Têtes de Turques

Comment les femmes turques vivent-elles les mutations de leur pays ?

Visuel du projet Têtes de Turques
Réussi
111
Contributions
27/12/2012
Date de fin
2 864 €
Sur 2 500 €
115 %

Têtes de Turques

<p>Depuis 25 ans, la Turquie cherche &agrave; rejoindre l&#39;Union Europ&eacute;enne. A nos yeux, elle apparaissait comme un pays proche, moderne, la&iuml;c. Aujourd&#39;hui, la Turquie semble s&#39;&eacute;loigner de ce mod&egrave;le. Remise en question du droit &agrave; l&#39;avortement, religion plus pr&eacute;gnante dans la soci&eacute;t&eacute;, recul des droits des minorit&eacute;s : quels changements la Turquie est-elle en train de vivre ?</p> <p>&nbsp;</p> <p>Parce qu&#39;elles sont les premi&egrave;res confront&eacute;es &agrave; ces bouleversements, nous avons choisi le regard des femmes. &nbsp;Elles sont un bon indicateur de la sant&eacute; d&eacute;mocratique d&#39;une soci&eacute;t&eacute;. C&#39;est &agrave; Ankara que nous allons les rencontrer. Ankara, capitale politique d&#39;un Etat &agrave; cheval entre l&#39;Europe et l&#39;Asie. Comment ces femmes ressentent-elles l&rsquo;&eacute;volution de leur pays? Que se passe t-il dans <strong>la t&ecirc;te des Turques </strong>?</p> <p>&nbsp;</p> <p>Ces questions, nous nous les sommes pos&eacute;es. Et nous avons eu envie d&#39;aller voir de nos propres yeux, et de vous raconter. Presse &eacute;crite, radio, vid&eacute;o, web, nous sommes 10 &eacute;tudiants de l&#39;Ecole de journalisme de Toulouse, form&eacute;s dans diff&eacute;rents m&eacute;dias. Rien de mieux qu&#39;un projet <strong>multim&eacute;dia</strong> pour rassembler toutes ces envies et toutes ces comp&eacute;tences. Nous partirons du 3 au 11 janvier 2013.</p> <p>Nous allons construire un site web avec une narration interactive qui int&eacute;grera tous les reportages, enqu&ecirc;tes, portraits, ... autour du projet T&ecirc;tes de Turques.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Voil&agrave; quelques uns des reportages que nous allons r&eacute;aliser.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Au pouvoir.</strong>&nbsp;Au sein de l&#39;AKP, le parti au pouvoir, les femmes sont nombreuses. Comment vivent-elles les pressions contre les droits des femmes initi&eacute;es par leur parti ?</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Combats de femmes.</strong>&nbsp;Cet &eacute;t&eacute;, le Parti de la justice en mouvement (AKP) a d&eacute;pos&eacute; un projet de loi remettant en question le droit &agrave; l&#39;avortement. A Ankara, des femmes se battent chaque jour pour d&eacute;fendre leurs acquis et avancer vers une soci&eacute;t&eacute; plus &eacute;galitaire.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Dans l&#39;entreprise.</strong>&nbsp;Recep Tayyip Erdogan premier ministre : &quot;je ne crois pas en l&#39;&eacute;galit&eacute; entre hommes et femmes&quot;. Aujourd&#39;hui, elles sont nombreuses &agrave; la t&ecirc;te d&#39;entreprises. Il s&#39;agit de nouvelles business women qui, sans forc&eacute;ment &ecirc;tre f&eacute;ministes, savent faire entendre leur voix.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Minorit&eacute;s religieuses.</strong>&nbsp;Branche moderne de l&#39;Islam pratiqu&eacute;e par 10% des Turcs environ, les Al&eacute;vis sont toujours discrimin&eacute;s. Qu&#39;en pensent les femmes, qui dans cette branche de la religion, connaissent depuis longtemps l&#39;&eacute;galit&eacute; homme-femme ?</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Histoires de Voiles.</strong> Un morceau de tissu pour se couvrir ou se d&eacute;couvrir. Dans les &eacute;coles de danse orientale, le voile ne sert pas &agrave; cacher sa f&eacute;minit&eacute; mais &agrave; la r&eacute;v&eacute;ler.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Sportives.</strong> En Turquie, l&#39;&eacute;galit&eacute; des sexes n&#39;est pas un principe fondamental. Pourtant, dans les clubs de sport, les femmes ont la m&ecirc;me pratique. Pour preuve, l&#39;&eacute;quipe de volley f&eacute;minine d&#39;Ankara &eacute;volue au plus haut niveau national et celle de basket a organis&eacute; le tournoi international de qualification aux JO de Londres. Portrait d&#39;une sportive d&#39;Ankara.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Minorit&eacute;s sexuelles.</strong>&nbsp;Difficile d&#39;assumer le m&eacute;lange des genres. M&ecirc;me si la Turquie ne r&eacute;prime pas l&#39;homosexualit&eacute; ou la transidentit&eacute;, ces orientations sexuelles restent pourtant stigmatis&eacute;es.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Vous pouvez nous retrouver sur Twitter <a href="https://twitter.com/tetesdeturques" target="_blank">ici</a>, et sur facebook, <a href="https://www.facebook.com/TetesDeTurques" target="_blank">l&agrave;</a>.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Chacun d&rsquo;entre nous a r&eacute;alis&eacute; plusieurs stages dans diff&eacute;rents m&eacute;dias locaux et nationaux</strong>. &nbsp;France Inter, France Bleu, RFI, RTL, Sud Radio, les DNA, la D&eacute;p&ecirc;che du Midi, Sud Ouest, Nice Matin, La Montagne, Ouest France, StreetPress, France3, TLT, AFP Vid&eacute;o, Vox Pop, Lib&eacute;ration, TV Sud, La Provence, Veonews, Mativi, Tv Rennes 35, La Croix, ...&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Notre &eacute;quipe : </strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_024" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3490/photos_voyages_024.JPG" width="82" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Fanny Moulin : sait prononcer &quot;Te&ccedil;ekur ederim &quot;, shoote plus vite que son ombre, ne r&eacute;siste pas au froid.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_056" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3483/photos_voyages_056.JPG" width="81" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Raphael Laurent, a.k.a.&nbsp;Raph le rouge. Arme secr&egrave;te : sa barbe. Bonus&nbsp;: fait du macram&eacute;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_109" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3484/photos_voyages_109.JPG" width="83" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Marie-Charlotte Duluc, alias Marie-Chatte, maitrise parfaitement l&#39;art du juron espagnol. Incapable de r&eacute;sister &agrave; un air de tango. Aux cookies non plus.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_042" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3485/photos_voyages_042.JPG" width="82" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>R&eacute;mi Boulle. Arme secr&egrave;te : rapidit&eacute; d&#39;ex&eacute;cution l&eacute;gendaire. Fume le narguil&eacute; mais ne sait pas faire les ronds de fum&eacute;e.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_072" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3487/photos_voyages_072.JPG" width="83" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Viviane Le Guen alias The Sentinelle. [On Air] sur commande. Ne sait ni siffler, ni faire des bulles de chewing-gum. Plop.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_099" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3489/photos_voyages_099.JPG" width="84" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>B&eacute;r&eacute;nice Le Mestre, surnom B&eacute;rie. Rockeuse v&eacute;g&eacute;tarienne. L&#39;info jusqu&#39;au bout de la nuit.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_037" height="119" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3849/photos_voyages_037.JPG" width="82" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>C&eacute;line Lemaire, a.k.a. Black-Mamba. Grande perche et oeil de lynx. Effray&eacute;e par les dents.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_048" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3494/photos_voyages_048.JPG" width="81" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Benjamin T&eacute;oule, ceinture noire 2&egrave;me Dan de Judo, et champion handisport &agrave; l&#39;accent proven&ccedil;al. Craint le froid.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Photos_voyages_090" height="124" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/3495/photos_voyages_090.JPG" width="82" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Alice Robinet alias Plicplouc, r&eacute;d-chef. Multit&acirc;che lunaire. Parle trop vite. Cryptonite : le chocolat.&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Pour faire le voyage, nous devons trouver <strong>5000 euros</strong>.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Co&ucirc;t des aller-retours &agrave; Ankara pour 10 personnes ( avion puis bus ) = 3000 euros</p> <p>&nbsp;</p> <p>H&eacute;bergement pour 8 nuits en auberge de jeunesse (14 euros par personne et par nuit) = 1120 euros</p> <p>&nbsp;</p> <p>Traduction et interpr&egrave;tes = 800 euros</p> <p>&nbsp;</p> <p>L&#39;&eacute;cole de journalisme de Toulouse finance notre projet &agrave; hauteur de 2000 euros. Nous tentons d&#39;&eacute;tablir des partenariats avec des m&eacute;dias. Nous prenons en charge nos frais sur place (transports et alimentation). Reste &agrave; financer une partie de nos billets d&#39;avion et les frais li&eacute;s aux traductions, soit 2500 euros.</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Votre nom sur le générique du projet multimédia + tout notre amour.
  • 12 contributions

