Une vague d'oubli, premier roman de Louise Rousseau

Aidez-nous à financer le projet de l'édition du premier roman de Louise Rousseau, par Cap Régions Editions.

Visuel du projet Une vague d'oubli, premier roman de Louise Rousseau
Réussi
87
Contributions
26/08/2023
Date de fin
111 prév.préventes
Sur 100
111 %

Une vague d'oubli, premier roman de Louise Rousseau

Mon premier roman va prochainement être publié par Cap Régions Editions. Les précommandes sont désormais closes. Grâce à ceux qui m'ont soutenu le roman va être publié et paraitra en novembre. Il sera en vente en librairie ou sur des plateformes Internet comme la Fnac ou Amazon. Pour la moindre question n'hésitez pas à contacter mon éditeur ou moi-même. Merci à tous ! Voir ce roman édité est un projet qui me tient à coeur, pour ceux qui m'ont soutenu et ceux à qui je veux rendre hommage. "Une vague d'oubli" est une histoire qui plonge les lecteurs dans un voyage émotionnel bouleversant, où chaque page révèle la beauté fragile de la mémoire. L'auteure aborde avec délicatesse les défis auxquels sont confrontés les proches lorsque la maladie d'Alzheimer frappe un être cher, tout en mettant en lumière la puissance des souvenirs et de la connexion humaine. Au cœur de ce roman se trouvent une grand-mère aimante et sa petite-fille, qui doivent faire face à la lente disparition des souvenirs de la grand-mère. À travers des descriptions poétiques et des moments d'intimité, les lecteurs sont invités à explorer la manière dont les souvenirs s'estompent et comment cette réalité affecte la relation entre les deux personnages. Malgré les défis et les frustrations, l'auteur insuffle une lueur d'espoir tout au long du récit, illustrant la résilience de l'amour et la capacité de la poésie à transcender les barrières de la maladie. "Une vague d'oubli" est un roman qui met en évidence l'importance de la compréhension, de l'empathie et de l'amour inconditionnel dans les moments les plus difficiles. En donnant une voix sincère et authentique aux familles touchées par la maladie d'Alzheimer, l'auteur invite les lecteurs à réfléchir à la manière dont ils peuvent soutenir et accompagner leurs proches dans de telles circonstances. Le roman fait 230 pages, au format 13 x 20 cm avec une couverture souple illustrée. Le prix unitaire de souscription est de 18 euros (le prix public après souscription sera de 22 euros). Extrait du roman "Chère grande Sœur, Il me tarde de te voir, J’ai oublié le rire de papa, la voix de maman, celle qui nous disait de rester fière, de se tenir droite sur nos chaises et de poursuivre nos rêves sans se laisser empêcher par quiconque. Du moins, c’est ainsi que j’aime m’en souvenir, je crois que je m’en suis fait une image idéalisée, vois-tu aujourd’hui je perds également ces maigres repères. Les odeurs m’amènent souvent quelque part mais je ne reconnais plus le lieu : il y a de grands cyprès, une nappe étendue au sol, ton visage m’appelant à m’asseoir et les enfants qui courent derrière un ballon. Peut-être là encore je fantasme un évènement inexistant, je mélange les années et les sourires, les prénoms et les lieux. [...] Je médite régulièrement, j’en suis venue à certaines conclusions sur ma façon d’appréhender la maladie. Ainsi j’ai déduit que sombrer dans l’oubli se révèle de deux sens : celui propre à soi-même et celui dépendant de la considération des autres. Je crois que c’est de celui-là dont j’ai le plus peur. Si je suis peu propice à déguster l’eau du Léthé, j’aime encore moins l’idée d’être rangée au placard. Grandir c’est guérir du poids des maux, c’est fabriquer des premières fois que je n’ai pas d’autres choix que d’abandonner. Grandir c’est aussi apprendre à être de plus en plus seule, à apprécier sa propre compagnie en un sens et vers cela je me dirige à grands pas. J’enclos en mon cœur la joie des souvenirs le plus longtemps que je peux me tenir aux portes de la forteresse. Il est bien certain que des forces craquèlent déjà la barricade de ma tête, que les brèches permettent aux plus petits souvenirs de s’échapper, trop contents d’être libres, assez stupides pour croire qu’ils existent sans moi. Mon avenir est constitué d’incertitudes et j’en suis démunie ma chère Cassandre. Quand se reverra-t-on, pourrait-on prendre le café à l’occasion ? Je t’embrasse tendrement, Ta petite sœur, Esther PS : Je te ramènerai ces délicieux biscuits à la cannelle que tu apprécies tant lors de notre prochaine rencontre. Au plaisir de te revoir."

À quoi servira la collecte

Qui est derrière le projet ? Quel est l'objectif de cette précommande ? En pré-commandant votre exemplaire de "Une vague d'oubli", vous permettez à la collecte d'avancer, et au projet de voir potentiellement le jour. Cette dernière servira à financer toutes les différentes étapes : mise en page, commande de papier, impression, envoi des contreparties... Nous avons besoin de vous pour donner naissance à l'édition de ce roman ! Nous espérons vraiment atteindre les 400 préventes (100 avec Kisskissbankbank) nécessaires, ce qui permetrait à "Une vague d'oubli" de voir le jour. Les livres seront livrés dès le mois de septembre 2023. Au plaisir de vous rencontrer.

Contreparties

Contrepartie star

1 exemplaire du roman Une vague d'oubli

18 €

  • 76 contributions
+ 1 exemplaire du roman édité par Cap Régions Editions + Option dédicace

Livraison estimée : septembre 2023

2 exemplaires du roman Une vague d'oubli

36 €

  • 7 contributions
+ 2 exemplaires du roman édité par Cap Régions Editions + Option dédicace pour chacun des exemplaires

Livraison estimée : septembre 2023

3 exemplaires du roman Une vague d'oubli

54 €

  • 1 contribution
+ 3 exemplaires du roman édité par Cap Régions Editions + Option dédicace pour chacun des exemplaires

Livraison estimée : septembre 2023

4 exemplaires du roman Une vague d'oubli

72 €

  • 2 contributions
+ 4 exemplaires du roman édité par Cap Régions Editions + Option dédicace pour chacun des exemplaires

Livraison estimée : septembre 2023

5 exemplaires du roman Une vague d'oubli

90 €

  • 2 contributions
+ 5 exemplaires du roman édité par Cap Régions Editions + Option dédicace pour chacun des exemplaires

Livraison estimée : septembre 2023

Faire un don

Je donne ce que je veux