Tous unis pour reloger Khadija.

Soutenez Khadija El Karch, à collecter la somme d'argent qui l'aidera à obtenir son nouveau logement!!

Visuel du projet Tous unis pour reloger Khadija.
Réussi
48
Contributions
03/08/2017
Date de fin
1 808 €
Sur 1 728 €
104 %

Tous unis pour reloger Khadija.

<p><strong>Je suis Maud Hilmi une stagiaire-bénévole au sein de l'Association Féminine El Khir à Essaouira, l'association a porté le projet d'aide financière à cette femme en premier lieu. Et, j'ai depuis peu décidé de prendre le relais, individuellemet pour tenter de mener à bien la collecte de fonds via la plate-forme Kiss Kiss Bank Bank. Bonne lecture à tous !!! : ) </strong></p><p> </p><p><strong>                                                      <u>QUI EST KHADIJA ?</u> </strong></p><p> </p><p>Khadija est une femme veuve, âgée de 52 ans et mère de 3 enfants, elle travaille comme femme de ménage depuis 4 ans au sein de <u>l'Association Féminine El Khir</u>, et a bénéficié de la formation en 2011 qui a pour mission d'accompagner <u>l'insertion professionnelle des femmes</u> de la région d'Essaouira au Maroc. </p><p> </p><p><strong>                                                      </strong><u><strong>SON HISTOIRE</strong></u></p><p> </p><p><em>Khadija El Karch</em> est une femme de la campagne, qui n'a pas été à l'école et a connu un mariage arrangé avec un homme qu'elle ne connaissait pas. Elle est allée vivre avec son mari en ville, à Essaouira, en espérant avoir une vie meilleure.</p><p> </p><p>Malheureusement, son mari avait d'importants <u>problèmes psychologiques</u> qui n'ont fait qu'empirer la situation du couple ; il suivait <em>Khadija</em> lorsqu'elle allait chercher de l'eau alors qu'elle portait leur enfant sur le dos, il pensait sans cesse qu'elle allait le tromper avec un autre homme.. Lui était couturier mais n'avait pas son propre atelier, il travaillait chez d'autres artisants. Mais comme il avait un caractère assez violent et impulsif, il n'a pas pu garder son travail. <em>Khadija</em> a subi de nombreuses violences qui ont poussé cette dernière à se séparer de lui pendant un certain temps. Elle a eu le courage de le quitter et de chercher un autre logement. Faute de moyen elle a loué une chambre, dans quariter défavorisé de la ville ("Mellah"). Elle a été orientée vers l'Association Féminine El Khir, pour engager une procédure de divorce (centre d'écoute d'orientation juridique, d'appui médical et psychologique). Son mari est décédé pendant que la procédure était en cours.</p><p> </p><p><em>Khadija</em> se retrouve alors veuve avec trois enfants à charge. A présent, elle vit toujours dans cette chambre de l'ancien quartier juif, dans des conditions insalubres (sans eau, ni cuisine et toilettes partagées avec les voisins), avec ses enfants car son salaire ne lui permet pas de trouver un autre logement. </p><p> </p><p> </p><p><img alt="20158477_2011343812431447_184320541_n-1500374464" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/441520/20158477_2011343812431447_184320541_n-1500374464.jpg"></p><p><em>Oui oui c'est elle... Vous avez vu ce sourire qu'elle ne quitte presque jamais !</em></p><p><strong>                                                         </strong></p><p><img alt="Img-20160907-wa0006-1500032418" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/440925/IMG-20160907-WA0006-1500032418.jpg"></p><p><em>Et cette photo... c'est l'entrée de sa chambre au Mellah!</em> </p><p> </p><p><img alt="Img-20160907-wa0009-1500376800" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/441523/IMG-20160907-WA0009-1500376800.jpg"></p><p><em>Ici aussi...c'est la chambre qu'elle loue !!</em></p><p> </p><p><strong>                                        </strong><u><strong>UNE SOLUTION S'OFFRE A KHADIJA</strong></u><em> </em></p><p> </p><p>Actuellement, le Mellah d'Essaouira vit ses derniers moments.  Aujourd’hui, toute la partie du Mellah collée aux remparts a été complètement rasée. La partie d’en face, partiellement démolie, a résisté encore quelque temps avant qu’elle soit mise à terre à son tour au courant de Janvier 2016.  </p><p> </p><p>De ce fait, la mairie d'Essaouira a construit des petits logements sociaux (50 m2) afin de reloger les habitants du Mellah. Elle a réussi à être sélectionnée parmi les habitants du quartier "Mellah" qui vont bénéficier d'un <u>programme de relogement par la municipalité</u> (mairie d'Essaouira) mais pour avoir le droit à la propriété de ce logement, elle doit payer à la municipalité une contribution de <strong>30.000 dirhams marocains</strong> (soit 3.000 euros).</p><p> </p><p><u>L'Association Féminine El Khir</u>, grâce à son réseau, a réuni la somme de <strong>14.000 dirhams marocains</strong> (soit 1.400 euros) en mobilisant ses adhérents et amis. Il ne nous reste plus que <strong>15 jours</strong> pour collecter la somme totale. Il manque donc encore <strong>16.000 dirhams marocains</strong> (soit 1.600 euros) pour atteindre l'objectif. Si nous n'arrivons pas à collecter cette somme avant l'échéance, <em>Khadija </em>risque de perdre la <strong>SEULE chance</strong> d'avoir le droit à un logement correct. <strong>                                                  </strong></p><p> </p><p><strong>                          <u>QUE FAIT L'ASSOCIATION FÉMININE EL KHIR ?</u></strong></p><p> </p><p><u>L'Association Féminine El Khir</u> est une association marocaine implantée depuis 1998 dans la province d'Essaouira où elle vient en aide à des<strong> femmes en situation difficile</strong> : mères célibataires, femmes veuves, divorcées, victimes de violences conjugales, femmes isolées en milieu rural... L'association prône également le leadership de la femme auprès d'un des ses trois projets <strong>"Autonomisation socio-économique des femmes de la province d'Essaouira"</strong>.</p><p> </p><p>Ses principales missions sont la promotion des droits des femmes, l'accompagnement juridique et psychologique dans le but de <strong>promouvoir le pouvoir économique des femmes en développant des activités génératrices de revenus</strong>. </p><p><strong> </strong></p><p><strong>AIDONS-LA !</strong></p>

