Vivre en collectif a l’image du village d’ « M.H.M. Le lumière »

Un conte 100% politik/ 200% poétique

Visuel du projet Vivre  en  collectif  a l’image du  village d’ « M.H.M. Le lumière »
Réussi
16
Contributions
12/03/2019
Date de fin
1 000 €
Sur 1 000 €
100 %

Vivre en collectif a l’image du village d’ « M.H.M. Le lumière »

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/563142/Captura_de_pantalla_2019-01-07_a_la_s__17.10.37-1546877740.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/563133/presentation4-1546876074.jpg" width="100%" />Tova: Flora, qui es-tu donc?&nbsp;</p> <p>Flora: Je suis photographe et illustratrice, &eacute;l&egrave;ve en derni&egrave;re ann&eacute;e &agrave; l&rsquo;&eacute;cole&nbsp;nationale de photographie d&rsquo;Arles. J&rsquo;ai r&eacute;alis&eacute; les aquarelles et la conception graphique du petit livre &laquo;&nbsp;MHM le lumi&egrave;re&nbsp;&raquo;. Ce projet est n&eacute; d&rsquo;un croisement de chemin:&nbsp;je t&#39;ai parl&eacute;&nbsp;de mon envie de cr&eacute;er une petite maison d&rsquo;&eacute;dition et tu&nbsp;avais ton manuscrit sous le bras. La po&eacute;sie visuelle de ce texte m&rsquo;a inspir&eacute; ainsi que la&nbsp;recherche d&rsquo;une utopie. Je voyage depuis de nombreuses ann&eacute;es &agrave; la rencontre de gens qui ont choisi d&rsquo;autres modes de vie, plus &eacute;galitaires, plus proches de la terre. Je suis curieuse de la fa&ccedil;on dont chacun tisse, avec art, sa vie. Sur un fil, entre deux continents, l&rsquo;Am&eacute;rique latine; le Mexique et la France, mes aquarelles croisent diff&eacute;rentes cultures et une recherche de spiritualit&eacute;. Mon travail est visible sur la page:&nbsp;<a href="https://floravala.wixsite.com/photo." target="_blank">https://floravala.wixsite.com/photo</a></p> <p>Flora: et qui es-tu donc, Tova?</p> <p>Tova:&nbsp; je pratique la litt&eacute;rature et collabore &agrave; une coop&eacute;rative agricole pr&egrave;s d&rsquo;Arles.&nbsp;J&rsquo;ai publi&eacute; dans la revue &laquo;&nbsp;La Pens&eacute;e de midi&nbsp;&raquo;&nbsp; d&rsquo;Actes Sud - dont le texte est accessible sur le site CAIRN - et &eacute;galement dans la revue litt&eacute;raire &laquo;&nbsp;L&rsquo;Autre journal&nbsp;&raquo; o&ugrave; j&rsquo;ai publi&eacute; un large extrait du &laquo;&nbsp;Conte de la Mythomanie&nbsp;&raquo;. Sinon, dans un texte qui suit intitul&eacute; &ldquo; Vivre en collectif &rdquo;, je raconte comment je suis arriv&eacute; &agrave; l&rsquo;&eacute;criture de ce nouveau conte. Et, cela dit&nbsp; simplement,&nbsp;je trouve formidable que tu aies&nbsp;cr&eacute;&eacute;&nbsp;des images suffisamment claires et myst&eacute;rieuses&nbsp;qui donnent une vie nouvelle au texte, un &eacute;lan chatoyant.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/561880/fleuve-1546087183.jpg" width="100%" /></p> <p>&laquo;&nbsp;Un fleuve&nbsp; le fleuve Imaginaire&nbsp; d&#39;o&ugrave; s&#39;&eacute;coule le grand courant d&#39;impatience&nbsp;&raquo;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/563137/Copia_de_IMG_0002-1546876489.jpg" width="100%" />&laquo; Est-ce &agrave; l&rsquo;occasion d&rsquo;un de ses antiques exercices de respiration&nbsp; conduits au bord du fleuve &nbsp;que les Anciens&nbsp; parmi les plus Anciens &nbsp; s&rsquo;aper&ccedil;urent&nbsp; qu&rsquo;ils &eacute;taient devenus &nbsp; totalement&nbsp; libres &raquo;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/563138/Copia_de__MG_0989-1546876549.JPG" width="100%" /></p> <p>&laquo; Lui : non&nbsp; moi : oui</p> <p>A partir de l&agrave;&nbsp; &nbsp; tu te fais &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;</p> <p>tout un tas de&nbsp; petites constructions&nbsp; id&eacute;alistes &raquo;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/563140/Copia_de_tova15-1546876678.jpg" width="100%" /></p> <h3>Vivre&nbsp; en&nbsp; collectif &agrave;&nbsp;l&rsquo;image du&nbsp;village