Un terrain pour Isabelle et Pierre

Redonnons l'espoir d'une vie meilleure à Isabelle et Pierre et leurs 2 jeunes enfants !

Visuel du projet Un terrain pour Isabelle et Pierre
23
Contributeurs
15 jours
Restants
655 €
Sur 500 €
131 %
Solidarité
internationale

Un terrain pour Isabelle et Pierre

Il est essentiel pour Isabelle et Pierre de faire l'acquisition d'un terrain avant la prochaine saison des pluies.
Afin qu'ils puissent construire une nouvelle maison où ils pourront mettre à l'abri leurs enfants.
Afin qu'ils puissent retrouver un peu d'intimité et de repos, préserver leur santé en ayant des conditions de vie et d'hygiène plus favorables.
Pour finalement se sentir plus serein pour les années à venir.

Maryse, Cathy, Fabienne, Carole et moi-même, Muriel, sommes 5 amies qui oeuvrons auprès des enfants orphelins du Burkina depuis 10 ans. Isabelle est l'une de ces rencontres qui vous touche le coeur. C'est une jeune femme souriante, rieuse, dévouée et très courageuse malgré les épreuves de la vie déjà traversées. Elle s'occupe de safamille sans relâche du matin au soir et vends quelques épices à la porte de sa maison pour contribuer aux maigres revenus du ménage. Nous l'avons prise sous notre aile !

Isabelle, 28 ans et Pierre, 31 ans vivent à Ouagadougou, au Burkina Faso, le pays des hommes intègres.
Leurs chemins se sont croisés alors qu’ils fréquentaient la même église. C’est là qu’ils se sont unis en 2015.
Depuis, Haniel, 3 ans et demi et Layel, un an, sont venus agrandir la famille.
Après leur mariage, Isabelle a rejoint Pierre dans la petite maison qu’il loue dans le quartier non loti de Zongo, situé à la périphérie de la capitale.
Ils vivent dans une situation de grande précarité.


Un 2 pièces exigu abrite la famille: 10m2 au total, mal ventilé, sombre et sans espace de rangement. Parents et enfants dorment sur des nattes posées sur le sol en terre battue. Tous les 4 se voient souvent contraints de passer la nuit dans la pièce principale servant de cuisine car l’unique chambre est insalubre, trop humide et poussiéreuse.
A chaque saison des pluies, qui s’étend de juin à octobre, la maison construite en banco (brique en terre crue) est envahie par l’humidité et subit des dégâts importants. Cette année encore, les murs de la cour se sont effondrés et les toilettes extérieures, qui servent également de douche, ont été détruites.
La promiscuité, l'insalubrité et le manque d'hygiène sont inquiétants pour leur état de santé.


Pierre et Isabelle vivent sans électricité et leur maison est très reculée de la route principale. Ces conditions ne permettent pas au couple de penser à développer une activité génératrice de revenus pour Isabelle (petit commerce). D'autant plus avec 2 enfants en bas âge qu'elle ne peut pas faire garder.
L’accès à l’eau potable est très difficile. La pompe à eau publique du quartier est loin du logement. Isabelle est épuisée car elle doit chaque semaine pousser son vélo chargé de 5 bidons de 20L.
Le problème d'accès à l'énergie et à l'eau potable, l'éloignement de la ville rendent la vie dure à Isabelle. Physiquement et moralement.
Pierre exerce le métier de couturier, à l'autre bout de la ville et travaille 7 jours sur 7. Malgré son courage, il peine à subvenir aux besoins de la famille (nourriture, soins, essence pour la moto, soutien financier à sa belle-mère dont le mari est décédé l'an passé,...).
Et aujourd'hui, le propriétaire souhaite reprendre son terrain et les presse à quitter les lieux. D'un jour à l'autre, Isabelle et Pierre risquent de se retrouver sans abri.

À quoi servira la collecte

En atteignant l'objectif de 500 euros, nous finançons en totalité l'achat du terrain d'Isabelle et Pierre.

Cela leur donnera l'élan indispensable pour poser les premières pierres de leur nouvelle maison grâce à leurs petites économies. Ils pourront enfin entrevoir des jours meilleurs et rêver d'une vie sans peur du lendemain. 

Faire un don

Je donne ce que je veux