Soutenez le développement d'un bidonville de Rangoon !

Le bidonville du Ward 67, ses habitant.e.s : sa richesse !

Visuel du projet Soutenez le développement d'un bidonville de Rangoon !
Réussi
34
Contributeurs
11/11/2018
Date de fin
10 463 €
Sur 10 000 €
105 %

Soutenez le développement d'un bidonville de Rangoon !

Qu'est-ce que le Ward 67 ?

Le contexte

Le Myanmar, et plus particulièrement  sa plus célèbre ville Yangon, connaît une crise migratoire sans précédent. Le pays est régulièrement touché par des catastrophes écologiques obligeant sa population à migrer vers les villes où l’illusion d’une vie meilleure apparaît comme l’unique espoir pour se reconstruire.

En 2008, le cyclone Nargis s’abat sur la région de l’Irrawady. Autour de 200 000 morts. Des centaines de milliers de birman.e.s se retrouvent sans toit, sans famille, sans terre. Pour survivre, ces femmes, hommes et enfants prennent la route vers Yangon afin d’y trouver un terrain habitable. C’est dans ce contexte qu’est né le bidonville du Ward 67. Aujourd’hui peuplé de 20,000 habitant.e.s, le bidonville est l’un des plus importants de la ville.

Sa situation informelle écarte les habitant.e.s de ce bidonville des dynamiques économiques et sociales de Yangon. Perçu comme un poids par la municipalité, le bidonville est abandonné  à lui-même et ce sont ses propres habitant.e.s qui prennent en main leur survie.

Le lieu 

Située dans la capitale économique de la Birmanie, Yangon. Le bidonville du Ward 67 se trouve dans le township de Dagon Seikkan, au Sud-Est de la ville.

On y recense 4,000 foyers pour 20,000 habitants, c’est une ville dans la ville !

Malgré l’environnement insalubre dans lequel vivent ses habitant.e.s : pollution par les déchets, inondations notamment en période de mousson, manque d’électricité et eau potable, maisons construites avec des matériaux bas de gamme, sur des pilotis pour éviter les inondations, etc., 
...ce n’est pas pour autant que la vie s’est arrêtée !

On y retrouve des petits restaurants localement nommés “Tea house”, marchés, échoppes de fortune, etc. Les habitant.e.s ont su transformer leur quartier en lieu de vie. Toutefois, les infrastructures nécéssaires à la santé manquent encore dans le Ward 67, de même pour la question de l'accès à l'éducation (écoles trop lointaines ou chères) qui conduit souvent les enfants à abandonner l'école bien trop tôt.

Ses habitant.e.s 

Les habitant.e.s du bidonville sont un exemple de survie et d’adaptation.

Livrées à eux-mêmes, ils ont sû s’adapter aux conditions insalubres du Ward 67 et se débrouiller, sans l’intervention extérieure de la municipalité ou presque. Des groupes solidaires se sont créés et les femmes en sont bien souvent à la tête !

Forces de courage et vecteur de changement, les femmes du Ward 67 sont les premières à participer au développement local de leur quartier. Avec elles, nous souhaitons faire progresser le bidonville, en faire un univers sain et vivable où ces migrant.e.s pourront se reconstruire sereinement dans un environnement favorable.

Le projet / l'action de Green Lotus

Green Lotus (ONG) intervient depuis 1 an au sein du bidonville du Ward 67.

Ce projet de 3 ans est né avec la volonté de permettre une résilience urbaine pour ses habitant.e.s. En effet, malgré leur fuite vers Rangoon, les habitant.e.s sont encore une fois soumis aux impacts du changement climatique. Les catastrophes à répétition compliquent leur survie et les obligent à développer de nouvelles pratiques pour s’adapter aux possibles catastrophes.

Green Lotus a la volonté d'être au service de cette communauté et de laisser ses habitant.e.s être les acteurs de leur émancipation. L’approche est participative, et il s'agit bien plus d'émancipation que d'aide humanitaire.

Les bidonvilles sont des pépites en ressources humaines ! Nombreux sont les habitant.e.s à la recherche de nouveaux revenus. Notre objectif est de créer avec eux des micro-entreprises focalisées sur les enjeux écologiques : déchets, énergie, eau, agriculture... 

Green Lotus apporte ses connaissances et ses réseaux dans les domaines de l’écologie et du green business.

Plusieurs objectifs : améliorer leurs moyens de subsistance, avoir la possibilité de rénover leur habitat, avoir accès aux services essentiels (eau, électricité, santé..), accès à la culture et l'éducation. Leur aider à se construire une communauté de destins, à aller au-delà de la survie. Vivre d'espoir et d'ambitions !

 

L'environnement pollué du Ward 67

Les habitant.e.s du Ward 67 sont confrontés à une pollution récurrente dans les bidonvilles : les déchets. Faute de processus de traitement de déchets approprié, mais surtout d'un manque d'action de la municipalité, ils n'ont souvent comme simple solution que de jeter leurs déchets à l'extérieur. Ceux-ci finissent souvent dans la rivière voisine, entraînant une pollution des eaux mais aussi des nappes phréatiques. Et des montagnes de déchets se forment dans le chaos. 

Enfin, les déchets proviennent également de l'extérieur du quartier. Souvent amenés par les torrents de pluies, ils finissent leur chemin sous les habitations et stagnent ainsi pendant plusieurs jours/mois.

La présence des déchets induit aussi une pollution visuelle, mais surtout olfactive qui impacte directement sur la santé de ses habitant.e.s.  

 


NOTRE OBJECTIF : prouver que, dans les grandes villes, les habitants des bidonvilles ne sont pas un problème, mais une solution !