d&rsquo; &laquo;&nbsp;M.H.M. Le lumi&egrave;re&nbsp;&raquo;</h3> <p>&nbsp;</p> <p>Le conte &laquo;&nbsp;M.H.M. Le lumi&egrave;re&nbsp;&raquo; est d&rsquo;abord une exp&eacute;rience po&eacute;tique, litt&eacute;raire. Il illustre cependant, &agrave; sa mani&egrave;re propre, tout mon int&eacute;r&ecirc;t et tout mon espoir pour la vie dite en&nbsp;collectif&nbsp; d&rsquo;inspiration libertaire o&ugrave; toutes les relations humaines &ndash; en particulier les d&eacute;cisions prises en commun &ndash; tendent le plus possible &agrave; l&rsquo;&eacute;galit&eacute;. Cet int&eacute;r&ecirc;t, cet espoir sont principalement fond&eacute;s sur de nombreuses visites dans les collectifs&nbsp;du Sud Est de la France, ceux du Larzac et des C&eacute;vennes et enfin sur deux exp&eacute;riences v&eacute;cues de vie en collectif&nbsp;: la premi&egrave;re sur l&rsquo;&icirc;le du Frioul face &agrave; Marseille, et la seconde plus r&eacute;cente dans la coop&eacute;rative europ&eacute;enne de Longo Ma&iuml; au mas de Granier, dans la r&eacute;gion de la Crau, pr&egrave;s d&rsquo;Arles o&ugrave; je continue de collaborer (je m&rsquo;occupe&nbsp;notamment de l&rsquo;arrosage des prairies).</p> <p>La cr&eacute;ation de la communaut&eacute; du &laquo;&nbsp;Comtadour&nbsp;&raquo; par Jean Giono dans les ann&eacute;es trente et, plus pr&egrave;s de nous, l&#39;exp&eacute;rience&nbsp;de Notre Dame des Landes&nbsp;repr&eacute;sentent &eacute;galement de puissantes sources d&rsquo;inspiration. La plupart de ces collectifs sont situ&eacute;s en zone rurale et l&#39;un&nbsp;des piliers de leur &eacute;conomie et de leur vie est la culture de la terre et toutes les activit&eacute;s qui lui sont associ&eacute;es: conserverie, vente sur les march&eacute;s, etc...&nbsp;</p> <p>&Eacute;crire, cultiver la terre, je pense fortement qu&rsquo;il n&rsquo;y a aucune opposition entre la culture du sol et l&rsquo;exercice de la po&eacute;sie. Pour &ecirc;tre plus cons&eacute;quent,&nbsp;ma pens&eacute;e, emprunt&eacute;e &agrave; la philosophe Simone Weil, est que nous souffrons tous et toutes, terriblement, en premier lieu de la division des savoirs dans nos &eacute;tudes, puis de la division du travail &ndash; qui la reproduit fid&egrave;lement. Or un &ecirc;tre humain pleinement &eacute;panoui pratique, il me semble, &agrave; la fois des activit&eacute;s li&eacute;es au travail de la terre, et simultan&eacute;ment &agrave; l&rsquo;art et &agrave; la science. &Eacute;videmment, dans ce contexte, il n&rsquo;est pas question de fabriquer &agrave; nouveau des &laquo;&nbsp;sp&eacute;cialistes&nbsp;&raquo; dans ces trois domaines, encore moins des &laquo;&nbsp;experts&nbsp;&raquo;. C&rsquo;est que cette vision du monde s&rsquo;inscrit dans une &eacute;conomie &laquo;&nbsp;pauvre&nbsp;&raquo; (sur le plan mat&eacute;riel), dans la perspective d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute;&nbsp;de la d&eacute;croissance qui nous fait nous interroger et nous accorder ensemble sur nos v&eacute;ritables besoins. Il me semble que cette vision r&eacute;pond &agrave; l&rsquo;urgence de la situation &eacute;cologique et politique actuelle.</p> <p>&Agrave;&nbsp;rebours, &laquo;&nbsp;M.H.M. le lumi&egrave;re&nbsp;&raquo; entend participer activement &agrave; la constitution d&rsquo;un imaginaire po&eacute;tique libertaire en politique&nbsp;; un imaginaire qui s&rsquo;incarne notablement dans la vie en commun des &laquo;&nbsp;collectifs&nbsp;&raquo;.</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>En mati&egrave;re de litt&eacute;rature, les aides publiques (en particulier celles du&nbsp;Centre National du Livre)&nbsp; sont destin&eacute;es &agrave; favoriser l&rsquo;&eacute;closion d&rsquo;un deuxi&egrave;me ouvrage, autrement dit, apr&egrave;s l&rsquo;&eacute;dition d&rsquo;un premier livre.&nbsp;</p> <p>Or c&rsquo;est avec l&#39;intention d&#39;adresser une partie des exemplaires de &laquo;&nbsp;M.H.M.&raquo; chez des &eacute;diteurs - en vue d&#39;une &eacute;dition qui nous permettra d&#39;&eacute;largir l&#39;auditoire du conte - que nous&nbsp;demandons un soutien. Nombreux sont les &eacute;diteurs qui pr&eacute;f&egrave;rent qu&rsquo;on leur adresse un support papier plut&ocirc;t qu&rsquo;un envoi num&eacute;rique.</p> <p>L&#39;autre partie de ses cinquante exemplaires sera&nbsp;propos&eacute;e&nbsp;&agrave; la vente lors de lectures-expositions, &agrave; savoir des aquarelles sur tissu qui &eacute;maillent le petit livre.</p> <p>Pour l&#39;heure, deux lectures-exposition sont pr&eacute;vues:&nbsp;la premi&egrave;re en mars 2019 &agrave; la librairie &laquo;&nbsp;Regain&nbsp;&raquo; de Reillane, dans les Alpes de Haute Provence. Gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;appui de la po&eacute;tesse Marie Huot,&nbsp;la seconde lecture-exposition se tiendra &agrave; la m&eacute;diath&egrave;que d&rsquo;Arles: le 11 mai.</p> <p>Nous allons &eacute;galement solliciter une lecture &agrave; la librairie marseillaise &laquo;&nbsp;Le li&egrave;vre de Mars&nbsp;&raquo;.&nbsp;</p> <p>Ceci pour indiquer, que nos cinquante exemplaires seront mis rapidement en circulation.</p> <p>Dans un esprit d&rsquo;autonomie, nous relions nous-m&ecirc;mes nos livres gr&acirc;ce &agrave; un cousoir.</p> <p>Notre id&eacute;e de d&eacute;part est de montrer qu&#39;il est possible de r&eacute;aliser son livre et de le distribuer soi-m&ecirc;me, en ne comptant que sur ses propres forces &ndash; naturellement &agrave; une &eacute;chelle tr&egrave;s modeste &ndash; cela sans avoir imm&eacute;diatement recours aux &laquo;&nbsp;professionnels&nbsp;&raquo; du livre, et plus pr&eacute;cis&eacute;ment en se tenant &agrave; l&rsquo;&eacute;cart des petits &eacute;diteurs sp&eacute;cialis&eacute;s dans l&rsquo;auto-&eacute;dition.</p> <p>Ainsi que nous venons de l&#39;indiquer, nous cherchons &agrave; &eacute;largir le lectorat du petit livre. C&#39;est pourquoi nous allons contacter des &eacute;diteurs de textes po&eacute;tiques illustr&eacute;s. Des &eacute;diteurs ind&eacute;pendants cela va de soi, c&rsquo;est-&agrave;-dire, qui ne se compromettent pas avec ces marchands d&rsquo;armes qui ont largement envahi&nbsp;le monde de l&rsquo;&eacute;dition et de la presse en particulier puisque comme le pr&eacute;cise Andr&eacute; Shiffrin &laquo;&nbsp;l&rsquo;essentiel de ce qui est imprim&eacute; en France est d&eacute;sormais sous le contr&ocirc;le de marchands d&rsquo;armements (Lagard&egrave;re/Matra, Dassault)&nbsp; qui d&eacute;pendent &eacute;troitement des commandes de l&rsquo;&eacute;tat&nbsp;&raquo;.&nbsp;</p> <p>Pour aborder le sujet de mani&egrave;re tr&egrave;s concr&egrave;te, chaque livre &ndash; de 93 pages &ndash;&nbsp;revient &agrave; 20 euros chacun. &Agrave;&nbsp;elle seule, les impressions chez l&#39;imprimeur absorbent plus de 18 euros par exemplaire.</p> <p>Naturellement, nous ne comptons pas le temps de cr&eacute;ation, ni celui de la couture, de la reliure des livres, l&#39;id&eacute;e n&#39;&eacute;tant pas de nous offrir une r&eacute;num&eacute;ration mais simplement de rentrer dans nos frais. Par cons&eacute;quent cinquante exemplaires &agrave; 20 euros reviennent donc &agrave; formuler une aide d&#39;un montant de 1000 euros.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

Contrepartie star

aquarelle fait main sur tissu

100 €

Livraison estimée : mai 2019

aquarelle fait main sur tissu
  • 2 contributions
  • 0/1 disponible

impression sur tissu

20 €

Livraison estimée : mars 2019

Impression sur tissu d'une composition - aquarelle - poésie - (un texte court), au format a5
  • 1 contribution
  • 0/1 disponible

livre + impression sur tissu

50 €

Livraison estimée : mai 2019

livre M.H.M. + impression sur tissu d'une composition - aquarelle - poésie - (un texte court), au format a5.
  • 1 contribution
  • 0/1 disponible