Spécialiste de la concertation publique, le métier de Judith est de <strong>faire émerger de l'intelligence collective.</strong> Alors, avec un groupe, elle y arrive facilement, mais à 67 millions ? On lui a demandé ! </p> <p>  </p> <p> <strong>Parlement &amp; Citoyens</strong></p> <p> Cyril Lage, Colline Vanneroy et Nicolas Patte travaillent chez Cap Collectif, une civic tech qui édite une <strong>plateforme d'intelligence collective</strong>, et porte le projet Parlement &amp; Citoyens, visant à <strong>co-construire les lois entre citoyens et parlementaires.</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Florent Guignard</strong></p> <p> Florent est le président de "<strong>Démocratie Ouverte",</strong> un collectif rassemblant <strong>les civic tech françaises et assurant leur mise en réseau et leur promotion.</strong> Il est également le fondateur de <em>Ledrenche</em>, un journal de débat qui nous permet de nous forger notre propre opinion, et de développer notre sens critique. </p> <p>  </p> <p> <strong>Open Government Partnership</strong></p> <p> En novembre, Paris recevait pendant deux jours l'OGP, la grande Mecque de la démocratie participative et des gouvernements ouverts. On a pu y échanger avec <strong>Cyril Dion</strong> (réalisateur de "Demain, le film", fondateur du mouvement "Colibris"), <strong>Stéphane Paoli </strong>(journaliste France Inter), ou encore <strong>Clément Mabi </strong>(Maître de conférences à l'Université de Compiègne)</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran_2017-05-11_a__12.54.24-1494500573" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422527/Capture_d_e_cran_2017-05-11_a__12.54.24-1494500573.png"></p> <p>  </p> <p> <img alt="L_e_quipe_1-1494511929" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/422639/L_e_quipe_1-1494511929.png"></p> <p>  </p> <p> Depuis 5 ans, l'agence de communication <a href="http://www.adesias.fr" target="_blank">adesias</a> s'investit pour <strong>une démocratie plus participative et plus transparente</strong>.</p> <p>  </p> <p> <strong>Eric Baille</strong>, co-fondateur de l'agence et réalisateur du documentaire, est membre du collectif <a href="http://democratieouverte.org/" target="_blank">démocratie ouverte</a>, rassemblant <strong>les civic tech françaises et assurant leur mise en réseau et leur promotion. </strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Jeremy Toix</strong>, cadreur du documentaire, est également investi dans les questions de démocratie, et a couvert Nuit Debout en 2016.</p> <p>  </p> <p> Au contact de ces acteurs engagés, l'agence <a href="http://www.adesias.fr" target="_blank">adesias</a> a décidé de <strong>réaliser un documentaire mettant en lumière ces civic tech et leur valeur ajoutée pour notre société.</strong></p> <p>  </p> <p> Ce film invite donc le citoyen à <strong>repenser sa place dans notre système politique </strong>et lui présente les outils et civic tech qui lui permettront d'y parvenir.</p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> Depuis le lancement du projet en novembre 2016, toute l'équipe de production d'adesias est <strong>bénévole et a pris sur ses soirs, ses week-ends, et ses journées de travail pour faire avancer ce beau projet que nous considérons d'intérêt général.</strong></p> <p>  </p> <p> Notre studio d'enregistrement Studio VOA, partenaire historique de l'agence, a également aidé gracieusement à l'enregistrement de la voix-off.</p> <p>  </p> <p> <strong>Mais aujourd'hui, pour terminer ce projet, nous avons besoin de vous ! </strong></p> <p>  </p> <p> Certaines compétences nécessitent des moyens que nous n'avons pas en interne : </p> <p>  </p> <p> - Mixage son : 1 000 €</p> <p> - Etalonnage : 1 000 € </p> <p> - Diffusion médias : 2 600 €</p> <p> - Commission Kisskissbankbank : 400 €</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux