Aller au contenu

Un homme épié

Films & vidéo

Visuel du projet Un homme épié
Checked circleRéussi
batou
Marseille
41
Contributeurs
Friday, May 24, 2013
Date de fin
2 610 €
Sur 2 600 €
100 %

Obsédé par un vase qu'il a brisé dans son enfance, un homme se sent constamment épié. Ce court métrage sera réalisé grâce à vos Dons !

Suivre et partager
Soutenu par
Machina Films soutient le projet Un homme épié

Un homme épié

Synopsis

 

Il savait que cette invitation était un piège. Ces 3 minutes de célébrité à la télévision n’étaient qu’un prétexte pour lui faire payer ce vase de famille. Pourquoi lui ? Il donnait son corps 35 heures à la société et cela ne leur suffisait pas ? Son père était sûrement derrière tout ça. C’était louche. Et lorsque la présentatrice lui a posé une question dans la rubrique « poterie et céramique » il a tout de suite su qu’elle était de mèche. Et c’est là que tout a basculé.

 

 

Le projet, naissance et cheminement

 

Route des Cévennes

 

Img_1506

 

Ce projet a commencé sur une petite route des Cévennes lors de l’été 2012. J’ai eu l’idée de cette histoire et je l’ai notée sur un cahier. En effet j’ai toujours aimé les nouvelles, le fait de pouvoir rapidement passer dans un univers et d’exprimer une idée à travers un personnage. Comme je l’écrivais plus par plaisir que dans un but professionnel il me manquait des avis et je fis lire cette nouvelle à Andry. Il trouva l’histoire très cinématographique. Comme ces dernières années, j’étais plus dans le secteur documentaire, mais que j’ai toujours adoré les histoires et les fictions, je me suis laissé convaincre d’en faire un court métrage et une équipe est née soudée par la passion du cinéma, de l’image et du récit.

 

 

Note d’intention

 

L’idée de ce court métrage est de partir d’une personne parfaitement intégrée à la société et à priori ordinaire. Mais tous ses actes sont mis en relation avec la voix off du protagoniste qui commente de manière cynique son quotidien.

Le spectateur sera frappé par le contraste entre la vie banale du narrateur qui semble intégré à la société (métro-boulot-dodo) et la logique surréaliste de sa pensée qui nous fera prendre conscience petit à petit de sa folie. Seront mis en parallèle les commentaires du narrateur et ses actes. Parfois le décalage entre eux sera comique mais la finalité tragique des actes du héros enrichira le récit. En effet l’idée est d’éviter de tomber dans un coté « pathos » et les pensées surréalistes  du héros apportent un humour décalé qui dynamise le rythme du récit.  La multiplicité des lieux où évolue le narrateur et la mise en scène centrée sur son regard permettront de renforcer ce dynamisme.

Le personnage sera ainsi un mélange entre la gravité d’un personnage Kafkaïen et le comique d’un personnage décalé à la Buster Keaton.

 

 

Exemples de personnages qui m'ont inspiré:

 

 

Sean Penn dans Assassination of Richard Nixon 2004

alt

 

 

Travis Bickle dans taxi Driver  Martin Scorsese 1976

alt

 

The Barber Les fréres Coen 2001

alt

 

Esthétique du film

 

Du point de vue du découpage, la réalisation privilégiera un coté classique avec une majorité de plans fixes, travaillés afin de rendre l’action la plus lisible possible.

 

Une grande importance sera accordée à la lumière afin de rendre ce court métrage esthétique sans toutefois verser dans un coté exagéré ou publicitaire. Le court métrage s’inspirera d’un univers que l’on peut retrouver dans des séries HBO tel que les Sopranos, afin de rendre l’action réaliste sans toutefois tomber dans une esthétique de reportage. Les rares plans en caméra épaule seront là pour appuyer les scènes d’explosion de violence, le contraste esthétique renforcera ainsi le côté soudain et impulsif de l’action.

 

Les sopranos .HBO

alt

 

 

Concernant la lumière nous considérons comme référence des films comme le parrain ou encore les films de Sydney Lumet (période des années 70) où une image légèrement désaturée permet d’éviter un coté sur-esthétisant  voir publicitaire et donne un coté intemporel au film et à son propos. Contrairement à ses films nous ne tournerons pas en pellicule ce qui nous permettra de favoriser les basses lumière et ainsi de renforcer l’aspect sombre et introspectif du personnage.

 

Le prince de New York  S. Lumet 1981

Prince

 

 

Le Son privilégiera la voix off du personnage qui occupe une place centrale dans le récit. Cette voix sera couplée avec des nappes sonores, composées, qui resteront en retrait tout en assurant une homogénéité globale. La subjectivité du récit et des événements perçus par le personnage sera ainsi renforcée.

 

 

Extrait du scénario (voix off du personnage central)

 

"Je me souviens c’était par un après midi de Juillet.

J ‘avais l'âge où l’on s’émerveille devant un bout de ficelle que l’on traîne afin de créer sa propre pièce éphémère. En jouant avec mes personnages  dans une pièce du salon, j’ai fait tomber le vase et plusieurs générations se sont effondrées avec bruit. Mon père me l’avait dit, ce vase avait été rapporté d’Arménie, seul survivant d’un génocide et je venais de le briser.

Je me souviens du regard de mes parents.

Ils m’ont dit qu’ils n’oublieraient jamais et qu’ils savaient que je l’avais fait exprès et pourtant ils ne m’ont pas puni. C’était louche.

Depuis lors ils m’observent et je sais qu’ils veulent me rendre la pareille, je sens l’odeur de la vengeance flotter dans l’air.

 

Je me souviens c’était une journée de plus en milieu de semaine.

Je me faisais cette réflexion bien que je n’ai rien à attendre du week end

Si ce n’est un peu plus de déception.

Et puis le téléphone a sonné.

J’avais gagné quelque chose d’extraordinaire.

Mes 3 minutes de célébrité à la télévision, pour une émission pleine de questions et d’argent à la pelle.

C’était louche..."

 

 

Quelques photos de la maison d'enfance du héros

 

Lieu_tournage2

 

Lieu_tournage

À quoi servira la collecte

Vos dons nous permettront de créer ce court métrage de toute pièce sachant qu’aucune personne de l’équipe technique (y compris moi) ne sera payée.  L’argent de vos dons permettra donc l’existence de ce film dans notre univers (tout simplement).

 

Voici un petit résumé de notre devis pour dix jours de tournage:

 

La location de matériel de Son, Prise de vue et éclairage : 1100€

 

Régie (location de véhicule + nourriture midi et soir)  : 800€

 

Une indemnisation de 200€ pour l’acteur principal

 

Les costumes et décors : 500€

 

Toute l’équipe du film vous remercie par avance de votre générosité

 

Merci !!!

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Remerciements au générique
  • Contributeurs : 3

Pour 10 €

Remerciements au générique + envoi du teaser par mail
  • Contributeurs : 8

Pour 20 €

Remerciements au générique + envoi du teaser par mail + Une affiche A3 du Film
  • Contributeurs : 8

Pour 40 €

Remerciements au générique + envoi du teaser par mail + Une affiche A3 du Film + Un DVD du film
  • Contributeurs : 12

Pour 100 €

Remerciements au générique + envoi du teaser par mail + Une affiche A3 du Film + un DVD du film avec making of exclusif
  • Contributeur : 1

Pour 200 €

Crédité au générique en tant que producteur + envoi du teaser par mail + Une affiche A3 du Film + un DVD avec making of exclusif + Un book comprenant le scénario, le découpage technique et les photos du film + invitation à la projection du film
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 7/8

Pour 500 €

LA TOTALE : Crédité au générique en tant que producteur+ envoi du teaser par mail + Une affiche A3 du Film + un DVD avec making of exclusif Un book comprenant le scénario, le découpage technique et les photos du film + invitation à la projection du film + invitation à une journée de montage sur Marseille
  • Disponibilité : 4/4

Faire un don

Je donne ce que je veux