The Peach Pack

Aidez-nous à financer notre projet qui montre les vertus éducatives de la pratique martiale. Et ce, peu importe la classe sociale ou le lieu

Visuel du projet The Peach Pack
Réussi
119
Contributeurs
03/12/2018
Date de fin
12 601 €
Sur 12 000 €
105 %

The Peach Pack

NOTRE PROJET 

L'éducation est un moyen de donner aux enfants comme aux adultes la possibilité de devenir participants actifs de la transformation des sociétés dans lesquelles ils vivent.

The Peach Pack est un projet né de la collaboration de notre couple qui vise à décrire et analyser les différentes manières d'utiliser les arts martiaux à travers le monde pour améliorer les champs d'intervention dans le développement positif de la personnalité. 

Notre projet s’inscrit dans la mouvance de l'éducation et du vivre ensemble dans un monde qui se caractérise par la diversité et le pluralisme en utilisant comme outil éducatif les arts martiaux.

POURQUOI LES ARTS MARTIAUX ? 

D'un point de vue étymologique, les idéogrammes chinois pour désigner l'art martialse décomposent en deux caractères : "arrêter" et la "lance". Cette formule peut s'interpréter à la fois comme l'art d'arrêter la lance de l'adversaire et l'art d'arrêter sa propre lance. Le Grand Art de la pacification extérieure et de l'harmonie intérieure.  

Cet outil exceptionnel permet aux individus qui le pratiquent de s'exprimer par le biais du corps en mouvement. 

À travers l'éducation et les arts martiaux combinés, nous espérons donner à chacun le goût de développer sa personnalité, son empathie, sa confiance en soi, la canalisation de ses émotions et le respect envers les autres. 

Par ce projet, nous aimerions montrer que la pratique des arts martiaux enseignés de manière éducative fait partie des alternatives de santé publique pour l'éducation dans le monde. 

COMMENT ALLONS-NOUS PROCECER ? 

Dans chaque pays, nous réaliserons des interviews qualitatives de coachs et de pratiquants d'art martiaux qui nous permettront de collecter des informations précises sur notre sujet de recherche.  
Le matériel obtenu fera ensuite l’objet d’une analyse structurale
Ces interviews seront filmées. Cela permettra, au-delà du rapport de synthèse, de toucher un large public. Chaque mois, une vidéo « vulgarisée » de notre étude, reprendra : une visite rapide de chaque pays, les rencontres culturelles, les interviews avec les intervenants choisis pour chaque pays et un court visuel de notre famille qui sera le fil conducteur de ces capsules. 

BUT DE NOTRE PROJET 

Ce projet vise à sensibiliser les travailleurs sociaux et les professionnels de la santé et particuliers sur les vertus éducatives, thérapeutiques et de restructuration sociale de la pratique martiale. Et ce, peu importe le lieu, la classe sociale ou la culture.  

Faire découvrir via notre chaine Youtube la culture martiale et ses bienfaits (équilibre mental, goût de l’effort physique, développement de l’empathie, respect de l’autre et de soi, confiance en soi) au grand public souvent frileux face à cette pratique. 

QUI SOMMES-NOUS ?
Une petite famille bruxelloise : Stéphanie et Leslie, les parents, et Liam le petit loulou. 

LESLIE 

En un mot : La pêche ! 
J’aime dire ce mot car positiver et voir les bons côtés de la vie est primordial selon moi. Après ma famille bien entendu ! Voilà pourquoi le nom de notre projet s’intitule : The Peach Pack. Littéralement, la meute de la pêche, soit « la famille de la pêche ».  
Côté professionnel, je suis éducateur socio-sportif. J’ai travaillé en IPPJ et actuellement, je travaille à la Haute École Léonard de Vinci (Parnasse-ISEI) comme professeur et au sein de l’Amarrage comme éducateur. L’Amarrage est une ASBL qui accueille chaque année une centaine de jeunes en situation socio-familiale difficile.  

Coté sport, je suis passionné d’arts martiaux depuis ma plus tendre enfance. Ceinture noire de Yosekan Budo et ceinture bleue de Jiu-Jitsu brésilien, j’ai également obtenu divers titres : vice-champion du monde en kickboxing ICKKF,  champion de Belgique en Yosekan Budo, médaillé de bronze au championnat du monde de Yosekan, champion de Belgique de Kempo et médaillé de bronze au championnat du monde de full contact.

J’ai hâte de réaliser ce projet en famille car je suis avide d’apprendre, de découvrir et d’évoluer dans le domaine de l’éducation et des arts martiaux. 

STEPHANIE 

Je suis : maman, épouse, optimiste, diététicienne-nutritionniste, aventurière et reine de la débrouille. Je m’investis dans ce projet car je porte un grand intérêt au monde qui m’entoure. Pouvoir transmettre des valeurs telles que l’échange culturel, l’ouverture d’esprit et le respect de l’autre à mon fils et à toutes les personnes qui nous suivent est essentiel pour moi. Côté professionnel, j’ai obtenu mon Baccalauréat de nutrition en 2012. Durant celui-ci, j’ai dirigé, en autre, un projet sur la malnutrition des nourrissons au Burkina Faso sur une période de trois mois. Ensuite, j’ai décidé d’approfondir mes connaissances et d’effectuer un Master en Santé Publique à l'Université Catholique de Louvain car comprendre les enjeux et les fonctionnements de l’éducation et des programmes de santé dans le monde est fondamental, selon moi, pour élaborer des actions stratégiques et de qualité sur une population ciblée. Quoi de plus important que l’éducation pour façonner l’humanité ?

LIAM

Conçu avec un trop plein d’amour en Australie, ce petit aventurier a déjà traversé une partie du monde depuis le ventre de sa maman pour naitre à Bruxelles un 14 décembre 2016. Comme beaucoup de petits garçons de son âge, il est vif, curieux et avide d’apprendre. Pour lui, sa maison est là où il se trouve avec ses parents.

NOTRE PARCOURS 

Chacun des pays ci-dessous a été choisi en fonction des critères suivants : art martiaux locaux, pertinence sociale des clubs de sport choisis, diversités martiales. 

Belgique, Thaïlande, Philippine, Indonésie, Australie, Japon, Chine, États-Unis, Cuba, Brésil, Afrique du Sud, Israël.

À quoi servira la collecte

Un tel projet demande des moyens.  Croire en celui-ci et y investir toute notre énergie a fini par porter ses fruits : nous avons reçu une bourse d’un fond d’investissement, youpi ! Et aussi, le mot d’ordre à la maison était : économie, économie, économie !

Pour finaliser en beauté et obtenir le budget nécessaire à notre projet, nous aurions besoin d’encore un petit coup de pouce. C’est avec les petites pierres qu’on construit les montagnes !  

Voici nos graphiques reprenant les raisons pour lesquelles nous avons besoin d’argent pour notre périple. L’argent collecté grâce à Kiss Kiss Bank Bank nous permettra de couvrir 17 % du projet. 

Globalement : 

NB : 5% du total de notre collecte ira à Kisskissbankbank et 3% pour les frais bancaires. 

Voili voilà, nous avons fini de présenter LE projet de notre vie ! 
Il ne nous reste plus qu’à vous remercier d’avoir pris le temps de lire celui-ci. 

MERCI ! 

Nous sommes d’ores et déjà heureux de pouvoir vous embarquer dans nos aventures ! 

THE PEACH PACK 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux