Soutenez la naissance de La violence des riches - version post-Macron !

Adieu Bettencourt, ciao Dassault et bonjour la "revanche des pauvres" : Soutenez la violence des riches 2, version Avignon post-macron !

Visuel du projet Soutenez la naissance de La violence des riches - version post-Macron !
Échoué
8
Contributeurs
16/07/2018
Date de fin
230 €
Sur 2 500 €
9 %

Soutenez la naissance de La violence des riches - version post-Macron !

La violence des riches est la première adaptation théâtrale des travaux des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot sur les inégalités et les "riches".

 

Depuis mars 2017, nous avons joué près de 40 fois le spectacle devant des salles quasiment toujours pleines de personnes pour qui la violence des riches n'est pas une fatalité, avec, pour la plupart des gens, le sentiment à la fin du spectacle de ne pas être seul.e, d'être reboosté.e, d'être en mesure de résister et de proposer des alternatives.


L'équipe artistique au plateau est composée de Malkhior, Grégory Cinus et Louise Wailly (photo ci-dessous), en alternance avec Lyly Chartiez-Mignauw.

Le metteur en scène est Guillaume Bailliart, l'auteur de l'adaptation Stéphane Gornikowski.


Depuis la création de la première version, la donne a cependant changé : l'arrivée d'Emmanuel Macron à la tête de la France a marqué une série d'attaques (symbolisée par la fin de l'impôt de solidarité sur la fortune) contre le modèle social français. Plus largement, en France, en Europe et dans le monde, les inégalités entre riches et pauvres continuent de s'accroître (cf. le graphique montrant l'évolution de la part du revenu national des 10% les plus riches dans divers pays du monde). Cela génère en retour diverses réactions dont une adhésion croissante à l'extrême-droite en Europe.



 

Nous souhaitons donc, pour notre nouvelle participation au Festival d'Avignon (toujours un défi humain et financier pour une jeune compagnie), proposer une version actualisée du spectacle, tenant compte des changements intervenus, proposant de nouvelles analyses et laissant une place accrue à la question de notre capacité à agir face à cette violence des riches. Cette version inédite sera proposée pour la première fois à Avignon, avant, nous l'espérons, de tourner dans les différentes régions françaises, en Belgique et, pourquoi pas, en Suisse ? 

À quoi servira la collecte

La collecte sera versée entièrement à la compagnie Vaguement compétitifs. Elle servira d'abord à renouveler et remettre à neuf une scénographie passablement fatiguée par la mise en oeuvre des 40 premières dates. Plus largement, elle permettra de financer la préparation et la mise en oeuvre du Festival d'Avignon : 
 

- les éléments de décor et de scénographie dont certains ne peuvent plus être utilisés (bureaux sur mesure, poteaux métalliques) (800) ;
 

- le transport du matériel et de l'équipe artistique vers et depuis Avignon (1150 euros) ;
 

- les frais et matériels de communication (550 euros).
 

Si nous dépassons notre objectif, nous consacrons l'argent supplémentaire pour jouer en autonomie des dates dans des territoires dépourvus d'équipements culturels (ex : milieu rural), des régions où nous n'avons pas encore joué (ex : Nouvelle Aquitaine, Bretagne, Pays de Loire..), ou des villes dans lesquelles nous avons été censurés - malgré l'intérêt de programmateurs.

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Un bisou de l'équipe et votre nom sur la liste des remerciements

5 euros ou plus, c'est super ! On a envie que ce projet soit soutenu par beaucoup de gens, qu'il soit véritablement populaire. D'ores et déjà, merci !

Pour 10 €

Un badge de Vaguement compétitifs ou de La violence des riches (+ 1 bisou)

Vous pouvez compter sur nous pour de jolis badges avec des images ou des slogans bien sentis, comme on dit
  • Contributeurs : 3

Pour 30 €

Une invitation au spectacle avec tout ce qui précède

On vous invite au spectacle !
  • Contributeurs : 2

Pour 50 €

Un apéro avec l'équipe plus tout ce qui précède

Bière, vin, soft ou eau minérale gazeuse enrichie en je-ne-sais-quoi, on est ouvert.e.s à partager le verre qui vous plaira, le soir du spectacle. On commencera par un, on verra où ça nous ménera..

Pour 100 €

Un livre dédicacé et une affiche sérigraphiée

On n'est pas féru.e.s de consommation, mais on vous propose de repartir avec un livre d'utilité publique (qu'on essaiera de faire dédicacer si ça vous dit ?) et une super affiche sérigraphiée du spectacle !

Pour 150 €

Un repas avec l'équipe en plus de tout le reste !

A ce niveau, on peut vraiment carrément vous inviter à manger un bon repas, préparé par nos soins ou vous emmener au restau. Avec un peu de chance et le hasard, on conviera peut-être des sociologues à notre table, qui sait ?

Pour 1 000 €

On vient jouer la violence des riches près de chez vous en plus de tout le reste

A ce stade, on vient carrément jouer la petite forme de la violence des riches, appelée "La violence des riches près de chez vous", avec deux comédien.ne.s au plateau !

Faire un don

Je donne ce que je veux