Aller au contenu

Une histoire du Mont-de-Piété à Bordeaux

Pour une histoire du Mont de Piété à Bordeaux, le premier établissement de finance sociale à Bordeaux créé en 1801

Visuel du projet Une histoire du Mont-de-Piété à Bordeaux
Checked circleRéussi
26
Contributeurs
16/12/2013
Date de fin
856 €
Sur 520 €
165 %

Une histoire du Mont-de-Piété à Bordeaux

Images__3_

 

"Il est 10h quand Ferdinand Philippe d'Orléans Prince de Joinville et fils du roi Louis-Philippe se lève, il descend de sa chambre et retrouve sa mère assise dans le salon.

-« Où est votre montre jeune homme ? » lance-t-elle  soupçonneuse.

Hésitant, le jeune prince répond :

-« elle est chez ma tante, mère »

Gage d’un prêt qui a remboursé une dette de jeu, elle est en vérité pendue à un clou au Mont-de-Piété."

 

 

T_l_chargement__3_

 

 

C'est ainsi que le surnom populaire du Mont-de-Piété est apparu... L’ouvrier, l’artisan, le commerçant et le noble ont déposé un objet au Clou, et ont obtenu un prêt chez Ma tante. La culture populaire s’approprie le Mont-de-Piété, le moraliste le méprise, le noble déchu l’use en secret. Le Mont-de-Piété est la banque du pauvre, où se côtoient dans son magasin les vestiges d’une clientèle en mal de liquidité, c'est le gage du répit. Le Mont-de-Piété révèle la vie du petit peuple, sa routine, sa survie, mais aussi sa capacité à l’utiliser et le détourner.

 

 

T_l_chargement__2_

 

 

C'est donc l'histoire de l'établissement que je compte raconter au plus grand nombre, faire partager la vie du petit peuple bordelais... un récit de la vie de tous les jours.

 

Quoi de plus logique que de financer ce projet d'édition via un outil de la finance solidaire. Le Mont-de-Piété offre un microcrédit social, il est le premier établissement de l'histoire à le faire ! La boucle est bouclé, du Mont-de-Piété créé au XVe siècle à kisskissbank, réseau solidaire de financement. Ce projet est donc le pari de valeurs communes !

 

Ce projet ne vient pas de nulle part....

 

 

650389_19460511_460x306.jpg.1379422938147

 

Je tout jeune docteur en sciences économiques. Ma thèse de doctorat fut consacrée au microcrédit social au Mont-de-Piété. Intitulée, Le microcrédit social, un « argent secours en perspective historique – le cas du prêt sur gages au Crédit municipal de Bordeaux, ce travail pluridisciplinaire a permis d’établir une première histoire du Mont-de-Piété bordelais jamais réalisée jusqu’à présent. Le côté économique de la thèse montre que le microcrédit social est une activité dynamique en période de marchandisation de la protection sociale. L’aspect socio économique met en avant le rôle de l’argent comme élément de secours individuel.

Après de nombreuses conférences pour le milieu associatif, culturel et la société civile, et conscient de l’importance de faire partager le travail académique et scientifique au plus grand nombre, ce projet s’inscrit dans l’idée que je me fais de l’université à vocation populaire, un transfert de connaissance exigeant à la portée de tous.

Retrouvez l’ensemble de ses travaux sur sa page personnelle :

https://sites.google.com/site/pastureauguillaume/

 

À quoi servira la collecte

Ce projet est pour moi double....

 

A court terme l'ensemble de la collecte doit couvrir l'édition de l'ouvrage pour cela, après devis de l'imprimeur, j'ai besoin de 520 euros pour 120 ouvrages. Rien ne sert de courir il faut arriver à bon port, cette petite production à être partager, échanger, aucune volonté marchande et lucrative en jeu !

L'objectif est de transmettre au plus grand nombre cette histoire sociale de Bordeaux... 

 

Si le succès de la collecte est au rendez-vous et que l'objectif est dépassé, je m'engage à éditer plus d'ouvrages pour les donner aux bibliothèques et médiathèque de la région, et/ou financer une partie de mon projet de roman, "Carnet de Ferdinand" qui raconte l'histoire de mon arrière grand père dans les tranchées, à partir de son carnet de note....

 

 

Mais à long terme, la réussite de ce projet me permettra de me lancer dans la création d'une association à but non lucratif d'édition coopératives et participatives pour aider les jeunes (et moins) jeunes auteurs à publier une centaine de leur(s) oeuvre(s), et cela par financement participatif !

 

Il n'y a pas de petit ou de grand don, il n'y a que de la solidarité et de l'entre-aide !

 

A 200 euros de don je vous présente en exclusivité la 1e page de couverture,

A 350 euros, la 4eme de couv'

 A 450 euros, les bonnes feuilles.... 

 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 1 €

entre 1euros et 7 euros, un verre dans un bar bordelais
  • Contributeur : 1
  • Livraison Février 2014

Pour 8 €

Entre 8 euros et 14 euros, un exemplaire en format numérique
  • Livraison Février 2014

Pour 15 €

Entre 15 et 34 euros, un envoi express d'un exemplaire de l'ouvrage dédicacé
  • Contributeurs : 15
  • Livraison Février 2014

Pour 35 €

Entre 35 euros et 49 euros, un ouvrage dédicacé et une présentation personnelle de l'ouvrage au pied du Mont-de-Piété bordelais ou ailleurs dans la ville
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Février 2014

Pour 50 €

Entre 50 euros et 74 euros, je vous offre un exemplaire dédicacé de l'ouvrage et un exemplaire numérique de mon prochain espéré en juin 2014
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Juillet 2014

Pour 75 €

Entre 75 euros et 99 euros, je vous offre un exemplaire dédicacé, plus un exemplaire de mon prochain roman.
  • Livraison Juillet 2014

Pour 100 €

de 100 euros. Déjà un grand merci, mais aussi un exemplaire dédicacé, votre prénom dans les remerciements de l'ouvrage, un exemplaire de mon prochain roman, et une bouteille de vin de Bordeaux [expédiée en France...]
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 4/5
  • Livraison Juillet 2014

Faire un don

Je donne ce que je veux