Un village autosuffisant au Sénégal : Le projet d’un étudiant de 26 ans.

Aidez tout un village du Sénégal à avoir un accès autosuffisant à l'eau et à la nourriture.

Visuel du projet Un village autosuffisant  au Sénégal :  Le projet d’un étudiant de 26 ans.
7
Contributions
9 jours
Restants
561 €
Sur 1 000 €
56 %
Biodiversité
Développement
local
Solidarité
internationale

Un village autosuffisant au Sénégal : Le projet d’un étudiant de 26 ans.

Culture de 10 000m² de champs de légumes dans un village à Thiès. "L'agriculture est pour moi une solution clé et durable pour aider mon village et le développer." Son nom est Pape Sadio Coulibaly. Un jeune et ambitieux étudiant de 26 ans, vivant dans un village de Thiès, au Sénégal. Il vit dans un milieu rural de la région, et veut lutter contre le manque de ressources, lié à la pandémie. Mais aussi au rythme de la surconsommation mondiale. Pape a décidé d’entreprendre un projet agricole pour son village. Par ce projet, il souhaite que son lieu de vie ne soit pas abandonné : “La majorité des villageois quittent leurs villages pour aller s’installer dans les villes, tout en abandonnant les terres.” Suivant ce contexte, Pape souhaite lutter contre la pauvreté par la dynamisation de son territoire, en y produisant des ressources locales, en l'occurrence une culture de légumes et un accès facilité à l’eau. Pour les détails du projet, Pape souhaite exploiter un hectare (10 000m²) de terrain à haut potentiel avec : Des achats de semences certifiées ainsi que du terreau : 1000€ Financement d’un puits muni d’un système d’irrigation : 4000€ Achats d’engrais et de matières organiques : 4000€ Achat d’un tracteur : 3300€ Nous cherchons donc à réunir 12 300€ pour ce projet prometteur. Un énorme merci aux contributeurs ayant déjà participé, et aux futurs donateurs. ❤️ Le contexte Depuis le début de la pandémie, la faim dans le monde progresse et s'est aggravée à cause, du Covid-19 et de la crise climatique. Ces fatalités que nous avons dernièrement connues, et qu'a subi ce monde, a plongé, entre 2020 et 2021, 155 millions de personnes dans une insécurité alimentaire extrême. Et le mois dernier, le 29 juillet 2021, a eu lieu le jour du dépassement. De quoi s’agit-il ? En 209 jours, soit 6 mois et 28 jours, l'humanité a dépensé l'ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an. Cette date fatidique, qui est tombée cette année le 29 juillet, est appelée “jour du dépassement de la Terre”. Pour pallier ces situations, plusieurs ONGs se mobilisent actuellement pour subvenir aux besoins des populations en envoyant des colis alimentaires. FADSA se mobilise sur des stratégies de long-terme pour le développement durable et pour l’autonomisation de ces territoires, par l’accomplissement de projets locaux. Par ces projets, nous nous serrons les coudes entre ONGs en accomplissant des stratégies de court, moyen et long terme. C’est là que le projet de Pape Sadio Coulibaly entre en jeu : produire un hectare de cultures de légumes à l’échelle locale, ouvrir des perspectives d’élevage d’animaux, subvenir aux besoins de la population locale et enfin, pouvoir exporter sa production aux alentours. L’impact qu’a ce projet sur la communauté L’effet vertueux que procure ce projet est bien plus grand qu’il en a l’air. Certes, dans la forme, nous nous mobilisons pour faire naître un hectare de cultures. Mais de ce commencement vient une continuité, une évolution sur le long terme : Des emplois seront créés localement au fur et à mesure. Ce qui dynamisera l’économie locale. L’accès à l’eau pour tous, sera facilitée par la construction d’un puits pour le système d’irrigation. Les revenus qu’engendrera ce champ pourront servir à investir sur de futurs projets au niveau local. Ce projet est utile non seulement pour cette génération, mais aussi pour les enfants et leurs futurs enfants. Des terres anciennement inexploitées produiront des légumes de semences certifiées, et locaux, celà de manière durable. Non seulement la santé locale ne pourra que vous remercier, mais en plus la terre produira encore plus de richesses. Cela contribuera à combattre les crises et le manque de ressources. Certes à petite échelle, mais comme on le dit souvent, “petit à petit, l’oiseau fait son nid". Enfin, accomplir un projet apportera non seulement des bénéfices matériels, mais aussi des sourires, de la fierté et encore plus de motivation, une route vers l’autonomie d’un village et sa liberté. 📷 Nous sommes FADSA, Une organisation humanitaire, de soutien. Nous avons pour vocation de faire fleurir les projets sportifs, culturels et sociaux, principalement en Afrique.

À quoi servira la collecte

Pour les détails du projet, Pape souhaite exploiter hectare de terrain à haut potentiel avec : Palier 1 : Achats de semences certifiées ainsi que du terreau : 1000€ Palier 2 : Financement d’un puits muni d’un système d’irrigation : 5000€ Palier 3 : Achats d’engrais et de matières organiques : 9000€ Palier 4 : Achat d’un tracteur et passage à l'action : 12.300€ Nous cherchons donc à réunir 12.300€ pour ce projet prometteur. Un énorme merci aux participants.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux