Une zone Natura 2000 sacrifiée

Défendez le Bois du Val Saint-Lambert, défendez la démocratie et l'environnement

Visuel du projet Une zone Natura 2000 sacrifiée
Réussi
75
Contributeurs
22/06/2019
Date de fin
4 045 €
Sur 3 500 €
116 %

Une zone Natura 2000 sacrifiée

"Si l'on m'apprenait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier." Martin Luther King

 


CONTEXTE

Un accrobranche, oui, mais pas là !

Logé dans un bois, enclavé en pleine agglomération, un biotope exceptionnel a pu se développer malgré la concentration urbanistique aux alentours et a été reconnue comme zone Natura 2000, une zone à protéger !

Le réseau Natura 2000 rassemble des sites naturels ou semi-naturels de l'Union européenne ayant une grande valeur patrimoniale, en raison de la faune et la flore exceptionnelles qu'ils contiennent.

Nous sommes pourtant à Seraing, dans un bassin industriel, au Val Saint-Lambert, densément peuplé.

En mars 2019, nous avons appris qu'un permis d'urbanisme avait été délivré pour permettre l'exploitation d'un accrobranche sur cette zone protégée.

En réaction, quelques habitants du quartier se sont mobilisés en créant un groupe Facebook pour jouer le rôle de relais. Il regroupe aujourd'hui 260 membres.

Par la suite, une pétition a été lancée pour fédérer et sensibiliser un maximum de personnes autour de notre cause. Cette action a permis de recueillir plus de 4400 signatures et a abouti au retrait des clôtures qui devaient encercler l'entièreté du périmètre et auraient empêché l'accès aux sentiers habituellement empruntés.

Récemment, nous avons créé un collectif qui rassemble les membres les plus engagés afin de poursuivre l'action de défense de la zone Natura 2000.


INJUSTICE

Ce bois grouille de vie et tout s'est mis en place, naturellement, pour que les lieux deviennent un abris idéal pour une multitude d'espèces. Des zones humides (3 étangs), des arbres morts sur pieds transformés en gîtes accueillants pour la faune locale dont (liste non exhaustive) : petit rhinolophe, grand rhinolophe, vespertilion des marais (chauve souris), chabot, bondrée apivore, bécassine des marais, martin pêcheur d'Europe, pic noir, pic mar...

 

Sa flore est l'égale de sa faune, aussi remarquable, un bois qui invite à la promenade car il possède un réseau dense de sentiers reliant les quartiers entre eux. On peut croiser des joggeurs, promeneurs, cavaliers, cyclistes. Les nombreuses traces des passages témoignent de l'attrait de cette zone boisée pour les balades.

Sont également présents, des étangs de pêche accessibles au public.

Malgré l'existence de ce patrimoine exceptionnel, la ville de Seraing a choisi d'autoriser l'implantation d'une activité d'accrobranche sur plus de 50% de la zone Natura 2000. Celle-ci va donc être sacrifiée au profit d'une activité commerciale qui s'étendra quant à elle sur 17 hectares.

Une bombe sur un écosystème fragile...

Plan de l'emprise de la zone d'accrobranche sur le périmètre Natura 2000.

D'un côté des associations et des riverains se battent corps et âme pour protéger cet écosystème fragile et malheureusement d'autres se battent, à l'inverse, pour cautionner l'implantation d'activités de ce type sur des zones protégées...


DÉMOCRATIE

Il s'agit, par notre action, de défendre aussi la démocratie, car à aucun moment le citoyen n'a pu s'exprimer sur le sujet. Aucune enquête publique n'a en effet été menée pour informer les riverains du projet et leur permettre de s'exprimer.

Ce sont des géomètres qui relevaient des mesures dans notre quartier qui ont informé le voisinage de la situation.... Sans cette alerte nous aurions vu surgir les premiers engins de chantiers sans que personne ne soit averti.

Les parcs accrobranche peuvent avoir des incidences sur l'environnement lorsqu'ils sont implantés sur des zones protégées. Dans le cas présent, celui-ci sera développé en pleine zone Natura 2000.


INCOHÉRENCE - TOUT BÉTON - ANACHRONISME

Ce bois n'en n'a pas fini avec son exploitation car va suivre la création de lotissements dans le cadre du projet urbanistique CRISTAL PARK, longuement relaté dans la presse, et qui va venir s'ajouter à l'envahissement des espaces verts.



OPPOSITION

Nous nous opposons donc à ce projet que nous pensons inadapté aux lieux, destructeur de la biodiversité, anachronique, peu relevant en terme d'image.

À l'aube d'une sixième extinction de masse des espèces, d'une perte irréversible de la biodiversité, n'est-ce pas donner une grosse claque à notre prise de conscience individuelle sur le besoin vital du respect de notre environnement et à la mobilisation des jeunes ces derniers mois...?

Nous avons donc pris contact avec un bureau d'avocats spécialisés et décidé de donner une voix à la nature, aux citoyens, par la voix légale, celle du conseil d'État.


Vous aussi, vous vous sentez concerné(e) par cette action citoyenne ? Soutenez-là grâce à vos dons.

Au nom du collectif, nous vous remercions par avance de votre soutien.

Pour le collectif "Bois du Val"

À quoi servira la collecte

ACTION REACTION

Les recours et les actions de ce type s’avèrent très onéreuses et ne peuvent reposer que sur l’addition de tous les soutiens financiers.

C'est pourquoi nous avons besoin de vous !

Nos frais sont directement liés à l’action en justice (frais d'avocat).

Votre soutien nous donnera les moyens de couvrir une partie du budget nécessaire à cette action en justice.

Les frais d'avocat s'élèvent à +/- 5000€ ttc, mais nous pouvons financer une partie, soit 1700€, nous avons donc besoin de votre soutien pour :

  • 3260€ qui serviront à supporter la somme manquante
  • 240€ qui serviront à couvrir les frais de gestion de la plateforme, soit 8% (5% de commission pour KissKissBankBank, 3% de frais bancaires)
  • Soit un total de 3500€ ttc

Choisissez votre contrepartie

Pour 20 €

Tentons de sauver 32m² de la zone Natura 2000

Grâce à votre don, si nous arrivons à protéger cette zone, vous aurez contribué à la sauvegarde d'une superficie de +/- 32m² de terrain en Zone Natura 2000
  • Contributeurs : 24

Pour 40 €

Tentons de maintenir l'habitat des espèces protégées

Grâce à votre don, nous tenterons de défendre les sites d'habitat disponibles sur la Zone Natura 2000 pour continuer à abriter des espèces protégées, indispensables à notre écosystème.
  • Contributeurs : 7

Faire un don

Je donne ce que je veux