À quoi servira la collecte

<p><em>BONJOUR !!!</em> Premièrement un grand <strong>CHOUKRANE</strong> (merci en arabe!!) à vous tous pour votre participation!! :D :D :D </p><p> </p><p>C'est <u>moi-même</u> (Maud Hilmi) qui recevrai les fonds collectés sur cette plate-forme sur mon compte banquaire domicilié en France.. car <u><strong>PLUS SIMPLE &amp; FACILE </strong>pour collecter les fonds (Zone Euro = virement sécurisé) !!!</u></p><p> </p><p>Je reverserai bien évidemment la <strong>totalité </strong>de l'argent récolté à <em>Khadija El Karch, </em>pour son plus grand <em>BONHEUR</em> (<strong>Boussah à vous</strong>)!!!</p><p> </p><p><strong>                                </strong><u><strong>ET VOUS ALLEZ EN FAIRE QUOI DE CET ARGENT ?</strong></u></p><p> </p><p>Alors en ce qui concerne la collecte d'argent elle permettra à notre <strong>heureuse</strong> <em>Khadija</em> de verser à la municipalité la somme demandée afin d'obtenir son <strong>nouveau </strong>logement <strong>(TROP BIEN)</strong> !!!! </p><p>--&gt; Le <u><em>montant</em></u> minimum de notre collecte est de <strong>1728€ </strong>&lt;-- (Oui oui c'est précis!!!)<strong> </strong></p><p> </p><p><strong>                                                              <u>POURQUOI ?</u> </strong></p><p> </p><p><strong><em>1600€ (soit 16.000 dirhams marocains)</em></strong><strong><em> </em></strong>c'est le montant qu'il nous manque pour atteindre l'objectif de la somme demandée par la municipalité d'Essaouira <strong><em>(3000€ soit 30.000 dirhams marocains) </em></strong>!! L'association dans laquelle je suis bénévole a déjà récolté, grâce à son réseau, <strong><em>1400€ (soit 14.000 dirhams marocains). </em></strong></p><p>Alors si on est pas trop mauvais en mathématique<em>S</em>, le compte est<strong> B-O-N </strong>!! :D</p><p> </p><p><em><strong>OUI mais les 128€ en plus c'est pourquoi ??</strong></em></p><p> </p><p>Les cent-vingt-huit euros (<strong>tout ronds) </strong>permettront de payer les <strong>8% </strong>retenus sur le <u>budget initial</u> <em><strong>(1600€)</strong></em> par le site KissKissBankBank : <em>petits calculs très simples = 8% x 1600 = 128 donc </em>1600 + 128 = <u>1728 </u><em>!! </em><strong>(trop fort non ???!?)</strong></p><p> </p><p>Dans le cas où les dons <u>excèderaient</u> le montant requis (waouhh <strong>CHOUKRANE BEZZAF !!</strong>), nous meublerons le petit appartement <em>douillet</em>  de <em>Khadija, </em>situé dans le lotissement "Tafoukt" à Essaouira. Et aussi, à faire <strong>PLUS </strong>de cadeaux en <strong><em>contrepartie </em></strong>à nos chers <strong>donateurs</strong> qui seront <em><strong>toujours</strong> </em><u>les bienvenus à Essaouira</u> et <u>accueillis avec un délicieux verre de Thé à la Menthe </u>(fait maison par Khadija bien sûr!!) au sein de l'Association Féminine El Khir. </p><p> </p><p><strong>MERCI DE VOTRE SOLIDARITE !!! BOUSSAH BOUSSAH BOUSSAH</strong> : )))))</p><p> </p><p> </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux