Terres d'Espoir

J’ai besoin de vous pour terminer mon film, TERRES D’ESPOIR, pour aider à avoir une production agricole respectueuse du vivant

Visuel du projet Terres d'Espoir
33
Contributeurs
5 jours
Restants
1 570 €
Sur 504 €
312 %
Bio
Biodiversité
Développement
local

Terres d'Espoir

1er palier atteint : C’est génial, grâce à vous nous allons pouvoir finir le film qui va être projeté au Théâtre de l'Hélice le 16 juillet ! On continue. Je vous propose de franchir ensemble le palier de 1 000 €. Pourquoi ? Maintenant que nous avons un film, j’aimerais qu’il ait le plus d’impact possible ! Voici les actions que nous voudrions mettre en place avec ce nouveau palier: - Impression des affiches du film et des visuels sur papier recyclé pour communiquer autour de la projection du film et amener un maximum de personnes voir notre film - Un buffet à partager avec les spectateurs après la projection du film. Ce buffet sera préparé par la boulangerie Boul'ange de Drap située dans la Vallée du Paillon. a a Je m’appelle Emma Larthomas je suis une jeune réalisatrice de 18 ans qui souhaite utiliser le 7e art pour faire passer des messages écologiques et sociaux. Depuis 1 an, je travaille sur un nouveau film, Terres d’Espoir , qui s’attaque à un défi écologique de taille, l’agriculture. Selon l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, dans 60 ans la quasi totalité des terres arables auront disparu. Le film nous emmène en Provence, dans la Vallée du Paillon pour comprendre comment s’organise l’agriculture et surtout, comment nous pourrions préserver nos terres. Nous voulons tracer une autre histoire possible de l'avenir. Redonner espoir et enthousiasme. En novembre 2020, nous avions organisé une première cagnotte qui nous a servi à financer la totalité du tournage. Actuellement le montage est terminé il ne reste plus que le mixage du son et la composition de la musique du film à financer. Nous devons donc trouver 500 euros pour pouvoir finir le film. C'est pour ça qu'on a besoin de vous ! En 2019 j’ai réalisé mon premier court-métrage, Deviens Qui Tu Es, pour parler de la difficulté à s’accomplir soi-même dans une société qui n’en laisse pas toujours la possibilité. Les fonds récoltés par les ventes du court-métrage nous ont permis d’aider l’association Un sandwich pour autrui qui réalise des maraudes en Nouvelle-Calédonie. Sélectionné au Festival de la Foa, Deviens Qui Tu Es a remporté le Prix Spécial du Jury. Grace à ce prix nous avons pu donner un coup de projecteur sur le sujet de la précarité en Nouvelle-Calédonie. Le social et l’environnement sont liés, et malheureusement la précarité et l’agriculture le sont également. 350 euros par mois, c’est le salaire moyen de celles et ceux qui nous nourrissent en France. Le problème ne s’arrête pas à la précarité. Les terres sont de plus en plus dures à cultiver à cause du dérèglement du climat qui détruit de nombreuses cultures. En 2020 j'ai décidé de faire un nouveau film pour mettre ce sujet sur la table: Terres d'Espoir. Ce film aborde deux questions que je ne cesse de me poser : – Comment arrêter de tout détruire et, en particulier, les terres arables ? – Comment habiter cette planète autrement ? Faisant partie de cette jeune génération à qui on demande de sauver l’humanité, comment fait-on pour construire un avenir à la hauteur des enjeux? a Le film met en scène un adolescent, Killian, qui a 19 ans. Il part à la rencontre des paysans de la Vallée du Paillon pour apprendre à se nourrir sans détruire. a Terres d’Espoir c’est aussi et surtout l’histoire de neuf paysannes et paysans. a Lorsque je les ai rencontrés j’ai voulu comprendre leur vision de notre société, discuter de leurs craintes mais surtout de leurs espoirs en ce qui concerne leurs terres et notre génération. Ensemble nous avons discuté de leurs terres, des oliviers et des fromages en passant par le maraîchage et l’élevage. En parlant de leurs terres nous avons parlé de la Terre, abordé des problématiques plus larges. Notre idée que la priorité absolue est la croissance économique, par-dessus tout le reste, plus que les forêts, les animaux, les océans, le climat, est sans doute la cause de nos ennuis. Nous avons compris que tout l’enjeu est dans les têtes, dans l'histoire que nous nous racontons sur nous-mêmes, sur le monde, sur ce qui nous rend heureux. Dans notre relation au reste du monde vivant. a Nous rêvons que ce film ait un impact concret dans notre région où la préservation des terres agricoles n’est malheureusement pas la priorité des politiques à la tête de la région PACA. Nous espérons que le film aidera à ce que nous changions de regard sur les paysans, à ce que ce métier soit revalorisé et que nous voyons l'écologie comme une véritable révolution philosophique. Mais aussi qu'il déclenchera beaucoup d'actions concrètes, individuelles et collectives. En participant à Terres d'Espoir, vous nous aidez non seulement à finir un film qui, espérons-le, vous touchera, vous intéressera, vous émerveillera peut-être, mais aussi un outil pédagogique et de mobilisation. Au-delà de l'aspect financier, nous rêvons de constituer une première communauté de personnes qui porteront le film avec nous quand il sortira. Car plus le film sera vu, plus nous aurons de chance d’avoir un grand impact ! a Le film coûte 1200 euros. C’est un budget très restreint (les films documentaires coutent en moyenne 620 000 euros) car notre équipe est constituée principalement de jeunes étudiants et nous avons travaillé sur ce film durant notre temps libre. a Grace à une première cagnotte qui avait eu lieu en novembre dernier, nous avions pu financer tout le tournage du film. Le tournage est terminé et nous sommes en post-production. Les sommes restantes à engager concernent les dépenses suivantes : • le mixage du son • la composition de la musique du film C’est donc pour ces deux étapes que nous avons besoin de vous ! a a a a TERRES D'ESPOIR a Réalisatrice : Emma Larthomas Acteur : Killian Betti Intervenants : Virginie Péan, Théo Péan, Amandine Péan, Jean-François Tripodi, Emeric Tripodi, Béatrice Rozier, Jean-François Rozier, Hélène Copin, Sébastien Copin, Mouliniers des Escaïoun Ingénieur son : Thibault Gilles Compositeur : Foucauld Desrousseaux a AVENTURES INTÉRIEURES / Ô DÉLICES DE LA GI

À quoi servira la collecte

1er Palier - 500 € Ce palier nous aidera à finir le film, comme indiqué juste au-dessus. Plus précisément, cette somme nous servira à payer le compositeur du film et le mixeur du son. 2nd Palier - 1 000 € Ce palier nous aidera à pouvoir imprimer des affiches du film afin de toucher beaucoup plus gens. Il permettra également d'organiser une avant-première conviviale avec un buffet préparé par une boulangerie de la Vallée du Paillon.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux