Trois pissenlits dans un verre d'eau

Soutenez les Pissenlits sur KissKissBankBank !

Visuel du projet Trois pissenlits dans un verre d'eau
Réussi
112
Contributions
30/05/2019
Date de fin
7 120 €
Sur 6 500 €
110 %

Trois pissenlits dans un verre d'eau

<p>&nbsp;</p> <p><strong>LE SYNOPSIS</strong></p> <p>Prenez une fratrie de quadrag&eacute;naires. Incin&eacute;rez leur p&egrave;re. Faites-les se disputer les cendres et trouver une solution politiquement incorrecte pour apaiser les tensions.&nbsp; &nbsp;</p> <p><strong>L&rsquo;ESPRIT</strong></p> <p>Nous sommes donc dans une dram&eacute;die (Contraction des termes &quot;Drama&quot; et &quot;Com&eacute;die&quot;) o&ugrave; le sujet, &agrave; priori, devrait nous entra&icirc;ner uniquement vers le drame mais, comme dans la vie, il y a toujours des moments dr&ocirc;les m&ecirc;me au sein de moments pesants, &laquo;&nbsp;Trois pissenlits dans un verre d&rsquo;eau&nbsp;&raquo; est une histoire r&eacute;aliste teint&eacute;e d&rsquo;humour et d&rsquo;absurde.&nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>LA RENCONTRE DU DUO&nbsp;ISABELLE/MERLIN</strong></p> <p>Nous nous sommes rencontr&eacute;s en 2015 au Conservatoire Europ&eacute;en d&rsquo;&Eacute;criture Audiovisuelle. Nous y avons partag&eacute; une formation sur l&rsquo;&eacute;criture qui nous a permis de nous d&eacute;couvrir une sensibilit&eacute; commune et l&rsquo;envie de traiter des sujets proches.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/584043/Capture_d_e_cran_2019-04-05_a__13.46.58-1554464895.png" width="100%" /></p> <p>En effet, nos projets de s&eacute;ries TV&nbsp; avaient entre autres, pour th&eacute;matique, la famille et plus particuli&egrave;rement les rapports fr&egrave;res/s&oelig;urs. L&rsquo;id&eacute;e de m&eacute;langer nos univers et d&rsquo;&eacute;crire &agrave; quatre mains s&rsquo;est rapidement impos&eacute;e tout comme la n&eacute;cessit&eacute; d&rsquo;aller ensemble au bout du projet en le co-r&eacute;alisant. La compl&eacute;mentarit&eacute; qui est&nbsp; aujourd&rsquo;hui la n&ocirc;tre est une v&eacute;ritable force cr&eacute;atrice.&nbsp;</p> <p><strong>LA PLACE</strong></p> <p>Si &laquo;&nbsp;Trois pissenlits dans un verre d&rsquo;eau&nbsp;&raquo; parle en effet de la famille, le sujet central qui nous interroge et nous anime est la place qu&rsquo;on y occupe. Pour nous, dans la vie, tout est une question de place. Celle qu&rsquo;on a&nbsp;: dans sa famille, dans la soci&eacute;t&eacute;, dans son travail mais aussi celle qu&rsquo;on nous attribue, celle qu&rsquo;on se donne ou encore celle qu&rsquo;on m&eacute;rite. Notre place dans le monde adulte serait-elle alors d&eacute;termin&eacute;e, ou pire, pr&eacute;d&eacute;termin&eacute;e par notre rang de naissance (ain&eacute;, cadet..) et si c&rsquo;&eacute;tait le cas, les r&ocirc;les pourraient-il &ecirc;tre chang&eacute;s ? C&rsquo;est tout l&rsquo;enjeu du court-m&eacute;trage. En pla&ccedil;ant nos protagonistes face &agrave; la mort de leur dernier parent, nous leur donnons la possibilit&eacute; de modifier leur rang. Mais &agrave; quel prix&nbsp;?&nbsp;</p> <p><strong>LE MONOPOLY</strong></p> <p>Le jeu est omnipr&eacute;sent dans notre film. De la premi&egrave;re sc&egrave;ne qui s&rsquo;ouvre sur&nbsp; 1,2,3 Soleil jusqu&rsquo;au fait de jouer les cendres de leur p&egrave;re, des indices rappelant l&rsquo;enfance sont diss&eacute;min&eacute;s. La voiture tagu&eacute;e par les enfants de Marina ou les jeux vid&eacute;o de Fr&eacute;d&eacute;ric en sont quelques exemples.