10 €

Votre nom + un petit souvenir surprise + notre reconnaissance éternelle.
  • 24 contributions

20 €

Votre nom + une carte postale envoyée depuis Ankara qui vaudra assurément son pesant d'or d'ici quelques années.
  • 37 contributions

50 €

Votre nom + un grand tirage dédicacé par le / la photographe + la garantie que nous trinquerons à votre santé entre deux reportages.
  • 15 contributions

100 €

Votre nom + un grand tirage dédicacé par le / la photographe + une aquarelle originale réalisée pendant le voyage par notre dessinatrice en chef + notre infinie gratitude.
  • 4 contributions

200 €

Votre nom + l'album des meilleures photos de notre voyage + notre bonheur.

500 €

Votre nom + un week-end d'initiation à la caméra à Toulouse + une rencontre avec les membres du projet.
  • 3/3 disponibles

1 000 €

Votre nom + un week-end d'initiation au tournage et au montage vidéo à Toulouse + un apéro avec les membres du projet.
  • 3/3 disponibles

2 500 €

Jackpot ! Votre nom + le voyage à Ankara avec notre équipe pendant le projet + le privilège de partager notre quotidien pendant une semaine.
  • 1/1 disponible

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

250 €

Votre nom + le livre de bord de notre voyage, avec photos signées et dessins originaux + notre dévotion.
  • 1 contribution
  • 0/1 disponible