 

À quoi servira la collecte

Les fonds récoltés sur la plateforme seront reversés à l'association GREEN LOTUS, porteuse du projet, sur un compte bancaire français, vérifié par l'AFD (Agence Française de Développement), co-financeur du projet.

(pour info : La loi vous permet de bénéficier d'une déduction d'impôt de 66% de votre don (article 200 du CGI). Un don de 100€ ne vous coûte en fait que 33€. Green Lotus s'engage à vous fournir un reçu fiscal avant fin janvier 2019.)

 

 

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Un cours de cuisine birman

300 €

Un grand MERCI et un cours de cuisine birman chez vous ! (Uniquement en région parisienne)
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 9/10
  • Livraison estimée janvier 2019

Un grand Merci !

20 €

Un grand MERCI de l'équipe Green Lotus et l'ensemble des habitant.e.s du Ward67 !
  • 4 contributeurs
  • Disponibilité : 996/1000

Photo dédicacée

50 €

Un grand MERCI et une photo dédicacée avec un petit mot écrit en alphabet birman
  • 4 contributeurs
  • Livraison estimée décembre 2018

Une trousse

100 €

Un grand MERCI et une trousse pour l'école, fabriquée par Chuchu Recycle. Partenaire du projet et expérience déjà réussie à Yangon d'entreprise sociale montée par des femmes de bidonville, visant à fabriquer des sacs et autres objets pratiques à partir du plastique solide recyclé (et coloré !) https://www.facebook.com/ChuChuYangon/ A OFFRIR A NOEL !
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 9/10
  • Livraison estimée décembre 2018

Pochettes à main

150 €

Un grand MERCI et une pochette à main. Fabriquées par Chuchu Recycle, partenaire du projet et expérience déjà réussie à Yangon d'entreprise sociale montée par des femmes de bidonville, visant à fabriquer des sacs et autres objets pratiques à partir du plastique solide recyclé (et coloré !) https://www.facebook.com/ChuChuYangon/ A OFFRIR A NOEL !
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 19/20
  • Livraison estimée décembre 2018

Kit THANAKA

200 €

Un grand MERCI et un kit Thanaka pour prendre soin de votre peau ! (Le Thanaka est le premier produit de beauté utilisé en Birmanie, au quotidien, par les femmes, les enfants, et même parfois les hommes. Pâte de couleur blanche-jaune, obtenue à partir de l’écorce d’un arbre, que l’on applique sur le visage et parfois tout le corps. Traditionnellement, il est vendu en petits rondins que l’on humidifie puis que l’on frotte contre une pierre plate. Multiples vertus : cosmétique, rafraîchissante, protège du soleil, évite la transpiration, antiseptique. Aussi une fonction décorative, en dessinant des motifs : gros ronds sur les joues, parfois striés à la brosse à dents, parfois des dessins de feuilles d’arbre.)
  • Livraison estimée décembre 2018

Un longyi sur-mesure

400 €

Un grand MERCI et un longyi (tenue complète, jupe + chemisier) fait sur mesure à la couleur de votre choix. (Le longyi, c'est l'habit national birman, pour les femmes comme pour les hommes. Grand morceau de tissu cousu, le longyi est une sorte de grande jupe qui se noue autour de la taille et qui descend jusqu’aux chevilles. Le longyi traditionnel est assez sobre et en général orné de petits carreaux ou de lignes pour les hommes, et très coloré pour les femmes. Quasiment tous les birmans portent encore régulièrement un longyi, au quotidien ou pour les occasions. Avantages du longyi : il ne tient pas trop chaud, il fait la taille fine et la démarche gracieuse. Le longyi féminin se porte souvent avec un corsage assorti, ou blanc.)
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 29/30
  • Livraison estimée décembre 2018

1 sac de sport

500 €

Un grand MERCI et un sac de sport solide et original. Fabriqué par Chuchu Recycle, partenaire du projet et expérience déjà réussie à Yangon d'entreprise sociale montée par des femmes de bidonville, visant à fabriquer des sacs et autres objets pratiques à partir du plastique solide recyclé (et coloré !) https://www.facebook.com/ChuChuYangon/ A OFFRIR A NOEL !
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 24/25
  • Livraison estimée décembre 2018

Série de sacs

1 000 €

Un grand MERCI et une série de plusieurs sacs, choisie par nos soins. Fabriquée par Chuchu Recycle, partenaire du projet et expérience déjà réussie à Yangon d'entreprise sociale montée par des femmes de bidonville, visant à fabriquer des sacs et autres objets pratiques à partir du plastique solide recyclé (et coloré !) https://www.facebook.com/ChuChuYangon/ A OFFRIR A NOEL !
  • Disponibilité : 10/10
  • Livraison estimée décembre 2018

1 ACCOMPAGNEMENT DE VOYAGE EN BIRMANIE

2 000 €

Si vous voulez venir en Birmanie (seul ou en famille) en vacances, on vous organise tout : parcours, réservations, accueil, logistique... Et un vrai plus : l'un de nous vous accompagne ! Surprises et lieux uniques sans touristes garantis : Plages désertes, rochers dans les nuages, écoles et villages shans... Mais aussi : Bagan, Mandalay, Mrauk-U, Hpa-An...
  • 1 contributeur
  • Disponibilité : 4/5
  • Livraison estimée décembre 2018

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

Plantez un arbre à fruits

250 €

Un grand MERCI et devenez parrain d'un arbre à fruits. Votre nom sera indiqué en dessous de celui-ci.
  • 5 contributeurs
  • Disponibilité : 5/5
  • Livraison estimée janvier 2019