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/584046/Capture_d_e_cran_2019-04-05_a__13.54.52-1554465335.png" width="100%" /></p> <p>Le jeu est pour nous le meilleur marqueur de l&rsquo;enfance et permet de replacer nos personnages&nbsp; dans les r&ocirc;les qu&rsquo;ils avaient enfants (le mauvais joueur, l&rsquo;exalt&eacute;e, le patient&hellip;). Ils jouent ici leurs derniers moments d&rsquo;enfants et ils ont bien du mal &agrave; l&rsquo;accepter. Le choix du Monopoly appuie ce sentiment puisqu&rsquo;ils n&rsquo;ont que quelques heures pour se d&eacute;cider et ils choisissent un jeu sans fin, celui sans doute, qu&rsquo;ils pratiquaient le plus en famille.&nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>L&rsquo;URNE</strong></p> <p>L&rsquo;urne en carton biod&eacute;gradable accompagne nos personnages du d&eacute;but &agrave; la fin, c&rsquo;est m&ecirc;me elle qui lance les hostilit&eacute;s puisqu&rsquo;elle n&rsquo;est pas au go&ucirc;t de tous. Elle pose la question essentielle de ce dont on peut avoir besoin pour faire son deuil. Chaque personnage y accorde une importance diff&eacute;rence.&nbsp;Ainsi les rivalit&eacute;s se cristallisent autour de cette urne.&nbsp;Chacun la veut en apparence mais pour des raisons diff&eacute;rentes.&nbsp; &nbsp;</p> <p>Dans ce moment de vie que nous voulons grin&ccedil;ant, point de pathos, plut&ocirc;t de la cocasserie pour raconter combien nous sommes maladroits mais touchants dans nos rapports affectifs.</p> <p><strong>&nbsp;LA FRATRIE</strong></p> <p>Toute l&rsquo;histoire repose sur ce trio. Nous sommes sur un film d&rsquo;acteurs o&ugrave; leur direction est au c&oelig;ur de notre dispositif. Nos dialogues au cordeau s&rsquo;enrichiront d&rsquo;un travail de r&eacute;p&eacute;tition in situ pour que l&rsquo;improvisation naisse d&rsquo;une ma&icirc;trise totale du texte et des situations.</p> <p>L&rsquo;&eacute;tape du casting sera essentielle. Il nous faut cr&eacute;er une fratrie de quadrag&eacute;naires convaincante puisque nous avons trois personnages qui certes sont fr&egrave;res et s&oelig;ur mais sont tr&egrave;s diff&eacute;rents de caract&egrave;res et de fonctionnement de vie aussi.&nbsp;Voici les profils que nous avons en t&ecirc;te:&nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>MARINA</strong> / 48 ans</p> <p>Elle est &laquo;&nbsp;chic/cheap&nbsp;&raquo;&nbsp;: elle est tr&egrave;s attentive &agrave; son apparence, soign&eacute;e mais ce qu&rsquo;elle porte n&rsquo;est pas de tr&egrave;s bon go&ucirc;t, &ccedil;a ne la met pas en valeur. M&eacute;tier d&rsquo;avocate. Quand na&icirc;t un cadet, l&rsquo;a&icirc;n&eacute; s&rsquo;efforce de conserver sa place et ses acquis : il lutte pour survivre. Par cons&eacute;quent, tout a&icirc;n&eacute; est pr&eacute;d&eacute;termin&eacute;, il deviendra un d&eacute;fenseur de l&rsquo;ordre &eacute;tabli et un ennemi acharn&eacute; du changement. Install&eacute;e trop t&ocirc;t en position de gardienne de ses fr&egrave;res, Marina, l&rsquo;a&icirc;n&eacute;e, se croit plus responsable qu&rsquo;elle ne l&rsquo;est. Son c&ocirc;t&eacute; &laquo;&nbsp;control freaks&nbsp;&raquo; cache une r&eacute;alit&eacute; personnelle plus grave.&nbsp;</p> <p><strong>FR&Eacute;D&Eacute;RIC</strong>&nbsp;/ 46 ans</p> <p>Un look d&rsquo;&eacute;ternel adolescent. Challenge pour le com&eacute;dien de jouer dans sa chaise roulante qu&rsquo;il habite depuis son adolescence. Personnage pince-sans-rire, avec un petit quelque chose de charmant.</p> <p>Tiraill&eacute;s entre les plus grands et les plus petits, les enfants du milieu se plaignent de difficult&eacute;s &agrave; trouver leur place. Cette situation inconfortable les pr&eacute;pare pourtant &agrave; devenir des adultes conciliants qui ne craignent pas les compromis. L&rsquo;entre-deux n&rsquo;est effectivement pas, &agrave; premi&egrave;re vue, une place enviable.</p> <p><strong>NICOLAS</strong> / 44 ans</p> <p>Le cadet. Brut de d&eacute;coffrage. Physiquement vie au grand air. On l&rsquo;imaginait roux par contraste envers ses deux a&icirc;n&eacute;s.</p> <p>Nicolas a d&ucirc; lutter pour conqu&eacute;rir sa place, il a &laquo; naturellement &raquo; l&rsquo;esprit ouvert et adh&egrave;re avec enthousiasme &agrave; toutes les id&eacute;es nouvelles, surtout si elles promettent de bouleverser l&rsquo;humanit&eacute;. C&rsquo;est un rebelle n&eacute; !</p> <p><strong>LES ANN&Eacute;ES&nbsp;80</strong></p> <p>Pour pouvoir replonger nos personnages dans leur enfance nous utiliserons des d&eacute;cors / objets / sons tout droit sortis des ann&eacute;es 80. Alors que ce moment de deuil pourrait trouver sa r&eacute;sonance dans un univers feutr&eacute;, &eacute;clair&eacute; &agrave; la bougie dans lequel les personnages sont en noir, nous jouerons le contre-pied d&rsquo;une maison vintage aux papiers peints super flashy. Les bo&icirc;tes de jeux de soci&eacute;t&eacute; typiques de l&rsquo;&eacute;poque ou une vieille game boy de Fr&eacute;d&eacute;ric viendront compl&eacute;ter ces r&eacute;f&eacute;rences. Nous ne souhaitons pas faire un catalogue d&rsquo;objets des ann&eacute;es 80 mais bien en choisir qui raconteront au mieux notre fratrie et une partie de son histoire. Cela devrait permettre de surprendre en s&rsquo;amusant visuellement mais &eacute;galement de rappeler de nombreux souvenirs aux spectateurs et ainsi cr&eacute;er des attaches encore plus solides aux personnages.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579268/Capture_d_e_cran_2019-03-18_a__12.45.00-1552909512.png" width="100%" /></p> <p><strong>LA MAISON FAMILIALE</strong></p> <p>Elle est un v&eacute;ritable personnage &agrave; elle seule. Nous en verrons l&rsquo;int&eacute;rieur et l&rsquo;ext&eacute;rieur. Nous nous sommes rendu compte que le fait de retourner dans nos maisons d&rsquo;enfance modifiait nos comportements d&rsquo;adultes. Nous avions tendance &agrave; nous repositionner en tant qu&rsquo;enfant. C&rsquo;est ce qui se passe pour notre fratrie. Cette maison est la derni&egrave;re rescap&eacute;e de leur enfance et le dernier fil qui les relie &agrave; leur p&egrave;re.&nbsp;Nous nous attarderons donc &agrave; filmer des d&eacute;tails qui nous raconteront leurs habitudes en famille&nbsp;: pat&egrave;res qui portent leurs pr&eacute;noms, des sets de tables personnalis&eacute;s, un mur dans une alc&ocirc;ve avec une grande photo de eux 5, une vieille balan&ccedil;oire&hellip;</p> <p><strong>LE D&Eacute;CALAGE</strong></p> <p>Il aura lieu dans un premier temps via la maison qui est le r&eacute;sultat des exp&eacute;riences de d&eacute;coration de leur m&egrave;re. Cela permet de la rendre pr&eacute;sente, elle aussi. Elle avait cr&eacute;&eacute; des ambiances diff&eacute;rentes dans sa maison. Parfois en customisant juste les chaises de la cuisine ou par des tapisseries murales &agrave; motifs, cr&eacute;ant ainsi des contrastes entre les pi&egrave;ces.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579269/Capture_d_e_cran_2019-03-18_a__12.47.32-1552909662.png" width="100%" /></p> <p>Des entr&eacute;es de sc&egrave;nes seront imagin&eacute;es &agrave; partir de ces d&eacute;cors. Exemple d&rsquo;un personnage face cam&eacute;ra devant une tapisserie &laquo;&nbsp;coucher de soleil&nbsp;&raquo; ou &laquo;&nbsp;nuages&nbsp;&raquo; que nous n&rsquo;aurons pas aper&ccedil;ue avant. Cela permettra de cr&eacute;er, selon les moments, de la surprise, de la dr&ocirc;lerie ou de la po&eacute;sie.&nbsp;Le d&eacute;calage se verra aussi beaucoup dans les objets et accessoires. Marina pourrait par exemple se retrouver avec une barrette Minnie dans les cheveux.&nbsp;</p> <p>Le d&eacute;calage aura enfin aussi lieu par des actions, des gestes, des attitudes des protagonistes totalement inadapt&eacute;s &agrave; la situation dans laquelle ils se situent. Cela sera marqu&eacute; par des gros plans visages mais aussi par des &laquo;&nbsp;d&eacute;cadrages&nbsp;&raquo; volontaires de l&rsquo;image.</p> <p><strong>LES D&Eacute;CORS EXT&Eacute;RIEURS</strong></p> <p>Cela concerne l&rsquo;ouverture et la fermeture de l&rsquo;histoire. La sc&egrave;ne de flash-back puis celle qui les r&eacute;unit dans ce m&ecirc;me jardin permettent de raconter visuellement le temps qui est pass&eacute;. (&Eacute;tat du jardin, objets ab&icirc;m&eacute;s, nouveaux objets).&nbsp;Ces sc&egrave;nes nous permettent aussi d&rsquo;appr&eacute;hender totalement dans quel type de maison nous nous situons et de placer nos h&eacute;ros dans un contexte familial pr&eacute;cis. Soit une maison de plain-pied style ann&eacute;es 80 de la classe moyenne, &agrave; la campagne.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579272/Capture_d_e_cran_2019-03-18_a__12.50.38-1552909862.png" width="100%" /></p> <p>Des &eacute;l&eacute;ments comme la voiture tagu&eacute;e de Marina et surtout le cimeti&egrave;re de leurs animaux domestiques install&eacute; au milieu de leur jardin participent au c&ocirc;t&eacute; un peu barr&eacute; de cette famille. En ce sens le cimeti&egrave;re est vraiment un lieu unique avec la photo de chaque animal et son nom. La d&eacute;coration des tombes est tr&egrave;s originale &agrave; tendance kitsch avec par exemple un gros os sculpt&eacute; sur la tombe de &laquo;&nbsp;Maurice&nbsp;&raquo; leur teckel&hellip;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579273/Capture_d_e_cran_2019-03-18_a__12.50.48-1552909902.png" width="100%" /></p> <p><strong>LE POINT DE VUE</strong></p> <p>Ils sont trois et l&rsquo;histoire est v&eacute;cue par les trois. Nous ne partirons pas du point de vue de l&rsquo;un ou de l&rsquo;autre. Chacun d&rsquo;eux aura une sc&egrave;ne pour &ecirc;tre introduit avant d&rsquo;&ecirc;tre v&eacute;ritablement r&eacute;unis &agrave; la s&eacute;quence 5.</p> <p>En fonction des points de conflits, l&rsquo;un d&rsquo;eux sera isol&eacute; au cadre par rapport aux deux autres. Quand ils se retrouvent r&eacute;unis autour du jeu de Monopoly par exemple, nous les filmons &agrave; trois pour ces s&eacute;quences mais en mettant toujours un des trois, net au premier plan et les deux autres pr&eacute;sents mais flous au second plan. C&rsquo;est celui qui lance l&rsquo;action qui est au premier plan.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579274/Capture_d_e_cran_2019-03-18_a__12.52.36-1552909966.png" width="100%" /></p> <p>Les points de vue digressifs seront ceux vus d&rsquo;un objet important dans l&rsquo;histoire. Par exemple la prise de vue depuis l&rsquo;urne dans la s&eacute;quence 1, permet de les r&eacute;unir face &agrave; l&rsquo;enjeu.</p> <p><strong>LA R&Eacute;ALISATION</strong></p> <p>Avec un cadre assez compos&eacute;, nous jouerons entre le premier plan et les seconds plans volontairement flous. Nous mettrons en valeur des &eacute;l&eacute;ments du d&eacute;cor et accessoires qui seront des points de couleurs assez graphiques dans le plan. Et qui sont autant d&rsquo;&eacute;l&eacute;ments d&rsquo;informations sur cette famille et pr&eacute;cis&eacute;ment sur cette fratrie.&nbsp;&nbsp;Nous favoriserons l&rsquo;action pour les entr&eacute;es de sc&egrave;ne et les cuts&nbsp;pour en sortir afin de garder un maximum de rythme.&nbsp;Pour la derni&egrave;re s&eacute;quence c&rsquo;est Fr&eacute;d&eacute;ric qu&rsquo;on suit car c&rsquo;est lui qui devient le moteur et celui qui r&eacute;sout la situation.&nbsp;Le dernier plan au ras du sol sur le hamster nous ram&egrave;ne toujours &agrave; cette notion de d&eacute;calage qui fait l&rsquo;esprit de notre film. Nous tournerons cette derni&egrave;re s&eacute;quence &agrave; ras du sol pour &ecirc;tre au niveau du hamster qui est positionn&eacute; &agrave; c&ocirc;t&eacute; des pissenlits.&nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>L&#39;IMAGE</strong></p> <p>En int&eacute;rieur&nbsp;l&rsquo;ambiance sera plut&ocirc;t color&eacute;e en contraste avec une situation de deuil qui voudrait qu&rsquo;on soit dans une ambiance sombre. Nous souhaitons une image assez contrast&eacute;e et en ce sens, une cam&eacute;ra RED offre ce piqu&eacute; pr&eacute;cis. Nous permettant &agrave; la prise de vue et aussi dans le workflow de la post-production de pourvoir bien ma&icirc;triser l&rsquo;&eacute;talonnage du film.&nbsp; &nbsp;&nbsp;</p> <p>En ext&eacute;rieur, nous donnerons la sensation d&rsquo;&ecirc;tre en d&eacute;but de printemps et des flairs viendront nous donner des &eacute;clats de lumi&egrave;res. Les points de couleurs viendront des objets pr&eacute;sents dans le jardin.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><br /> &nbsp;&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Nous portons le projet &agrave; bout de bras depuis plus de 25 ans, on a tout sacrifi&eacute;. On s&#39;est f&acirc;ch&eacute; avec notre banquier, Greg a d&ucirc; vendre sa collection d&#39;emballage de morceaux de sucre,&nbsp;Isa a du faire la femme saucisse chez Super U pour promouvoir une choucroute. Gr&acirc;ce &agrave; ces activit&eacute;s parall&egrave;les nous avons r&eacute;ussi &agrave; r&eacute;unir 2000 &euro;&nbsp;! Avec votre g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; et votre soutien nous allons enfin pouvoir faire un sacr&eacute; chouette film ! (et regagner un peu de dignit&eacute;...!) Nous cherchons donc &agrave; r&eacute;unir <strong>les 6500 &euro;</strong>&nbsp;qui nous manquent encore pour r&eacute;ussir au mieux cette aventure !&nbsp;&nbsp;</p> <p>Cela nous permettra de nous aider &agrave; financer <strong>la majorit&eacute;</strong> du film: <strong>location de mat&eacute;riel</strong>,<strong>&nbsp;am&eacute;nagement des d&eacute;cors</strong>,<strong>&nbsp;location et achat d&#39;accessoires</strong>,<strong> h&eacute;bergements</strong>,<strong> d&eacute;fraiements</strong> pour l&#39;&eacute;quipe technique et artistique mais aussi tous <strong>les repas du tournage</strong> pour chouchouter notre &eacute;quipe !! Et enfin faire la <strong>post production</strong> la plus professionnelle qui soit ! En faisant le maximum pour que le film fasse une belle carri&egrave;re !!!&nbsp;&nbsp;</p> <p>Si nous avons la chance de d&eacute;passer notre objectif, nous pourrons <strong>perfectionner davantage l&#39;esth&eacute;tique du film </strong>ainsi que tous les&nbsp;<strong>outils promotionnels </strong>tels que l&#39;affiche, le teaser, les sous-titrages, et faire un <strong>g&eacute;n&eacute;rique de film atypique et d&eacute;cal&eacute;</strong> un peu comme celui de &quot;Catch me if you can&quot; de Steven Spielberg, enfin cela nous permettrait <strong>d&#39;&eacute;tendre notre liste d&#39;envois en festival&nbsp;</strong>! &nbsp;</p> <p>Votre aide nous sera donc <strong>extr&ecirc;mement</strong> pr&eacute;cieuse !</p> <p>Merci d&#39;avoir pris le temps de nous lire :)</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579279/file_main_image_11809_1_importance_dire_merci_reconnaissance_11809_01_1500X1000_cache_640x360-iloveimg-compressed_2-1552911821.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux