BrainRain

BrainRain, court métrage étudiant de 20 minutes ! Laissez-vous embarquer par Jack dans ce thriller psychologique ...

Visueel van project BrainRain
Geslaagd
34
Backers
25/05/2018
Einddatum
€990
Voor €870
114 %

BrainRain

BrainRain est un court métrage du genre du thriller psychologique réalisé par Julien De Sousa, entouré d'une équipe de potes d'école, dévoués et passionnés.

Porté par le courant 80'S, notamment des slasher movies, BrainRain, proposera une autre façon de voir le personnage de tueur en série ! 

 

 

 

 

 

Scénaristiques

L'histoire est celle de Jack, un tueur en série père de famille tiraillé entre ses pulsions meurtrières, sexuelles et sa responsabilité de père. Par le biais de son enfance, de ses relations avec ses parents ainsi que son addition aux médicaments à l’efficacité douteuse, Jack va finir par se retrouver face à lui-même.

L'objectif de ce scénario est multiple. A la fois première réelle expérience de réalisation, le thème de l'horreur psychologique est quelque chose qui m'a toujours fasciné, qui plus est le personnage du serial killer dont mes références sont les suivantes :

 

Les livres de Stéphane Bourgoin, films de Carpenter, Films de Craven, ou encore Vendredi 13

 

                                                                Jason Voorhees dans Vendredi 13

 

 

Une grande référence notable est celle de Dr Jeckyll et Mr Hyde, avec la mise en cause de la double personnalité, bien/mal.

 

Ma volonté est de montrer la tourmente du personnage qui sera de plus en plus excessive.Le but va être d’amener le spectateur à se poser des questions sur Jack mais aussi de le transporter dans ses ressentis et dans son moi intérieur (d'où l'enjeu de l'inconscient).

 

 

Stylistiques

Le film se voudra particulièrement fondé sur une esthétique stylisée, évoluant en fonction du personnage mais dont les séquences seront liées par des traits communs.

L'image sera également très contrastée, le personnage principal ayant une personnalité obscure, mystérieuse. Les couleurs et la lumière seront traitées avec une attention particulière avec de nombreuses références liées à la peinture :

 

Notamment Gustave Dore ou encore Youcef Korichi 

 

                                                     La Vallée des Larmes de Gustave Dore

 

                                                                                             Youcef Korichi 

 

                                                                  Dame Rouge de Youcef Korichi 

 

De nombreuses cinématographies m'inspirent. Je pense notamment aux images de Nicolas Winding Rein ou encore Carpenter :

 

                                                 The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

 

 

Techniques

L'usage de la caméra portée fera également partie de la mise en scène, pour montrer par le mouvement tout d'abord un contre point face au plan fixe mais également pour suivre le personnage et impliqué le spectateur dans ce qu'il vit.

Des décadrages seront également mis en place pour montrer le bouleversement psychologique du personnage, qui veut se libérer du cadre mais qui est à la fois piégé par ce dernier.

 

 

Musicales

La musique sera un des principaux enjeux du film avec des motifs rythmiques et des genres très variés, permettant d'avoir des séquences à la fois liées par une progression mais détachées par une personnalité qui lui est propre (De la musique classique (Mozart, Wagner), à la techno typé 80’s (Tech noir, Carpenter brut Tonebox...). la majeure partie de la musique a été réalisée avant le tournage afin que l’équipe et principalement les comédiens puissent avoir une idée précise de l’atmosphère du film.

 

 

 

 

Le réalisateur - Julien De Sousa

« Fan de Carpenter et de thrillers horrifiques, les films des 80’s sont mes inspirations. Après avoir réalisé plusieurs courts très classiques lors de mes années d’études, je me lance dans la réalisation d’un film de genre qui vous fera frissonner. Kurt Russel n’a qu’à bien se tenir !» 

 

 

Le Producteur - Maxime Mudjeredian

« Après de longues études de gestion, je me suis rendu à l’évidence ... Le cinéma c’est quand même plus excitant ! Surtout quand on a la chance de produire un film comme celui-ci et avec une équipe tout aussi formidable. » 

 

 

Le premier assistant - Léo Van Roy

« Assistant réalisateur sur le projet, ma voix sait se faire entendre. Mon plan de travail sait déjà qui je suis et l’organisation du tournage n’a qu’à bien se tenir. BrainRain est agréable à préparer et sera génial à tourner et pour vous, surprenant à regarder. » 

 

 

Le chef-opérateur image - Josué Daniel Acuna Marroquin

« Chef-opérateur sur le film, il me tarde d’être sur le tournage. Avant d’accepter un projet je vérifie toujours l’ambition et la détermination de son réalisateur. Autant vous dire que des que Julien m’en a parlé, j’ai foncé direct. » 

 

 

Le chef opérateur son - Alexandre Rocher

« Féru du son sous toutes ses formes, expérimentateur épanoui, passionné de musiques électroniques, cherche une place dans la sphère cinématographique. » 

 

 

Le scripte/monteur - Audric Milesi 

"Je serai l'homme de l'ombre sur ce tournage. Scripte durant la phase de production, monteur durant la post-production, je mettrai en oeuvre mes connaissances théoriques et pratiques pour aider Julien De Sousa, le réalisateur, à offrir au public un chef d'oeuvre du court-métrage qui risque de bouleverser à jamais le monde du cinéma."

Waar dient de collecte voor

BrainRain c'est pour nous une chance inouïe de réaliser enfin un court métrage de qualité avec des ambitions importantes. Après tant de projets, clips, captations, courts métrages, pubs, mariages autoproduits avec 4 bouts de ficelle, et des années de pratique en école de cinéma, il était vraiment temps de réaliser quelque chose de grand ! 

 

 

Pour cela, on a pas hésité à avoir la préparation la plus longue du monde pour un court métrage (au moins 2 ans). On a tout fait pour motiver une équipe de passionnés, avoir l'aval de notre école, obtenir décors, matos, gratuits, l'intégralité des gens bossant sur ce projet sur ce film sont bénévoles mais il reste bien sûr quelques dépenses non compressibles !! 

 

 

Notamment la régie, nos acteurs, aussi géniaux soient-ils ne pourront être rémunérés. On se doit au moins de leur concocter de bons petits plats. Pour ce film on va avoir besoin de quelques accessoires notamment du sang, beaucoup de sang encore du sang mais aussi beaucoup de sang.

 

Voici un petit récap :

 

Régie : 500 €

Déco et accessoires : 270 €

Costumes (et oui le sang ça tâche) : 100 €

 

 

Bref, vous l'aurez compris, si on lance ce projet kisskissbankbank c'est qu'on a besoin de vous pour réaliser ce rêve !! 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil