Un dromadaire pour un berbère

Un dromadaire pour un Berbère. Acheter un dromadaire pour améliorer la vie d'un chamelier dans le désert sud marocain

Visuel du projet Un dromadaire pour un berbère
Réussi
45
Contributeurs
16/09/2019
Date de fin
1 950 €
Sur 1 800 €
108 %

Un dromadaire pour un berbère

Dans le désert, les chameliers ont besoin de dromadaires pour travailler et ils n’ont pas les moyens d’en acheter.

Les chameliers sont souvent d’anciens nomades, que l’avancée du désert et le manque de nourriture pour les troupeaux, a poussés à se sédentariser. Dans les villages où ils se sont installés, ils vivent d’activités liées au tourisme. Ils travaillent pour des organisateurs de treks, qui les paient 5 € par jour. S’ils sont propriétaires de leur dromadaire, ils gagnent beaucoup plus : 15 à 25 € par jour, selon la saison. À noter que le travail des dromadaires est nettement mieux payé que celui des chameliers !

Ils peuvent aussi trouver des clients par eux-mêmes, et ainsi mieux vivre de leur travail, mais sans dromadaire à eux, ils doivent en louer, ce qui réduit considérablement leur bénéfice.

Sachant qu’un dromadaire s’achète 1200 à 1800 €, il est assez facile de comprendre la difficulté à réunir une telle somme pour un chamelier qui vit avec 5 € par jour ! 

Être propriétaire d’un dromadaire est pourtant la condition nécessaire à une vie plus autonome, pour ces nomades qui connaissent parfaitement le désert et sont désireux de le faire découvrir dans les conditions les plus authentiques qui soient : par la marche à pied, avec des dromadaires en caravane portant le matériel nécessaire à la vie des randonneurs.

Je suis allée trois fois dans le désert et c’est en discutant, lors de mon premier voyage, avec Lahcen (qui parle un peu français), que je me suis intéressée aux conditions de vie et de travail des chameliers. Quel contraste entre l’éblouissement total de mon premier contact avec le désert et la vie quotidienne si difficile et sans perspective de ceux qui en sont les meilleurs connaisseurs et ambassadeurs !

C’est pourquoi j’ai décidé de m’investir dans un projet de financement participatif pour acheter un dromadaire, qui permettra à Lahcen de vivre plus décemment de son travail. Sachant qu’un dromadaire commence à travailler, et surtout à apprendre son « métier » vers quatre ans, l’objectif est d’acheter un dromadaire d’une dizaine d’années, déjà bien dressé et qui aura atteint sa pleine force. Il faut savoir qu’un dromadaire de cet âge constitue un investissement sur le long terme, puisqu’il est immédiatement opérationnel et qu’il portera encore de lourdes charges pendant 15 à 20 ans ! 

Lahcen est né dans une famille de nomades, sixième sur dix enfants. Il a 35 ans et, depuis une dizaine d’années, s’est fixé à Tagounit, au sud de Zagora, essayant de vivre du métier de chamelier. Il a une parfaite connaissance du désert marocain, est très bien intégré dans la communauté des gens du désert et reconnu pour son professionnalisme et son sérieux. 

S’il a les moyens de développer son activité, d’autres chameliers pourront travailler avec lui dans de meilleures conditions.

À quoi servira la collecte

 

L’objectif de cette collecte est donc d’acheter un premier dromadaire pour amorcer le travail en autonomie. Le délai est assez court, l’idée étant que Lahcen puisse travailler avec son propre dromadaire dès le début de la saison, c’est-à-dire en octobre de cette année. 

À partir de là, il économisera pour acquérir un deuxième dromadaire et ainsi augmenter sa capacité d’autonomie. 

À quoi servira la collecte de 1800 € ?

1500 € pour l’achat du dromadaire

300 € pour les contreparties aux dons et pour la plateforme de crowdfunding

Si la collecte dépasse l’objectif, Lahcen pourra acheter du matériel de trek pour 500 € (selle pour le dromadaire, tente cuisine, matelas, nattes, tapis, couvertures, vaisselle, jerrycans, réchaud, tentes…). Qui sait ? Peut-être même qu’il aura les premiers euros pour acheter un deuxième dromadaire (on pourrait alors étudier la possibilité de mettre en place une coopérative pour partager ce deuxième dromadaire avec d'autres chameliers) ? Rêvons un peu…

Choisissez votre contrepartie

20 €

Nos remerciements Participation au concours de noms pour le dromadaire
  • 25 contributeurs

50 €

Nos remerciements Participation au concours de noms pour le dromadaire Une photo dédicacée du dromadaire
  • 8 contributeurs

80 €

Nos remerciements Participation au concours de noms pour le dromadaire Une photo dédicacée du dromadaire Une balade pour une personne de 45 min. à dos de dromadaire pour une personne, sur un séjour d’au moins 2 jours
  • 4 contributeurs

150 €

Nos remerciements Participation au concours de noms pour le dromadaire Une photo dédicacée du dromadaire Une journée gratuite dans le désert pour une personne, sur un séjour d’au moins 3 jours
  • 1 contributeur

250 €

Nos remerciements Participation au concours de noms pour le dromadaire Une photo dédicacée du dromadaire Deux journées gratuites dans le désert pour une personne, sur un séjour d’au moins 5 jours (ou une journée gratuite pour deux personnes, sur deux séjours d’au moins 3 jours)

    Faire un don

    Je donne ce que je veux